FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

       Témoignages 7
  
         

 
   

Vous désirez écrire votre témoignage? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10

Page suivante

  Emmanuel - 49 - FRANCE  

 

  Hantise dans le Berry  

 
En 1999, mes parents décident de quitter la région parisienne pour aller vivre en milieu rural et découvrir les joies relatives à la vie de la campagne, ils se rendent donc aux alentours de la ville de Bourges et recherche la maison de leur rêves...
Dans un petit village dont je ne donnerai pas le nom pour éviter d'attirer les curieux en mal de sensations, ils trouvent enfin leur bonheur: une ferme de 1802 composée de trois corps (une maison, des écuries, et une grange) le tout sur 1 hectare de terrain.

Cette maison, habitée depuis 3 générations par des paysans, se vend une bouchée de pain (230 000 francs de l'époque). La maison est composée à l'origine d'une seule pièce de vie au rez-de-chaussée avec 3 chambres et une cave voûtée en pierre sous la pièce principale sur le côté de la maison, une ancienne partie habitable murée depuis car dans un état de vétusté avancé, voir dangereux.
La maison possède également un étage composé d'un grenier à foin en surface totale, accessible par une échelle de meunier sur le côté extérieur droit de la maison.

Les vendeurs ne font pas état d'âme du vécu de la maison et se débarrassent vite fait de la vente.
La seule consigne laissée par la doyenne de famille est que la volonté de son défunt mari (mort dans la maison) est qu'il ne faut pas faire de travaux dans cette maison et qu'il n'en a jamais donné l'autorisation même à ses descendants.

Mes parents investissent les lieux et commencent à faire quelques travaux d'amélioration (pour infos, le sol est composé de tommettes posées sur lit de sable). Bonjour l'humidité et les remontées de salpêtre, tous les murs et plafonds sont doublés en placo et les seules commodités de la maison sont un bac avec l'eau froide, pas de tout à l'égout et les toilettes au fond du jardin.

Bref nous commençons les travaux. On fait sauter le dallage et on coule des chapes en béton, on fait tomber les faux plafonds pour récupérer les poutres apparentes, on fait sauter les placo des murs pour récupérer les murs en pierre d'origine, on change les portes et les fenêtres, on refait le réseau électrique, on pose une fosse sceptique, et on aménage le grenier en habitation, avec isolation, création d'un faux plafond, création de 4 chambres et de deux salles de bains.

Suite au début des travaux, des choses ont commencé à se passer dans cette maison, tout d'abord on entendait régulièrement marcher à l'étage, comme si quelqu'un de 80 kilos marchait avec des semelles plombées. Ensuite des ombres furtives passaient dans la cour de la ferme et dans la maison. Ma mère a même vu une ombre de forme humaine traverser un mur devant elle dans la cuisine. Autres manifestations :

- Déplacements d'objets dans la maison. Des objets posés à des endroits précis disparaissent un laps de temps assez court et réapparaissent soit au même endroit, soit dans des pièces annexes. Exemple : mon frère se couche le soir et allume sa clope au lit avec son zippo, ma mère se lève une heure avant mon frère le lendemain, et sent quelque chose de dur sous son drap du dessous. C'était le briquet de mon frère qui était arrivé un étage plus bas dans la nuit!

- Des murmures se font entendre distinctement dans la maison.

- Des voix ont formulé des mots à voix haute entendus par plusieurs témoins.

- Des bruits de bouilloires qui sifflent se font entendre régulièrement dans le salon.

- Des appareils électriques de type TV ou magnétoscope s'allument tout seuls sous nos yeux.

- La nuit des portes de chambre fermées à clef se retrouvent ouvertes et entrebâillées au petit matin, les portes de salles de bain et de WC qui grincent s'ouvrent et se ferment plusieurs fois par nuit (on entend les bruits) alors que tout le monde est couché. Depuis la pose de l'escalier à l'intérieur du salon pour monter à l'étage, environ tous les trimestres, on entend monter et descendre alors que tout le monde est couché.

- A l'étage une pièce n'est pas exploitée car les poutres de soutènements sont abîmées et nous n'avons pas les moyens de les faire changer pour le moment. Dans cette pièce qui est adjacente aux chambres,  nous entendons la nuit comme des gens qui se battent...

- Autre effet sympa, les esprits n'aiment pas tout ce qui touche à la religion, ma mère férue de brocante achète un portrait d'église de Joseph tenant Jésus dans ses bras, elle décide de l'accrocher dans sa chambre, elle descend faire la cuisine et dans les 10 minutes suivantes elle a eu droit à un concerto de bruits comme si quelqu'un jetait des caisses en bois à même le sol et ce pendant 5 minutes! Elle prend peur et décide d'appeler une amie pour aller voir dans la chambre. Le portrait était décroché sur le sol, clou non cassé et cordelette d'attache non cassée, en gros il s'est décroché tout seul!
Apres 25 tentatives de ma part pour le raccrocher, le tableau descend tout seul au bout de 10 minutes.

- Autre effet qui m'est arrivé à moi personnellement, toujours dans la maison, j'avais déjà entendu des murmures mais j'essayais de vivre sans y prêter attention, sinon on ne vit plus. Je vais prendre ma douche, je m'enferme dans la salle de bain, je pose ma serviette et mon shampooing dans la vasque de l'évier et m'enferme dans la cabine de douche. Juste le temps de me mouiller, j'entends un gros bruit dans la salle de bain, j'ouvre la porte de la douche et constate que mon shampooing et ma serviette étaient par terre à l'autre bout de la salle d'eau!

- Le soir même, je me couche, j'éteins, et au bout de 2 minutes quelqu'un s'est assis sur mon lit à mes cotés! J'ai senti son poids se poser sur le matelas. Croyez-moi que je n'ai pas fait mon malin très longtemps...
J'ai ensuite décidé de finir ma semaine chez le voisin refusant de revenir dormir dans ma chambre chez ma mère.

- Autre expérience vécue par ma mère, un soir alors qu'elle était couchée , un spectre de lumière violette s'est promené pendant 1 minute au pied de son lit.

Voila pour quelques exemples des plus flagrants, le reste des choses étant consigné au jour le jour dans un cahier tenu par ma mère. Je vous ai dévoilé environ 20% des choses; le reste étant des petites choses insignifiantes qui se répètent dans des temps précis, comme entendre quelqu'un qui frappe à la porte, ça fait aboyer les chiens mais il n'y a personne quand on ouvre; la cour de la ferme faisant 75 m pour atteindre la rue ça ne peut pas être un plaisantin qui frappe et s'enfuit.

Voilà pour le côté manifestation, revenons maintenant à l'histoire de la maison.

Déjà pour info (nous n'avions pas fait gaffe à l'achat) toutes les fenêtres de la maison sont équipées de barreaux en métal.

Après avoir passé un mois dans le village, ma mère se fait dire: " Tiens c'est vous qui avez acheté la maison de l'horreur!" mais elle n'en apprend pas d'avantage, puis elle apprend par la boulangère que le village a un lourd passé historique. Il a été réquisitionné en 1942 par la Wehrmacht, car le village se situait à 40 km de la zone libre. Certaines maisons dont la nôtre était occupée par des soldats nazis qui emprisonnaient, torturaient, voir assassinaient les réfractaires qui étaient capturés.
Selon diverses sources d'anciens du village (beaucoup se taisent car il règne une sorte d'omerta liée au fait qu'il y eu beaucoup de collaboration), il y aurait eu environ 30 personnes de tuées dans ou autour de la maison et on ne sait pas si ils sont enterrés là ou pas, ou dans le terrain.

Ma mère apprenant cela, décide d'aller voir la gendarmerie, qui lui répond que même si on venait à découvrir des squelettes, il y avait plus que prescription et que la seule chose qui les intéresse c'est si on trouve une cache d'arme. Bref, chou blanc de ce côté-la, reste à se débrouiller seuls.

Du côté des anciens propriétaires, un des 3 fils nous laisse penser qu'à l'époque la maison avait deux caves et nous n'en connaissons qu'une. Ayant essayer de sonder à divers endroits, nous n'avons rien trouvé à ce jour.

Le village possède un réseau de nappes d'eau et toutes les maisons ont un puit. Pendant la guerre, il est de connaissance notoire que les Allemands jetaient les corps dans les puits. Le notre descend à 18 mètres. Nous l'avons fait vider par camion pompe, nous sommes descendus voir et après courage, rien... éliminons déjà cette piste.

Une personne du village a également trouvé, après travaux dans son terrain, un réseau de souterrains sous le village, mais inexploitable, car elle a fait reboucher le trou de peur d'attirer les curieux.

Nous en sommes donc arrivé à une solution toute trouvée, faire venir un médium. La personne, par souci de neutralité, n'a pas voulu connaître l'histoire de la maison, ni les faits avérés depuis notre présence.

Le médium commence par se servir d'un jeu de tarot spécifique, et nous explique que dans la pièce se trouve trois esprits, une femme française, un résistant français et un soldat allemand, selon lui il y aurait eu déjà pour commencer une histoire de coucherie qui se serait achevée par un double assassinat et un suicide.
Le résistant français serait celui qui essaye de rentrer en communication avec nous et les deux autres l'en empêchant. Le nous raconte également qu'une lettre écrite par la femme se trouverait quelque part dans la maison. Le médium étant oppressé par les présences quitte la séance qui a duré 2 heures et va vomir dehors.
Deuxième séance un mois plus tard, il revient dans la maison, et cette fois-ci il exécute une page en écriture automatique sur la liaison de cette femme avec ces deux hommes.

En milieu de séance, il nous fait le constat suivant : dans la maison il y a en plus des trois esprits les plus importants, 25 autres esprits, mais qui se manifestent un peu moins!

Il conclut la séance exténué, nous fait savoir qu'il ne reviendra plus, et qu'il est impératif pour nous d'arrêter d'en parler, car le fait d'en parler autour de nous tous les jours facilite le contact et peut faire en sorte que dans un délai assez court, la maison devienne invivable et que l'on soit obligés de déménager.

Chose dite chose faite, nous arrêtons de prêter attention aux manifestations (même si cela est très dur) car il est peut-être dit que nous-mêmes arrivons à déclencher des choses, et nous ne souhaitons pas cela, mais bon le stress ambiant nous occupe pas mal l'esprit quand même.

Tant bien que mal, le temps passant les manifestations s'éloignent, et certaines reviennent à certaines époques précises de l'année.

Le medium était intervenu en 2000. Depuis, un autre médium est venu et nous a fait part de son ressenti dans la cave qu'il y aurait eu deux enfants emmurés. Les murs font 80 cm d'épaisseur, et dans un des murs de la cave, nous avons une meurtrière qui a été bouchée avec de la terre.

Bref, pour en finir avec cette histoire, le Berry est aussi le pays de la sorcellerie depuis la nuit des temps et beaucoup de gens prêtent de l'attention aux malédictions en tout genre et autres actes malveillant. Quand mes parents ont acheté la maison, ils y avait des chouettes desséchées clouées sur les portes de la grange.

Voilà qui vient rajouter un plus à l'histoire...

Sinon, au fur et a mesure des travaux, nous avons découvert une ancienne cheminée cachée dans un mur doublé en placo et selon le quadrillage au sol, certaines pièces de la maison ne sont pas d'origine et à l'époque la maison était agencée différemment, peut-être en saurons-nous un peu plus un jour...

Dernière info : nous avons sondé le terrain avec un détecteur de métaux et n'avons rien trouvé...
 

 

 


  Sensorie - 50 - FRANCE  
  Une panthère noire  
   
Voilà mon témoignage concernant une expérience qui a représenté un véritable déclic dans ma vie et que j'aimerais la partager.

Pendant des années, j'ai été tourmentée par des esprits qui ne me lâchaient qu'au petit matin. Pendant des années, j'ai vécu au contact d'un autre monde, celui de la peur. J'étais la plupart du temps shootée à la théophylline, sensée apaiser mes crises d'asthmes. La maison familiale était un très ancien couvent et j'étais adolescente. Personne n'y verrait là un mystère.

Enfant déjà, ma peur atroce de tout avait été renforcée par des histoires d'apparition et je priais, priais pour que la Vierge ne m'apparaisse pas ! Pourtant, au fond de moi : une attirance pour ces choses de l'étrange et du bizarre, vite stoppée par la peur.

Il y a 3 ans, je me retrouvais à Paris pour quelques jours, seule, en période de remise en question professionnelle. J'étais à bout de force, et tournais en rond dans ma chambre d'hôtel, lorsque je tombe nez à nez avec le tarif de cette chambre, exorbitant, sans rapport avec ce qui était convenu. En un éclair, toutes mes frustrations enfouies font irruption, ma rage est si intense que je m'étends sur le lit, et là, avant même que je puisse éprouver l'ampleur de mon malaise, une panthère noire glisse sa tête et toute sa masse ondulante de derrière les doubles rideaux à gros motifs colorés, dans un silence feutré, l'animal puissant me rejoins et m'enveloppe de sa protection féline. Instantanément, je suis non seulement calme et détendue, mais je souris, ce sourire-là, je ne me le connaissais pas, et je savoure le moment délicieux que m'offre mon imposante panthère noire. Je n'ai plus aucune raison de m'énerver, plus aucune raison d'avoir peur de quoi que ce soit.

Le lendemain, la panthère était encore là, elle m'indiquait le chemin de la gare, me taquinant sur mon sens de l'orientation. J'étais en avance. Pour la première fois de ma vie l'attente m'était savoureuse : ma panthère noire me tenait compagnie, ainsi que de nombreux bébés panthères qui emplissaient l'espace de leur bonne humeur. Il y en avait partout!

Lorsque je suis montée dans le train, je l'ai sentie prendre en charge un nouvel humain fatigué et désorienté. Bien que comprenant son rôle, je l'aurais bien emmenée avec moi...

Je suis rentrée chez moi avec un sourire nouveau et le souvenir vivant de cette rencontre surnaturelle que je me suis empressée de partager avec mon époux.
Cette expérience est intime, un témoignage oral se prêterait peut-être davantage à sa sensibilité. Je tente tout de même l'aventure, depuis cette rencontre, je fais confiance à la vie!

http://www.sensorie.com

 

 

  Kira D - 51 - FRANCE  
  Dialogue avec un ami  
   
Je souhaiterais vous faire part d'une expérience qui m'est arrivée il y a plus d'un an à présent.

Alors que j' étais tranquillement entrain de lire un livre sur les anges un matin, j'ai senti nettement l' atmosphère changer.

En quelques secondes je me suis retrouvée toute drôle, toute étrange, mes sensations étaient spéciales. Puis, très peu de temps après, tout en gardant pleinement ma conscience, mon visage a clairement changé et j'avais les expressions, les mimiques, la gestuelle d' un jeune homme que je n'ai pas revu depuis 7 ans à présent!

Très troublée mais néanmoins heureuse d'avoir un contact pareil, sans vraiment comprendre comment cela était possible, j'ai commencé à avoir un petit dialogue avec cette personne. Je lui posais des questions et il répondait par mon biais, essentiellement par les impressions et les expressions. Je me suis alors dit qu'il devait être décédé, mais il m'est impossible de le retrouver. Il n'est nul part. Je l'ai cherché partout mais il n'y a aucune trace de lui.

Depuis cette expérience, je le sens continuellement près de moi mais la situation s'est dégradée, la relation est devenue très tendue. Je le sens qui rie de moi. Et bien que je lui demande de me laisser, il reste quand même. Il répond à mes questions en souriant sans cesse. Je l'ai eu en flash une fois avec son ami que je connaissais aussi, mais j'ai eu la stupeur de voir deux personnes qui me regardaient avec énormément de mépris et de colère.

Un jour, alors que j'étais dans ma salle de bain, j' ai nettement senti leur présence à mes côtés. J' ai donc appelé avec ferveur quelqu'un pour qu'il m'aide, et c' est l'image de mon grand père que j' ai eu, peu content apparemment de la situation. Leur présence n' étaient plus là, mais j'en ai été trés triste car je ne comprends pas pourquoi il se passe tout cela.

J'ai prié pour eux surtout pour le premier jeune homme qui est apparemment beaucoup plus présent que l' autre, mais sans succès, et il ne veut pas me lâcher. Je ne sais plus quoi faire pour qu'il arrête de m'embêter, d' exercer une telle pression sur moi...
 

 

  Nath G  - 52 - FRANCE  
  Sauvée par un sac à dos  
   
J'avais 17 ans, je revenais du lycée en mobylette, le sac en bandoulière au lieu de le mettre au dos. J'allais amorcer un virage très dangereux que j'avais l'habitude de prendre tous les jours.

Dans ma tête un ordre a résonné: "mets ton sac au dos"!
Une seconde après, la voiture qui me suivait m'a percutée, et je me suis retrouvée projetée sur le capot! Les pompiers m'ont dit que le sac m'avait protégé la colonne vertébrale.

Quand ma mère est venue me chercher à l'hôpital, je lui ai dit: "Maman, en plus de l'ordre, je ne suis pas allée toute seule m'asseoir sur l'herbe, on m'a soulevée sous les bras et on m'a aidée à me dégager sur le côté" ! Et ma mère me dit: "aujourd'hui c'est aussi la date de l'anniversaire de la mort de ton père"!
 

   

  Marie-Ange  - 53 - FRANCE  
  Télépathie entre soeurs jumelles  
   
Je viens vers vous pour vous parler d'un fait que j'ai encore constaté dernièrement avec ma soeur jumelle que j'avais revu pour notre anniversaire le 24 Novembre.
 

Il s'agit de télépathie. En fait, le premier souvenir que j'ai concernant ce phénomène remonte à l'adolescence. J'étais dans ma chambre en train de choisir une robe pour aller en discothèque le soir même et je me posais la question dans ma tête : " Quelle robe vais-je me mettre la blanche ou la rouge" et là j'entends ma soeur qui n'était pas dans la même pièce que moi, mais celle d'à côté me répondre : "Mets la blanche !" Surprise je la fais répéter et elle me dit "mets la robe blanche" ! Alors je lui demande pourquoi elle me dit ça. Elle me répond tout simplement : "parce que tu ne savais pas quelle robe mettre et que tu m'as posé la question " et moi de lui dire : " Non, je ne t'ai pas posé la question, je l'avais juste pensé!
 

Nous sommes restées assez surprises l'une comme l'autre, mais quand même heureuse de vivre ce genre d'expérience.

Par la suite, j'ai fait un rêve prémonitoire concernant son accouchement. Je voyais une main avec des ciseaux qui lui ouvrait le ventre, et ensuite elle pleurait car elle n'avait pas le bébé avec elle. Je l'avais rêvé plusieurs jours de suite, à tel point que je l'ai raconté à ma mère qui m'a dit que c'était normal, que je m'inquiétais pour ma soeur mais que tout irait bien.
Une semaine à peu près est passée quand on reçoit un coup de fil de ma soeur à la maternité qui nous apprend qu'elle a accouché d'urgence par césarienne, et que comme le bébé avait souffert on l'avait amené dans un autre hôpital où il y avait un service spécial néonatal ! Elle était triste car son bébé n'était pas avec elle. Exactement comme dans mon rêve !
 

Je me suis séparée de ma soeur il y a 15 ans maintenant. Ce fut une période difficile, car habituée de la voir tous les jours je ne la voyais plus qu’ 1 fois par an, quelquefois 2, et maintenant que je me suis rapprochée d'elle (j'habite en Haute-Savoie et elle en région parisienne) on essaye de se voir au moins 3 ou 4 fois par an.

La dernière fois que je l'ai vue, c'était pour notre anniversaire, et tout comme les dernières fois on a fait de la télépathie " à fond". Par exemple, je pensais "tiens, je me referais bien ma couleur de cheveux" et là ma soeur qui me dit : " Tu veux que je te fasse ta couleur de cheveux ?" Ou on avait été au cinéma, et en sortant je me disais :" Oh, j'ai soif, ce serait bien d'aller boire un verre au café ! Mais comme il neigeait et qu'on rentrait à pied, je n'en ai pas parler à ma soeur, ce n'est qu'au bout de 15 mn à peu près qu’elle me dit : " Tu sais Marie-Ange, j'aurais bien été boire un verre après le cinéma ! Et je lui dis encore une fois que je l'avais pensé mais ne lui en avais pas parlé, car j'avais hâte de rentrer.
Mais sans blague, chaque fois que l'une ou l'autre pensait à quelque chose l'autre lui en parlait à tel point qu'à force ça devenait pénible, car je ne me sentais pas maître de mes pensées.

 

   

  Dzangmo  - 54 - FRANCE  
    Une expérience "d'arrêtage de montre"    
   
Une expérience perso "d'arrêtage de montre" ... et qui a largement influencé le cours de ma vie !
 

Je travaillais depuis peu avec B. Nous nous trouvions mutuellement sympathiques, sans pour autant nous connaître (donc pas vraiment de raison à la télépathie).
 

B. initie une discussion sur les pouvoirs de l'esprit sur la matière et me dit : "Par exemple, si je veux très fort que votre montre s'arrête demain à 3 heures, elle s'arrêtera."
Tu parles, Charles !
C'était un vendredi après-midi.

En rentrant du boulot, je me déleste de la montre comme d'habitude avec l'idée - comme d'habitude aussi - de ne la remettre que le lundi matin pour aller travailler.
 

Le samedi après-midi, je me surprends à aller jeter un oeil sur elle (3 heures, c'était passé, et 15 heures aussi) : bof, la mignonnette trottinait comme d'hab...
 

Là-dessus, je l'oublie complètement (au point même d'oublier de la remonter). Mais le lundi au moment de m'habiller... je m’aperçois qu’elle était arrêtée à 3 heures pile !!! Pas moins une, ni plus une minute... 3 heures pile ! Ne venez pas me parler de hasard, ou alors il faudra me calculer les chances (0,000000?) que ça arrive !
En plus d'être sympa, le monsieur m'a paru bigrement intéressant... Résultat, on vit ensemble depuis maintenant 22 ans !
 

Comme quoi, dans les histoires de montres qui s'arrêtent, il n'y en a pas que de morbides !

 
   

  Emmanuelle - 55 - FRANCE  
  Une grande lumière blanche  
   
La semaine dernière, j'étais devant mon ordinateur comme à l'instant où je vous écris. Il devait être entre 18 et 21h (je ne sais plus exactement).
Pour les détails: Ayant un ordinateur portable, je peux relativement bien bouger avec, et assise dans mon canapé, je l'avais à ce moment-là posé sur mes genoux. Il y avait également la télévision allumée en face de moi, et une vieille lampe aussi allumée sur ma gauche pour ne pas être éblouie par la luminosité de mon écran.

J'étais en train de regarder mes mails quand maman se lève pour donner à manger à notre hamster. Maman me parlant, je continue à l'écouter, tout en gardant mon regard sur mon PC. A un moment donné, je lève les yeux vers elle et là, j'aperçois une lumière blanche de forme humaine se tenant derrière elle. Cette lumière était plus grande de taille que maman. Je n'étais pas effrayée, bien au contraire, car j'avais l'impression que c'était mon papa (décédé en avril 2004). Il était en effet, plus grand qu'elle, et la forme ressemblait étrangement à sa silhouette !
Néanmoins, j'ai vite baissé les yeux, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que j’étais un peu éblouie par cette luminosité.

Il est vrai que je demande souvent à mon papa dans mes prières de me faire des signes. Peut être, en était-ce un ?
 

Quelques jours plus tard, avant Noël, après m'être couchée vers 1h du matin, je me relève vers 4h30 (envie pressante!). En me levant, je me dirige vers l'escalier, et je vois comme une lumière au rez-de-chaussée. Comme si quelqu'un avait allumé la lumière d'une pièce (Maman et mon frère étaient couchés à ce moment-là).
 

Je descends et la lumière disparaît peu à peu, comme si elle se déplaçait. En même temps, j'entends pendant quelques secondes une douce musique venant du même endroit. Malgré ma peur, je fus comme attirée par cette musique et cette lumière.
Arrivée au rez-de-chaussée, plus rien.

Ah oui, j'oubliais. Avant le décès de mon papa, je me souviens que maman m'avait dit un matin qu’elle avait aperçu la nuit précédente une lumière en dessous de ma porte ! Pourtant, j'avais bien dormi toute la nuit. Donc, je n'avais pas allumé de lumière dans ma chambre en pleine nuit, et ma chambre étant plutôt mal placée, je ne reçois difficilement une lumière qu’à travers ma fenêtre (lumière du jour, lampadaires de rue etc.).
 

   

  Hervious - 56 - FRANCE  
  Un matelas qui se dégonfle  
   
Je vais vous raconter quelque chose qui m'est arrivé l'année dernière.

On était invité à passer le week-end en Normandie. La maison des personnes chez qui nous étions invités étant trop petite, mon frère et moi devions dormir dans un bungalow un peu plus loin. J'ai dormi comme d'habitude sans problème toute la nuit. Puis, au petit matin, je me réveille n'ayant plus trop sommeil. Mais comme les volets étaient fermés, je ne pouvais pas avoir idée de l'heure qu'il était. C'est pourquoi, tout en restant couché, je prends ma montre, sur une étagère près de ma tête. Il était autour de 6h30 si je me souviens bien. C'était les vacances, et je n'avais pas envie de me lever aussi tôt, alors je décide de ne pas me lever et de me rendormir.
 

Et c'est là que ça devient bizarre.

J'étais couché sur le côté, la tête face au mur contre lequel mon lit était plaqué. Et soudain je sens le matelas qui se déforme doucement dans mon dos ! Je ne bouge pas. J'avais l'impression que le matelas se dégonflait juste sur une toute petite partie. Pourtant c’est bien une literie classique du genre en coton. Je réfléchi à ce que ça pourrait être très vite dans ma tête, et je veux passer mon bras dans le dos pour essayé de toucher et de comprendre ce qui se passe. Mais impossible de bouger ! Et tout mon corps s'engourdit d'un coup. J'ai des fourmis partout ! Ca dure peut être une petite dizaine de secondes. Puis le matelas reprend sa forme initiale et mon corps n'est plus engourdi. En fait, je n'étais pas du tout paniqué. Juste un peu intrigué par ce qu'il venait de se passer. Je regarde partout si je vois quelque chose dans l'obscurité. Rien. Alors je demande à mon frère qui dormait sur l'autre lit à côté mais dans la même pièce contre le mur d'en face s'il ne se serait pas levé et assis à côté de moi. Parce qu'en y réfléchissant, j'ai eu l'impression que quelqu'un s'était assis au bord du lit. Et il faut croire que ce n'était pas mon frère. Pourtant on était que nous deux et la chambre était fermée à clé !

 
   


Vous désirez écrire votre témoignage? Cliquez ici

 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil