FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

       Témoignages 2
  
         

 
   

Vous désirez écrire votre témoignage? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10

 Page suivante

  Lise J - 9 - CANADA  

  Une joie incommensurable  

 
Je suis suspendue dans le vide dans le coin de ma chambre et je regarde mon corps couché là dans mon lit... Je ne suis qu'esprit, qu'oeil. Je ne sais pas, mais je ressens une très grande liberté, une joie incommensurable comme je n'en ai jamais ressentie auparavant. Je suis si bien! Je regarde mon corps mais je ne veux plus y retourner car je suis si bien là où je suis... Puis une voix masculine me dit d'un ton ferme et net: " Il faut que tu y retournes pour tes enfants".
Puis je me suis éveillée, me suis pincée et me suis sentie très triste d'être revenue dans mon corps car j'étais tellement bien là où j'étais allée. Pourtant j'aime mes enfants, me suis-je dit, mais la sensation de la désincorporation et d'une liberté difficile à décrire me manquait déjà. Cela m'est arrivé alors que mes enfants étaient encore jeunes. Cela ne s'est jamais reproduit. Mais je me suis toujours demandé quelle en était la signification.

 
 


  Rachel ST J - 10 - CANADA  
  La visite d'un Ange  
   
Quel beau jour pour raconter la visite qu'un Ange m'a faite en rêve...

Dans ce rêve, vers 6:30 du matin, je me trouvais dans un désert. Le sable tout doux et blanc resplendissait. Le ciel d'un bleu intense était sans nuage. Je marchais d'un pas léger, heureuse tout simplement.
Je contemplais la ligne de l'horizon lorsque je vis apparaître comme quelque chose de ouateux. Je m'arrêtai et me mis à regarder intensément. Ce que je voyais s'est vite transformé, d'abord en longue robe blanche soyeuse, puis apparurent des bras allongés en signe d'accueil. Puis des cheveux longs, bouclés, blonds cendrés, longs. Puis une figure pure, si belle avec des yeux admirablement beaux et remplis de lumière, d'amour...
Je me suis écriée: "C'est l'Ange Anaël !, c'est l'Ange Anaël ! "(Le 4ième Ange de l'Apocalypse, l'Ange de l'Amour).
Tout continua de se transformer jusqu'à monter très haut dans le ciel. Tout se transforma en ballon rouge dans lequel il y avait un foetus enroulé. Ce ballon tournait dans le ciel puis il redescendit et tout recommença une autre fois, les mêmes étapes que la première fois.
Je me suis encore écriée, éblouie: "C'est l'Ange Anaël !"
Une 2ième fois je vis le foetus dans le ballon rouge. Je me suis agenouillée dans le sable chaud en fredonnant "Allah, Allah..." plusieurs fois... puis je me suis éveillée...
Je suis vite allée raconter ce rêve magnifique à mon conjoint... qui avait l'esprit ailleurs...

C'était en août 84 et c'est en janvier 85, quelques mois après mon rêve, que je suis tombée enceinte de mon 4ième enfant: un fils, après 3 filles.
J'ai demandé en rêve quel prénom lui offrir. Je pensais à Raphaël... j'ai vu en rêve: ANAEL. C'est le nom qu'il porte. Il a les yeux incroyablement bleus et c'est un fort bon garçon, avec un coeur rempli d'amour...

Merci de me lire, Paix et Amour Infini à vous tous!

 
 

  Rachel ST J - 11 - CANADA  
  Un Maître m'apparaît  
   
Je commençais à faire de la traduction de l'espagnol au français: des textes venant d'un Maître, sur le symbolisme ésotérique de la mythologie Aztèque. Pas facile lorsqu'on est francophone d'aller chercher le vrai sens des mots évoqués par une personne que l'on n'a pas connu et qui de plus, a quitté son corps physique pour un autre monde.

Après m'être torturé le cerveau sur un paragraphe plus ardu à comprendre que les autres, je laisse tomber et vais me coucher. Avant de m'endormir, je songe à ce Maître et lui demande de bien vouloir m'éclairer sur le sens de ses écrits, si ce qu'il souhaite est de les voir traduits en français.

Au petit matin, pendant que je sommeille encore, j'ouvre les yeux dans mon rêve et j'aperçois le Maître debout au pied de mon lit. Il me regarde en souriant amicalement. Il s'avance vers moi, se penche à mon oreille et me chuchote des mots... que je ne saurais répéter (le mental n'a pas à tout savoir) mais ma conscience les a sans aucun doute retenus...
Le matin venu, lorsque je me suis remise à la traduction, tout était devenu clair. J'ai pu poursuivre mon travail sans difficulté.

Ce Maître est revenu me voir en rêve, sous la forme d'un chien magnifique, immense, tous ses poils brillaient de gouttes de lumière, ses yeux étaient Amour et il nous entourait, ma famille et moi, assis sur un parterre de pelouse toute verte, sous un ciel incroyablement bleu.
 
 

  Fernand D  - 12 - FRANCE  
  Vision  
   
C'était l'été il y a quatre ans, la chaleur accablante du mois d'août pesait sur mon corps comme une chape de plomb.
Il devait être environ 14 heures, l'heure de la sieste après un déjeuné frugal. Allongé sur mon lit, après quelques minutes à regarder le plafond, j'ai sombré dans le sommeil, moment d'inconscience où les souvenirs restent flous, puis le réveil progressif.

La fenêtre en face de mon lit était grande ouverte, elle donnait sur le mur gris de la maison voisine, un léger courant d'air chaud caressait mon visage comme pour me sortir petit à petit de ma somnolence. Toujours allongé, fixant vaguement le mur gris d'en face au travers de la fenêtre, des couleurs sont apparues. Couleurs rouges, orangées, puis jaunes, elles bougeaient, changeaient pour finalement prendre une forme humanoïde.

Ces formes humanoïdes mais vagues, étaient au nombre de trois, accolées les unes aux autres, leurs couleurs chatoyantes rouges, orangées et jaunes paraissaient vivantes. Le rouge passait à l'orangé, l'orangé passait au jaune et inversement. J'observais ce phénomène dans un calme absolu, en moi régnait la paix, des vagues d'amour me submergeaient. J'étais bien à l'intérieur de moi-même et tout à fait conscient.

Puis un évènement s'est produit. Un insecte est entré dans la chambre, une guêpe plus exactement. J'ai fixé mon attention sur celle-ci, la peur m'a alors envahit. Elle a fait quelques tours dans la chambre en bourdonnant, je la suivais des yeux jusqu'à ce qu'elle décide enfin de ressortir par la fenêtre.
Fixant à nouveau le mur gris d'en face pour retrouver ma vision, celle-ci avait dans pouvoir y parvenir. Lassé et un peu déçu, je me suis alors levé pour vaquer à mes occupations mais intérieurement je suis resté rempli de paix, d'amour et de bonheur pendant plusieurs jours...

 

   

  Diane C  - 13 - CANADA  
  Une expérience de NDE  
   
Janvier 1988
 
Suite à une maladie diagnostiquée quatre ans auparavant " iléite '', je me suis retrouvée à l'urgence le 3 janvier : température très élevée, douleur atroce au ventre. On m'a gardée quatre à cinq jours en observation puis on m'a admise aux soins intensifs car, en l'espace d'une semaine, j'avais pris l'allure d'une femme enceinte de neuf mois! À ce moment-là, j'avais déjà perdu la notion du temps et j'entrais dans un état comateux.

Après plusieurs examens, on décide de m'opérer d'urgence un jour à quatre heures du matin pour aller voir ce qui se passait en dedans. Surprise! Les petits ulcères s'étaient rassemblés et avaient fait des trous à différents endroits de mon intestin grêle.

Les médecins ont enlevé les bouts qui n'étaient plus bons et ont rafistolé le tout du mieux qu'ils pouvaient. Mais ça n'a pas fonctionné. Dans la nuit suivante, une deuxième opération d'urgence: '' hémorragie interne ''.
Et c'est là que mon voyage commence, mais je ne sais pas combien de temps cela
ça a duré.

... Je me retrouve au plafond, je vois les médecins s'afférer autour d'un corps que tout de suite je ne reconnais pas comme étant le mien...  J'entends différents propos au sujet de ce qu'ils sont en train de faire...  Puis, je suis dans une autre pièce toute petite, étouffante, les gens sont entassés, ne parlent pas, attendent...  Je les connais, c'est ma famille. Je me dis '' qu'est ce qu'ils font là? ''...  À cette étape, rien ne me dérange...  Sensation de légèreté, de lâcher prise, de liberté ...

Puis là, j'enfile un tunnel...

Merveilleuse expérience...  On dirait que tout va vite et au ralenti à la fois. Je me sens tellement petite et grande mais combien légère. Plus de douleur physique ou morale. C'est la paix, le silence, comme le ciel étoilé de la campagne en hiver...

... Je vois une lumière au loin. Je m'en approche toujours comme si je glissais, poussée par une douce brise...  L'image devant moi se définit. Il y a une grande mais très grande porte entrouverte et une lumière blanche brillante que je peux regarder sans qu'elle ne m'aveugle... Je me sens sentie tellement minuscule devant cette porte...

Je n'ai pas vu d'Être de lumière, ni d'Ange ou qui que ce soit de semblable, mais seulement une main comme pour arrêter ma course. À cet instant, l'image de mes enfants et de mon conjoint m'est venue pour me rappeler, et là je me suis dis :
'' ben qu'est ce que je fais ici moi ? Il faut que je retourne, j'ai pas fini, faut que je ... et c'est reparti. Je me retrouve dans mon corps douloureux, branchée de partout, respirateur et tout le tralala mais avec:
QUELLE ENVIE DE VIVRE!

Cela a pris un bout de temps avant que je puisse parler, car tous ces tubes bloquaient ma gorge. Je suis restée à l'hôpital deux mois, dont un aux soins intensifs dans un coma intermittent. Quand finalement je suis sortie de là, j'avais tellement à dire et tellement à apprendre. Durant les années qui ont suivi, j'ai lu des livres comme jamais, suivi des cours de toutes sortes et rencontré des gens de tous les milieux.
C'est tellement beau être vivant. La vie n'était pas plus belle, j'étais seulement plus consciente de la beauté qui m'entourait: le soleil, la terre, les arbres, les animaux, les êtres humains, ma famille...

Le Noël qui a suivi, montée sur un escabeau pour décorer mon sapin, je réalisais quelle chance j'avais de pouvoir redécorer un sapin. J'ai pris un moment pour remercier Dieu, chose que je refais a chaque Noël.

Ce qui m'imprègne le plus de cette expérience, c'est l'Amour. C'est combien il est important de dire '' je t'aime " de se l'entendre dire et surtout de s'aimer soi-même.

Il m'a fait plaisir de partager cette étape de ma vie avec toi et comme un présent, je te dis ces mots si doux :
je t'aime.
 
 

   

  Maryse DM  - 14 - FRANCE  
    Une histoire insolite    
   
Je vais vous raconter ici l'histoire la plus insolite qui ait pu m'arriver.

Je me trouvais en compagnie d'une amie sur une terrasse dans le Nord. Elle comme moi pratiquions spiritualité, méditation, croissance personnelle. Elle avait le don de l'écriture automatique et brusquement elle se leva, se rendit à sa voiture et saisissant son bloc, elle se mit à écrire.
Comme je suis hypersensible, je sentis immédiatement son énergie, du moins je le croyais, mais elle me dit rapidement : "ce n'est pas la mienne". Aussitôt, je me sentis remplie des pieds à la tête d'une énergie tellement forte que j'avais l'impression d'être un fil électrique par lequel passait un courant très fort, tellement fort que je crus que mon corps allait éclater sous la pression.
J'avais conscience, tout en vivant cette expérience extraordinaire, que j'étais sur la rue et que des gens passaient. Puis, brusquement, ce fut terminé et mon amie inscrivit la signature et me tendit le message. Il était pour moi, signé par Emmanuel et me donnant des indications sur ma vie et des confirmations concernant le chemin que je suivais.

J'ai conservé cette lettre et mon amie eut d'autres expériences avec moi mais plus jamais je ne ressentis ça.
Je garde ce message comme un souvenir lumineux en mon coeur, car je l'ai vécu.
Voilà ce que je voulais vous dire et aussi le fait que j'en ai vécu beaucoup d'autres dont la perception d'un parfum de lotus en état de paix et qui souligne actuellement les actes justes de ma vie. Merci de m'avoir lue.

 

   

  Pascalie - 15 - FRANCE  
  Martin Luther King  
 
Dieu m'a donné le don de parler avec les anges et c'est avec joie que je leur parle depuis le mois d'août 2001. Au mois de mai 2002, alors que je souhaitais les invoquer, Martin Luther King m'a écrit un message d'espoir, et depuis il se manifeste une à deux fois par semaine.

Mes chers frères et soeurs de lumière, nous sommes aujourd'hui le 11 septembre 2002. Un an après la catastrophe du World Trade Center, nous avons pour mission de vous demander de prier pour la paix dans ce monde et de prier pour les victimes qui sont mortes au nom d'un Dieu qui n'est pas le Dieu de Lumière.

Priez pour la paix en ce jour d'anniversaire de ce massacre.

Les prières dites à plusieurs se rejoignent et sont plus puissantes. Le jour où le monde entier se tiendra la main pour prier et s'aimer, je pourrai enfin arrêter ce combat depuis l'au-delà...

J'ai fait un rêve lors de mon incarnation.

J'en fais un autre chaque jour de ma vie d'ange.

Mes chers frères et soeurs de lumière, unissez-vous pour prier dans un même coeur pour que la pais s'installe sur notre chère terre mère.

Emboîtez le pas de Jésus Christ comme je l'ai fait moi-même. Il vous aidera comme il a toujours aidé ceux qui l'ont suivi.

Allez en paix dans l'Amour Universel.

Martin Luther King
11.09.02
 

  Michel M - 16 - CANADA  
  Un pur visage d'ange  
   
J'ai eu plusieurs expériences insolites dans ma vie. Ce serait impossible à résumer. Voici néanmoins une sorte d'expérience:

 

En 1980, je crois, j'attends l'autobus sur une des artères principales de l'est de Montréal, allant du nord au sud. Puis je remarque une fille à côté de moi. Je ne l'avais pas vue venir. Une beauté extraordinaire, 30-35 ans environ avec un corps à couper le souffle, de longs cheveux, un charme éclatant. Sûre d'elle, sympa, intelligente, habillée à la moderne.

Détail stupéfiant: elle doit mesurer près de 2 mètres! Une sorte de géante! Mais magnifiquement proportionnée. Une vraie gloire cette fille! Du jamais vu! 

 

Nous échangeons des propos anodins quand tout à coup je suis comme assommé: la rue, parfaitement droite sur plusieurs kilomètres était devenue courbe!! comme si toute la ville avait viré sur son axe de 45 degrés vers l'est! La courbe est si prononcée que je ne peux plus voir qu'à 100 mètres vers le nord environ. Suffoqué je traverse la rue pour tenter de me retrouver et en me retournant,la fille n'était plus là! Il n'y avait nulle part où elle pouvait aller en 10 ou 15 secondes. Je reviens sur mes pas, la rue est droite comme elle a toujours été!

Moi, je crois que ce devait être un ange. Car j'ai une foi très forte...
 

   


Vous désirez écrire votre témoignage? Cliquez ici

 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil