FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

       Témoignages 5
  
         

 
   

Vous désirez écrire votre témoignage? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10

 Page suivante

  Ludivine L - 33 - FRANCE  

 

  Une étrange aventure  

  En 1995, il m'est arrivé à moi, ainsi qu'à deux de mes amies, une drôle d'aventure une nuit vers 3h du matin alors que nous rentrions d'un bar de nuit. Il faut savoir que très souvent il nous arrivait de faire de l'auto stop pour rentrer comme ce soir-là à pied... ce qui n'était pas très prudent... nous n'avions que 18, 19 ans à peine.

Mes amies et moi avions environ 3/4 d'heure de marche à pied pour arriver chez nous. L'une habitait à 10 min de chez moi et l'autre passait la nuit chez moi. C'est à 15 min de chez moi à peine, alors que nous nous sentions très rassurées puisque arrivées dans notre village, que nous avons rencontré un couple très étrange posté sur le trottoir. Inutile de vous dire que nous n'étions pas rassurées et nous avons alors pressé le pas...

Une de mes amies, Magali, très angoissée de nature, ne cessait de se retourner, passait devant moi en me disant: "Lud, Lud, regarde, elle nous suit... elle traîne une jambe en plus!"
Je tentai tant bien que mal de la rassurer en lui conseillant de ne pas montrer sa peur, mais pas évident, j'étais moi même très angoissée. Julie, la 3e était silencieuse et marchait très vite. Je savais qu'elle n'était pas plus a l'aise que nous...

J'ai fini par me retourner à mon tour pour observer ce qui ce passait. La route que nous empruntions était toute droite, aucun moyen de bifurquer. J’ai proposé à mes deux amies de courir pour les distancer un peu.

Un détail très important de cette histoire, c'est que cette dame semblait porter accrochée à sa robe une petite clochette qui retentissait au fur et à mesure qu'elle courait derrière nous... ce petit détail nous rappelait donc qu'elle était bien là, derrière nous...

Dans un élan de courage, je demande à mes deux amies de stopper et d'affronter cette femme. Après tout, nous étions 3. On s'arrête donc, on se retourne, et là… plus rien, plus personne ! ! alors que 2 secondes auparavant on entendait toujours cette petite cloche s'approcher de nous !

On a changé de trottoir pour comprendre... il n’y avait rien ni personne. Le silence total !

Nous étions en train de rire quand nous les avons vus à à peine 2 mètres de nous, alors qu'auparavant nous n'avions rien remarqué! (nous marchions pourtant en plein milieu de la route! )
La tension est montée pour toutes les trois, et je me souviens avoir pris la parole comme pour me rassurer en disant "bonsoir" à ces deux individus au moment ou nous passions devant eux.

Il faut d'abord que je vous les décrive. Le monsieur avait un costume très sombre dans les tons marrons, et son allure générale nous troubla car il semblait sortit tout droit du passé : cheveux plaqués, gominés... bref,rien à voir avec le style d'homme de notre époque. Quant à elle, elle était complètement différente : cheveux noirs longs, avec une longue robe bariolée, un peu style gitane. Ces deux personnes n'avaient non seulement rien à voir avec nous, mais n'avaient rien à voir non plus entre elles ! Et lorsque je les ai saluées, elles ne nous ont pas répondu. Le monsieur était debout, avec une attitude très stoïque, il nous a regardé passer froidement en secouant dans ses mains un objet, un trousseau de clefs peut-être... Elle, était assise sur un plot et s'est penchée légèrement vers nous en ricanant ...

Lorsque l'une de nous à émis la possibilité que nous avions eu affaire sans doute à une apparition, aucune des 2 autres n'aurait su la contredire tant ce que nous avions vécu était fort.  Nous avons pensé que cette petite mise en scène était destinée à nous faire prendre conscience du danger qu'il peut exister à traîner la nuit comme nous le faisions, et je pense aussi que si ces personnes ont disparu tout à coup c'est juste que nous comptions les affronter. Je pense que si ça avait été le cas, à bien y regarder, nous nous serions rendu compte que quelque chose n'allait pas, mais il faut dire qu'à 3h du mat, à la seule lumière des néons de la ville, c'est assez trompeur. En continuant notre route nous avions toujours peur de les retrouver au détour d'une rue.

On sait que l'homme est rationnel et lorsque vous croisez des gens comme ceux-la,vous ne vous dites pas:"tiens....deux fantômes!" C'est seulement après que vous réalisez les choses, une fois que la pression est retombée.

Cette expérience nous a servi de leçon, car effectivement, jamais plus nous n'avons fait d'auto-stop ni ne sommes rentrées seules à pied!

Je suis très heureuse d'avoir vécu cette expérience, et chaque fois que j'y repense, ça me donne encore des frissons, mais je sais qu'au fond une telle expérience n'est jamais anodine. Il y a toujours une raison à cela. Ici, je pense que c'était pour mettre l'accent sur un danger potentiel. Julie est restée gentiment "traumatisée"par cette expérience. Elle bouche ses oreilles quand on évoque cette histoire. Magali, tout comme moi, reste plutôt fascinée par ce qui nous est arrivé cette nuit là...

 

 


  Corinne D - 34 - FRANCE  
  Peurs  
    Ma famille a été pour moi une horrible torture morale depuis toujours.

J’ai eu beaucoup d’échecs aussi. A cause de mon manque d’estime de moi-même, j’ai sombré dans une profonde dépression qui a duré plus de la moitié de ma vie. Aujourd’hui, j’ai réussi à fuir ma famille grâce a l’aide de mon ange. Je m’adressais à lui comme s’il était « Dieu ».  J’ai pu aussi m’en sortir grâce à l’homme que j’aime et avec qui je me suis mariée.

Ma famille ne parlait pas de Dieu ni des anges, et personne n’allait à l’église à l’exception de ma première sœur qui est en quête de quelque chose qui pourrait combler ce qu’elle n’a pas eu de mes parents. Malheureusement, malgré que cette sœur soit croyante et pratiquante, cela ne l’a pas empêché de me faire souffrir en prenant l’exemple de mes parents et de ma seconde sœur.

Quand j’étais adolescente, alors que j’étais couchée sur mon lit, ( il faisait jour et j’étais réveillée )  j’ai été paralysée un jour de la tête aux pieds. Je voulais appeler, mais malgré mes efforts, aucun son ne venait. Comme je ne comprenais pas ce qui m’arrivait j’ai eu très peur car je croyais que j’allais rester paralysée. Mais tout est redevenu normal après ça.

Bien plus tard, toujours à l’adolescence, quelque chose d’encore plus extraordinaire m’est arrivé...

Mes parents avaient décidé que nous déménagerions dans une vieille maison à rénover. En attendant le jour du déménagement, mon père était allé plusieurs fois dans cette maison pour l’aérer et la nettoyer un peu car elle n’avait pas été habitée depuis 20 ans.

Un soir, mon père revient en nous ramenant quelque chose qu’il avait découvert enfoui sous des feuilles mortes à la porte du sous-sol de cette maison. C’était une sorte de décoration en pierre sculptée style Moyen Age, que l’on pourrait mettre en haut d’une colonne de pierre. Les quatre côtés de pierre étaient des faces de démons qui faisaient des grimaces effrayantes et qui n’avaient pas l’air humain.
Je suis la seule personne de la famille qui a exprimé un malaise à la vue de cet objet et j’ai demandé intuitivement à mon père de vite s’en débarrasser. Ensuite, nous sommes allés nous coucher. A l’époque je dormais dans la même pièce que mes deux sœurs. Malgré la place que nous avions, mon lit et celui de ma sœur aînée n’étaient qu’à un mètre de distance, et celui de mon autre sœur était à 4, 5 mètres du mien.
Juste après avoir éteint la lumière, j’ai été paralysée et j’ai commencé à sentir une odeur que je n’avais jamais sentie auparavant. Je savais pourtant que c’était une odeur de cadavres en décomposition !

Petit à petit l’odeur s’est intensifiée, jusqu'à que cela devienne irrespirable pour moi. J’étais terrorisée et j’ai essayé de crier à l’aide, mais aucun son ne sortait de ma bouche. Alors, complètement désespérée, pour la toute première fois de ma vie, j’ai commencé à prier très fort avec mon cœur car je ne connaissais pas bien les prières que l’on récite à l’église. Je demandais que Dieu me protège car j’avais l’impression d’être entourée de "démons" qui voulait me faire du mal. Je me suis confessée ainsi de tout ce que j’ai pu me souvenir, et à force de prier, l’odeur et ma paralysie ont disparu.

Un autre jour, toujours à l’adolescence, j’ai fait le plus beau rêve de toute ma vie. C’était le jour ou la veille de Noël. Voici mon rêve :

Une fenêtre s’ouvre à moi, et je vois un ciel merveilleux. C’était une nuit étoilée, avec de merveilleuses couleurs douces dans les tons roses, oranges, avec des petites lumières qui étaient selon ce que j’ai ressenti des êtres vivants spirituels qui se trouvaient haut dans ce ciel magnifique et qui volaient et dansaient dans une joie infinie. Ce rêve était si clair qu’on aurait pu croire qu’il était vrai ! Du moins si je le compare avec mes rêves et cauchemars confus habituels.

Cette fenêtre, inconnue pour moi à l’époque, je l’ai revue dans la vie réelle plusieurs années après. Il s’agit de la fenêtre de ma chambre de cette maison que mes parents ont fait construire bien plus tard.

Quand nous avons emménagés dans cette vieille maison, nous avons vécu des phénomènes paranormaux effrayants ! Ma seconde sœur évitait d’en parler, et il n’y a que ma mère, mon père, et moi qui avons été témoins de ces phénomènes étranges.

J’ai vu aussi un spectre lumineux d’un homme qui se promenait lentement dans le jardin à quelques mètres de moi. Les lumières de ma chambre clignotaient, et aussi l’interrupteur d’une pièce s’allumait tout seul devant mes yeux en plein jour !

La nuit je ne pouvais dormir sereinement car je sentais une présence dans ma chambre et un souffle glacé sur mon visage même quand la température dehors était douce. Des objets qui m’appartenaient disparaissaient aussi, puis réapparaissaient à des endroits où nous avions minutieusement cherché auparavant. On entendait parfois une voix d’enfant appeler sa mère et des objets se recouvraient entièrement de moisissure en une seule nuit ! Dans ma chambre, la nuit, après avoir éteint la lumière, quelque chose sautait sur le lit et rampait sur ma mère ! Et ça tous les soirs ! Des objets paraissaient brouillés ou déformés à d’autres moments.

J’ai appris bien plus tard que la personne qui habitait la avant nous était une vieille femme que les voisins croyaient folle et qui est morte dans la chambre où je dormais. C’est dans cette maison que j’ai connu les pires années de ma vie. J’étais très souvent malade et sans énergie, et nous avons eu de gros problèmes familiaux.

Après quelques années, mes parents constatant qu’ils ne pourraient tout rénover car il y avait beaucoup trop de choses à refaire, ont préféré faire démolir cette maison et en faire construire une nouvelle sur le même terrain. Après la destruction de l'ancienne maison, les phénomènes ont cessé. Et c’est dans cette maison neuve qu’il y a une fenêtre qui ressemble à celle de mon rêve dont j’ai parlé plus haut.

Pendant ces années de peurs, de douleurs et de tristesse, j’ai été en contact avec un "être" que je pense être très évolué spirituellement. Il m’a soutenue, protégée, consolée, et m’a fait comprendre beaucoup de ce que je sais aujourd’hui. Sa voix raisonnait dans ma tête, et je savais  que ce n’était pas mes propres pensées. Il me parlait aussi par le biais de la radio, de la télévision et de livres avec à chaque fois des synchronisations. Cela m’apportait du bonheur, et rien en dehors de ça n’avait plus  d'importance. Tout me paraissait fade autour. C’était tellement fantastique et cet être spirituel m’a réellement aidée. Quand j’habitais encore chez mes parents, il me parlait ou me faisait signe quasiment tous les jours, mais maintenant, que je suis mariée, je ne suis plus en contact avec ma famille, et mon ange ne se manifeste plus que très rarement...
 

 

  Christine B - 35 - FRANCE  
  Le noir absolu  
   
Je tiens tout d'abord à vous dire que maman est décédée il y a treize mois et que j'ai reçu des signes d'elle.

Mais ce qui m'arrive me fait un peu peur. Cela se passe quand je suis seule et que je suis dans mon lit. Je commence alors à somnoler et puis je sens mon corps décoller, prendre son envol. Mon coeur s'accélère et je sens que je vole, seulement je ne vois rien ! C'est le noir absolu, je traverse un tunnel étroit toujours dans le noir, et là j'entends maman qui m'appelle. Je distingue très mal son visage, mais elle a l'air de souffrir et me demande de l'aide. C'est très angoissant.

Cela s'est reproduit mais sans voir ni entendre maman ces fois-là. En tout cas, cela fait drôle de "décoller "ainsi et pour moi qui ai le vertige, j'ai l'impression de voler très haut ! Est-ce mon imagination ou pas, je n'en sais rien? Mais tout ce qui touche au domaine du paranormal me fascine et je pense que cela en fait partie!
 

 

  Marjolaine O  - 36 - CANADA  
  Recevoir la Lumière  
   
A propos de mes guides, j'en connais un qui s'est présenté à moi. Son nom est "Patrick". Mais je ne l'ai vu que quelques fois et si je lui parle ou si je lui demande de le voir par télépathie, il arrive, mais il se tient loin de moi, comme s'il laissait la place aux entités dont je t'ai parlé, de travailler sur moi. Il est là et je sens sa présence rassurante, mais il n'intervient pas.
Ils m'ont dit il y a quelques années, qu'ils étaient là pour faire évoluer l'humanité à travers moi, mais que je n'étais pas prête. Que mes idées n'étaient pas assez arrêtées, que j'avais à devenir plus mature. Que je vibrais au même niveau que les animaux et qu'il fallait que je sois consciente de ma différence entre les animaux et les êtres
humains ! (Ils avaient raison...)
Il y a quelques semaines, ils sont revenus, en me disant que j'étais prête. Et c'est depuis ce temps que je suis poussée à méditer et je sais que je suis en initiation.
Ils m'ont transmis un message dernièrement. (J'étais en état de sommeil léger) J'avais demandé à être éclairée et aidée pour quelque chose de spécifique. C'est alors qu'ils m'ont expliqué que je ne devais pas demander l'aide de la Lumière pour telle ou telle chose, mais de demander tout simplement de... recevoir la Lumière. Je les remercie sincèrement pour ce précieux message. Je tenais à le transmettre ici sur ce site, pour
que d'autres personnes sachent comment demander de l'aide spirituelle.
Cette Énergie Divine est Intelligente et elle connaît nos besoins.
Ces entités me parlent très souvent, je discute avec elles, elles m'apprennent beaucoup de choses, elles me font lire des passages de certains livres etc. Mais, la plupart du temps, je ne peux me rappeler consciemment du sujet de la conversation.

Je me sens comme à l'école :)

Merci d'avoir pris le temps de lire ce message. Il n'y a pas beaucoup de gens à qui je peux en parler et si cela peut aider quelqu'un, alors tant mieux.

 
   

  Pranayana T - 37 - CANADA  
  Tout est UN  
   
Ce serait vraiment trop long d'expliquer tout ce qui s'est passé dans ma vie ces deux dernières années, mais je sais que je ne suis pas la seule à vivre toutes ces expériences. Je pense qu'il y a un groupe de personnes (dont moi) qui se cherchent toutes pour une sorte d'évolution. Au début, j'ai cru être simplement dérangée mentalement, malgré l'extrême logique des événements qui se déroulaient à l'intérieur et à l'extérieur de moi. C'est une sorte d'éveil (prise de conscience) différente de tout ce que l'on a pu s'imaginer depuis que l'on est au monde. On sait que l'on a tous la même chose en tête. Quelques éléments: les contraires, les pyramides, les cubes, 333, le psychédélique, rencontre entre science et mystique, les yeux (ondes émises pour être en contact avec quelqu'un d'autre), la télépathie, tout est vrai, tout est faux, tout existe et surtout, TOUT EST UN ! Tout est relié !
 
   

  Jean P  - 38 - FRANCE  
    Communication avec mon fils    
   
Je suis arrivé sur votre site un peu par hasard, mais le hasard existe-t-il ?
Je tiens à vous faire part de mon expérience, elle remonte à 7 ans et se poursuit aujourd'hui.

Mon fils Olivier est décédé d'un suicide le 8 juin 1995, à l'âge de 21 ans, alors qu'aucun indice visible ne laissait présager un tel drame. Dans les heures et les jours qui ont suivi ce terrible décès, mon épouse et moi-même avons été les premiers témoins de manifestations concrètes qui se sont produites dans notre appartement ( la télé qui change seule de chaîne, craquements divers, odeurs de parfums, voix, chuchotements, chaîne hi-fi qui se déclenche, comportement bizarre d'animaux... )

Environ 3 semaines après son décès, mon fils est apparu un soir dans la chambre d'étudiante d'une de ses camarades à Lyon. Il lui a également relevé et caressé la chevelure à plusieurs reprises. A la même période, je l'ai aussi rencontré dans un rêve merveilleux, il était magnifique et débarrassé de tout souci terrestre.
Je n'étais pas vraiment préparé à ce genre de manifestations, j'en avais entendu parler mais n'avais jamais approfondi la question. Ce fut l'occasion de m'engager dans une véritable quête spirituelle, mon fils me montra le chemin.

Je passe sur de nombreux détails pour en arriver au 4 septembre 1996, soit plus d'une année après le départ d'Olivier. En effet, je suis entré ce jour là en contact avec lui, grâce à un pendule. Dans un premier temps, j'ai reçu des messages courts et quelquefois difficiles à comprendre. Mais peu à peu, ma faculté de communication s'est développée, elle est devenue télépathique. J'ai reçu de nombreux messages de personnes décédées pour leurs proches, j'ai fait également de nombreuses soirées de communication chez les gens et des conférences.

Depuis plusieurs mois, je reçois des messages qui concernent l'évolution du monde et de l'humanité.

Je dispose aussi d'une preuve surprenante de la survie, il s'agit d'un visage humain qui appartient à une personne décédée. Il apparaît nettement sur l'une de mes radiographies (le trucage est impossible).

 

   

  André J - 39 - CANADA  
  Des coups dans le ventre  
   
Il faut que je raconte ce qui est arrivé à mon épouse avant hier. Elle dormait dans la nuit et se fait réveiller par des coups dans le ventre et en éprouve une forte douleur. Elle a le sentiment que quelqu'un est au-dessus elle et elle étouffe parce que des cheveux lui entrent dans la bouche. Elle est réveillée et consciente quand cela se passe. Puis quelque chose lui mordille ensuite les doigts et elle réussi à se tourner de côté en disant: " lâche-moi"  et tout s'est arrêté!
Depuis que nous demeurons ici, plusieurs choses lui sont arrivées du genre, et je me demande le pourquoi. Moi depuis deux jours on dirait que des doigts me touchent le côté droit où sont mes côtes et je fais beaucoup de spasmes que j'attribue à un accident de travail antérieur, mais je me demande si quelque chose d'autre n'est pas en cause. C'est fou hein?
 
   

  Willow R - 40 - CANADA  
  Embrouille de sorcière  
   
Comme je suis une "petite sorcière" je fais beaucoup de rituels chez moi. La plupart du temps, ça marche. Mais un jour alors que j'avais décidé de prendre un bain pour attirer la paix sur moi, je n'avais pas mis les bons ingrédients. Après mon bain, je suis allée revérifier et j'ai vu que je m'étais trompée. Je me suis aperçue que j'avais fait un bain pour faire venir les esprits!
Je me suis mise alors à faire un rituel pour faire partir ces esprits et pour me protéger. Mes parents se demandaient ce que je faisais ! Après deux semaines - le soir de la pleine lune - j'ai arrêté les rituels pour me protéger et les esprits sont partis, même si je me suis demandé si les esprits étaient réellement venus !
Oh oui, je continue encore mes rituels de sorcière sauf que maintenant, je les lis 3 fois avant de les faire!
 
   


Vous désirez écrire votre témoignage? Cliquez ici

 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil