FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 56
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Jill J - 662 - BELGIQUE
 

  Je vous écris car cela fait environ 1 an que j'habite dans une nouvelle maison. Au départ, tout se passait plus ou moins bien, mais depuis quelques temps je m'y sens épuisée et j’y ressens un mal-être, même quand je suis dans la rue... C'est difficile à expliquer, une fois dans la maison, je me sens angoissée et moi et mon compagnon sommes assez irrités. Il y a quelques jours, j'étais avec un ami à l'ordinateur et j'ai senti comme si on me touchait dans le bas du dos assez rapidement. J'en ai fait part à mon ami qui m'a rétorqué qu'il sentait quelque chose comme une présence derrière nous depuis tout à l'heure mais qu'il n'avait rien dit pour ne pas m'effrayer.

Je ressens parfois quand je rentre dans certaines maisons un bien être ou carrément une forte sensation d'angoisse et j'attrape des bouffées de chaleur. J'ai ça depuis assez longtemps, mais il me semble que depuis que je suis dans cette maison ça s'est accentué. Je suis terrifiée par mes ressentis et j'essaie toujours de me rassurer en me disant que c'est moi qui affabule.

j'aimerais vraiment de tout coeur que ces perceptions disparaissent car je vis dans la peur et je ne suis jamais à l'aise, surtout dans ma maison. D'après mon ami, ce n'est pas une présence négative, mais si elle existe réellement, rien que de savoir qu'elle est là, qu'elle soit bonne ou mauvaise me terrorise. J'ai même pensé à déménager, mais ce n'est pas possible, vu l'argent que j'ai mis dans les rénovations, je perdrais beaucoup. Je suis assez triste de ne pas bien me sentir chez moi et j'aimerais vraiment que cela disparaisse.
Je voudrais dire aussi qu'à la base j'étais contre, mais il n'y a pas longtemps ma tante m'a emmené voir une voyante et elle m'a dit qu'il y avait de l'humidité dans ma maison, ce qui est vrai et quand je lui ai demandé si la maison était négative elle est restée évasive. Elle m'a donné du sel béni à mettre de chaque côté extérieur de la maison. Il me semble que les sensations ont augmentés depuis ma visite chez cette dame. Elle m'a également conseillé d'enlever des objets donnés par la nouvelle femme de mon père qui me déteste. Qu'en pensez-vous et pouvez-vous me dire si je vais devoir rester avec ce mal-être tant que je serais dans ma maison? Merci beaucoup.
 

 
 
Bonjour Jill,

Il existe des moyens pour essayer de savoir si un appartement ou une maison est sujet à des influences négatives invisibles. Ces nuisances peuvent être diverses, il peut s’agir de causes géobiologiques. Par exemple votre maison, votre chambre à coucher ou un autre endroit précis peut être situé juste au dessus d’une faille géologique ou d’une cavité importante située dans le sous-sol. Votre maison peut-être située aussi sur le croisement d’un ou plusieurs nœuds Hartmann et Curry. Même les formes et les matériaux de construction peuvent avoir une influence sur notre bien-être et notre santé et l’orientation de la maison et de notre lit peuvent avoir des conséquences sur notre état nerveux et psychique.

De nombreux champs électromagnétiques traversent nos habitations en permanence dont les ondes téléphoniques, les ondes radio, les ondes de télévision. Tout cela a une influence – plus ou moins importante – sur nous. Les ondes environnantes peuvent être bénéfiques ou maléfiques. Il y a des lieux de régénération et des lieux de déperdition d’énergie. Au bout de plusieurs années, ces influences finissent par agir sur nous et peuvent perturber notre comportement. Des malaises indéfinis peuvent résulter de vibrations nocives, des migraines peuvent apparaître, des sensations désagréables d’étouffements, un mal-être persistant s’ensuivre. La géobiologie s’occupe de ces problèmes et tente de les résoudre par une série de techniques d'assainissement d'un lieu malsain.

Les anciennes civilisations choisissaient souvent leur habitat en fonction de critères vibratoires et n’installaient pas leur logement n’importe où. A l’heure actuelle, seule la rentabilité compte. On construit des maisons n’importe où et n’importe comment, même sur d’anciens marécages, sur d’anciens cimetières etc. On ne tient plus compte des valeurs cosmo-telluriques d’un lieu. Ces notions sont même tournées en dérision par ceux qui croient tout savoir. Qui a encore l’idée de nos jours de faire appel à un sourcier pour déterminer si de l’eau passe sous un terrain, en quelle quantité et quelle profondeur?

Une des raisons de malaises ressentis dans un lieu, d'une fatigue anormale, de sensations d’épuisement peuvent avoir des origines géobiologiques. Si le doute persiste, qu’il ne semble pas attribué à des causes explicables de façon rationnelle ou basé sur de simples impressions sans fondement, il est toujours possible de faire appel à un géobiologue qui viendra analyser notre maison et son environnement afin de savoir si ces derniers sont sains ou non. Un test géobiologique pourrait donc s’avérer utile dans votre cas.

Si vous sentez qu’on vous touche le dos à certains moments, que ce n’est pas une blague qu’on vous fait, que ce n’est pas votre esprit qui vous joue des tours, là il ne s’agit plus d’influences géobiologiques. Ces sensations pourraient provenir d’une hypersensibilité de votre part ou même de réelles capacités médiumniques. Un médium peut ressentir de telles sensations, ressentir des mains invisibles passant dans ses cheveux, des effleurements sur sa peau, des souffles légers passer sur son visage, avoir des perceptions de nature électrique. Une présence, même légèrement négative, ne devrait pas vous terroriser, car son influence sur vous ne peut être que très limitée. Cette peur que vous avez est donc fortement psychologique. Mais beaucoup sont comme vous et redoutent les choses du monde invisible.

Un médium capable de ressentir les lieux et les présences invisibles pourrait normalement dire si oui ou non votre maison attire des présences invisibles, vous dire de quelle nature sont ces entités, positives ou négatives, et le pourquoi de leur présence chez vous.

Je ne vous conseille pas de déménager, mieux vaut prendre en compte les problèmes qui vous préoccupent de façon posée et agir en fonction selon les conseils que je vous ai donnés.

Certains médiums sont excellents, d’autres moins bons ou même tout à fait nuls. Je ne connais pas cette médium dont vous parlez et ne peux donc me prononcer à son sujet. Peut-être votre maison est-elle humide, mais quelle maison ne l’est pas? Au moins un peu? Vous dire cela ne prouve rien. Si en plus cette médium est restée évasive par rapport à la question principale qui vous préoccupait, cela signifie qu’elle ne peut vous être d’une grande utilité. Un bon géobiologue ou une bonne médium pourra vous dire, sur place ou parfois même sur simple photo si votre lieu présente des anomalies, où se situent ces anomalies, quelles sont leur nature et leur origine. Si la personne consultée ne peut vous apporter ces réponses, mieux vaut aller voir ailleurs et trouver quelqu’un de plus compétent. Votre visite chez cette dame n’a certainement rien ajouté ou retranché aux phénomènes produits dans votre maison, je peux au moins vous rassurer sur ce point.

Si votre belle-mère vous déteste, mieux vaut en effet ne pas mettre les objets qu’elle vous a offerts en évidence et c’est à vous de décider ce qu’il faut en faire, les conserver ou vous en débarasser.

En résumé, si vous en avez la possibilité, faites tester votre maison par un géobiologue/radiesthésiste, renseignez-vous, il doit y en avoir dans votre région. Deuxièmement, faites appel éventuellement à un médium qui ressent les présences invisibles. Prenez le temps de vous enseigner à gauche et à droite. Vous aurez quelque chance de tomber sur le médium qui pourra vraiment vous aider, vous expliquer de façon précise ce qui se passe chez vous et comment faire face aux problèmes.

Amicalement,
Dominique

 

 
 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Anne-Marie C - 661 - FRANCE
 
  Mon chien Snoopy est décédé en mai par ma faute d'un coup de chaleur. Il me manque terriblement. En plus, incinéré à Nîmes et ses cendres dispersées, il est loin. Je lui ai coupé sa vie en 2, puisqu'il allait avoir 6 ans en Juillet. C'était un labrador beauceron. Pouvez-vous voir et me dire s'il accepte sa mort violente et accidentelle et s'il est heureux. Va-t-il se réincarner ? Il paraît que les animaux se réincarnent assez vite. Merci de bien vouloir me répondre.
 
 
 
Bonjour Anne-Marie,

Un jour, j’ai perdu dans des conditions similaires une petite chienne que j’adorais. Mon chagrin fut immense, mes remords encore plus, car j’étais comme vous responsable de sa mort. Comment moi qui adorais ce petit être sans défense avais-je pu avoir envers elle une telle négligence? Cela me paraissait impossible, et pourtant les faits étaient là : c’était bien par ma faute et celle d’une autre personne que Marilyn, c’était son nom, n’était plus là.

J’ai prié le ciel qu’il m’aide et surtout que Marilyn me pardonne car je ne voyais vraiment pas comment j’allais pouvoir surmonter cette si pénible épreuve. Heureusement, j’ai cette chance de pouvoir appeler les guides de l’au-delà à la rescousse. Mes guides étaient bien sûr au courant de ma peine car nos protecteurs sont avertis de nos états d’âme grâce aux liens invisibles les reliant à nous. Ils se sont alors efforcés de m’aider, de me rassurer, car je pensais vraiment rester à jamais inconsolable. Cette peine je la revis bien sûr encore parfois certains jours, lorsque je me penche vers le passé et revis en pensée les derniers moments passés avec ma chienne. Néanmoins, j’ai dépassé maintenant le cap le plus difficile de ce véritable drame. Mes guides m’ont convaincu que Marilyn était toujours bien vivante, qu’elle était maintenant dans cet autre monde qui accueille tout aussi bien les animaux que les humains après la mort. Ils m’ont appris qu’elle avait été recueillie par ma maman, partie elle aussi quelques années avant elle, et depuis, Marilyn vit avec elle dans ce monde réservé aux âmes de qualité.

Snoopy était et est toujours attaché à vous comme de son vivant ici-bas, c’est une certitude. L’âme d’un chien est aussi persistante que celle d’un être humain, c’est ce qui permet à la plupart des animaux d’avoir une vie heureuse après leur mort. L’instant de leur mort ou les heures qui la précèdent sont parfois bien douloureux, pour eux comme pour nous, mais une fois le dernier souffle venu, ils retrouvent très vite leur fraîcheur, leur entrain, leur joie de vivre. Au début, beaucoup ne comprennent pas très bien ce qui leur arrive, du reste comme bon nombre d’êtres humains au début de leur vie céleste. Ils n’arrivent par exemple pas à comprendre pourquoi ils nous voient toujours et apparemment pas nous, car dans les premiers temps ils restent auprès des lieux et des maisons qu’ils aimaient et gardent une certaine perception visuelle des choses matérielles. Un bon médium peut ainsi les voir parfois courir dans la maison ou l’appartement comme ils le faisaient auparavant. Mais après un certain temps, comme pour nous, leur âme s’élève naturellement et quitte l’attraction terrestre. Mais ils restent proches de nous par le cœur, et leurs émotions demeurent. Ils continuent donc de ressentir tout l’amour qu’on leur envoie en pensée.

Il est très dur de se sentir responsable de la mort d’un animal qu’on aimait mais au moins je peux vous rassurer sur ce point : les liens d’amour continuent de nous unir aux êtres que nous chérissons dans notre cœur par delà la mort, et nous les retrouverons un jour, ici-bas ou dans l’au-delà, quand sera venu le temps pour nous aussi de laisser derrière nous notre corps terrestre.

Je suis de tout cœur avec vous et partage votre chagrin, mais j’ai la certitude que le ciel n’a pas attendu votre peine pour accueillir Snoopy comme il se doit et lui fournir les meilleures conditions d’après-vie. Beaucoup de personnes s’occupent dans l’au-delà de recueillir des animaux, comme d’autres le font sur terre. On s’occupe donc de Snoopy en attendant que vous retrouviez un jour votre chien. Il ne vous en veut pas le moins du monde, car un animal est aussi heureux, sinon plus, dans l’au-delà qu’il ne l’était ici-bas. Certains animaux se réincarnent très vite, parfois après quelques jours seulement, d’autres restent de longues années dans l’au-delà. Cela dépend de leur évolution et de ce qu’ont décidé leurs protecteurs célestes. Je ne peux vous dire si Snoopy se réincarnera prochainement car cela nécessiterait des recherches médiumniques approfondies qui dépassent ce courrier des lecteurs. Certains médiums pourraient recevoir des informations quant à la destinée actuelle et future de votre petit animal, mais le tout, comme toujours, est de trouver ce médium capable de recueillir ce genre d'informations.

En tout cas, même si Snoopy reste pour l'instant dans l’autre monde, ne désespérez pas, vous le retrouverez un jour, et il vous montrera alors toute son affection comme si jamais aucune séparation n’avait existé entre lui et vous.

Bien amicalement,
Dominique
 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Sébastien A - 660 - FRANCE
 
  J’ai un démon qui s’est accroché à moi depuis ma plus petite enfance. J’ai toujours vécu dans une ambiance mystique. Il y a 10 ans, j’ai connu une forte dépression et m’en suis sorti. Depuis lors, j’ai fait appel à un sorcier qui a chassé cette entité, mais elle revient le jour suivant, ça me coupe la volonté, je suis embarrassé en public. Je prie mon ange gardien tous les jours, j’ai des talismans des anges qui me protègent et un sachet qui éloigne ce démon, mais que dois-je faire pour être enfin tranquille? Pourriez-vous me donner des astuces, une marche à suivre ? Merci d’avance.
 
 
 
Bonjour Sébastien,

Peut-être le fait d’avoir toujours vécu dans une ambiance mystique a-t-il créé en vous des peurs excessives du mal, des forces sataniques, des démons.

Aucun démon ne peut résister éternellement à une puissante force spirituelle car les forces du bien et de l’amour supplantent toujours celles du mal. Faire appel à un « sorcier » pour éloigner des énergies négatives n’est pas la meilleure solution, la preuve, c’est que vous en êtes toujours à vous demander ce qu’il faut faire pour vous débarrasser de cette entité nuisible. Vous ne dites pas comment se manifeste ce démon dont vous parlez, ce qui m’aurait aidé à me faire une meilleure idée du problème qui vous concerne.

La première chose à faire est d’arriver à vous faire une idée précise sur les pouvoirs de ce démon. Mettez-le donc à l’épreuve. Asseyez-vous tranquillement dans un fauteuil avec votre talisman à portée de main ou sur vous si cela vous rassure et priez votre cher démon de se manifester physiquement d’une façon évidente. Si vous pensez ressentir sa présence, demandez-lui de vous prouver sa force en déplaçant de 10 centimètres une petite cuillère que vous aurez préalablement posée devant vous sur une table. Restez à 1 mètre au moins de la table pendant toute la durée de ce test que vous ferez en journée ou le soir selon votre convenance. Laissez-lui 2, 5, 10 ou 20 minutes si vous voulez pour qu’il vous prouve sa force et ses pouvoirs. Ne paniquez pas, restez calme, serein, ayez confiance en votre ange, il vous protège. Attendez simplement de façon paisible que votre démon fasse ses preuves. S’il ne s’est rien passé après 20 minutes, si la cuillère posée sur la table n’a pas bougé, rangez-la pendant 7 jours. Recommencez ensuite la même opération autant de fois que vous le désirez, mais à chaque fois que l’opération a échoué, que la cuillère n’a pas bougé, dites simplement à votre démon que vous êtes désolé mais qu’il n’a rien pu vous prouver, cependant vous êtes prêt à lui donner une autre chance plus tard, dans 7 jours. Avant chaque séance, convenez mentalement avec lui que chaque fois qu’il aura échoué, il vous laissera tranquille jusqu’au prochain test. C’est la règle du jeu, et c’est vous et votre ange qui lui imposez, pas lui.

Soyez objectif, c’est la clef du succès. Si la cuillère a bougé de 10 centimètres sans que quiconque intervienne, reconnaissez-le et accordez-lui un certain pouvoir, nous aviserons ensuite. Si elle n’a pas bougé, reconnaissez que si ce démon ne peut agir sur une petite cuillère, ses pouvoirs sont extrêmement limités.

Faites ce test pendant 3 mois et faites-moi part des résultats si vous le désirez.

Amicalement,
Dominique
 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Vanessa M - 659 - SUISSE
 
    Je pratique depuis peu le pendule et je dois dire que j'arrive à obtenir la plupart du temps des réponses exactes à mes questions. Je pense même que si j'avais davantage confiance en moi ça serait plus que la plupart du temps. Je voulais savoir si en temps ordinaire il faut un laps de temps plus important pour obtenir des résultats probants? (parce que je suis surprise de voir que j'y suis arrivée aussi facilement.)
Si n'importe qui peut le pratiquer, y a-t-il des dangers particuliers?

J'ai des problèmes de "concentration". Je n'arrive pas à penser à une seule chose à la fois, comme si dans ma tête il y avait plusieurs casiers qui s'ouvraient, et que des pensées en sortaient quasi simultanément. J'ai du mal par exemple à retenir le contenu d'un livre lu récemment. On m'a conseillé la méditation, chose que j'ai essayée, mais je ne sais pas qu'elle est la meilleure façon de la pratiquer : allongée dans le noir les yeux fermés, le faire le jour, la nuit les yeux ouverts...?

Quels livres conseillerez-vous à quelqu'un de novice et qui s'intéresse à l'ésotérisme? Merci de l'aide que vous pourrez m'apporter.
 

   
 
Bonjour Vanessa,

Le pendule, comme tous les arts divinatoires, nécessite une sensibilité particulière. Certaines personnes, qui n’ont par exemple aucun don médiumnique ou qui ne parviennent pas à obtenir la moindre réponse par l’écriture automatique obtiennent en revanche, grâce au pendule, d’excellentes réponses à leurs questions.

D’habitude, il suffit à une personne de prendre un pendule entre les doigts pour voir s’il réagit. Si après quelques essais le pendule ne bouge pas de lui-même, n’oscille pas, ne tourne pas nettement en effectuant un mouvement giratoire continu, il y a peu de chances que cela change avec le temps. En radiesthésie, la pratique sert surtout à repérer ses erreurs éventuelles, à comprendre pourquoi la réponse obtenue était erronée. Très souvent l’erreur vient de l’imprécision de la question. Le pendule n’aime pas non plus qu’on le piège ou le critique. Mieux vaut prendre les erreurs sur soi, se dire que de toute façon on ne peut être juste à tous les coups mais que ce n’est pas la faute du pendule. Même les meilleurs radiesthésistes commettent des erreurs, ou n’obtiennent aucun résultat par rapport à certaines de leurs questions. C’est ainsi. La radiesthésie est un art, non une science exacte. Si le Tarot demande pas mal de pratique pour arriver à faire une synthèse correcte d’un tirage, pour le pendule, une personne suffisamment douée, même inexpérimentée, peut très bien obtenir de bons résultats dès le tout début.

Tout le monde n’obtiendra cependant pas les mêmes résultats et certaines personnes n’en obtiendront aucun. Dans la sourcellerie par exemple, la capacité d’un sourcier est vite reconnue. Si le praticien est capable de venir sur un terrain qu’il ne connaît pas, d'estimer qu’il y a de l’eau à tel endroit, à telle profondeur, en telle quantité, et qu’il s’avère en creusant le sol qu'il avait vu juste, son don est indéniable. De même, si un radiesthésiste est capable de retrouver une personne disparue en baladant simplement son pendule sur une carte géographique, son don est tout aussi évident, même s’il n’a qu’un taux de réussite de 10 %. La capacité du don radiesthésique s’évaluera donc de préférence d’après des critères et des expériences rigoureuses où il est impossible que la chance intervienne.

Il n’y a aucun danger à pratiquer la radiesthésie. Le danger viendrait uniquement de prises en compte trop rigoureuses de mauvaises réponses du pendule ou de mauvaises interprétations des réponses.

La plupart du temps, notre mémoire ne retient des livres qu’une synthèse très minime. Qui pourrait citer de mémoire une simple phrase de bout en bout émanant d’un livre à peine refermé? Très peu de personnes, sauf si une phrase a profondément marqué notre esprit par sa pertinence, sa qualité littéraire ou par l’idée qu’elle exprime. De la même façon, on peut voir un film plusieurs fois et le redécouvrir à chaque fois. La mémoire n’est pas directement responsable de ce fait car elle opère une sélection naturelle de façon à ne pas encombrer inutilement notre esprit. A quoi cela servirait-il d’ailleurs (sauf pour réussir un examen) de retenir toutes les phrases d’un livre ou toutes les séquences d’un film ? La mémoire peut aussi être faible à propos de certaines matières et moins faibles ou même excellente dans d’autres. L’âge, l’intensité émotive contenue dans les choses qui se présentent à notre conscience jouent également un rôle dans la persistance et la qualité de nos souvenirs.

Il y a de multiples façons de méditer et beaucoup de techniques sont possibles. Il n’existe pas de règle absolue en la matière si ce n’est de méditer dans un endroit calme, non humide et suffisamment chauffé.

Le mieux est de tester plusieurs techniques et de choisir naturellement celle ou celles qui semblent nous convenir le mieux. Certaines techniques sont anciennes, d’autres récentes. Le jour, le soir ou la nuit peuvent très bien convenir, mais très souvent les pratiquants préfèrent les petites heures matinales ou le soir, surtout pour une question de silence environnant. A chacun de choisir son heure en fonction de sa nature. Certaines personnes aiment se lever tôt, d’autres se coucher tard. Elles choisiront leurs heures de méditation en fonction de cela et aussi en fonction des possibilités de leur temps libre et des espaces que leur laissent leur vie affective, familiale etc.

Il existe énormément de livres sur la méditation. Nous avons un faible pour ceux d’Osho Rajneesh qui bouscule un peu les traditions et innove souvent en ce domaine. La méditation dynamique (La Méditation Dynamique – Rajneesh – Ed : Dangles) peut très bien convenir aux personnes nerveuses et stressées qui ont d’abord besoin d’évacuer leurs tensions avant de pouvoir apaiser leur mental et entrer dans un état méditatif. Le livre sur les techniques de méditation (Techniques de méditation – Osho Rajneesh – Ed : Le Voyage Intérieur) est excellent lui aussi et très pratique. Il regroupe des dizaines de pratiques méditatives adaptées à chacun. Le Livre des Méditations (Ed : Ronan Denniel) est à conseiller aussi. Osho Rajneesh est- était- un personnage aux multiples facettes. Ces livres ne sont pas particulièrement ésotériques mais ils vont à l’essentiel philosophique. Ils sont intéressants pour les personnes désirant dépasser les frontières habituelles de la spiritualité. Ils sont en plus faciles à lire car ce sont des transcriptions à peine revues de discours de l'auteur qui utilisaient toujours des mots simples pour s’exprimer. Il est à noter que certains de ces livres peuvent être difficiles à trouver à l'heure actuelle.

Amicalement,
Dominique
 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Vanessa M - 658 - FRANCE
   
    J'ai perdu mon jeune frère âgé de 23 ans suite à un accident de la route. Il est resté 10 jours dans le coma. Des événements se sont produits durant cette période, mais aussi après. Je dormais, mon téléphone portable a sonné, j'ai répondu mais il n'y avait personne, ni même aucun bruit, aucun numéro visible. J'ai raccroché. Cela s'est reproduit 3 fois de suite et m'a mise très mal à l'aise. Finalement, j'ai éteint le téléphone. Est-ce que c'était mon frère qui cherchait à me dire qu'il allait s'en aller?

J'ai fait aussi des rêves très bizarres. Par l'intermédiaire de mon téléphone, j'ai reçu un message qui me parlait de pierres et plus précisément de "jade". On me disait qu'il fallait le jade n°1. Je ne m'intéressais pas à la lithothérapie et je n'y connaissais rien. J'en ai donc parlé à une personne qui s'y connaît (le plus troublant c'est que dans mon rêve c'était cette même personne qui m'envoyait le message), et elle m'a dit que cette pierre pouvait atténuer certains maux dont souffrait mon frère bien qu'il était dans le coma, et qu'il existait plusieurs types de jade. Ce qui m'a frappé c'est l'insistance "du jade n°1". Comment expliquer cela?

J'ai également rêvé que des personnes qui souhaitaient voir mon frère me demandaient si elles pouvaient lui apporter des fleurs. Et moi j'insistais pour que ce soient des fleurs blanches ou de couleurs pastel. Pourquoi? Et la 3ème chose, alors que je dormais, j'ai ressenti des frissons sur tout le corps. J'ai senti très clairement que l'on cherchait à m'enlever de mon corps physique. J'ai ouvert les yeux, et puis me suis rendormie. Mais quelques instants après, le phénomène s'est reproduit de façon plus intense et j'ai eu très peur, et ce qui m'a fait revenir dans mon corps c'est que j'ai pensé à mon fils qui est encore très jeune. Je me suis dis : "tu dois rester, il y a Y..." Et là, de nouveau, j'ai ouvert les yeux. J'avais déjà eu cette sensation de décorporation, mais là ça m'a fait très peur. Après coup, j'ai regretté d'avoir eu si peur car je me demande si ce n'était pas mon frère qui cherchait à me dire quelque chose.

Je ne sais quoi penser de tout cela, je me demande si j'ai un quelconque don qui tend à se développer ou à être développé? D'autre part, j’aimerais entrer en communication avec mon frère, mais je ne sais comment faire. Est-ce que l'écriture automatique est le meilleur moyen et est-ce dangereux? Merci de m'apporter des réponses.
 
   
 
Bonjour Vanessa,

Il m’est difficile de dire si les coups de téléphone que vous avez reçu avant ou après que votre jeune frère ne décède étaient bien d’origine paranormale.

Bien qu’il semble qu’aucune cause rationnelle ne puisse être attribuée parfois à un événement étrange, répétitif ou non, il n’y a que dans des cas vraiment flagrants, (projections ou chutes d’objets, de portraits, arrêts d’horloge ou de montres au moment précis d’un décès) que l’on puisse estimer avec une quasi certitude que de tels événements sont bien en rapport avec la mort d’un proche. En tout cas, les manifestations en liaison avec la mort se déclenchent plutôt soit au moment du décès, soit après.

Sans éliminer la possibilité d’une manifestation paranormale et éventuellement d’un avertissement de la mort imminente de votre frère par lui-même ou d’un signe de sa part après son départ, il est difficile d’en avoir la certitude. Peut-être ces manifestations (dans le cas d’une origine paranormale) provenaient-elles aussi d’une ou de plusieurs autres entités, parents, grands-parents, amis décédés attirés vers votre famille étant venus l’accueillir sachant que sa mort était attendue.

En ce qui concerne votre seconde question, si vous n’aviez jamais eu d’intérêt pour la lithothérapie avant que vous n’en rêviez, il y a peu de chances que ce rêve ait été produit par votre subconscient qui n’emmagasine d’habitude que des émotions et des images en rapport avec le vécu. Beaucoup de rêves - la plupart - demeurent inexplicables, mais ici un ensemble d’éléments laissent penser que ce rêve avait bien une signification précise et qu’il voulait vous transmettre un message. Les propriétés ésotériques du Jade sont nombreuses. Cette pierre est associée à l’énergie cosmique. On l’a dit douée de qualités solaires et on l’a considère comme une panacée procurant la régénération du corps. D’un point de vue philosophique, les taoïstes disent qu’elle assure l’immortalité. En tout cas, cette pierre joue un rôle important dans les pratiques funéraires asiatiques. D’après la mystique chinoise, la poudre de jade est un élixir de longue vie et au Mexique, dans l’ancienne tradition, on avait coutume de placer une pierre de jade dans la bouche du défunt pour préserver son immortalité. Cette pierre est donc depuis des millénaires reconnues comme ayant un rapport direct avec la mort. Le jade N°1 pourrait être associé à un rescue comme dans les fleurs de Bach ou les essences d’Aura-soma. Le rescue étant utilisé en lithothérapie dans les situations d’urgence. Votre rêve semblait donc en rapport symbolique avec la mort de votre frère.
Les fleurs blanches ou couleur pastel que vous souhaitiez dans votre rêve pouvaient être en relation avec la pureté souhaitée devant accompagner le départ de votre frère pour l’autre monde.

Je ne pense pas que votre vie était en danger lorsque vous vous êtes sentie aspirée hors de votre corps physique, mais il est vrai que les sensations diverses ressenties avant une décorporation (paralysie, tremblements, visions et/ou perceptions auditives inhabituelles) sont un peu effrayantes, surtout la ou les premières fois qu’on les ressent. Probablement étiez-vous peu avant le décès de votre frère dans une situation psychologique suffisamment perturbée pour que ces différents phénomènes se manifestent à ce moment-là. Cela signifie que vos perceptions et votre sensitivité naturelle s’affinent nettement lors de certaines situations fortement émotives (c’est souvent le cas). Peut-être auriez-vous pu capter d’autres images ou être mise en présence d’entités astrales si vous aviez pu opérer un dédoublement conscient. Rien ne dit cependant que vous auriez pu communiquer mentalement avec votre frère.

D’après moi, il ressort de ces manifestations que vous possédez une forme de sensitivité latente qui se déclenche lors de troubles émotifs importants. Faut-il développer cette sensibilité particulière? Elle pourrait en tout cas être développée peut-être par la méditation, mais le mieux est de ne pas trop forcer la nature. Les dons de perception médiumniques ne sont d’ailleurs pas toujours faciles à vivre. Nombre de médiums préféreraient plutôt en être débarrassés, car très souvent, vous avez pu vous en rendre compte, les portes de perceptions subtiles ne s’ouvrent que lors de circonstances graves : (accidents, décès, catastrophes…).

L’écriture automatique est un des moyens les plus utilisés pour tenter d’entrer en communication avec l’au-delà. Cette technique spirite présente certains dangers pour les personnes qui arrivent à ouvrir leur canal aux entités diverses de l'autre monde, et une fois la porte ouverte, il est parfois difficile de la refermer. En plus, un médium, non protégé et non expérimenté, subi souvent de nombreuses interférences qui peuvent rendre les messages reçus confus, incohérents et dans l’ensemble peu crédibles. Il n’est pas possible cependant de savoir, sans l’avoir pratiquée, si l’écriture automatique peut nous apporter les réponses attendues et nous mettre en communication réelle avec le mental de personnes décédées. Si la main part et écrit toute seule, c’est un bon début, mais seuls l’ensemble et l’analyse globale des résultats obtenus pourra nous donner une idée de la valeur (ou de la non-valeur) des messages reçus. Si on n’obtient aucun résultat valable par soi-même après quelque temps, il ne reste plus alors qu’à rechercher un médium capable de se mettre à l’écoute des voix de l’au-delà et espérer que les réponses obtenues par son intermédiaire nous satisfassent et ne laissent de préférence aucun doute quant à leur provenance.

Amicalement,
Dominique

 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
  Marcie D - 657 - BELGIQUE
 
  J'ai lu avec attention la réponse faite à J. concernant l’après-vie et la réincarnation des animaux. J'ai une amie habitant Paris qui à deux reprises a eu l'occasion d'aller à des conférences médiumniques présidées par un célèbre et excellent médium français. Elle a même pu obtenir un message de son propre chat! (qu'elle a si bien "reconnu"!). Le message était clair pour elle, transmis par ce médium accompagné d'un interprète animalier. Les animaux que nous avons aimés - soit nous attendent jusqu'à notre arrivée dans l'au-delà (c'est le plus souvent le cas) - soit se réincarnent pour se retrouver lors d'une autre vie avec les maîtres qui les ont aimés.

Je lui ai posé alors la question sur l'explication possible des animaux incarnés qui connaissent une vie peu enviable (le terme est parfois faible!). Selon ce que mon amie a appris, ces animaux "choisissent" cette vie pour faire prendre conscience qu'eux aussi ont des sentiments, une âme et qu'ils souffrent tout comme nous. Pour se révéler aux hommes autrement dit.

Je ne sais pas cependant, si ces mêmes animaux auront un jour une deuxième chance et s'ils reviendront plus tard ici bas pour enfin connaître l'amour et le respect d'un "maître". Je l'espère seulement! Mais voilà pour moi le plus important: Mon amie me dit qu'elle a appris que l'animal qui a connu une vie d'amour sur terre ne doit pas craindre une nouvelle future incarnation de souffrance! Elle n'aura pas lieu, car l'amour du maître le "préserve" en quelque sorte. Personnellement, j'ai une relation très étroite avec mon chat et je pense que s'il devait se réincarner un jour,ce serait pour une "bonne cause", pour une "belle vie" et non pour une vie de souffrance. Qu'en pensez-vous?
 

 
 
Bonjour Marcie,

Le sujet est complexe et finalement nous savons peu de choses sur la destinée des animaux après cette vie.

Il faut d’abord distinguer les animaux évolués des animaux moins évolués. Dans la première catégorie, on trouve nos animaux domestiques, les chats et les chiens principalement, mais les dauphins, les éléphants, les chevaux, certains singes et d’autres animaux font également partie de cette classe supérieure.

Très souvent, l’évolution d’un animal domestique se fait grâce à la présence aimante et protectrice d’un être humain. La présence d’un maître dévoué à côté d’un animal développe non seulement ses capacités affectives en retour des soins que le maître lui apporte mais augmente aussi son intelligence.

Beaucoup d’animaux domestiques sont individualisés, c’est-à-dire que ces animaux possèdent une âme personnelle comme tout être humain. Les autres disposent quant à eux d’une âme groupe comprenant un nombre plus ou moins grand d’individus. Les insectes, les mouches par exemple, ne possèdent pas d’âme personnelle. Leur expérience de vie sur terre est recueillie dans une sorte de fond commun propre à l’espèce toute entière. Une mouche ne se réincarne donc pas de façon individuelle.

Un animal évolué comme un chat continue de vivre son existence de chat après sa vie sur terre, car toute conscience, toute vie intelligente se prolonge au-delà de cette vie. A la mort du corps physique, le mental et les émotions demeurent et sont même renforcés.

Les liens d’amour dictent les retrouvailles dans l’au-delà de façon déterminante. Un chat qui a aimé son maître ou ses maîtres sur terre et qui a reçu de l’amour et de l’attention de leur part a accumulé une énergie d’aimantation qui dirigera automatiquement son âme vers celles qui partageaient ses sentiments. Un chat peut donc très bien retrouver son maître lorsque celui-ci quitte la vie terrestre. En revanche, un animal qui n’aurait pas été heureux avec son maître pour telle ou telle raison n’a que peu de chance de le retrouver car les liens d’affection entre eux sont nuls ou peu développés. Il ne peut donc dans ce cas y avoir une aimantation suffisante pour qu’ils se retrouvent. Et si un animal a été malmené, négligé, battu, un sentiment de rejet naturel inscrit dans la mémoire de l’animal l’éloignera d’office des mauvaises vibrations des personnes qui auraient dû le protéger. Dans ce cas, comme sur terre, l’animal s’orientera vers des âmes (humaines ou animales) plus en rapport avec ses attentes affectives.

Un animal individualisé peut très bien se réincarner quelques temps après sa mort et revenir vers ceux qui l’aimaient dans sa vie précédente car un lien karmique s’est développé entre eux et les êtres responsables de notre destinée peuvent très facilement incorporer une âme précise dans le corps d’un chaton ou d’un chiot. Nous retrouvons donc assez souvent (mais pas toujours) des animaux que nous avions déjà connus auparavant.

Les animaux dans l’au-delà sont beaucoup plus intelligents que sur terre car leur pensée n’est plus dépendante d’un cerveau physique compressé. Un chat, un chien a dans l’astral une intelligence comparable à celle d’un enfant de 6, 7 ans. Il semblerait comme vous le dites que certains animaux soient en mesure de communiquer par télépathie avec les vivants par l’intermédiaire de médiums. Un bon médium, doué de facultés télépathiques, peut capter tout aussi bien la pensée d’un être vivant que celle d’une personne décédée. Certains médiums affirment donc capter de la même façon les émotions, les sentiments et les pensées de certains animaux. Peut-être y a-t-il aussi parfois intervention d’un esprit supérieur (ange, guide) pour aider le médium à réaliser cet "exploit."

Beaucoup d’animaux sur terre ont une vie peu enviable. Des millions sont massacrés chaque jour, ne fut-ce que pour nourrir les êtres humains qui pourraient pourtant se passer aisément de nourriture animale. Il y a aussi les animaux, dont les poissons et les oiseaux, qui meurent chaque jour à cause de la pêche intensive, de la pollution, du trafic routier...

Tous les animaux font partie de notre évolution. Ils nous ont précédés sur terre il y a des millions d’années. La majorité des animaux d’alors a disparu, d’autres sont apparus par la suite et de nos jours malheureusement presque toutes les espèces sauvages (d’Afrique et d’ailleurs) sont en voie de disparition. Dans un siècle ou deux, les rhinocéros, les hippopotames, les éléphants, les grandes baleines et tant d’autres animaux n’existeront plus que dans nos livres en tant que souvenir d’une époque révolue. Heureusement, d’après ce que nous en savons, chaque espèce éteinte ici-bas continue d’évoluer dans l’au-delà dans un environnement astral approprié. Les mammouths par exemple et tous les dinosaures continuent de vivre paisiblement leur vie d’âme loin du monde terrestre.

Je doute qu’un animal puisse choisir sa vie sur terre. Si c’était le cas, on peut supposer que beaucoup refuseraient de s’incarner. Selon moi, un animal est soit redirigé intentionnellement vers tel corps de son espèce par un maître karmique, soit son âme est automatiquement incorporée à un membre de son espèce par les lois de correspondance et d’attirance naturelle, mais peut-être y a-t-il des exceptions pour certains membres évolués appartenant à une espèce animale supérieure…

Je ne pense pas non plus qu’une vie d’amour puisse garantir ipso facto une réincarnation facile, de la même façon que beaucoup de saints et de grands mystiques sur terre ont - ou ont eu - une vie extrêmement difficile faite de souffrances répétées.
Certains animaux, tout comme certains êtres humains sont pourtant protégés, jusqu’à un certain point. Les esprits de la nature sont reconnus comme étant les meilleurs protecteurs de nos animaux domestiques.

L’amour d’un maître pour un animal crée des liens particuliers et ces liens sont très respectés par les maîtres karmiques qui finalement n’accorde d’importance qu’à notre capacité d’aimer, que notre amour soit porté vers un être humain, un animal ou même envers un brin d’herbe. En guise de récompense (aussi bien vis-à-vis du maître que vis-à-vis de l’animal) un choix de vie acceptable ou confortable peut donc être envisagé lors de la réincarnation d’un animal. Il faut cependant toujours tenir compte des leçons à apprendre (pour l’être humain), des accidents de la destinée, des impondérables et imprévus fâcheux, car aucune vie animale ou humaine n’est écrite à l’avance de A à Z. Beaucoup de personnes de qualité meurent dans la souffrance, dans l’abandon ou lors de circonstances tragiques. Il en est de même pour les animaux…

En tout cas, les chats sont des animaux adorables. Un chat, un chien ne triche pas dans son affection et la plupart des animaux de compagnie ont un caractère plus stable - et souvent plus paisible que beaucoup d’êtres humains. Pour cette raison, et pour tout ce qu’ils nous apportent de joie, de réconfort, de chaleur, d’amitié, ils méritent notre plus grand respect et tout notre amour.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Alain L - 656 - FRANCE
 
  Mon épouse est décédée en janvier et je pense à elle jour et nuit. Est-il possible de communiquer avec elle et avoir un espoir de la retrouver un jour dans l'au-delà?
 
 
 
Bonjour Alain,

La communication avec l’au-delà est un thème dont les partisans et les détracteurs ne seront jamais d’accord entre eux.

Pour les premiers, il est tout à fait possible de communiquer avec l’au-delà par différents moyens qui sont: la médiumnité pure, l’écriture automatique, d’autres moyens spirites ou encore à l’aide de supports électromagnétiques comme dans la TCI (transcommunication instrumentale). Cette technique assez récente n’apporte guère de résultats convaincants, sauf rares exceptions. A l’écoute des bandes enregistrées on entend juste de vagues bribes sonores dont seule une oreille exercée peut arriver à extraire d’un fond sonore des mots quasi inaudibles. Je ne pense donc pas que ce moyen soit le plus approprié pour tenter de communiquer avec l’au-delà, même si cette technique a ses partisans. Le père Brune, entre autres, est un amateur éclairé en ce domaine et a écrit de nombreux livres à ce sujet. On utilise également en TCI des écrans de télévisions afin de tenter d’y faire apparaître des images plus ou moins explicites de visages de personnes décédées. Autant dire que la plupart du temps, on n’obtient là non plus aucun résultat probant.

L’écriture automatique semble plus pertinente pour tenter de communiquer avec les mondes invisibles. Beaucoup de médiums (de qualité ou non, professionnels ou non) l’utilisent pour recevoir des messages que leur main transcrit sans intention personnelle. Cette technique nécessite simplement un minimum de facultés médiumniques pour fonctionner. Parmi les milliers de messages reçus de cette façon, certains sont intéressants, beaucoup sont vagues, insignifiants ou carrément farfelus. Il existe cependant des cas troublants où l’entité supposée communiquer révèle des détails précis et des informations pertinentes qui s’avèrent exacts après vérification. Ce genre de messages accrédite la possibilité de communication entre un « esprit » de l’au-delà et une personne incarnée.

Quelle foi apporter à ces manifestations paranormales? Premièrement, il est indéniable que l’authenticité de l’écriture automatique n’est plus à démontrer. Des manifestations intelligentes dont l’origine dépasse la connaissance consciente ou subconsciente d’un médium existent bel et bien. Des milliers de lettres reçues par ce moyen l’attestent de toute évidence. Le problème étant la plupart du temps la banalité, l’imprécision et l’impersonnalité des messages reçus. Ce qui laisse planer des doutes quant à l’authenticité de la provenance des messages. Certaines personnes reçoivent ainsi des messages émanant soi-disant de leur enfant, d’un de leur parent ou d’un ami décédé, mais peu sont réellement convaincants. Même si l’on accepte l’hypothèse d’une communication entre une intelligence invisible par l’intermédiaire de ce support, nul ne peut prouver qu’il s’agit bien d’une communication émanant d’un individu précis.

Certaines personnes utilisent avec plus ou moins de bonheur d’autres moyens spirites de communication avec l’au-delà, dont la technique des verres et la planchette Oui-ja.

Les médiums de qualité, clairvoyants et/ou clairaudients, attestent de la survie du corps astral après la mort du corps physique, et beaucoup d’expériences – de NDE entre autres – vont également dans ce sens. Il n’est pas rare qu’un bon clairvoyant voie la famille, les amis ou une entité spirituelle venir au chevet d’un mourrant. Il n’est pas rare non plus qu’il voie apparaître la personne dans son corps astral dans les jours ou les semaines qui suivent son décès. Un bon médium clairaudient peut également recevoir des messages clairs, précis et intelligents en provenance des mondes invisibles. Parmi ces médiums, certains ont la chance de n’être entravés par aucune interférence. Les messages qu’ils reçoivent sont donc crédibles et d’intérêt, surtout s’ils émanent d’un guide de lumière.

En réponse à votre question, il est donc possible selon l’ésotérisme et le spiritisme de communiquer avec l’au-delà en certaines circonstances, mais une personne qui n’a pas la sensibilité médiumnique nécessaire pour y arriver devra obligatoirement passer par un médium pour tenter d’obtenir une communication avec un proche récemment parti pour l’autre rive. Parmi les médiums qui disent pouvoir effectuer ou du moins tenter ce genre de démarche, certains sont sincères et de qualité. C’est vers ceux-là qu’il convient de se diriger, même si ces médiums ne courent ni les rues ni Internet.

En ce qui concerne la seconde partie de votre question (les retrouvailles des êtres aimés partis avant nous), nous y croyons fermement. Les messages reçus par nos guides le confirment. Pour nous, cela ne fait donc aucun doute. L’amour ne sépare jamais les êtres qui s’aiment. Telle est une des vérités spirituelles essentielles révélées par l’intermédiaire de nombreux grands mystiques et d’autres visionnaires. Nos propres guides nous apportent parfois des nouvelles des âmes de nos parents décédés qui poursuivent leur évolution dans les mondes de lumière. Et l’influence de certaines personnes décédées, enfants, parents, grands-parents, amis et aides spirituels est selon nous bien réelle.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Pat L655 - FRANCE
 
  Je suis très sceptique sur tout ce qui concerne l'ésotérisme (cartésienne convaincue, je ne crois même pas en Dieu, mais je me pose quelques questions). Il y a dans mon entourage une personne qui dit avoir un don de voyance. Elle s'est manifestée à moi alors que je rencontrais des difficultés sentimentales et m'a fait des prédictions qui ne se sont pas réalisées (à une exception prêt, le hasard?). Elle m'a dit que j'avais été envoûtée et a chargé une de ses amies de lever le sort, ce qui a été fait selon elle. Je tiens à préciser qu'elle ne m'a jamais demandé d'argent et que, sachant que je ne suis pas très ouverte à ce genre de choses, elle sait qu'elle n'obtiendra rien de la sorte. Malheureusement, ma situation ne s'est pas arrangée. Elle m'a alors dit que c'était l'homme que j'aime qui avait des soucis. Un esprit malin aurait pris possession de son enveloppe, mais seulement par intermittence,ce qui expliquerait ses changements d'humeur, ses troubles du sommeil, sa peur de l'engagement. Elle dit avoir mal à la tête en sa présence, et perçoit même le mal sur la photo que je lui ai remise. A présent, son amie doit faire le nécessaire pour le libérer, et toujours sans compensation financière! Je suis troublée car elle semble tellement persuadée par ce qu'elle dit qu'elle en est presque convaincante. De plus, elle n'a rien à gagner dans l'affaire, si ce n'est se rapprocher de moi (nous sommes collègues de travail) mais elle aurait pu trouver un autre moyen.

Le plus difficile à admettre (j'ai gardé le meilleur pour la fin) est qu'elle dit être en contact avec mon père décédé il y a 6 ans. Elle le voit, il lui parle, mais elle ne l'entend pas, et c'est lui qui l'aurait envoyée vers moi. Elle me dit que je peux lui parler n'importe quand et qu'il m'entend. Selon elle, il est là pour moi, un peu comme une "mission" qu'il aurait à accomplir. Mais mon père ne s'est jamais occupé de ma vie sentimentale! Je ne comprends rien et j'ai besoin qu'on m'éclaire un peu. C'est vrai que ça serait plus facile de croire et de se laisser porter par les événements, mais c'est tellement à l'opposé de tout ce en quoi j'ai cru jusqu'à aujourd'hui. Alors, si vous pouviez m'éclairer un peu et me dire ce que vous pensez de cette histoire, je vous en serais
reconnaissante. Par avance merci.
 
 
 
Bonjour Pat,

Prenons les choses point par point. Vous n’avez pas tort d’être sceptique par rapport à l’ésotérisme car à l’heure actuelle on y trouve un peu de tout, c’est-à-dire du bon, du moins bon mais aussi parfois n’importe quoi.

Il n’y a aucune honte à ne pas croire en Dieu. La notion de Dieu étant avant tout un concept humain. Ce qui ne signifie pas qu’une entité spirituelle supérieure n’existe pas car plus on s’élève vers la pureté et la transcendance, dans la méditation par exemple - et plus encore dans les états contemplatifs - plus cette notion de divin, cette perception d’une force colossale empreinte d’un rayonnement extrêmement puissant et d’un amour infini, se renforce.

Je ne connais pas votre collègue de travail, je ne peux donc me prononcer sur ses capacités perceptives, si celles-ci sont réelles, valables ou non. Tout ce que je peux dire, c’est qu’un très bon médium se trompe rarement. Donc, si cette personne vous a fait plusieurs « prédictions » qui ne se sont pas réalisées - et ceci sans la juger outre mesure - cela ne me semble pas jouer en sa faveur. Mais un médium, un clairvoyant, une personne sensitive ne peut être jugé que sur un ensemble de résultats, de préférence sur un laps de temps de plusieurs années et jamais par rapport à une seule personne.

Les « envoûtements ». Encore un mot utilisé à tort et à travers… Les envoûtements sont une réalité, cela ne fait aucun doute, mais trop de personnes s’imaginent à tort que le moindre problème qui leur tombe sur la tête est dû à un envoûtement. C’est rarement le cas, même s’il arrive que des influences nuisibles s’attaquent au corps physique ou au mental d’une personne à son insu.

Votre collègue semble tout mettre sur le dos des envoûtements : vous êtes ou avez été envoûtée, un esprit malin a pris possession de l’enveloppe charnelle de votre ami etc. Le scepticisme par rapport à ce genre d’affirmations me semble de mise. Si toutes les personnes qui ont des changements d'humeur, des troubles du sommeil ou vivent avec la peur de s’engager étaient envoûtées, notre terre serait le royaume de l’envoûtement. Je ne pense pas que ce soit le cas, fort heureusement. Le mal est bien sûr présent ici-bas, mais beaucoup de comportements humains erronés, de déséquilibres, peuvent s’expliquer de façon rationnelle, par la psychologie, les influences du milieu, l’hérédité génétique, les pathologies du système nerveux...

Je ne crois pas que votre ami sera libéré des comportements qui vous gênent par des tours de magie. En plus, la magie blanche interdit qu’un acte magique (de désenvoûtement par exemple) soit entrepris sur quelqu’un sans son consentement, on ne vous l’a peut-être pas dit.

Beaucoup de gens sont très convaincants dans leurs propos. Certains ont d’excellentes intentions. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils soient crédibles. On ne peut en tout cas se baser sur le pouvoir qu’à une personne de convaincre les autres pour s’assurer de la pertinence et de la justesse de ses propos. Le bon sens reste de mise en toute occasion.

Il est possible que l’esprit de votre père soit régulièrement à vos côtés, qu’il vous protège selon ses possibilités. En tout cas, un spirite n’y verrait là aucune impossibilité. Il semble en effet que nos chers disparus continuent de s’intéresser à nous et qu’ils captent nos pensées et nos émotions très facilement. Un bon clairvoyant peut parfois les voir dans leur corps astral, une personne clairaudiente les entendre, une personne sensitive ressentir leur présence.

L’esprit actuel de votre père ne correspond certainement plus à ce qu’il était de son vivant sur terre. Cela s’explique entre autre par le fait que chacun de nous vit beaucoup plus sa vie d’âme après cette vie et que son ancienne personnalité, et la mémoire physique se dilue progressivement au fil du temps. Selon les notions classiques de l’ésotérisme spirite, votre père peut très bien s’intéresser plus à vous maintenant qu’auparavant, et suivre particulièrement votre vie sentimentale, puisque c’est surtout celle-ci qui vous préoccupe en ce moment.

En résumé, je ne peux vous donner l’assurance de la justesse de mon ressenti par rapport à ces personnes qui semblent motivées pour vous aider bénévolement dans vos difficultés sentimentales, mais à votre place, sans rejeter leur propos, je garderais une certaine réserve naturelle par rapport à tout ce qui m’est dit. Ce que votre collègue vous a « révélé » n’est d’ailleurs rien de précis et elle n’apporte aucune preuve de ce qu’elle avance. Tout le monde peut dire que quelqu’un est envoûté ou subi un mauvais sort. Si cette personne vous révélait par exemple des éléments concernant votre père ou votre ami que vous seule connaissez et dont elle n’était pas au courant, ce serait différent, et certainement un argument positif en sa faveur.

Il y a également un autre aspect du problème qui n’est pas à négliger. Des tas de charlatans promettent, souvent pour des sommes rondelettes, le « retour de l’être aimé ». Il ne faut jamais s’engager dans ce genre de démarche aussi farfelue qu’inutile, et même foncièrement immorale. Même si ces pratiques magiques d’un autre âge plutôt apparentées à la magie noire donnaient un résultat probant, elles seraient en contradiction totale avec le libre-arbitre de la personne visée. Quelle serait en effet la valeur de l’amour de quelqu’un envers une personne si cet amour résultait d’une sorte d’hypnotisme occulte lui faisant croire qu’il a ou a encore des sentiments pour cette personne alors qu’en réalité ce n’est pas le cas ?

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Maria S - 654 - FRANCE
 
  Je vous ai écrit il y a quelques mois au sujet de rêves prémonitoires et de flashs. Je fais toujours ces rêves et je devine toujours certaines choses comme par exemple je sais d'avance ce qu'une personne va dire... Le problème, c'est que je vis très mal cette situation. J'aimerais en parler à mes proches, mais personne autour de moi ne pourrait comprendre.

Une fois j'en ai parlé un peu à ma mère et elle m'a avoué qu’elle aussi, quand elle avait environ mon âge, il lui arrivait de prédire des choses, mais elle n'a jamais fait de rêves prémonitoires. Elle m'a dit aussi que sa grand-mère lui avait révélé qu'elle viendrait lui chatouiller les pieds quand elle mourrait, et quand elle est décédée, ma mère a eu les pieds gelés pendant une semaine alors qu'on était en été. Alors est-ce que ce qui m'arrive est héréditaire ? Je dois vous dire aussi que mon père a déjà fait de la décorporation mais moi je n'en ai jamais fait.

Autre chose. Est-ce que vous pourriez me dire la signification du chiffre 8? Car j'ai beaucoup de coïncidences avec ce chiffre. Par exemple, quand je regarde l'heure, je tombe souvent sur 15h08 ou 19h48 ou encore 05h28. Au lycée, en cours de sport, le prof m'a mis dans l'équipe numéro 8, mon code informatique commence par le 8, et encore plein de choses comme ça.

En ce moment, je traverse une période très difficile et je vais aller consulter un psy. Pensez-vous que je puisse lui parler de tout ce que je vous raconte ? Ou bien dois-je consulter une voyante? J'aimerais que ça s'arrête et vivre normalement sans faire de rêves bizarres ni ressentir des choses. Je vous remercie pour votre aide.
 

 
 
Bonjour Maria,

On n’a pas toujours des personnes autour de soi avec qui partager certains faits intimes. Peu de gens finalement sont aptes à nous comprendre ou même à se mettre simplement à notre écoute. Trop de personnes sur terre vivent dans leur bulle mentale et beaucoup n’ont que peu d’intérêt pour les choses ne les concernant pas directement.

Certaines personnes qui ont des dons les vivent assez mal. La raison la plus courante étant que la plupart captent ou anticipent des événements négatifs : accidents, décès, catastrophes...

Si vous vous sentez vraiment perturbée par ce que vous ressentez, peut-être un psy pourrait-il vous aider, c’est possible. Et si c’est principalement le fait de deviner des choses, d’anticiper des événements, de lire en quelque sorte dans le mental de certaines personnes qui vous perturbe, il faudra bien que vous lui en parliez.

Il est impossible de dire ce que votre psy en pensera car peu en France sont disposés à accepter ou à comprendre les facultés psychiques. Les psys, en dehors de rares exceptions, ne savent par exemple rien à propos de la médiumnité pour la simple raison qu'on ne leur a rien appris à ce sujet au cours de leurs études.
Les phénomènes d’audition paranormale, de flashs visuels etc. font donc pour eux partie des pathologies du cerveau. Cette façon de voir les choses est bien entendu erronée, un médium n’étant pas a priori un malade psychique. D’ailleurs de nombreux médiums vivent très bien leur don et s’en sont accommodés depuis longtemps.

Mieux vaut donc savoir à l’avance qu’un psy ne pourra peut-être pas vous suivre comme vous le voudriez dans vos explications. Il interprètera ce que vous lui direz selon les schémas qu’on lui a appris et son estimation personnelle.

Pour ma part, je pense que vos rêves prémonitoires et vos ressentis pourraient s’estomper ou même disparaître complètement dans le futur, ces rêves étant peut-être directement liés à votre âge (17 ans) et à votre sensibilité actuelle. Comme vous devez le savoir, les jeunes filles entre 13 et 20 ans sont particulièrement exposées aux phénomènes psychiques.

Il est possible que vous ayez hérité de dons familiaux puisque vous dites que votre mère ressentait très fort les choses aussi lorsqu’elle était plus jeune. Chez elle, ces facultés semblent avoir disparu avec le temps. C’est ce qui me fait dire que vous pourriez suivre un parcours similaire et ne plus être exposée dans quelques années à des prémonitions dérangeantes ou à des phénomènes psychiques, ou alors très rarement.

Le chiffre 8 possède beaucoup de significations. Il représente tout d’abord l’infini ou les cycles perpétuels. Il représente aussi l’équilibre cosmique, le renouveau, la résurrection, la transfiguration.
Certaines personnes sont plus concernées par certains chiffres, vous semblez en faire partie. Déterminer le pourquoi de ce fait est difficile, voire impossible à expliquer. Des tests scientifiques ont été réalisés pour voir ce qu’il en était et on s’est rendu compte que certaines personnes, face à des générateurs aléatoires de chiffres (comme pour le Loto), après des milliers de tirages, faisaient ressortir certains chiffres plutôt que d’autres. Et chaque fois qu’on retentait l’opération on obtenait les mêmes résultats. On pourrait en déduire que chaque personne possède une résonance numérique, et que cette résonance est faible ou forte selon les individus. Il se pourrait qu’il y ait une signification particulière, symbolique ou autre dans ce fait mais seules des analyses poussées pourraient le suggérer.

Dans votre cas, je ne pense pas qu’une voyante pourrait vous aider, à moins de tomber sur la perle rare, et un psy ne pourra pas vous empêcher de faire des rêves prémonitoires. Il n’empêche qu’il pourrait vous prescrire des antidépresseurs ou des calmants s’il estime que vous en avez besoin et peut-être cela vous aiderait-il malgré tout. Encore une fois, un psy n’est pas l’autre, à vous de voir si vous avez un bon contact avec celui que vous consulterez. C’est une question de feeling. Si vous avez un bon contact avec lui, il pourra probablement vous aider d’une façon ou d’une autre. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à en voir un autre.

Amicalement,
Dominique

 

 

   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil