FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 6
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                  

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Anne L- 81 - BELGIQUE
 

 

 

  Depuis peu je fais le pendule et je tire le Tarot en demandant toujours à mon ange gardien d'être auprès de moi. Jusqu'à ce jour, je n'avais connu que des misères matérielles et intellectuelles et je réalise que quelque chose de merveilleux m'aide enfin dans ma vie. J'en remercie chaque jour qui de droit et je passe par Habuhiah pour ce faire. Mais parfois j'ai peur d'être considérée comme une "illuminée" pour ne pas écrire un autre terme. Je sais pourtant que j'ai découvert quelque chose de bon et de bien. Je voudrais évoluer encore, mais j’ignore comment le faire. Ai-je enfin trouvé une sorte de voie?
 
 
 
Bonjour Ann,

Le fait d’avoir découvert un réel intérêt dans la manipulation du pendule et dans la pratique du Tarot signifie que vous avez déjà délimité votre terrain. L’habitude de demander à votre ange de vous seconder et de vous inspirer est également excellente car il va vous permettre de peaufiner votre art au fil du temps et de développer votre intuition.

Comme vous l'avez constaté, sa présence transforme d'ailleurs déjà votre vie qui s’améliore, se clarifie et se dépouille d’anciennes difficultés.

Vous êtes donc sur une excellente voie qui va vous permettre de vous enrichir et de découvrir au fond de vous des richesses insoupçonnées qui jusque-là gisaient inertes dans votre subconscient. Dites-vous bien que vous n’êtes pas du tout une illuminée dans le sens péjoratif du terme, et que des milliers de personnes de par le monde partagent vos intérêts et ont choisi un cheminement similaire au vôtre. Evitez simplement de parler à tout un chacun de vos nouvelles perceptions. Tout le monde n’est pas prêt à entendre parler des anges, de la radiesthésie ou du tarot. Réservez plutôt vos émotions relatives à ces sujets à des confidents choisis, à des personnes qui pourront vous suivre sur ces chemins parallèles et partager votre enthousiasme.

Votre voie me semble donc toute tracée. Poursuivez votre étude du pendule et du Tarot à votre rythme. Apprenez à sentir les cartes, à les aimer, à leur parler et à toujours marcher en direction de la Vérité. Vos cartes et votre pendule deviendront vite comme une autre part de vous-même et vous aideront à vous rapprocher davantage encore de votre ange grâce à des perceptions de plus en plus subtiles.

Bien amicalement,
F*

 
     
   
    Mha M - 80 - FRANCE
 
    Y a-t-il une preuve réelle (physique) de l'existence de Dieu ?
 
 
   
Bonjour Mha,

Votre question est tout aussi originale que complexe. Je vais m’efforcer d'apporter une réponse claire, concise, impartiale et non dogmatique.
Premièrement, si on part du postulat de la réalité de l’existence de Dieu, on peut considérer Sa réalité de trois façons principales :

1) en tant que Dieu personnel.
2) en tant qu’énergie divine impersonnelle.
3) à la fois en tant qu’énergie et en tant qu'Etre individuel éthéré.

1) Si vous considérez par exemple que des personnages historiques comme Jésus, Krishna ou d’autres figures associées à la divinité sont des expressions ou des émanations de Dieu, il sera évident pour vous que Dieu peut être approché, observé, écouté comme n’importe quel être humain "physique". Dans ce cas, il n’y a donc aucun doute que Dieu puisse donner parfois la preuve de son existence aux yeux des hommes d’une façon tangible.

2) Si vous considérez Dieu en tant qu’énergie impersonnelle, imprégnant par exemple la vie de l’univers et rendant celui-ci possible par émanation, vous pourriez alors constater et être convaincue de Sa présence physique au travers d’un univers parfaitement organisé au niveau cosmologique pas tout simplement dû au hasard.
La complexité de la vie d’un macrocosme ou d’un microcosme et le nombre incalculable de conditions nécessaires à l’éclosion et au maintien d’une vie humaine, animale, végétale et même minérale pourrait vous conforter dans la certitude d'une présence physique de Dieu à travers toute Sa création.

3) Vous pouvez aussi envisager qu’une conscience divine peut être à la fois physique, matérielle et en même temps non palpable ou de nature subtile.
Je prendrai comme seul exemple notre soleil. Cet exemple est d’ailleurs très significatif car cet astre fût longtemps adoré et considéré comme un être divin, notamment par les anciens Egyptiens. Et ceci est très compréhensible, car Dieu étant le grand dispensateur de la vie peut être facilement associé à la puissance et au rayonnement solaire. Sans soleil,
aucune vie organique telle que nous la connaissons sur terre ne serait possible puisque la production de la nourriture nécessaire à la survie est liée obligatoirement à la présence de la lumière et de la chaleur solaire. Il n’est donc pas insensé de considérer notre soleil comme la manifestation la plus visible, la plus « physique » de Dieu. Sa conscience et Sa réalité globale dépassant bien entendu et de loin le simple cadre d’une existence chimique, visible et analysable.

Il est possible également de voir ou de supposer l'action physique de Dieu à travers certains phénomènes tels que les stigmates de certains saints, l'évidence de guérisons miraculeuses, l'imputrescibilité de certains corps après la mort physique ou d'autres phénomènes inexplicables de façon rationnelle.
 
Pour résumer : oui, il est possible - si on le souhaite - de voir Dieu dans des manifestations physiques. D’ailleurs si on considère l’omniprésence de Dieu en toutes choses, cela ne signifie-t-il pas qu’il est présent dans toutes les aspects de la vie, y compris les formes matérielles ?

Mais la meilleure « preuve » de l’existence de Dieu se situe peut-être dans sa présence au fond de notre cœur. Et lorsque sa  présence se révèle dans cet endroit le plus secret de notre être dans toute sa force et sa plénitude, nulle considération d’ordre matériel, philosophique, ni aucune spéculation d’aucune sorte ne pourront plus jamais laisser en nous la trace du moindre doute de Son existence.
C’est cette certitude de l’existence de Dieu, de la divinité ou des valeurs divines qu’ont toujours affirmée les saints et tous les grands êtres spirituels de toutes les époques.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Nanou JD - 79 - FRANCE
   
    La spiritualité a croisé mon chemin depuis quelques années et j'ai un don qui me permet de voir les auras. J'ai lu et entendu que le fait de voir les auras permettait de deviner passé et avenir. Or, en ce qui me concerne, il n'en est rien,  je peux tout au plus connaître l'état d'esprit et/ou celui du corps de la personne. Qu'en pensez vous? Dois-je travailler ce don? Est-ce qu'on me le permet et comment le travailler ?
 
   
   
Bonjour Nanou,

Si vous voyez les auras, cela signifie que vous possédez un don médiumnique de bon niveau car toutes les personnes sensitives n’ont pas cette possibilité.

La lecture d’une aura permet d’avoir un aperçu général sur la psychologie d’une personne - tendances , qualités, défauts - de se faire une idée sur la clarté de son âme individuelle et permet d’obtenir des indications sur son état de santé général, sa vitalité, la présence ou l’émergence de maladies et même sur la proximité d’une mort physique. Ce que vous voyez est donc tout à fait dans les normes et correspond à ce que l’on retire d’habitude d’une observation aurique.

On peut donc recueillir beaucoup d’informations par ce moyen, mais je n’ai jamais entendu dire que la seule lecture d’une aura pouvait donner des indications précises sur le passé ou l’avenir d’une personne par rapport à des faits bien précis autres que ceux mentionnés.

Cependant, une personne qui voit les auras pourrait très bien se servir de celle-ci comme d’un « support » pour tenter de capter d’autres informations - sous forme de flashes par exemple - en rapport avec le passé ou le futur d’une personne.

A moins que vous ne le fassiez déjà, il serait intéressant de conserver dans un dossier le schéma des auras que vous avez observées (couleurs, formes, particularités, anomalies etc). Une farde contenant des photocopies d’une silhouette humaine pourrait accueillir les différents tracés de ces auras réalisés à l’aide de pastels ou de crayons de couleur. Cette méthode empirique devrait vous permettre à la longue d’enrichir vos connaissances personnelles concernant les auras.

Il est permis à tout un chacun d’utiliser cette faculté pour aider autrui, mais une déontologie implicite présuppose qu’on ne fasse jamais une analyse d’aura sans l’accord préalable de la personne. Heureusement, ce don demande la plupart du temps un minimum de concentration, d’orientation du regard et de conditions spécifiques de faible luminosité. Il est donc facile de se soustraire à la lecture d’une aura si celle-ci se révèle inappropriée. J’espère que ces quelques indications sommaires vous permettront d’avancer dans vos lectures auriques en toute sérénité.

Bien à vous,
F*

   
         
       
    Séverine L - 78 - FRANCE
   
    Depuis quelques temps, j'essaie de me mettre à la méditation et je remarque que très souvent, lorsque j'essaie de me relaxer, il y a comme une sorte de chaleur dans mes mains. Au début mes mains sont froides et elles se réchauffent de plus en plus par la suite et ceci dans cette seule région de mon corps... Est-ce normal et à quoi est-ce dû ? Je vous remercie pour la réponse.
 
   
   
Chère Séverine,

 

Le simple fait de vous relaxer et de vous mettre en état de réceptivité énergétique peut suffire à créer ce phénomène. La chaleur ressentie dans vos mains doit être due à une simple décrispation de vos membres et un rééquilibrage de vos chakras qui facilite automatiquement une meilleure circulation sanguine et ce réchauffement se manifeste d'abord par les extrémités du corps, c'est-à-dire les pieds et /ou les mains.
Je pense que si vous poursuivez vos exercices de méditation cette chaleur finira par s’étendre progressivement dans le reste de votre corps.

 

Tout cela signifie que vos énergies se remettent en place progressivement lors de vos méditations et que votre santé devrait en retirer les plus grands bienfaits.

Amicalement,

F*

   
         
       
    Ben L  - 77 - BELGIQUE
   
    Dans un songe on m'a transmis une amulette où un démon était enfermé et une voix m’a dit que je dominais ce démon et que si je faisais appel a lui pour faire le bien ou le mal il m'aiderait. Dois-je l'utiliser pour faire le bien car c'est ce que je recherche car j'ai envie de montrer aux gens que le pouvoir positif de l'esprit est plus fort que nous nous l'imaginons et qu'il faut respecter les croyances antiques pleines de sagesse et d'humanité.

Que l'oeil d'Horus vous protège et vous apporte bonheur et joies.
 

   
   
Bonjour Ben,

Vous avez la chance de vivre ces expériences hors du commun qui vous ont certainement déjà beaucoup enrichi intérieurement. Mais, lors de vos rêves et de vos sorties astrales, vous oscillez certainement sans le vouloir entre des couches de différentes densités vibratoires. Ceci est fréquent lorsqu'on ne maîtrise pas suffisamment son pouvoir de sortie hors du corps et de direction dans les mondes subtils et on peut facilement être entraîné vers des régions où sévissent des êtres néfastes ou des âmes de moindre qualité.

Une bonne chose serait déjà de protéger vos nuits en laissant à proximité de vous un talisman, une médaille, une photo ou toute autre protection en rapport avec la lumière divine. En outre n’accordez pas trop d’attention aux démons qui voudraient vous détruire. Si vous les ignorerez, ils finiront par se détourner de vous, surtout si vous faites régulièrement appel à des forces spirituelles supérieures.

Le fait de vouloir se protéger par une amulette est positif. Mais ce qui pose problème, c’est qu’on vous ait montré dans votre rêve: 

1) que l’amulette en question renfermait un "démon" et

2) que cette voix vous ait dit que vous pouviez l’utiliser aussi bien pour faire le mal que pour faire le bien.

Un être spirituel ne parlera jamais de cette façon et ne vous laissera jamais une telle alternative qui signifie finalement que vous pourriez utiliser cette force de façon purement égoïste pour n’importe quel motif qui vous plairait.

Choisissez donc une amulette ou un talisman comme ceux que nous proposons sur notre site ou toute autre protection, mais orientée uniquement vers des forces lumineuses et positives et laissez les démons retourner à leurs besognes impures qu’ils peuvent très bien continuer à faire sans vous.

Amicalement,
F*
 

   
         
       
    Sand S  - 76 - CANADA
   
    J'aimerais savoir comment faire pour savoir quel guide de lumière nous convient le mieux?    
   
Bonjour Sand,

Il n’est pas très difficile de savoir quel guide de lumière nous conviendra le mieux.
Le guide qui aura votre préférence correspondra assurément à votre psychologie, à votre personnalité et à vos qualités profondes. Prenons par exemple les guides spirituels mentionnés sur ce site. Kheeb conviendra très bien aux personnes qui apprécient la légèreté, la poésie, la grâce et la douceur. Sashan conviendra aux personnes qui aiment le contact et les échanges avec la nature et Zaphra conviendra aux personnes qui estiment le juste milieu, le dépouillement et la simplicité.

Il en est de même avec les Archanges. Nithaël est un Archange puissant au niveau du karma et de la guérison. Reyiël soutiendra particulièrement les personnes qui ont des difficultés psychologiques et Jeliël les personnes qui ont beaucoup d'amour et une forte sensibilité pour les animaux.
Mais vous pouvez tout aussi bien vous sentir en harmonie avec un maître bouddhique, avec certains saints ou des mystiques chrétiens ou appartenant à une autre religion. Il suffit simplement au départ de découvrir la voie et les êtres avec lesquels on se sent en symbiose et qui arrivent à nous transporter l’âme. L’être spirituel que vous recherchez sait depuis longtemps qu’un jour ou l’autre vous viendrez à sa rencontre. Lui n’aura fait que vous attendre patiemment au bord de la route et ce sera une joie immense pour lui de pouvoir se rapprocher encore un peu plus de vous, et vous protéger encore davantage votre destinée.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Mimi B  - 75 - FRANCE
   
    Le séjour des morts et le purgatoire existent-ils?
 
   
   
Bonjour Mimi,

Le séjour des morts existe et il porte beaucoup de noms différents suivant les croyances, les époques et les cultures. Je vais essayer de résumer en quelques lignes ce qu’il en est afin que vous puissiez vous en faire une petite idée.

Sachez qu’après la mort du corps physique nous passons dans un autre état de vie consciente mais avec un corps plus léger que l’on appelle le plus souvent de nos jours le corps astral. Après un temps d’adaptation à nos nouvelles conditions de vie qui consiste en un rééquilibrage et un recentrage de nos énergies, nous prenons peu à peu possession de ce monde subtil qui sera toujours en correspondance avec la qualité de notre âme. Si nous avons commis sur terre des erreurs suffisamment graves, nous devrons passer au préalable par une période de purification avant de pouvoir atteindre les régions célestes où règne la félicité la plus absolue. C'est cette période d'expiation de nos péchés ou de nos fautes qui porte le nom de purgatoire.

Certaines âmes évoluées par la qualité de l’amour développé et manifesté ici bas ne devront pas passer par cet état de purification et s’en iront rejoindre directement leur paradis.

Quant à l’enfer, s’il n’est pas éternel, il existe cependant bel et bien et il en émane une atmosphère bien désagréable et bien pesante pour l’âme qui doit l’affronter. Ces régions redoutables accueillent automatiquement les âmes qui ont transgressé fortement les lois divines afin qu’elles se retrouvent confrontées au mal qu’elles ont fait et qu’elles puissent faire face à la haine engendrée et aux souvenirs des êtres qu’elles ont fait souffrir.

Mais où se trouve ce séjour des morts me demanderez-vous ?

Eh bien ce monde de l’après-vie se trouve paradoxalement aussi bien en nous qu’en dehors de nous. Il est donc vain d’envisager la terre des morts comme étant située dans un espace bien précis situé dans notre univers physique. Le paradis, le purgatoire et l’enfer sont des mondes à la fois subjectifs et objectifs de nature mentale. Leur réalité se situe simplement à un nouveau vibratoire différent de notre monde physique hors de portée de notre conscience habituelle.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Cindy L - 74 - BELGIQUE
   
    Je voudrais savoir quel est mon ange gardien? Je suis née le 08/06/1980. J'aurais voulu savoir aussi celui de ma fille née le 19/08/2000 et celui de mon mari né le 28/01/1980. J'ai hâte de me mettre en voyage astral pour communiquer avec eux car j'ai des visites, des épreuves, des affinités avec des êtres de lumière mais je ne connais même pas le nom des anges qui garde ma famille avec cette amour inconditionnel. Merci d'avance. Je vous envoie du bonheur par le net.
 
   
   
Bien chère Cindy,

Il suffit de consulter le tableau des archanges placé sur notre site pour connaître le nom des Anges qui correspondent, selon les normes actuelles, aux dates de naissance citées. N’imaginez pas pour autant que ces grands êtres vont venir visiter tous vos rêves ou vous accueillir à chacune de vos sorties astrales. Mais peut-être aurez-vous malgré tout la chance de rencontrer l’un ou l’autre être de Lumière lors de votre sommeil ou d’une autre façon. Il se pourrait par exemple qu’ils vous fassent un signe distinctif et inattendu dans votre vie de tous les jours. Il suffit pour cela de garder les yeux et le cœur ouvert et de continuer à avancer avec confiance et légèreté sur votre chemin d’amour.

Que les anges vous apportent joie et plénitude,
F*

   
         
       
    Nicolas M - 73 - FRANCE
   
    Pourquoi n'ai-je pas su plus tôt que j'étais médium? Cela a d'ailleurs mal fini car je me suis retrouvé en psychiatrie. Là, impossible de parler de cela à des gens fermés et souvent peu évolués comme les psychiatres.
 
   
   
Bonjour Nicolas,

Effectivement, le dernier endroit pour aller se faire soigner psychiquement si l'on est médium est bien l'hôpital psychiatrique. L'immense majorité des psychiatres n'a en effet aucune connaissance ni aucune expérience de la médiumnité. Pour eux, cette faculté fait simplement partie de la panoplie étendue des pathologiques psychiques.

Lorsque ce don se déclare à un moment donné sans que l'on y soit vraiment préparé, cela peut engendrer des troubles profonds car il est en rapport avec le travail de certaines glandes dont les glandes pinéale et pituitaire et lorsque celles-ci se mettent à fonctionner en symbiose elles provoquent un changement radical de notre vision de la réalité qu'il n'est pas toujours simple de maîtriser, surtout si nous étions jusque-là attachés à des conceptions du monde très rationnelles.

Vos troubles anciens étaient donc compréhensibles.
Afin d'éviter de "péter les plombs" dans l'avenir, je vous conseillerais de ne jamais forcer votre don, et ce pour qui que ce soit. Votre équilibre mental en dépend. Il est bien d'aider les autres comme vous le faites, mais faites passer votre santé psychologique avant tout. Cela n'a rien d'égoïste, et vous êtes d'abord responsable de vous-même avant de l'être des autres.
Ne négligez surtout pas des périodes de repos et de longues heures de sommeil si vous en ressentez le besoin. La médiumnité est une grande consommatrice d'énergie, il est donc normal de la ménager en lui accordant parfois des vacances bien méritées. Ne craignez pas de vous changer les idées de temps en temps en vous évadant du contexte médiumnique et de tout ce qui tourne autour. Ceci est très important pour garder un équilibre entre votre don et un ancrage terrestre.

Pourquoi n'avez vous pas su que vous étiez médium?
Bien souvent ce don est inné mais il peut aussi se déclarer inopinément suite à des causes multiples, et lorsqu'il apparaît bien peu de personnes pourront vraiment comprendre ce qui se passe en vous. Parfois ce don restera latent et en deçà d'une perception réellement consciente. Il ne serait donc d'aucune utilité d'avoir le pressentiment ou la révélation d'un don qui ne se développerait peut-être jamais.
Quoi qu'il en soit, vous savez maintenant que vous avez cette faculté et qu'il faut l'utiliser avec respect et précaution. C'est un précieux cadeau du ciel qui mérite toute votre attention car c'est un présent aussi fragile que du cristal.

Que le Ciel vous protège,
F*

   
         
       
    Françoise L - 72 - FRANCE
   
    Depuis quelque temps déjà je poursuis un chemin spirituel, rejetant les dogmes de l'église mais ayant la foi en Dieu au plus profond de moi. Je crois au positif et au négatif et que Dieu est présent en chacun de nous. Pour moi, la foi est celle qui vient du coeur et je crois aussi à cette présence divine, à cette petite voix qui existe au plus profond de chacun de nous et qu'il suffit d'écouter. Or, depuis quelque temps, je dois passer par des leçons de vie qui me laissent chaque fois un peu plus sûre que mon chemin consiste à comprendre mes erreurs. Toutes ces leçons sont très douloureuses car en rapport avec mes proches et cela me fait souffrir. Mais j'ai remarqué une chose: une présence discrète qui me laisse des messages sur mon e-mail pour me dire de garder confiance ou bien ce sont des petites histoires qui signifient trait pour trait ce que je ressens au moment même. Je cherche à comprendre. Auriez-vous une réponse? Merci     
   
Bonjour Françoise,

Dieu n’oblige personne à suivre tel ou tel chemin tracé pour nous à l’avance. Il a fait de nous des êtres libres et il sera toujours d’accord pour que nous nous émancipions davantage, pourvu que ce soit dans le sens du bien.

Certaines personnes prennent la Bible comme exemple ou suivent à la lettre les préceptes de telle ou telle église. D’autres préfèrent partir à la recherche de leur propre chemin spirituel à l’écart des foules en s'écartant des sentiers battus et de certaines lignes de conduite jugées parfois trop strictes et trop rigides. Mais ne dit-on pas que tous les chemins mènent à Rome ?

La vraie sagesse est finalement celle du cœur et de la fraternité humaine, et toute croyance trop étroite devra un jour être sublimée et faire place à une immense ouverture de l’être au-delà des mots et des croyances. C’est le meilleur moyen pour avancer vers une vérité profonde non édulcorée par telle ou telle croyance.

Vous avez une chance énorme de comprendre qu’il y a moyen de positiver nos épreuves, d’en retirer une réelle signification et finalement d’en faire un ferment pour l’évolution de l’âme. Il est vrai que la vie est parfois bien âpre et jalonnée de difficultés, et personne n’est à l’abri des épreuves dans sa destinée, mais la force qu’on peut en retirer est un véritable trésor spirituel acquit à tout jamais.

De temps en temps, le Ciel nous rappelle sa présence et nous aide à maintenir le cap quand la tourmente bouscule nos jours. Il utilise pour cela de multiples moyens. N’oubliez pas que ce monde visible n’est qu’une infime partie de la réalité qui nous entoure, et que certains êtres spirituels ont le pouvoir de signaler leur présence par de menus détails qui indiquent qu’ils sont toujours là, à nos côtés, même quand les choses ne tournent pas très rond. Ces êtres nous couvent d’un amour immense et ne nous abandonnent jamais.

Un signe inconnu provient aussi parfois de l'attention de simples personnes qui vous estiment et qui ont envie de nous aider discrètement.

Acceptez donc ces quelques signes dont vous avez fait l’expérience comme un cadeau du Ciel et un message de sollicitude à votre égard et poursuivez simplement votre route spirituelle en toute liberté et en toute sérénité.

Que le Ciel vous protège,
F*

   
         
       
    Raymonde K - 71 - AFRIQUE
   
    Peut-on avoir une relation personnelle avec Dieu ? Et comment peut on y arriver ? Je voudrais de la pratique...
 
   
 
Chère Raymonde,

La réponse est affirmative. Oui, il est possible à tout un chacun d’avoir une relation personnelle avec Dieu, et c’est même la seule relation à envisager avec Lui. Quelle serait d’ailleurs la valeur ou l’intérêt d’une relation impersonnelle avec un être divin?

Mais cette relation personnelle demande parfois un certain temps avant de s’imposer à nous. Sachez d’abord que vous pouvez rencontrer Dieu de mille façons différentes. Par la prière, la méditation, par la lecture de livres religieux et spirituels, par le biais d’un intérêt pour les anges, pour l’après-vie, pour la vie des saints, ou encore à travers des recherches sur la nature de l’âme ou au travers de pratiques religieuses ou cérémonielles. Et puisque vous aimez la pratique vous pouvez par exemple vous orientez vers de légers en accord avec la nature et la lumière divine. Laissez donc votre âme choisir elle-même les choses avec lesquelles elle entre le mieux en résonance. Laissez-vous porter par la légèreté de vos pensées, apprenez à ressentir la présence de Dieu en vous et à reconnaître aussi sa présence au dehors de vous lorsqu’il se manifeste à travers les yeux d’un animal heureux ou d’un joli coucher de soleil. Vous verrez, Dieu n’attendra pas longtemps pour s’intéresser à vous de très près et à vous le faire ressentir.

C’est ainsi que vous allez progressivement initier une relation directe avec Lui, une relation plus intime et plus personnelle que ce dont vous aviez jamais rêvé. Faites l’expérience de ce contact unique, à votre rythme, dans un profond silence intérieur et selon vos croyances ou vos sentiments les plus purs. Et n’oubliez jamais que Dieu habite le temple de votre cœur, qu’Il est donc présent en vous à tous moments et qu’il y restera toujours, y compris après cette vie présente qui est la vôtre.

Que le Ciel vous protège,
F*

 


 

  Ophélie B - 70 - FRANCE
 
  J'ai un "y" au dessus du nombril et un jour un médecin a dit à ma mère que c'était le signe d'un don. Est-ce que ça peut avoir rapport avec le surnaturel ?   
 
Bonjour Ophélie,

Cette marque peut en tout cas être en rapport avec une incarnation précédente. Certains signes réapparaissent ainsi parfois sur un corps physique pour diverses raisons. Parfois ce sont d’anciennes blessures, d’anciennes brûlures, des traces d’anciennes maladies ou même de mutilations volontaires. Donc, ceci est possible mais cela ne signifie pas pour autant qu’une telle marque provienne toujours d’une autre vie. Il est également possible que ce signe ait une signification que j’ignore et je ne pense pas pour ma part que cela puisse indiquer un don particulier. Si d’ailleurs c’était le cas, on peut supposer que vous vous seriez probablement déjà aperçue d'une aptitude quelconque vous concernant.

Amicalement,
F*

 


 

  Ophélie B - 69 - FRANCE
 
  Je connais quelqu'un qui dialoguait avec son grand-père. Un jour celui-ci lui a annoncé que son frère allait mourir une certaine année et de fait ce monsieur est décédé l'année prédite alors que moi j'étais encore en fête avec ce dernier une semaine avant son décès. Puis, un jour, j'ai fait une séance de spiritisme avec une copine et pendant cette séance nous avons entendu un portail grincer alors qu'il ne grince jamais et il s'est ensuite refermé tout seul! Et, toujours lors de la même séance, lorsque j'ai pris un miroir dans ma main, j'ai cru apercevoir la silhouette du défunt entre mon amie et moi ! Je me demande si cette vision était bien réelle ou si c'était le fruit de mon imagination?   
 
Bonjour Ophélie,

Beaucoup de personnes ont ainsi la prémonition d’un décès d’un de leurs proches. C’est donc quelque chose de relativement fréquent, même chez des personnes qui n’ont pas de véritable don médiumnique. La prémonition d’une mort imminente peut se manifester de différentes façons et notamment au travers d’un rêve dont on garde un souvenir marquant. Cela n’a donc rien d’exceptionnel…

Quant à votre séance de spiritisme et au grincement du portail, je ne puis dire s’il s’agissait d’un phénomène paranormal, mais c'est tout à fait possible, surtout si votre séance s’est déroulée dans les quelques jours ou semaines qui ont suivi le décès de ce monsieur. Son esprit rôdait peut-être dans les parages et les conditions spirites étaient réunies pour qu’il puisse se manifester.

Si vous étiez suffisamment réceptive lors de cette séance, il est également possible que vous ayez vu son reflet dans votre miroir car si vous n’êtes pas sujette aux hallucinations, il y a peu de chance que votre seule imagination ait pu créé un tel phénomène.

Vous êtes donc finalement la seule personne qui puisse arriver à une conclusion satisfaisante par rapport à cette expérience étrange.

Amicalement,
F*

 


 

  Angèle V - 68 - FRANCE
 
  Je suis une jeune fille de 14 ans et je suis vraiment très intéressée par le paranormal. J'aimerais communiquer avec des esprits, faire de la magie, connaître mon ange gardien etc. Je m'en sens vraiment capable, mais j'ai besoin d'aide! Pouvez-vous m'aider?
 
 
 
Bonjour Angèle,

Je comprends votre intérêt et votre engouement pour le paranormal car c’est une matière exaltante, extrêmement riche et diversifiée. Je vous conseillerais cependant de ne pas brûler les étapes et surtout de faire très attention en ce qui concerne le contact avec les esprits. Certains sont bien sûr inoffensifs mais vous devez savoir que d’autres sont plutôt dangereux à côtoyer. Les jeunes filles de votre âge sont une proie choisie et rêvée pour certains de ces esprits déplaisants et lorsqu’on les a attirés à soi - même sans le vouloir - il n’est pas toujours simple de s’en défaire. Prudence donc...

Avant de tenter quoi que ce soit, commencez par vous documenter sur la question et évitez à tout prix l’écriture automatique pour le moment. Si vous voulez vous lancer peu à peu dans la magie, écartez d’office tout ce qui a une connexion avec le mal et le monde des ténèbres. Essayez de ressentir au fond de vous les rituels qui vous procurent un réel bien-être. Appelez toujours à vous les forces spirituelles positives et tout ce qui est en accord avec la Lumière et l’Amour, vous ne le regretterez jamais.

En ce qui concerne votre ange gardien, dites-vous bien qu’il veille déjà sur vous en ce moment mais qu'il attend probablement que vous avanciez un peu dans la vie avant d'affirmer sa présence. Vous avez tout l’avenir devant vous pour vous rapprocher de lui, pour l’inviter dans votre cœur et en faire votre confident le plus secret.

Que les anges vous protègent,
F*

 


 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil