FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 57
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Céline D - 671 - BELGIQUE
 

  Il m'arrive régulièrement de parler aux forces ou aux êtres êtres qui je pense me protègent et me guident. Je les appelle mes anges gardiens, mais je ne sais pas si c'est correct. Bref, un soir je leur ai demandé si l'homme auquel je pensais était "l'homme de ma vie" et j'ai entendu un son de clochette. J'étais assise sur mon lit, seule, et rien autour de moi n'aurait pu produire ce son. Je me demande si c'était bien une manifestation des anges ou si c'était autre chose, car ça fait des années que je me confie et je n'ai jamais rien entendu. Je sais qu'il y a une force qui m'écoute, je le ressens en moi, mais je n'ai jamais eu de réponses directes à mes questions. Pouvez-vous me dire ce que vous pensez que c'était et ce que ça pourrait dire? Merci pour ce site, il est vraiment très intéressant.
 
 
 
Bonjour Céline,

Les manifestations des êtres spirituels sont tout à fait réelles. Parfois elles sont très subtiles, d’autres fois elles sont plus évidentes ou même carrément spectaculaires.

Les phénomènes provoqués par les anges ou d’autres entités spirituelles sont très diversifiés. Les anges peuvent provoquer des synchronicités particulières, agir sur la matière, les objets, agir sur les ondes magnétiques, l’électricité, l’eau, l’air ambiant...
Un ange ou un guide de Lumière peut manifester sa présence en laissant passer un courant électrique dans les cheveux de quelqu’un ou en provoquant un souffle d’air dans son cou, mais il faut dire que ce sont surtout des personnes très sensitives, comme des médiums, qui ressentent ce genre de manifestations.

Les êtres spirituels qui vous entourent sont certainement vos anges gardiens, chacun à leur façon. Nos parents décédés peuvent très bien agir comme protecteurs, même si leur pouvoir est limité. Notre véritable guide invisible lui a beaucoup plus de possibilités. Il tente de nous inspirer et de nous protéger selon ses possibilités mais aussi selon certaines lignes de notre destinée qui ne peuvent être déviées.

J’ignore si le son de clochette que vous avez entendu avait une signification particulière et si vous devez l’interpréter comme un signe encourageant par rapport à la personne à laquelle vous pensiez à ce moment-là. D’habitude, sauf exception, les anges et les guides nous laissent le libre choix de nos relations. Parfois, même s’ils estiment qu’une telle personne ne représente pas forcément le meilleur choix pour nous, ils nous laisseront faire l’expérience de cette relation afin que nous en retirions nous-mêmes les leçons et que nous nous enrichissions de cette expérience. A d’autres moments, ils placerons une personne sur notre route s’ils estiment qu’elle en vaut la peine et qu’elle nous correspond. Cela ne signifie pas que celle-ci sera l’idéal dont nous avions rêvé ou que notre relation avec cette personne sera durable.

Concernant le bruit de clochette dont vous parlez, si aucune cause rationnelle ne peut l’expliquer, il est possible qu’il était d’origine paranormale. Si c’était le cas, peut-être cette clochette a-t-elle retentit véritablement dans l’air ambiant ou peut-être vous seule étiez-vous à même de l’entendre. Comme vous étiez seule à ce moment-là, il est impossible de dire si une autre personne aurait entendu ce même son de clochette. Dans tous les cas de perceptions de sons paranormaux, un son, un bruit, une musique peut être entendu soit par une seule personne soit par plusieurs.

Il n’est pas facile ni courant d’obtenir une réponse directe à nos questions de la part de notre ange gardien. Seules certaines personnes sensitives, comme de très bons médiums, peuvent converser ouvertement avec leur ange, leur protecteur ou un autre guide. Ces médiums, s’ils possèdent ce qu’on appelle la « troisième oreille », peuvent obtenir des réponses à certaines de leurs questions car les anges ou les guides ne savent pas tout (contrairement à ce que beaucoup de gens imaginent.) Deuxièmement, notre ange préfère parfois ne pas répondre même s’il connaît la réponse. Et troisièmement, il arrive qu’il n’ait pas le droit de nous répondre pour l’une ou l’autre raison.

Amicalement,
Dominique
 

 
 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Elise L B - 670 - FRANCE
 
  Depuis mon adolescence il m'arrive des expériences étranges qui surviennent quand je dors. Je vais vous raconter ma toute première expérience, celle qui a été la plus terrible. Une nuit, quand je m'apprêtais à m'endormir, j'ai senti quelque chose, comme une présence, entrer dans la pièce, et plus elle s'approchait de moi plus les sensations que je vais vous décrire étaient intenses. J'entendais un bourdonnement, j'avais très mal à la tête, mon corps était brûlant, j'avais une affreuse douleur au niveau des reins et je suis devenue paralysée. Cette présence a commencé par me toucher les cheveux et elle est rentrée dans mon corps, puis elle s'est assise à côté de moi. C’était comme de la fumée noire. Je ne pouvais rien faire, j'avais mal, j'avais peur... J'ai voulu m'échapper et j'ai réussi, sauf que mon corps lui était resté allongé sur mon lit, inerte. Alors je suis rentrée à nouveau dans mon corps pour m'échapper avec lui, mais il était totalement paralysé et ne pouvait rien faire. Puis cette présence est partie, je n'étais plus paralysée, j'ai allumé la lumière. Il n'y avait rien, toutes mes sensations étaient parties, mais j'ai gardé cette douleur au niveau des reins plusieurs minutes.

Cette expérience m'arrivait souvent dans une certaine chambre chez ma mère. Maintenant, je n'habite plus chez elle et cela m'arrive moins souvent et c'est moins terrifiant et j'ai trouvé une solution pour m'en débarrasser. Je pense à Dieu et « cela » disparaît plus vite. Depuis quelques mois, pendant la nuit, je me réveille paralysée, sans douleurs, sans peurs et je vois un visage illuminé. Cela dure quelques secondes puis il disparaît... Je suis allée voir des médecins pensant que c'était de la narcolepsie. J'ai fait un examen mais les médecins n'ont rien trouvé. Ils m'ont dit d'aller voir un psychiatre...
 
 
 
Bonjour Elise,

C’est souvent à l’âge de l’adolescence que les expériences paranormales sont les plus fortes. C’est également pendant l’état hypnagogique qui se situe entre la veille et le sommeil que l’on vivra le plus souvent des expériences étranges.
Le fait d’être paralysée indiquait probablement que vous étiez dans cette phase qui précède ou suit l’endormissement. La plupart du temps, cette phase est assez courte et nous en sommes peu conscients car à ce moment-là nous sommes très proches du sommeil. Cette phase, lorsqu’elle est consciente, peut être accompagnée de tremblements, de bourdonnements et de perceptions sensorielles diverses. Je pense donc que vous étiez dans cette phase de conscience particulière lorsque vous avez vécu les phénomènes que vous décrivez.

Si on est suffisamment réceptif, on peut très bien voir, entendre, ressentir la présence de certaines entités astrales autour de nous. En fait, ces entités vivent parmi nous et autour de nous en permanence mais dans un monde parallèle, et il n’y a qu’en certaines circonstances qu’elles peuvent interférer avec notre monde et notre conscience. Une personne sensitive est naturellement prédisposée à faire de telles rencontres.

A un certain moment, vous avez basculé dans l’état de conscience astral. Cet état de conscience, vécu par les personnes qui font des dédoublements, leur permet parfois de rester à proximité de leur enveloppe physique, d’observer leur corps d’en haut et d’assister à différents événements se produisant à proximité. Des milliers de personnes ayant expérimenté cet état de conscience, pendant un coma lors d’une NDE, peuvent quelquefois raconter tous les détails de leur accident ou dire ce qui se passait autour d’elles à l’hôpital.

Lorsque vous êtes rentrée dans votre corps, vous étiez à nouveau dans cet état hypnagogique de paralysie des membres et du corps tout entier. Peut-être vos efforts pour bouger et la peur ont-ils réussi finalement à vous faire sortir de cet état de paralysie désagréable. Vous avez alors pu bouger vos bras, vos jambes et tout votre corps, mais comme vous étiez revenue à votre état de conscience presque habituel, vous ne pouviez dès lors plus distinguer cette entité venue à votre chevet.

Je ne peux vous expliquer votre douleur au niveau des reins. Elle pouvait être due à une mauvaise position de votre corps dans le lit ou peut-être à une contorsion que vous auriez fait pour vous dégager de votre état de paralysie temporaire.

Il est évident que certains lieux sont plus propices à certaines expériences en rapport avec le paranormal pour des causes géobiologiques ou d’autres facteurs vibratoires.

Le fait de vivre moins souvent ces expériences à l’heure actuelle est dû probablement au fait que vous avez maintenant passé l’âge de l’adolescence. D’habitude, sauf chez les médiums de naissance au don vraiment affirmé, la sensibilité médiumnique s’atténue ou disparaît même complètement à l’âge adulte. Un événement grave peut cependant la réveiller à n’importe quel moment de la vie. Dans ce cas la personne sera par exemple avertie du décès ou de l’accident grave d’un proche.

Le fait de ne plus avoir peur de ces manifestations peut vous aider à capter d’autres entités plus spirituelles, surtout si vous demandez à Dieu de vous aider. Le visage lumineux que vous voyez parfois peut être celui d’une entité spirituelle, par exemple celui d’un guide de l’au-delà ou de votre protecteur céleste.

Les psychologues et les psychiatres, sauf rarissimes exceptions, ne savent rien des états médiumniques ni des expériences de dédoublement ni de tout ce qui concerne les contacts visuels, auditifs ou sensoriels avec des entités invisibles. En fait, ils ignorent tout des états de conscience modifiés permettant d’accéder à des réalités parallèles. Pour eux, un médium, un clairvoyant, une personne qui vit des extases mystiques, qui fait une NDE significative ou qui entre en contact avec une entité est un malade qu’il faut soigner. On ne peut donc compter sur leur aide pour qu’ils nous expliquent des choses qui sortent complètement du cadre de leurs compétences.

Amicalement,
Dominique

 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Mariama B - 669 - FRANCE
 
  Je pense avoir un don car j'ai toujours ressenti des présences autour de moi. Elles peuvent être positives ou négatives, dans ce cas je suis angoissée et peu sûre de moi. Quand j'étais en vacances en Afrique, plusieurs voyants m'ont dit que j'avais un don pour la voyance, mais qu'il fallait que j'apprenne à le développer. En France rares sont les voyants qui peuvent lire les lignes de la main. De plus, alors que je partais pour l'Egypte, au moment de dire au revoir à mon père, je n’avais plus envie de partir et j’avais le sentiment de ne plus le revoir. Une nuit vers 1h00 du matin, alors que je venais à peine de me coucher mi consciente mi endormie, la silhouette de mon père m'est apparue pour me dire au revoir et le lendemain on m'apprenait son décès à la même heure. J'aimerais que vous me disiez comment je pourrais développer ce don s’il existe.

Quand j'étais petite, je devais avoir 6 ans, j'ai cassé une tasse avec le sigle de la Cité Interdite qui s'était reproduit sur la paume de ma main gauche toute la journée. Je ne l'ai montré à personne, de peur de me faire gronder. Que cela signifiait-il ? Je vous remercie pour la réponse clair et précise.
 
 
 
Bonjour Mariama,

Les dons médiumniques peuvent être de différentes natures et de différents niveaux et un médium n’est jamais l’autre. Ces dons peuvent être permanents, volontaires, c’est-à-dire se déclencher par la volonté du médium ou s’avérer sporadiques et involontaires. Dans ce cas, le médium subit son don plus qu’il ne le dirige.

Ressentir des présences autour de soi peut effectivement indiquer l’existence d’un don de perception extrasensoriel. Quelquefois ces présences résulteront en tout ou en partie de l’imagination. D’autres fois elles seront effectives. Seul un médium expérimenté, capable de détecter les présences, éventuellement de les voir et/ou de les entendre peut confirmer que des présences ressenties sont bien réelles.

Je pense en tout cas que pour vous ces présences sont réelles. Dans ce cas, nul doute que vous possédez un don extrasensoriel, un don médiumnique, même si celui-ci est limité. Si ces présences sont négatives et d’autres fois positives, cela signifie que votre canal vous donne accès à différents niveaux du monde astral. Encore une fois, un médium peut capter uniquement des entités de moindre niveau astral, capter des entités spirituelles de haut niveau ou capter les deux selon les moments.

Les médiums professionnels disent parfois à leurs clients qu’ils possèdent un don. C’est très flatteur pour le consultant qui peut dès lors s’enorgueillir de posséder un don lui aussi. Si les médiums qui disent cela sont si compétents en la matière, qu’ils expliquent alors la nature exacte du don de la personne qui se trouve devant eux, lui explique comment se servir de ce don et comment l’améliorer, ce qu’ils ne font pas d'habitude, étant déjà souvent incapables d'expliquer leur propre don... lorsqu'ils en ont un.

Un don comme le vôtre peut dans certains cas évoluer dans un sens comme dans un autre. Neuf fois sur dix, il vaut mieux s’abstenir de manipuler des dons médiumniques car les conséquences peuvent être désastreuses. Par exemple, si votre don était plus développé, il y a de fortes chances que vous ressentiez beaucoup plus fort et beaucoup plus souvent des présences autour de vous, y compris des présences malsaines et inopportunes. Est-ce votre souhait ? Une fois que des entités astrales trouvent un canal ouvert, elles peuvent prendre un malin plaisir à l’envahir. Cela peut devenir très vite insupportable pour le médium. Et une fois le canal ouvert, comment faire pour le refermer ? Aucun médium peut-être ne vous l’expliquera. Vous serez donc confrontée à ce problème sans personne pour vous aider et il ne faut pas compter sur l’aide des psychologues et autres psychiatres qui ne savent rien en matière de médiumnité. Pour eux un voyant ou un médium est un malade. Tout ce que je peux vous conseiller, c’est de faire de la méditation spirituelle de façon modérée, sans excès. Cela devrait élever vos vibrations et peut-être améliorer la qualité de vos ressentis.

Lire les lignes de la main est une spécialité à part. Un médium n’est pas d’office chiromancien. Il est donc normal que beaucoup ne pourront avoir un aperçu de votre avenir par cette technique de divination.

Les pressentiments d’accidents graves ou concernant la mort, surtout par rapport à nos proches, sont relativement fréquents chez les personnes sensitives, et si votre père est parvenu à vous annoncer sa mort, cela confirme votre grande réceptivité en certaines occasions.

Concernant la tasse dont vous parlez, il me serait difficile de vous apporter une réponse précise, pour la simple et bonne raison que je manque d’éléments pour le faire. J’ignore de quelle « Cité Interdite » vous parlez, de quelle manière était représentée ce « lieu », s’il s’agissait d’un graphisme, d’un dessin, d’une représentation photographique ou autre. J’ignore également si cette représentation sur votre main était partielle ou totale, très nette ou approximative. Tout ce que je peux dire c’est que de rares personnes sont sujettes aux stigmates occasionnelles ou permanentes, les stigmates du Christ étant les plus courantes. Peut-être l’apparition d’une image sur votre main était-elle en liaison avec un égrégore de cette « Cité Interdite » ? L’égrégore étant une image mentale plus ou moins concrète et plus ou moins durable construite par la pensée de nombreuses personnes. Pourquoi une « Cité Interdite » se serait-elle reproduite sur votre main ? Mystère. Peut-être aviez-vous eu sous les yeux quelque temps auparavant des images de « Cité Interdite » ? Dans ce cas, ces images auraient pu imprégner suffisamment votre subconscient et par un mystère analogue à celui des égrégores être reproduites sur votre main ? C’est la première idée qui me vient à l’esprit.

Amicalement,
Dominique

 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Louanne L - 668 - FRANCE
 
    Je cherche à avoir des renseignements sur le don de médiumnité. Pourquoi certaines personnes possèdent-elles ce don? Plusieurs voyants m'ont dit que j'avais un don médiumnique qui m'aurait été transmis de mon côté paternel. Mon père est décédé depuis bientôt 4 ans et ma mère depuis 2 ans. Un voyant ma dit que mon don s'est amplifié au décès de ma mère. A son décès, j'ai eu l'impression qu'elle m'appelait de l'au-delà en me disant de venir la rejoindre. Quand je m'endormais, c'est comme si son âme était dans mon esprit. Est-ce possible? Quand je vais dans ma chambre, ma lampe de chevet s’allume toute seule. C'est une lampe tactile, qui s'allume part le touché des mains, mais je ne pense pas qu'un moustique puisse allumer la lampe! Est-ce que ce sont mes parents qui allument la lampe pour me faire un signe?
 
   
 
Bonjour Louanne,

Pourquoi certaines personnes possèdent-elles un don de médiumnité ?

Ce don est toujours en relation avec le fonctionnement de certaines glandes qui sont actives dès l’enfance ou le deviennent plus tard. Il y a donc un aspect purement physiologique à la médiumnité. La clairvoyance nécessite par exemple l’ouverture de ce qu’on appelle le troisième œil, zone frontale subtile qui correspond au second chakra et est en relation avec les glandes pinéale et pituitaire. On peut supposer que ce don est toujours héréditaire, même si le parent qui nous l’a transmis par les gênes remonte à plusieurs générations. Lorsque ce don apparaît dès l’enfance, il devient actif par lui-même, de façon naturelle. S’il est potentiel, il pourra apparaître dans certaines circonstances, un choc psychologique par exemple, ou être développé par des pratiques psychiques de concentration et de méditation.

Tout le monde ne peut devenir médium et ce don a tendance à se manifester chez la femme beaucoup plus souvent que chez l’homme. Beaucoup de jeunes filles manifestent l’un ou l’autre aspect de ce don pendant leur adolescence, même de façon restreinte. Certaines le garderont toute leur vie, d’autres non. On peut supposer également qu’un don de médiumnité se manifeste parfois pour des raisons karmiques, par exemple si une personne a été médium dans une vie précédente elle retrouvera ces facultés plus tard afin de corriger les erreurs commises par la faute de sa médiumnité. Le karma et l’hérédité sont donc deux facteurs déterminants dans l’apparition de la médiumnité chez une personne.

Il est tout à fait possible que votre père vous ait transmis son don s’il en possédait un, mais c’est surtout vous qui devez pouvoir vous analyser afin de savoir si vous possédez vraiment ce don. Comme je le dis toujours, un don de clairvoyance, qui provoque par exemple des flashs prémonitoires et permet d’anticiper des événements imprévisibles n’a pas besoin d’être confirmé par qui que ce soit. De même, si vous voyez ou percevez par une voix intérieure, par un rêve prémonitoire ou d’une autre façon un événement précis inattendu, et que cet événement se réalise peu de temps après que vous l’ayez perçu, vous possédez un don divinatoire évident, au moins occasionnel. Il vous appartient donc de faire la différence entre un vrai don de perception et de vagues pressentiments qui ne nécessitent pas un don médiumnique pour être anticipés.

Les personnes qui viennent de décéder restent souvent quelque temps dans leur environnement du temps de leur vivant. Il n’y a pas de règle précise en la matière. Certaines âmes s’envolent très vite vers des mondes de lumière, d’autres moins vite. Certaines peuvent s’accrocher aux vibrations terrestres pendant très longtemps en opposant une forte résistance à l’attraction naturelle qui finit par couper notre lien avec les vibrations physiques et éthériques terrestres. Ce cas se produit notamment lorsque la mort a été violente. Et si la victime était encore jeune, elle peut utiliser toute l’énergie qu’elle trouve à sa disposition, en elle, autour d’elle ou chez des personnes de son entourage pour se maintenir au niveau des vibrations terrestres. Ceci dit, la visite d’une personne, d’une âme, d’un esprit dans son corps astral est tout ce qu’il y a de plus normal et courant chez une personne récemment décédée. Après quelque temps, cette personne, cette âme rejoindra de plus hautes vibrations et le lien concret avec la terre disparaîtra. Mais le mental d’une personne décédée peut très bien continuer à influencer, à inspirer, à guider une personne de son choix sur terre, surtout si de solides liens affectifs existent entre ces deux personnes.

Une lampe qui s’allume inopinément, sans raison apparente, peut être une manifestation paranormale, provoquée par un « esprit ». Il est possible aussi que ce soit dû tout simplement à un mauvais contact ou à une lampe mal vissée.  Tout ce que je peux dire c’est que les manifestations électriques paranormales sont une réalité.

Amicalement,
Dominique

 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Nathalie DN - 667 - FRANCE
   
    Depuis 3 jours, une sonnerie de vieux téléphone se fait entendre dans les enceintes de mon ordi. De plus ma belle soeur vient d'emménager dans une maison où elle ne se sent pas a l'aise. La nuit, elle parle et prend la voix d'une autre personne, elle sent des courants d'air, et voit une silhouette noire aux contours bien définis dans sa chambre au pied de son lit chaque soir. Elle la voit de dos et ne voit pas son visage. Quand je suis chez elle pendant la journée, je ressens aussi cette présence. Mes deux bras me font mal et me dirigent vers elle sans que je ne puisse la voir. Je la sens sous mes mains et mes mains se mettent à picoter et me font faire le signe de croix ou se joignent comme pour prier. Est-elle bonne ou mauvaise ? La nuit elle suit ma belle soeur quand elle va aux toilettes. Que faire?

Ma belle soeur n'ose pas la toucher. Pouvons-nous la nuit ensemble essayer que je la touche en présence de ma belle soeur car jusqu'à maintenant nous avons vécu ces expériences avec cette âme séparément. Pensez-vous qu'à nous deux nous pourrions obtenir des résultats et la faire partir? Serions-nous plus fortes à deux? Ma belle sœur craint les résultats à venir. A-t-elle raison d'avoir peur? Je ne suis pas vraiment effrayée pour ma part car je crois en Dieu et attends qu'il me protège. Ma belle soeur, quand elle se déplace de sa chambre aux toilettes la nuit voit un long couloir noir avec des gens en blanc des deux cotés. Ceux-là la rassurent, c'est le couloir noir qui l'effraie. Pouvez-vous nous éclairer et nous dire ce que nous devons faire? Ma belle soeur visiblement possède un don assez fort, qu'en est il du mien? Est-il possible que pour moi ce soit de l'auto suggestion? Il est vrai que la nuit je ne sais pas si je verrai cette forme ou pas, je n'y vais que la journée et elle ne la voit que la nuit. J'ai aussi oublié de préciser que lors d'une soirée de spiritisme, chose que nous faisons rarement, l'esprit était dérangé par ma présence, cependant il n'a pas souhaité que je quitte la table. Il devait s'agir d'après moi d'un esprit farceur. A un moment donné, sans que je pose mon doigt sur le verre, celui-ci m'obéissait et se dirigeait où je le voulais. Personne autour de la table n'a réussi à faire la même chose. Ai-je une capacité à me concentrer qui permette d'influencer l'esprit. ou celui-ci était-il très faible? Merci de vos réponses. Respectueusement. Bien a vous.

 
   
 
  Bonjour Nathalie,

Comme vous possédez des dons médiumniques, que vous faites de l’écriture automatique et ressentez des sensations diverses comme des engourdissements dans les bras et la tête il n’est pas très étrange que d’autres manifestations paranormales se produisent chez vous de temps en temps. Vous pourriez aussi avoir, en dehors de vos capacités en matière d’écriture automatique, une légère médiumnité à effets physiques, ce qui expliquerait les phénomènes en rapport avec les objets, surtout électriques ou électromagnétiques.

Votre belle-sœur semble être confrontée, elle aussi, à des phénomènes paranormaux. Le fait de parler avec une autre voix est dû très souvent à l’incorporation d’une entité astrale – bonne ou moins bonne – dans le corps d’un médium. Vous ne dites pas de quoi parle votre belle-sœur quand elle s’exprime avec une autre voix car toutes les incorporations ou semi incorporations ne sont pas négatives. Par exemple, les guides de Lumière peuvent s’exprimer par la voix d’un médium de qualité en prenant « possession » de son corps pour s’exprimer. Si la voix reste douce, fortement empreinte de sérénité et si les messages sont respectueux et positifs, il peut s’agir de l’intrusion d’une telle entité spirituelle, bien que très souvent ces entités ne s’expriment ainsi qu’avec l’accord du médium. Il pourrait aussi s’agir de l’intrusion d’entités astrales de niveau inférieur. Encore une fois, le contenu de ce qui est prononcé en dehors de la volonté du médium aidera à se faire une idée.

Une silhouette noire n’est pas forcément négative, mais il se peut que votre belle-sœur ne dispose pas d’un canal médiumnique lui permettant de voir ou de communiquer d’une autre façon avec des entités d’un bon niveau spirituel. Elle ne capte peut-être, comme c’est souvent le cas, que les entités en rapport avec l’ouverture de son canal médiumnique et très souvent ce canal est ouvert naturellement vers le bas et non vers le haut. Peut-être s’agit-il de la même entité que celle qui vous dicte vos messages par écriture automatique, peut-être est-ce une autre, avec si peu d’éléments en ma possession je ne puis le dire.

Votre ressenti devrait vous aider à vous faire vous-même une idée sur la qualité de cette entité que vous ressentez toutes les deux. Une entité très nuisible ne forcera certainement pas une personne à faire des signes de croix contre lesquels une entité négative a tendance à se rebiffer mais il existe beaucoup d’entités de peu de valeur spirituelle qui insistent sur la nécessité des prières, les recommandations religieuses etc. Ici aussi, on reconnaît vite l’incongruité des messages et la prudence est de mise. Les vraies guides de Lumière sont bien au-dessus des différents courants religieux. Leur valeur est l’amour pur et désintéressé, la compassion sans ou sans trop de connotation religieuse. Votre belle-sœur devrait se munir de protections spirituelles et demander mentalement qu’on éloigne ces entités qui la gênent. Elle pourrait aussi essayer de purifier sa maison par le sel ou l’encens. Dans un premier temps c’est ce que je lui conseille de faire.

Je réponds à vos autres questions point par point.

 «Que faire? Ma belle soeur n'ose pas la toucher. Pouvons-nous la nuit ensemble essayer que je la touche en présence de ma belle soeur car jusqu'à maintenant nous avons vécu ces expériences avec cette âme séparément. Pensez-vous qu'à nous deux nous pourrions obtenir des résultats et la faire partir? »

Le mieux est d’éviter de toucher cette entité. Cela n’est pas nécessaire. Le contact ressenti serait probablement d’ordre éthérique avec des sensations de picotements électriques.

 « Pensez-vous qu'à nous deux nous pourrions obtenir des résultats et la faire partir? Serions-nous plus fortes à deux? »

Ce n’est pas dit, car vous ne semblez pas être mieux protégée que votre belle-sœur contre les entités nuisibles ou les esprits farceurs. Vos deux médiumnités misent ensemble pourraient au contraire augmenter votre capacité d’attirer encore plus cette ou ces entités.

 « Ma belle sœur craint les résultats à venir. A-t-elle raison d'avoir peur ?»

Tant que des phénomènes vraiment importants ne se produisent pas chez elle, par exemple des phénomènes de poltergeist vraiment spectaculaires observés par différentes personnes à l’esprit rationnel, elle n’a pas de raison d’avoir peur. Je vous conseillerais cependant à toutes les deux de vous éloigner un peu de tout ce qui en rapport avec le spiritisme car si vous continuez dans ce sens, il se pourrait qu’un jour vous n’arriviez plus à vous défaire de toutes ces entités qui rôdent autour de vous.

 « Ma belle soeur, quand elle se déplace de sa chambre aux toilettes la nuit voit un long couloir noir avec des gens en blanc des deux cotés. Ceux-là la rassurent, c'est le couloir noir qui l'effraie. Pouvez-vous nous éclairer et nous dire ce que nous devons faire? »

Les gens en blanc qu’elle voit, si ses dires sont exacts, ce dont je n’ai pas de raison de douter, sont une indication de plus qu’elle possède un don réel de clairvoyance. Le couloir pourrait être le fameux tunnel perçu par ceux qui font des NDE (expériences hors du corps à l’approche de la mort) et les entités seraient des esprits évoluant à proximité de notre monde matériel.

 « Ma belle soeur visiblement possède un don assez fort, qu'en est il du mien? Est-il possible que pour moi ce soit de l'auto suggestion? »

D’après vos dires, vous et votre belle-sœur êtes des médiums de type spirite. Vous attirez donc à vous des entités astrales qui se manifestent de diverses façons, par l’écriture automatique, par le ressenti de leur présence et d’autres manifestations physiques. Je n’y vois a priori aucune autosuggestion chez vous. Cependant vous semblez avoir une attirance assez forte pour le monde invisible, attirance que vous devriez selon moi tempérer si vous voulez vivre de façon plus sereine sans être dérangée continuellement par toute une série de phénomènes paranormaux.

 « J'ai aussi oublié de préciser que lors d'une soirée de spiritisme, chose que nous faisons rarement, l'esprit était dérangé par ma présence, cependant il n'a pas souhaité que je quitte la table. Il devait s'agir d'après moi d'un esprit farceur. A un moment donné, sans que je pose mon doigt sur le verre, celui-ci m'obéissait et se dirigeait où je le voulais. Personne autour de la table n'a réussi à faire la même chose.»

Si vous arrivez à faire bouger un verre sans qu’aucune force physique ne le déplace, votre don de psychomètre est important, c’est certain.

 « Ai-je une capacité à me concentrer qui permette d'influencer l'esprit ou celui-ci était-il très faible? »

Je ne pense pas que votre capacité de concentration soit forcément exceptionnelle, mais si tous ces phénomènes que vous m’avez décrits se produisent en votre présence, il est clair que vous êtes une personne médiumnique douée en manifestations spirites. Cependant, je réitère mon conseil et vous recommande de rester prudente face à ces énergies dont finalement vous ne connaissez peut-être pas grand-chose. Nous sommes entourés en permanence de forces invisibles qui peuvent s’avérer destructrices. Rien ne sert de réveiller des volcans endormis qui une fois réveillés peuvent faire de gros ravages, surtout au niveau de la santé psychique des pratiquants imprudents.

Amicalement,
Dominique
 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
  Nathalie DN - 666 - FRANCE
 
  A la suite d'un décès proche dans ma famille il y a 13 ans, je me suis mise à faire de l'écriture automatique. Au début, je n'obtenais aucun résultat et puis maintenant je suis capable d'écrire quand je le souhaite en plein milieu d'un brouhaha. En revanche, les messages ne sont pas clairs, et j'ai l'impression d'être suivie par la même personne depuis toujours. Je ressens des engourdissements des bras, le plus souvent le droit. Une fois, alors que je dormais, je me suis réveillée à cause de mes bras qui montaient en l'air ! Je peux toujours les contrôler, mais quand je me laisse aller je sens une force les diriger. De plus, je sens des courants d'air et des souffles glacés, mon corps entier peut se glacer et depuis peu, quand je sens ces forces, j'ai mal à la tête et je la sens s'engourdir. Je me sens un peu groggy, des fourmillements s'emparent de mon visage. Ai-je une sensibilité certaine? Dois-je me laisser aller? Je ne sais si ces forces sont bonnes ou pas, mais je ne suis pas effrayée.
 
 
 
Bonjour Nathalie,

Il est évident que vous avez une sensibilité nettement plus développée que la moyenne. Tout le monde ne peut arriver à faire de l’écriture automatique, même en y mettant la meilleure volonté du monde. Il faut parfois un certain temps avant d’obtenir un résultat par cette technique de communication avec le monde invisible car cela nécessite une ouverture médiumnique qui ne peut toujours se faire rapidement. Cette ouverture est latente chez certaines personnes et elle peut se développer et être rendue active si on l’y incite. C’est ce qui s’est passé chez vous après quelque temps.

Certains endroits, certains lieux sont plus propices que d’autres, à la fois pour capter les messages et les retranscrire, mais aussi pour se protéger d’éventuelles entités nuisibles. Le côté droit du corps est le côté le plus sollicité par les médiums. Ceux qui entendent par exemple des entités leur parler les entendent quasi toujours par l’oreille droite et non par la gauche. Il est donc normal que vous ressentiez des engourdissements de votre bras de ce côté, puisque je suppose qu’en plus vous êtes droitière. L’écriture automatique et la peinture automatique provoquent toujours des raideurs et des engourdissements des bras et/ou des mains. Cela se produit la plupart du temps au moment de la mise en contact avec les entités qui s’emparent au moins en partie à ce moment-là de la main du médium pour écrire leurs messages ou dessiner ou peindre une création de leur choix. Certains médiums entendent aussi les messages pendant qu’ils les écrivent ou bien leur langue articule les mots pendant qu’ils les écrivent.

Dans ce genre d’exercice d’écriture automatique, le problème est souvent le contenu et la valeur des messages reçus. Vous ne faites apparemment pas exception à la règle. Les phrases, les textes peuvent être incohérents et carrément mensongers, raison pour laquelle, il faut toujours prendre ces messages avec beaucoup de recul et de circonspection. Ce n’est parfois qu’après plusieurs essais que l’on pourra se faire une idée de la crédibilité des messages. Les failles peuvent avoir des origines diverses. Il peut s’agir d’interférences astrales indésirables dues à la perméabilité du canal du médium et/ou du niveau médiocre des entités qui dictent les messages. On peut tenter d’améliorer la qualité de ceux-ci en s’entourant de protections spirituelles ou en captant les messages dans des lieux plus à l’abri des entités gênantes comme des églises, des petites chapelles etc. Les souffles glacés sont assez souvent dû aux contacts avec ce qu’on appelle le bas astral et les entités qui y vivent, ce qui ne signifie que celles-ci soient « sataniques », elles peuvent être simplement d’un niveau spirituel peu élevé mais pas vraiment dangereuses. Essayez d’utiliser votre volonté contre les entités qui vous engourdissent les membres ou la tête lorsque vous n’avez pas envie qu’on vous importune. Intimez-leur l’ordre de vous laisser tranquille et faites appel à une force spirituelle de votre choix pour vous protéger.

Le fait de ne pas être effrayée est très positif et cela renforce d’office le pouvoir de confiance en vous-même face à ces entités qui vous gênent. Le mieux est de ne pas exagérer la durée et la fréquence de vos séances d’écriture automatique. A votre place, je ne dépasserais pas une séance par semaine. Vous pouvez déterminer le jour et les heures qui vous conviennent le mieux et vous y tenir. Cela facilitera la protection de vos guides protecteurs si vous leur demandez mentalement de vous protéger en ces moments-là.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Andreia F - 665 - SUISSE
 
  Il y a environ deux mois, une personne que je ne connaissais absolument pas est décédée. Jamais on ne s'était rencontrés, parlés ni même vus. Cette personne avait tout de même une certaine popularité mais jamais je ne m'y était intéressée. J'ai appris son décès d'une manière un peu particulière, il était 1h30 du matin (le décès a eu lieu dans la journée qui précédait). Alors que je m’étais endormie devant la télé, je me suis brusquement réveillée et mon premier geste fut de prendre la télécommande et de mettre le télétexte, et c'est dans les infos que j'ai lu son décès. Sur le moment, je suis restée choquée par la nouvelle sans bouger. Ensuite, je me suis couchée et me suis endormie. Le matin au réveil je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps et cela pendant 3 semaines tous les jours ! J'étais triste,malheureuse et à l'intérieur de moi j'ai ressenti un manque énorme,un manque qui d'ailleurs est toujours là. Il est tout le temps là dans ma tête. Ces derniers deux mois, j'ai rêvé très souvent de lui, dans ces rêves on s'aime profondément et on est heureux. Il me laisse également des messages où il me remercie d'être là. Il me dit qu'il est là avec moi ou encore qu'il m'aime et pour toujours. J'ai réussi à avoir une photo de cette personne et tous les jours je sens le besoin de lui parler. Depuis son décès, je ressens également des vibrations dans les pieds.

Je sais que quelque chose s'est passé en moi de pas ordinaire, mais parfois à force de ne rien comprendre, j'ai l'impression de devenir folle avec tout ça. J’aime maintenant cette personne du plus profond de mon coeur comme je n'ai jamais aimé quelqu'un, alors qu'on ne se connaissait pas et qu’on n’est même pas du même pays. Je ne sais pas ce qui se passe et j'ai réellement besoin de comprendre. Une voyante m'a dit que c'était karmique, est-ce possible? Merci beaucoup pour votre aide.
 

 
 
Bonjour Andreia,

Il arrive que certains événements négatifs tels que des décès imminents ou déjà survenus de personnes célèbres qui nous étaient plus ou moins indifférents nous touchent en profondeur, sans que l’on sache expliquer pourquoi. La notoriété de ces personnes, qu’il s’agisse de chanteurs, d’acteurs, de politiciens ou autres semble être un facteur déterminant. Cela pourrait s’expliquer par le fait que lorsqu’un tel personnage connu décède et que tout le monde en est averti, des milliers de pensées chargées d’émotion et de tristesse se rejoignent et renforcent l’égrégore de cette personne. Pour des raisons irrationnelles sa mort peut alors affecter fortement certaines personnes, même si celles-ci ne s’intéressaient que très peu ou même pas du tout à ce personnage célèbre.

Probablement, des rayons provenant de l’égrégore quand ils sont fortement chargés d’émotions négatives, se frayent-ils facilement un chemin jusqu’à des cerveaux réceptifs. Il est à remarquer que vous avez appris le décès de cette personne alors que vous veniez de vous réveiller. Vous étiez donc dans un état de conscience légèrement modifié par rapport à votre état de veille normal et les états modifiés de conscience sont particulièrement propices aux expériences paranormales.

En fait, selon moi, vous avez absorbé telle une éponge la tristesse de milliers de personnes déplorant le décès de ce personnage. Par la suite, ces émotions ont fini par s’accumuler dans votre subconscient et ont rejailli la nuit sous forme de rêves. Vous avez en même temps recueilli et centralisé une grande part de l’adulation portée envers ce personnage. Sans le vouloir, vous avez amassé les pensées de tristesse concernant sa mort et par la même occasion l’amour que beaucoup de gens entretenaient mentalement avec cette célébrité.

Je ne pense pas que ce personnage célèbre soit épris de vous dans sa vie post-mortem actuelle. Ce que vous ressentez et les mots que vous entendez dans vos rêves sont le simple résultat de tout cet amalgame émotionnel vécu depuis plusieurs mois. En fait, c’est un peu comme si ce personnage avait pris possession de vous. Il va donc vous falloir redescendre sur terre un jour, car votre « histoire d’amour » n’est qu’une sorte d’illusion que vous devrez finir par admettre. Ce n’est qu’à partir de là que ce personnage quittera progressivement vos pensées et vous rendra finalement cette liberté de penser qu’il vous a volé, car pour l’instant il vous emprisonne et hante vos nuits.

Je ne pense pas non plus qu’il y ait de lien karmique entre lui et vous. Ce n’est pas parce que quelqu’un nous obsède qu’il existe un lien karmique entre cette personne et nous. En résumé, selon moi, vous avez absorbé en vous l’égrégore de ce personnage avec toutes les émotions négatives et positives ressenties par ses admirateurs et ses admiratrices. Votre subconscient a dès lors été imbibé de ces émotions et a fini par construire une histoire d’amour fictive entre ce personnage et vous.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Vanessa M664 - FRANCE
 
  J'ai rêvé que je rêvais et j'étais allongée à côté de mon ami (nous sommes plus ou moins séparés, mais nous nous voyons cependant régulièrement, je ne sais pas trop si je dois le considérer comme mon ex du reste) et que lui aussi faisait le même rêve que moi. Nous nous sommes réveillés en même temps car surpris tous les 2 par notre rêve (mais je ne sais pas de quel rêve il s'agissait),comme si nous savions que nous avions fait le même rêve et nous nous sommes regardés. Il m'a dit je me débarrasse de ce boulet et je reviendrai. Ce rêve a t’il une signification particulière?
 
 
 
 Bonjour Vanessa,

Rêver que l’on rêve n’est pas courant. J’ai un peu de mal à comprendre votre histoire. Si j’ai bien compris, vous rêviez que vous rêviez que vous étiez allongée à côté de votre ami, qu’il faisait le même rêve que vous et que dans votre rêve vous vous réveilliez tous les deux au même moment. Votre ami vous aurait alors dit, toujours dans votre rêve, « Je me débarrasse de ce boulet et je reviendrai ».

Dire si ce rêve a une signification est difficile. Etait-il lié à votre imaginaire, à votre subconscient ou reflétait-il d’une façon symbolique un événement quelconque par rapport à vous, à votre ami, à votre relation actuelle avec lui ? Tout est possible.

Si on estime que ce rêve avait une signification, je ne peux en tenter une qu’à partir de la phrase : « je me débarrasse de ce boulet et je reviendrai ». Dans ce cas, le boulet représenterait un fardeau (physique et/ou psychologique) qui encombre la vie de votre ami et dont il aimerait se défaire. Il pourrait s’agir d’une femme ou de quelque chose qui le préoccupe ou l’emprisonne. Une fois débarrassé de ce fardeau, votre ami reviendrait alors vers vous de façon plus complète. Vous reprendriez dès lors une vie commune. Il se peut cependant que ce soit vos désirs de retrouver complètement votre ami qui est induit ce rêve en construisant un scénario concordant à vos attentes.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  René V - 663 - SUISSE
 
  Il y a une question de fond pour laquelle je bute et ne trouve pas de réponse objective. C'est au sujet de la réincarnation. Et c'est sans doute celle qui jette le plus de discrédit à cette théorie: celle du nombre d'individus par rapport au nombre d'âmes. Chaque jour, on sait que notre terre accueille 210 000 personnes de plus. Or, si la réincarnation était respectée, on retrouverait une certaine stabilité des populations (avec les hauts et les bas des guerres, des baby-boom, etc.) Comment expliquer cet accroissement ? J'ai trouvé des explications, certaines plus ou moins farfelues, par exemple :
A. Certains affirment que cette augmentation de la population résulte de l'arrivée sur Terre d'âmes bonnes qui se précipitent pour la faire évoluer et la sortir de la violence et de la haine (!). En admettant que chaque jour arrive ne serait-ce qu'une dizaine de milliers de ces âmes, depuis le temps qu'elles débarquent, la terre devrait ressembler à un Eden...
B. D'autres prétendent que les âmes viendraient d'autres planètes, jusque-là "en formation", et se réincarneraient sur la Terre pour continuer leur évolution. Cela signifierait (sur un plan tout simplement mathématique) que si deux milliards d'individus viennent de la Terre, plus de trois milliards viennent donc d'autres planètes (puisque chaque jour 210 000 personnes de plus arrivent sur Terre). Il serait alors logique de trouver trois personnes sur cinq capables de se souvenir plus ou moins de leurs passages dans une vie extra-terrestre, que ce soit à travers les régressions mémorielles ou spontanées, les médiums... Or, pour avoir avec mes facultés médiumniques, ainsi que mon job en hypnose éricksonienne, effectué de nombreuses régressions avec des centaines de personnes, je dirais honnêtement que j'ai rencontré une seule fois l'évocation d'un tel parcours !
On remarque également qu'il n'existe aucune tradition ancienne mentionnant une telle hypothèse. Il semble que ce soit une invention récente, afin d'adapter la croyance à la réalité. Quel est votre avis ? Qu'en est-il en réalité ?
 
 
 
Bonjour René,

Les deux premières hypothèses citées ne me semblent pas dignes d’être retenues, du moins de façon déterminante. Comme vous l’avez très bien dit, un afflux massif « d’âmes bonnes » devrait fournir une évolution rapide de l’humanité et cela ne semble vraiment pas être le cas, même si on constate que parmi les milliards d’habitants actuels sur terre, un nombre sans cesse croissant prend conscience des vraies valeurs de la vie. Parmi ces valeurs on peut citer une plus grande ouverture spirituelle, un intérêt accru pour les problèmes majeurs de l’humanité tel que le réchauffement climatique, la lutte contre les inégalités, le racisme etc.

En fait, le monde est dirigé par une poignée de politiciens dont l’influence supplante celle de tous les habitants de la terre. Alors que des millions de personnes ont pris conscience qu’il fallait par exemple réduire les effets dramatiques de la pollution sur la vie terrestre, il suffit que deux ou trois hommes politiques appartenant à de grandes puissances disent non à des quotas de pollution admissibles pour que rien ne bouge. Ceci est dû au fait que ces politiciens sont soumis aux influences des gens les plus riches, aux gros industriels, qui eux veulent continuer à tout prix de se remplir les poches, quitte à faire mourir la planète.

Il en est de même avec les espèces animales menacées. Deux espèces de requins vont être amenées à disparaître prochainement à cause de la pêche intensive. Les pays concernés par cette pêche refusent de prendre des mesures de protection par rapport à ces animaux car cela diminuerait leurs profits. N’est-ce pas stupide? Leurs profits seront de toute façon réduits à néant dans 10 ans lorsque ces deux espèces auront définitivement disparu des mers. Voilà à quel genre de folie le monde est confronté chaque jour.

Deuxième hypothèse. La provenance extraterrestre des âmes. Premièrement, une âme humaine appartient-elle à une localisation géographique précise? La vie d’une âme humaine serait-elle rivée à la terre comme l’est son corps physique? Encore une fois, et comme toujours, plusieurs théories existent. L’une de ces théories dit que la vie astrale d’une âme se situe dans une zone terrestre s’étendant jusqu’à une large zone lunaire. D’un autre côté, certaines âmes désincarnées affirment pouvoir visiter les étoiles, même les plus éloignées de la terre. Peut-être la vérité se situe-t-elle entre ces deux propositions ? Une âme dans sa structure la plus dense serait-elle confinée à des zones limites et dans sa structure la plus éthérée n’aurait-elle aucune limitation spatiale ?

Un fossé immense sépare les âmes évoluées des autres. Certaines ont coupé définitivement l’antahkarana, le fil qui leur permettrait de s’incarner encore sur terre, d’autres sont sur le point de rompre ce lien. Certaines de ces âmes évoluées ont définitivement dépassé la forme, beaucoup ne s’occupent aucunement de la destinée de la terre et de ses habitants, pas plus que nous ne nous soucions de la vie d’une fourmi. Même à un niveau moindre, si nous prenons les âmes non réalisées, certaines ont une vie astrale plus importante, où les émotions dominent, et si leur nature émotionnelle est faite de désirs terrestres ces désirs les rattachent probablement de fait à un environnement terrestre et les empêchent de s’étendre à des dimensions supérieures éloignées géographiquement parlant de la terre. Une âme plus détachée des contingences terrestres serait certainement plus libre de ses « mouvements » et son mental dépouillé lui permet-elle dans ce cas d’atteindre des lieux et des niveaux inaccessibles à une âme inférieure.

Des êtres interplanétaires ont influencé l’évolution terrestre, cela ne semble faire aucun doute, mais cela nous reporte à des milliers d’années en arrière, aux premières grandes races mères de l’humanité, à l’époque lémurienne et atlantéenne. L’origine de l’humanité est en tout cas autant cosmique que terrestre, même scientifiquement parlant. Ceci dit, je n’imagine pas que la plupart des âmes humaines actuelles proviennent d’une humanité extra-terrestre. Après la Réalisation, il en est tout autrement. Une âme peut alors être attirée par l’influence psychologique d’une planète ou un système solaire particulier correspondant à son origine divine, à ses aspirations, à sa destinée future hors forme.

Pour revenir au centre de la question posée, d’après certaines théories philosophiques, il existerait un nombre déterminé d’âmes faisant partie du courant terrestre évolutif. Un chiffre précis a même été avancé qui dépasserait les 60 milliards d’âmes. Une majorité de ces âmes auraient une vie non physique extrêmement longue. Peut-être certaines n’ont-elles même encore jamais eu de corps physique pour s’exprimer. La théosophie donne l’exemple suivant : dans une ville de plusieurs millions d'habitants, une même salle de théâtre peut recevoir 50 ou 1500 spectateurs sans que le nombre de résidents de la ville soit changé pour autant. Cette analogie est intéressante. La ville représentant le nombre potentiel d’âmes concernées par l’incarnation terrestre et la salle de théâtre le nombre sans cesse fluctuant d’âmes possédant un corps physique temporaire.

Amicalement,
Dominique
 

 

   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil