FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 52
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Armelle B - 626 - FRANCE
 

  Je priais mon ange gardien pour le voir et, une nuit, alors que je dormais, un bruit m’a réveillé. C’était lui : une aile blanche luttait près du mur de ma chambre. Bien des années auparavant, j’ai entendu une voix autour de moi qui parlait et qui disait : « il est mongole, elle est espagnole ». Je suis en effet espagnole d’origine, mais j’ignore la provenance de cette phrase. Un jour, dans un magasin, j’ai entendu l’histoire de notre famille racontée à travers les paroles de la chanson. J’ai prié pour que ça s’arrête, et cela s’est arrêté. Comment expliquer ces phénomènes ?
 
 
 
Bonjour Armelle,

Beaucoup de phénomènes paranormaux ont lieu sans qu’on puisse toujours en déterminer la cause et la provenance. On peut cependant suggérer parfois quelques explications en fonction du type de phénomène expérimenté ainsi que de la personnalité, de la psychologie et de l’âge de celui ou de celle qui a vécu de tels phénomènes. 

Une personne très sensitive aura plus facilement des visions ou sera plus souvent confrontée à des phénomènes visuels, auditifs ou sensoriels. Parmi ces personnes on trouve bien entendu les médiums, et ceux-ci peuvent être classés selon plusieurs catégories : médiums spirites, médiums spirituels, médiums à effet physique, médiums à incorporation. Chaque médium possède un don qui lui est propre. Tous sont donc différents quant à la nature et à la qualité de leur don.

Une personne sensitive peut aussi très bien expérimenter un don médiumnique uniquement à un certain moment de sa vie, particulièrement au cours de l’enfance et/ou de l’adolescence, les jeunes filles étant plus spécialement concernées par ce fait.

Certaines personnes font aussi des expériences troublantes de rêve prémonitoire ou sont confrontées à des synchronicités répétitives.

En ce qui vous concerne, il est possible que vous ayez en vous une sensibilité proche de la médiumnité, et votre réceptivité peut se manifester plus facilement lorsque vous êtes dans un état physique ou mental plus délicat que de coutume, par exemple, si vous êtes fatiguée, angoissée, stressée ou si votre santé est déficiente. Il se peut au contraire que certains phénomènes se produisent lorsque vous êtes suffisamment relaxée, ou proche de l’endormissement, ou encore juste dans les instants qui suivent votre réveil. Ce fut certainement le cas lorsqu'un bruit vous a réveillé la nuit où vous avez aperçu cet ange. A ce moment-là, vous n’étiez pas encore bien éveillée et cet état de conscience entre veille et sommeil est reconnu très propice aux visions ou à d’autres types d’expériences paranormales. Il se peut en outre que votre ange gardien ait répondu à votre appel cette nuit-là, et que la meilleure façon pour lui de se manifester à vous était de le faire à ce moment précis.

J’ignore dans quelle circonstance vous avez capté la phrase qui disait : « il est mongol, elle est espagnole » mais probablement étiez-vous cette fois-là également dans un état suffisamment réceptif pour capter cette phrase.

Le phénomène survenu dans le magasin est difficilement explicable, mais il semble en relation avec la synchronicité. Pourquoi cette chanson s’est-elle arrêtée ? Il pourrait s’agir là d’une simple coïncidence. Si ce n’est pas le cas, cela signifierait peut-être qu’une entité, répondant une nouvelle fois à votre souhait, ait eu le pouvoir suffisant d’agir sur les ondes ou sur l’appareillage électrique et électronique qui diffusait cette chanson à ce moment-là. Ce genre d’action sur les ondes est réalisable pour une entité spirituelle d'un certain niveau, même si elle nécessite une force magnétique importante dont la plupart des entités, spirituelles ou non, ne dispose pas toujours.

En résumé, ces diverses expériences indiquent selon moi que vous êtes très réceptive à certains moments et que vous pouvez dès lors expérimenter des phénomènes divers.

En tout cas, vivre de telles expériences en rapport avec le paranormal est une chance car cela peut nous aider à admettre que bien des choses étranges et non rationnelles peuvent se produire autour de nous alors qu'on ne s'y attend pas. L’irrationnel, les expériences paranormales font partie des réalités de ce monde, simplement certaines personnes sont capables de s'en rendre compte par elles-mêmes et d'autres pas.

Amicalement,
Dominique

 

 
 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Danielle L - 625 - FRANCE
 
 

Est-ce qu'un médium peut ressentir la présence du défunt et transmettre des paroles qu'il dit "recevoir mentalement". Ce que communique le médium est-ce la transcription exacte des propos du défunt ou une interprétation? Les morts nous voient-ils indéfiniment ou quelque temps seulement après leur départ?
 

 
 
Bonjour Danielle,

Un bon médium peut très bien ressentir la présence de toutes sortes d’entités autour de lui en fonction de la nature et du niveau d’ouverture de son canal médiumnique. Certains de ces médiums ressentent particulièrement la présence de personnes décédées, parfois de façon involontaire mais le plus souvent lorsqu’ils ou elles essaient de se mettre en contact avec une personne précise par l’intermédiaire d’un support (photo, objet ayant appartenu au défunt…) ou par simple évocation de son nom.

Les messages peuvent être captés de différentes façons, soit par alphabet (planchette oui-ja), soit par l’écriture automatique, soit par clairaudience, soit par channeling (transe médiumnique) soit par un mélange de différentes techniques. De toutes ces méthodes, en dehors du channeling spirituel, la clairaudience volontaire est certainement la plus fiable à condition que le médium possède un canal sans ou sans trop d’interférences.

La majorité des médiums sont tributaires de la qualité ou des failles de leur canal médiumnique et n’ont dans ce cas pas toujours le pouvoir de séparer le bon grain de l’ivraie dans ce qu’il capte, les informations pouvant provenir de sources diverses. Il faut savoir que lorsqu’un canal médiumnique est ouvert et non protégé, beaucoup d’entités perçoivent l’ouverture de ce canal et peuvent avoir l’envie de s’exprimer à travers lui, d’où souvent de nombreuses interférences et des incohérences dans les messages reçus. Certains médiums, notamment ceux dont le canal est protégé par leur guide, reçoivent cependant des messages de très bonne facture, sans interférences astrales, cohérents et crédibles. C’est ce type de médium que l’on doit s’efforcer de trouver si l’on veut obtenir un contact satisfaisant avec l’autre monde.

Un médium peut recevoir uniquement des impressions, avoir des « ressentis », ou entendre de façon claire les messages qu’on lui dicte et dans le cas d’un clairvoyant recevoir des flashes fixes ou animés. Ces flashes ou ces images peuvent être parfois symboliques, dans ce cas le médium sera obligé de les interpréter avec le risque d’erreurs que cela entraîne. Dans le cas d’images ou de scènes concrètes, l’interprétation est en principe plus facile, n’empêche qu’un médium reçoit rarement – ou même jamais- les dates précises d’un événement futur. Il ne pourra dans ce cas qu’évaluer une période de temps supposée par rapport à ces événements annoncés.

Un flash concret demande souvent une interprétation également. Par exemple le médium voit une réunion d’un groupe de personnes plutôt bien habillées dans le futur. Cette scène représente-t-elle une réception de mariage ? un anniversaire ? un banquet en l’honneur de quelqu’un ou encore un autre événement ? Même si la scène est correcte et anticipe bien un événement futur, le médium ne pourra parfois faire que des suppositions par rapport au sens de ces images. Les médiums clairaudients de type spirituel, c’est-à-dire en contact avec des entités positives : des anges, des guides de Lumière, des maîtres spirituels invisibles, reçoivent souvent des messages plus précis. Leur esprit « voit et entend » les mots et les phrases qu’on leur dicte et ils retranscrivent le plus fidèlement possible ce qu’ils captent de cette façon. Dans ce cas, il n’y a pas ou très peu d’interprétation personnelle.

Un bon message reçu par un médium est un message crédible, intéressant, positif - ou du moins réconfortant , et dans le cas d’un message envoyé par un défunt, comportant de préférence quelques indices pertinents non connus par le médium. Certains détails reçus par des médiums sont troublants, par exemple lorsque le médium révèle des détails précis de la vie ou de la personnalité d’un défunt dont il ignore tout. Ce genre de révélation ajoute
naturellement de la crédibilité aux messages reçus. Dans le cas de votre mari, vous connaissez sa façon de s’exprimer et beaucoup de faits concernant sa vie. Il vous sera donc en principe assez facile de le reconnaître ou non par rapport aux messages captés par le médium.

Les « morts » peuvent nous voir d’habitude pendant un certain temps après leur départ, sauf dans certains cas où ils sont complètement absorbés par certains de leurs souvenirs, par des regrets, des désirs obsessionnels ou en état de léthargie mentale. Ils nous voient le plus souvent dans les semaines ou les mois qui suivent leur décès. Ce laps de temps peut être prolongé en fonction de raisons diverses, mais il arrive toujours un moment où l’âme du défunt « s’envole » vers une région plus céleste afin de vivre pendant un temps très variable sa période de paradis. Lorsque l’âme en arrive là, elle se dépouille du véhicule ou du support subtil qui lui permettait d’entretenir des contacts avec les vivants sur terre et il lui devient très difficile, voire impossible, de communiquer avec nous. Les morts ne nous voient donc jamais indéfiniment mais ils peuvent continuer à nous percevoir mentalement très longtemps, tout le temps de leur vie sur le plan céleste pour autant que les pensées envoyées vers eux soient positives, faites de respect, de tendresse ou d’amour. Après cela, viennent dans la majorité des cas de nouvelles perspectives d’expériences terrestres et du rejet définitif de l’ancienne personnalité dont seule la mémoire est conservée dans ce qu’on appelle l’Akasha.

Amicalement,
Dominique

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Chrys D - 624 - FRANCE
 
  Vers l'âge de 9 ans, je voyais de mon lit des ronds bleus évoluant sur le mur d'en face. Ils m’apaisaient et je n'en parlais à personne.

Vers 35 ans, une désagréable impression dans mon jardin toujours en fin d' après midi, jusqu'à ce que j'entende comme une profonde inspiration à vous glacer le sang; un esprit pas sympa du tout, puis une petite fille qui s'est noyée devant la maison, des néons ou des ampoules qui clignotent bizarrement. A 36 ans, lors d'une séparation de 3 mois avec mon mari, j’ai vu une boule jaune avec des flammèches vertes tournoyant dans les airs, une vision de porte dorée à mon coucher et une lumière comme un flash clignotant violet entouré de doré (venant d'une petite station météo tournée vers une amie). Je fixai cette station en pensant très fort qu'elle guérisse. J'entendais aussi marcher autour du lit ou je sentais que quelqu'un était à côté de moi, me caressait le visage quand j'étais très triste et je sentais parfois la présence d'un enfant décédé d'une chère amie dans sa maison comme une certitude. Pouvez-vous m'indiquer à quoi correspondent ces différentes visions : boules, portes etc ? car je ne connais rien à tout cela et cela m'interpelle fortement surtout que cela se passe quand je suis au plus mal et que je me rends seulement maintenant compte que beaucoup de personnes qui ont été ou qui sont dans mon entourage et qui m'ont attirées, que j' ai aimé ont eux aussi eu certaines de ces expériences? Merci de tout coeur.
 

 
 
Bonjour Chrys,

Il n’y a aucun doute possible. Vous possédez ce qu’on appelle un sixième sens ou à proprement parler un don médiumnique. Ce don s’est d’ailleurs manifesté chez vous très tôt, comme c’est souvent le cas, les périodes de l’enfance et de l’adolescence étant particulièrement propices à la manifestation de ce genre de don.

Chaque personne qui possède une telle faculté est confrontée à des expériences particulières. Le don peut-être faible, moyen ou très développé. Il peut être visuel, auditif ou en rapport avec la psychométrie, c’est-à-dire avoir une influence sur les objets. Il peut favoriser aussi parfois des dons de magnétisme et de guérison.

Les dons médiumniques sont souvent influencés par des changements d’états psychologiques, par exemple lorsqu’on est dans une période de trouble émotionnel important. C’est ce qui a pu se passer lorsque vous étiez en phase de rupture avec votre mari. A ce moment vous étiez à nouveau plus réceptive qu’à l’accoutumée, raison pour laquelle vous avez vécu plusieurs phénomènes paranormaux.

Il est probable que dans votre cas, vous gardiez vos facultés de perception subtiles tout au long de votre vie car elles semblent faire partie de votre nature.

Beaucoup de personnes, et de femmes en particulier, sont confrontées à des manifestations auditives et visuelles comme celles que vous décrivez. Certaines visions peuvent avoir une signification symbolique ou concrète. Elles peuvent avoir un rapport avec des événements terrestres passés, présents ou futurs. Par exemple les émotions très fortes d’une personne décédée dans des circonstances dramatiques (noyade, accident, assassinat, autre mort violente) peut imprégner fortement et pendant des années la matière astrale d’un lieu précis. Un médium en phase de réceptivité - volontaire ou non - reverra ou percevra souvent de quelque façon sur ce lieu le drame de l’événement qui s’y est déroulé. Mais les visions d’un médium n’ont pas toujours de signification précise, ni de rapport avec un événement terrestre. Lorsque vous voyez des boules tournoyant dans les airs, que vous percevez des flashs ou des effets de lumière divers, il s’agit très certainement de manifestations automatiques et spontanées de l’ouverture de votre canal. Les perceptions de voix paranormales ou de bruits de pas sont quant à elles probablement en rapport avec des entités astrales. Ces entités sont en effet particulièrement attirées vers des personnes perceptives afin de leur faire ressentir leur présence, de tenter de communiquer avec elles ou de les influencer.

Certains médiums ne perçoivent que des entités dérangeantes, d’autres perçoivent tous les genres d’entités ou ne perçoivent que des entités spirituelles positives. Lorsque vous ressentez qu’une main vient caresser votre visage quand vous êtes triste ou préoccupée par l’un ou l’autre problème, il s’agit alors très probablement de l’action d’une telle entité positive, c’est-à-dire d’un ange, de votre ange gardien ou d’un guide de lumière qui essaie de vous réconforter comme il le peut par sa présence et sa compassion envers vous.

Le fait de ressentir les entités, d’être confrontée à des visions diverses, de ressentir des présences d’entités ou de personnes décédées surtout quand vous êtes mal est bien la preuve que votre canal médiumnique est très influençable par vos états d’âme et vos émotions.

Le fait que plusieurs personnes de votre entourage aient elles aussi vécu ce genre d’expérience peut avoir une signification ou être dû au simple hasard. Je doute cependant que beaucoup de vos connaissances anciennes ou récentes aient été confrontées à autant de manifestations paranormales que vous. S’il y a une explication, je pense qu’on pourrait la retrouver peut-être dans des affinités d’âmes ou des affinités karmiques avec ces personnes développées dans d’autres vies, ceci n’étant bien sûr qu’une supposition.

Amicalement,
Dominique

 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Danielle L - 623 - FRANCE
 
    Veuve depuis 8 mois, je voudrais, par l'intermédiaire d'un médium, avoir des contacts, des signes de mon époux, comme les parents de Karine ("Karine après la vie" Ed. Albin Michel). Merci de m'aider dans cette recherche de dialogues avec mon mari disparu.
 
   
 
Bonjour Danielle,

Il n’est pas facile de se mettre en contact avec des personnes décédées, et surtout de recevoir des preuves évidentes qu’il s’agit bien d’un contact direct avec telle personne qui nous a quitté sur le plan physique. La majorité des contacts avec des personnes parties pour l’autre monde a lieu dans les jours, les semaines ou les mois qui suivent leur décès. Certaines personnes cependant, arrachées à la vie de façon brutale, par exemple par un accident ou un suicide, restent plus proches des vibrations matérielles pendant un laps de temps plus long que la moyenne. En années terrestres, cela peut se traduire dans ces cas-là par de longs mois ou même plusieurs dizaines d’années. Pour les autres personnes, l’âge auquel elles sont décédées, les circonstances de leur mort (longue ou courte maladie, vieillesse, décrépitude naturelle…) influenceront nettement leurs conditions d’après-vie.

Sur terre, chaque personne fait l’expérience d’une vie différente de celle des autres. Chaque personne, chaque être, vit également une mort différente de celle des autres. Bien qu’il existe des règles générales de conditions post-mortem, on ne peut déterminer avec exactitude la façon dont se passe ou se passera la vie d’une personne dans l’au-delà. Certaines personnes, mais on devrait plutôt parler ici d’ego, d’âmes ou d’esprits restent pendant un certain temps reliées à leur ancienne vie terrestre, d’autres s’en éloignent très vite, aspirées vers des états de conscience célestes très éloignés de la matière. Dans tous les cas, un contact avec une personne décédée est toujours limité et temporaire. Les parents de Karine ont pu avoir des contacts avec leur enfant mais ils ne pourront entretenir toujours ces contacts pour la simple et bonne raison que Karine sera elle aussi irrémédiablement attirée vers de zones de conscience d’où il lui sera désormais impossible de communiquer de façon rationnelle et intelligible avec qui que ce soit sur terre.

Votre mari peut-il encore être contacté par un médium après 8 mois ? C’est possible mais non certain. Cela dépend de sa situation actuelle dans l’évolution de sa conscience dans l’au-delà. Si votre mari n’a pas encore relâché les attaches psychologiques qui le liaient à la matière c’est possible, mais il se peut aussi qu’il ait déjà dépassé le point de non retour vers la matière. Dans ce cas, il sera dans l’impossibilité de répondre personnellement à l’appel du meilleur des médiums spirites. Tout ce que le médium pourra capter de lui seront des fragments de sa pensée, des résidus, et des impressions vagues liées à son ancienne personnalité.

A partir d’un certain moment, les relations que nous pouvons avoir avec les « morts » sont uniquement télépathiques et d’ordre émotionnel. Cela signifie que l’esprit ou l’âme de la personne que nous connaissons arrive encore à capter le sens général de nos pensées et des sentiments que nous envoyons mentalement vers elle, mais ne peut plus en saisir la précision. Nos pensées se traduisent pour les êtres qui vivent de l’autre côté du miroir par des images et des vibrations colorées et ce n’est que la nature et le sens général de ses vibrations qu’ils arrivent encore à percevoir. Dans cette sorte de télépathie créée par la pensée entre eux et nous, tous nos mots leur échappent. Dans ce cas, il n’est plus possible d’entretenir avec eux une conversation suivie, logique et rationnelle comme nous pouvons le faire entre vivants sur terre.

Certaines âmes restent très proches des vibrations matérielles pendant un certain temps, il peut s’agir parfois d’une déficience de la capacité naturelle à s’élever vers des niveaux de conscience plus élevés. Bien que les liens d’énergie qui nous relient à la matière devraient s’amenuiser assez vite après la mort, ces liens gardent chez certaines personnes leur résistance et les empêche de poursuivre leur évolution normale post-mortem. Quelquefois, des âmes sont cependant autorisées à rester en contact intelligible avec certaines personnes sur terre afin de délivrer un message d’espoir de la survivance de la conscience individuelle après la mort physique. Plus rarement, de telles âmes ont la connaissance personnelle suffisante pour aider les gens sur terre à comprendre en quoi consiste la vie de la conscience après notre vie sur terre.

Les personnes qui nous écrivent habitent dans toutes les régions de France et même dans d’autres pays, en Belgique, en Suisse, au Canada. Nous ne connaissons bien entendu pas tous les bons médiums spirites de France ou d’ailleurs. Tout ce que je peux dire c’est qu’il est de loin préférable, dans le cas de votre recherche, d’avoir un contact direct avec le médium de votre choix. Tous les médiums ont des capacités différentes, aussi bien dans la qualité de leur médiumnité que dans l’orientation de leur don. Certains médiums sont excellents mais sont dans l’incapacité de se mettre en relation avec les « morts ». Vous devez donc tenter de découvrir dans votre région un ou une médium de type spirite capable de recueillir des informations émanant de personnes décédées. Un médium spirituel, en contact avec des guides de lumière, pourrait lui aussi vous donner des nouvelles de votre mari, mais il le fera par l’intermédiaire de ses guides et non en se mettant en contact direct avec votre mari. En ce qui nous concerne, nous préférons cette façon de procéder, car les bons médiums spirituels sont dans l’ensemble plus fiables que les médiums dits spirites souvent sujets à des interférences astrales, et donc moins crédibles.

Peut-être devrez-vous consulter plusieurs médiums avant d’obtenir un résultat convenable, mais si vous êtes vraiment motivée par rapport à ce genre de démarche, il n’y a aucune raison que vous n’obteniez pas satisfaction.

Je vous souhaite donc de trouver le plus rapidement possible le médium adéquat qui répondra le plus parfaitement possible à votre désir d’avoir des nouvelles de votre mari et vous donnera la preuve évidente qu’il est toujours bien vivant, même si c’est dans son monde à lui, et qu’il vous aime probablement maintenant bien plus encore que de son vivant sur terre.

Amicalement,
Dominique

 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Delphine R - 622 - FRANCE
   
    Je me pose une question depuis plusieurs semaines : est-il possible de recevoir des signes des vivants sans pour autant communiquer avec eux ? En effet, j'ai eu une très forte relation amicale avec une fille, nous étions inséparables, comme sœurs, cette relation était très fusionnelle. La première levée téléphonait à l'autre pour la réveiller et ce presque tous les jours, nous avions beaucoup de mal à supporter que l'une sorte sans l'autre et surtout quand c'était avec d'autres amies. Nous étions si liées que son petit frère décédé (que je n'ai jamais connu) était rentré plusieurs fois en contact avec moi pour me dire quand elle allait vraiment très mal. Mais il y a un an elle a déménagé, elle a provoqué une dispute ridicule sans même me donner une explication et chaque tentative pour renouer le contact à échouer. Bien sûr nous avons chacune de notre côté vécu très mal cette rupture et depuis un an je reçois régulièrement des "signes". Par exemple j'entends souvent parler de la ville où elle réside aujourd'hui, certes c'est une grande ville mais au bout d'une quinzaine de fois par jour je m'interroge. Je croise par période une voiture identique à la sienne (pas commune). Son prénom est assez rare et dernièrement j'ai vu ou entendu ce prénom chaque jour pendant une semaine. Surtout son frère revient souvent chez moi, je sais que c'est lui car étant médium je le reconnais à chaque fois. Il m'est aussi arrivé d'avoir des visions d'elle par flash en train de dormir comme si elle était à côté de moi et de sentir quand elle est malheureuse. Est-ce de simples synchronicités ou essaye-t-on (elle ou une entité) de me faire comprendre quelque chose? Si c'est le cas comment faire pour décrypter le message?

D'avance merci.
 

   
 
Bonjour Delphine,

Il est tout à fait possible de recevoir des signes des vivants et même des « morts » sans pour autant communiquer de façon intelligible avec eux..

L’amitié que vous entreteniez avec cette amie ressemblait fort à une relation amoureuse, raison pour laquelle chacune ressentait un sentiment de jalousie lorsque l’une sortait sans l’autre. Probablement, la peur de perdre cette amitié très forte dictait-elle ce sentiment et ce malaise par rapport à tout ce que vous ne pouviez partager.

Lorsqu’une relation amicale ou amoureuse est empreinte de jalousie et de sentiments de possession cela se termine souvent par des disputes, des ressentiments envers l’autre, parfois par des séparations brutales. Peut-être votre amie, ne supportant plus le carcan de votre relation a-t-elle évoqué des prétextes fallacieux pour se défaire de cette amitié devenue difficile à gérer pour elle. Lorsque sa décision fut prise de rompre ses liens avec vous, elle n’a peut-être plus souhaité revenir en arrière. Raison pour laquelle toutes vos tentatives de renouer le contact avec elle ont échoué.

Votre amie a certainement vécu très mal cette séparation, tout comme vous, mais elle s’est abstenue de vous le dire. Peut-être était-elle jalouse de vous aussi pour des raisons que vous ignorez et finalement le côté positif de son amitié envers vous a-t-il fini par s’étioler.

Comme vous êtes toujours dans l’attente d’une reprise de cette amitié, que cette personne occupe toujours le fond de vos pensées et que vous êtes médium, il est peut-être normal que vous continuiez à ressentir ses états d’âme et que vous remarquiez plus facilement certains faits, certains éléments, certaines correspondances en rapport direct ou indirect avec cette personne. Mais l’accumulation évidente de toutes ces synchronicités dont vous parlez est bien entendu troublante. Plusieurs explications sont possibles. Il peut s’agir de purs hasards, mais à partir d’un certain moment, lorsque le nombre de synchronicités commence à s’accumuler de façon importante sur un laps de temps assez court, cela devient difficile à croire.

Si l’on écarte la probabilité du simple hasard, on peut alors imaginer qu’il ne s’agit plus de hasards mais bien d’événements circonstanciels provoqués. Provoqués par qui ? C’est là que la question devient épineuse. Il pourrait s’agir de la répercussion sur votre environnement d’un désir de votre amie – conscient ou non - de renouer les liens avec vous. Cette volonté mêlée à de forts sentiments déclenchant un processus mystérieux de synchronicités sans qu’elle en soit consciente, bien que ce genre de choses soit difficile à expliquer, et même à croire pour certains. Il pourrait s’agir enfin d’une volonté extérieure agissant sur votre environnement afin de vous faire réfléchir sur le sens de ces synchronicités. Le petit frère décédé de votre amie – ou un autre « esprit » - pourrait-il provoquer ce genre de choses ? C’est peu probable. Il reste dans ce cas la possibilité d’une entité spirituelle possédant une force suffisante pour provoquer de tels événements. Peut-être s’agirait-il de synchronicités provoquées par votre guide ? Mais dans quel but ? Décrypter ce genre de faits troublants est ardu, sinon impossible.

Peut-être pourriez-vous écrire à votre amie en lui faisant part de tous ces événements étranges et en lui demandant son avis sur leur signification, sans lui proposer pour autant de la revoir, parce qu’il se peut qu’elle refuse d’emblée cette proposition.

Une autre solution serait de savoir par un tiers ce que votre amie pense exactement de vous actuellement. Aurait-elle encore vraiment envie de vous voir ? Si la réponse est négative, cela signifierait peut-être que « quelqu’un », une entité par exemple – essayerait malgré tout d’influencer le cours des événements pour que vous vous retrouviez à nouveau, votre destinée étant peut-être liée à cette personne pour des raisons karmiques. Peut-être même l’âme de cette amie est-elle concernée de près par la destinée de la vôtre?

Si plusieurs tentatives de renouer votre amitié avec elle se sont révélées infructueuses et si votre amie persiste dans son attitude de refus, il y a peu de chances qu’elle change d’avis. Dans ce cas, les synchronicités pourraient être provoquées par votre médiumnité mélangées à votre désir de reconstruire cette ancienne amitié, mais sans rapport avec les désirs conscients ou inconscients de votre amie. Tant de choses restent inexplicables en ce monde, et l’étrangeté des synchronicités en fait partie.

Amicalement,
Dominique

 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
  Liliane D - 621 - FRANCE
 
  A 19 ans environ, j'ai vu dans ma chambre tous les objets tourner à très grande vitesse autour de moi. Autrefois, je me sentais détachée des objets, je ne les sentais plus et ne me sentais plus ni humaine ni physique, mais comme éthérée. Le seul moyen que j'avais trouvé était de téléphoner à une amie pour retrouver mes sensations. Je lisais enfin sur le front de ma mère les phrases qui représentaient ce qu'elle pensait. Je le lui disais: "tu ne penses pas cela mais cela...". Je me sentais comme une éponge ou un égouttoir et de part en part je me sentais transpercée. J'étais aussi rejetée des chefs de classe et personne ne devait m'approcher.
Je me sens encore rejetée par mes parents et par les personnes qui sont au travail avec moi. On aimerait me voir disparaître. Je suis sans le sou et sans aide. A quel saint et à quel ange dois-je demander de la protection et de la force pour m'autoriser à vivre dans ce monde? Mon fils est extraordinaire et je n'ai plus le droit de le voir chez mes parents qui habitent à deux pas. Puis-je correspondre par télépathie avec lui et lui donner la force de vivre sans moi en attendant de gagner suffisamment de l'argent pour construire ailleurs. Il entend lui aussi des voix et il voit aussi très bien.
 
 
 
Bonjour Liliane,

Lorsqu’on est adolescent, et jusqu’à l’âge de 20 ans à peu près, on est beaucoup plus réceptif. Le genre de sensations que vous viviez étant plus jeune était donc en rapport avec votre âge mais aussi probablement relié à votre état psychique du moment. J’ignore pourquoi vos chefs de classe vous rejetaient, peut-être vous sentaient-ils trop différente par rapport à eux ?

Le fait de vous sentir et/ou d’être rejetée par vos parents ainsi que par votre entourage scolaire et à présent par votre entourage professionnel indique qu’il doit y avoir une mauvaise adéquation entre vous et les autres en général. Mais comme je ne connais pas votre parcours psychologique, familial et affectif depuis votre plus jeune âge je ne peux me prononcer sur les raisons de ce rejet des autres vous concernant.

Je suppose que personne ne vous refuse le droit de vivre en ce monde, mais peut-être s’agit-il de votre part d’une certaine difficulté naturelle à vous adapter à un milieu donné ? J’ignore aussi pourquoi on ne vous autorise plus à voir votre fils. S’agit-il d’une décision unilatérale de la part de vos parents, ou s’agit-il d’une décision juridique émise par un tribunal ?

Bien que nos pensées puissent agir et influencer le mental des personnes vers qui nous les dirigeons, la véritable télépathie entre deux personnes est extrêmement rare, sauf si l’on possède un don de captation télépathique très développé. La télépathie est parfois possible entre un excellent médium et un guide de Lumière ou un maître spirituel avancé, mais la télépathie entre deux personnes « normales » ne se produit d’habitude que dans des cas exceptionnels, comme à l’approche de la mort ou dans les heures qui suivent un décès. Un message télépathique peut aussi être envoyé parfois par une personne en danger ou en état de forte perturbation émotive. La vision ou l’avertissement d’une mère ou d’un père en train de se noyer par exemple peut être capté en de brefs secondes par leur enfant, par un ami ou par quelqu’un de la famille. Mais ceci sont des cas exceptionnels, et les êtres humains dans l’ensemble ne peuvent communiquer entre eux par télépathie. En ce qui vous concerne, vous pouvez bien sûr envoyer régulièrement de bonnes pensées en direction de votre fils. Ce dernier n’en sera peut-être pas conscient, mais à un niveau plus spirituel, ce genre de pensée agira sur lui pour son plus grand bien.

Je ne sais pas quel genre de voix entend votre fils, ni ce qu’il voit de particulier, mais s’il est très réceptif et que sa sensibilité est orientée de façon naturelle vers la lumière et les forces spirituelles, sa destinée est certainement suivie de près par son ange qui peut certainement mieux que vous agir sur son intuition et lui éviter au moins quelques écueils dans la vie.

Laissez votre fils suivre sa destinée, restez confiante en son avenir, joignez-le simplement à vos prières pour que tout se passe le mieux possible pour lui. Le ciel vous entendra et fera tout ce qui peut être fait en fonction de la destinée karmique de votre enfant.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Chantal D - 620 - FRANCE
 
  J’ai rencontré mon âme jumelle il y a 3 ans à l'étranger. Je sais depuis 6 mois que c’est mon âme jumelle grâce à une grande médium. J’aime cet homme par dessus tout mais il est impuissant, alcoolique et drogué. Lui ne sait pas que suis son âme jumelle et nous sommes séparés géographiquement depuis 2 ans. Je pars bientôt là-bas pour y vivre tous ces maux physiques dus à ses démons que je ressens par des nausées, des malaises, des tremblements etc. C’est très dur à vivre au quotidien, mais ce qui nous unis est plus fort que tout. Il ne va pas vivre longtemps. Comment vont se passer nos retrouvailles ? Il y a eu beaucoup de fuites de sa part à cause de son impuissance car il ne m’en a jamais parlé. Allons-nous quand même être heureux le temps qu’il lui reste à vivre ?
 
 
 
 Bonjour Chantal,

Les âmes jumelles ne se ressemblent d’habitude que sur certains points fondamentaux. Il est donc relativement normal que cet homme soit si différent de vous. En tout cas, s’il a été placé sur votre chemin et qu’il est bien votre âme jumelle comme cette médium vous l’a dit, cela signifie que vous devez peut-être continuer à faire un bout de chemin ensemble, mais chacun a la liberté de décider de l’intensité et de la longueur d’une relation amoureuse, même quand il s’agit d’âmes jumelles. Nos protecteurs spirituels sont simplement là pour nous présenter parfois des opportunités dans notre vie, mais jamais pour nous obliger à suivre leurs conseils ou le chemin qu’ils nous ont tracé.

Vous imaginez je suppose les difficultés qui vont se présenter à vous si c’est homme est alcoolique et drogué. Ces difficultés ne disparaîtront pas, car cet homme devra continuer à les affronter, jour après jour, probablement jusqu’à sa mort prochaine. Vous pouvez bien sûr l’aider de votre mieux dans ces derniers temps qu’il lui reste à vivre si tel est votre choix. Personne ne vous y oblige, c’est votre décision, plus que la sienne, car lui subit plus sa vie qu’il ne la gère. Je crains cependant que vous ne souffriez peut-être davantage là-bas qu’ici où vous pouvez encore vous réfugier en pensée dans l’idéal de votre amour avec cet homme. Là-bas, vous serez confrontée chaque jour à la dure réalité des faits et de votre relation. Vos retrouvailles peuvent très bien se passer, surtout au début, et j’espère qu’elles se prolongeront le plus longtemps possible mais cela dépendra en grande partie du comportement de votre ami. De votre côté, comment allez-vous supporter son alcoolisme au quotidien ? S’il utilise des drogues dures, se pique, se shoote, comment allez-vous réagir à la longue? Le problème de son impuissance est secondaire si vous pouvez vous contenter d’un amour sans relations sexuelles.

Vous vous préparez donc à une expérience difficile, mais l’important n’est-il pas de retirer un maximum d’éléments positifs de nos expériences les plus diverses, même de celles qui s’avèrent ardues dès le départ. Je vous souhaite le plus de bonheur possible.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Angélique B - 619 - FRANCE
 
  J'ai fait de l'écriture automatique pendant de longs mois et ce fut très enrichissant, les âmes étaient en moi à longueur de journées et m'aidaient dans mes conflits, mes histoires de coeur. Avec ces âmes en moi j'ai découvert un don de faire bouger les objets par la vue qui s'amplifiait chaque jour. J'ai arrêté depuis 2 ans et j'ai l'impression d’avoir perdu ce don. Pouvez-vous me dire si je l'ai réellement en moi ou si c'était avec ces âmes, dont une qui se nommait Azarel, connaissez-vous ce nom? Il est très bénéfique et très attachant, j'ai passé de merveilleux moments avec ces gens. Pour vous dire que ce n'est pas forcément néfaste. J'attends vos réponses avec impatience.
 
 
 
Bonjour Angélique,

Le don qui se manifestait en vous fait partie de la médiumnité à effets physiques, même si toutes les personnes qui arrivent à faire de l’écriture automatique n’arrivent pas forcément à faire bouger les objets.

L’écriture automatique est souvent sujette aux interférences, mais si vous étiez satisfaite des messages reçus concernant par exemple vos histoires de cœur, peut-être n’y avait-il que très peu ou même pas du tout d’interférences.

On constate qu’un don médiumnique, comme celui que vous possédiez, se manifeste parfois chez les jeunes filles uniquement jusqu’à l’âge adulte. Après cela, il peut diminuer très fort ou même disparaître tout à fait. On peut supposer que la sensibilité nécessaire à la manifestation de ce don s’atténue tout simplement de façon naturelle vers la vingtaine d’années. Beaucoup de jeunes filles ont vécu comme vous ce phénomène, on peut donc en faire une sorte de généralité.

Vous avez certainement eu ce don en vous, mais s’il ne se manifeste plus du tout actuellement, malgré vos souhaits, il n’y a pas grand-chose à faire car ce genre de faculté ne se commande pas, sauf chez une minorité de médiums qui peuvent utiliser leurs dons où et quand ils en ont envie et qui ont de plus la chance de garder leurs facultés pendant toute leur vie.

Le nom d’Azarel ne me dit rien, mais les êtres spirituels en contact avec les humains sont innombrables. Peut-être cette âme venait-elle spécialement pour vous comme certains guides de Lumière ne se manifestent qu’à travers certains médiums et même souvent à travers un seul. Si les moments que vous avez passés avec eux étaient doux, instructifs et réconfortants, cela signifie que vous avez eu la chance d’être en contact avec des entités spirituelles positives et non avec des entités trompeuses, farfelues ou carrément dérangeantes comme c’est parfois le cas avec l’écriture automatique.

Beaucoup de personnes sensitives doutent de leurs facultés et s’interrogent régulièrement sur la provenance des messages reçus, que ce soit par l’écriture automatique ou par un autre moyen. Mieux vaut douter que de prendre tout pour argent comptant. Certains médiums s’imaginent ainsi capter telle ou telle très haute entité spirituelle, ou telle ancienne personnalité célèbre alors qu’elles ont simplement affaire à des esprits trompeurs qui se font passer pour ce qu’ils ne sont pas. L’important est la qualité, la pertinence, la sagesse des messages reçus. Ceci est beaucoup plus important que le nom de celui qui envoie les messages. D’ailleurs à un certain niveau d’élévation spirituelle, lorsqu’on se rapproche de l’unité divine, les différences entre telle âme et telle autre s’estompent fortement et n’ont plus guère qu’une importance secondaire.

Les guides, les aides spirituels se manifestent parfois tout spécialement à un moment précis de notre vie, par exemple lorsqu’on est plongé dans une période difficile. Après nous avoir guidé, conseillé, après avoir atténué nos souffrances, ils peuvent s’éloigner pour nous laisser poursuivre notre route sans plus intervenir de façon trop directe. Tout cela est normal, mais si un être spirituel s’est attaché à votre destin, soyez sûre qu’il ne vous quittera pas de si tôt, qu’il observera toujours, au moins de loin, le déroulement de votre existence et continuera de vous inspirer régulièrement, de vous protéger selon ses moyens et ce qu’il a le droit de faire, même si vous ne ressentez plus sa présence et ses vibrations à vos côtés.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Brigitte M - 618 - FRANCE
 
  J'ai quitté mon ami en 1999. Pendant plus d'une année je n'ai pas repris contact avec lui et lorsque je l'ai fait cela a été épisodique. En 2004, nous avons repris un contact téléphonique (je vis à la Réunion et lui en Métropole). Et puis, soudainement il a coupé tous les liens qui existaient. Je le savais atteint d'une hépatite C et en traitement. Je m'inquiétais de ne pas avoir de nouvelles. Je me suis adressée à une médium amie qui m'a expliquée que David avait rompu tous les liens car il ne voulait pas que je souffre et qu'il était en quelque sorte agonisant. Elle me conseillait de lui envoyer de la lumière. En mars 2005, j'ai rêvé qu'il était parti de ce monde. C'est un policier qui est venu m'annoncer sa mort par suicide en me racontant qu'il était parti serein. A plusieurs reprises, j'ai écrit dans mon journal "mes adieux" à David. Seulement, je n'en savais toujours rien. Je n'avais aucune confirmation. J'ai continué de rêver de lui. Et voilà, que cette semaine avant d'aller me coucher je passe mon doigt sur une photo de lui. Cette nuit là, je rêve à nouveau de sa mort. Cette fois-ci, il est mort, et il se retrouve en réanimation. Le service tente de le sauver à tout prix alors que je l'ai bien vu mort. Finalement au petit matin, je prends contact avec sa soeur et elle finit par m'annoncer qu'il est parti en mars 2005. J'ai enfin eu la confirmation. Comment savoir qu'il a rejoint la lumière et qu'il est bien. Depuis, j'ai le sentiment qu'il m'envoie des messages dans mes rêves. Comment arriver à décoder les rêves concernant David ?

D'autre part, j'ai une autre préoccupation qui concerne ma santé. Depuis des mois, j'ai des douleurs physiques épouvantables. Je n'en peux plus d'avoir mal. Jusqu'à présent, aucune médication n'a fait effet. Une amie a parlé de moi à une médium. Celle-ci pense que je me nettoie de mon passé. En mars 2005, une douleur à l'épaule droite qui est toujours présente. Aujourd'hui jambe gauche et cheville. Je n'ai que peu de répit. Qu'en pensez-vous ? Croyez-vous qu'a un moment de sa vie, on épure, on se vide et que pour cela ça passe par des douleurs physiques ou morales ? Je vous remercie de m'éclairer car je ne sais vraiment plus quoi penser.
 

 
 
Bonjour Brigitte,

Il arrive fréquemment que les personnes sensitives captent d’une façon ou d’une autre la mort d’un proche. Chez vous, l’information de la mort de votre ami est passée par le rêve parce vous ne pouviez probablement en être informée que de cette façon. Il est toujours difficile de dire d’où nous viennent ces informations mais parfois, elles sont envoyées automatiquement par l’esprit des personnes mourantes ou en forte détresse ou bien par l’intermédiaire d’entités spirituelles.

Vous ne pourriez espérer connaître l’état et la situation actuelle de votre ami que par l’intermédiaire d’un médium de qualité, de préférence en contact avec des aides de l’au-delà suffisamment avancés pour se mettre en relation mentale avec votre ami et savoir par conséquent ce qu’il est advenu de lui. Il est possible que votre ami soit actuellement délivré de tout ce qui le rattachait à la terre, comme il est possible qu’il lui faille encore un bout de temps avant d’atteindre la sérénité totale dans l’autre monde car le suicide provoque des conditions d’après-vie particulières. La meilleure chose à faire de votre côté est de lui envoyer de bonnes pensées et de demander au ciel qu’on l’aide dans sa nouvelle vie.

Pour essayer de le rejoindre dans vos rêves et de vous en rappeler à votre réveil le mieux est de faire ce vœu régulièrement avant de vous endormir. Après quelque temps, vous devriez obtenir un certain résultat. Décoder les rêves est une tâche bien compliquée, sauf si le rêve est vraiment clair et évident. La plupart des rêves n’ont pas de signification précise et sont simplement un produit de nos pensées, de nos désirs, de tout ce qui concerne notre vie psychologique. Il existe cependant des rêves plus explicites, comme les rêves prémonitoires et les rêves d’annonciation d’un événement précis, semblable à celui que vous avez vécu en mars 2005. Il n’est pas dit que votre ami soit apte actuellement de vous envoyer des informations le concernant, mais si vous faites des rêves de rencontre avec lui, si vous vous rappelez des bribes de dialogues échangés, cela peut signifier que vous avez vraiment eu un contact mental avec lui pendant votre sommeil, néanmoins, il est souvent difficile, pour la majorité des personnes, de faire la différence entre un simple rêve et un contact astral.

Votre problème de santé doit d’abord être pris en charge par des médecins, quitte à en consulter plusieurs pour tenter de savoir de quoi vous souffrez exactement et quel remède pourrait vous soulager. Ceci dit, tous les maux ne peuvent être diagnostiqués, bien soignés ou guéris par la médecine, qu’elle soit traditionnelle ou non.

Il se peut que vous souffriez d’arthrite, de douleurs articulaires, de sciatique ou d’autre chose. Essayez peut-être de réchauffer les endroits qui vous font mal, cheville, épaule, jambe par un baume comme le baume du tigre (le rouge) (s’il est disponible dans votre région). Ce baume donne parfois d’excellents résultats. Ne dormez pas avec la fenêtre ouverte, l’humidité nocturne peut provoquer ou accentuer le genre de douleur que vous décrivez. La nuit, entourez au besoin votre cheville d’un bandage sans trop le serrer. Tâchez de garder les parties qui vont mal le plus au chaud possible, aussi bien le jour que la nuit.

Il est possible que le corps garde en mémoire des problèmes physiques d’une autre incarnation comme il est possible aussi que le corps réagisse à des problèmes psychologiques, au stress, ou comme on vous l’a dit, qu’on s’épure des accumulations d’énergies négatives. Souhaitez vraiment être débarrassée en tout ou en partie de ces maux qui vous accablent ou de rencontrer la personne qui vous aidera à guérir. Certaines maladies ne sont que temporaires, d’autres peuvent durer longtemps. Soyez simplement patiente et gardez confiance en l’avenir, le ciel vous aidera.

Amicalement,
Dominique

 

 

   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil