FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 49
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Valérie O - 599 - FRANCE
   

  Puis-je en savoir plus ? C'est quoi le jumeau karmique? Est-ce une personne née à la même date que soit, où une personne que l'on a connue dans d'autres vies karmique ou intérieures, c’est-à-dire une personne destinée pour nous ? De quelle façon peut-on le savoir ? Astrologique? Et existe-t-il des livres sur le sujet ? Merci.
 
 
 
Bonjour Valérie,

Un jumeau karmique est un être qui est issu à l’origine du même « noyau spirituel » que nous.

Peu de gens savent que l’être humain n’a pas toujours appartenu soit au sexe masculin soit au sexe féminin. La Doctrine Secrète (de H.P. Blavatsky) nous apprend par exemple que nous étions jadis des êtres asexués, que nous sommes devenus ensuite, au cours d’une très longue évolution, des êtres hermaphrodites, et que ce n’est finalement que beaucoup plus tard que la séparation des sexes se produisit. Ce genre d’information peut être recueillie dans la mémoire du temps que l’on appelle l’Akasha. Quelques rares médiums d'exception ont accès à ces annales qui recèlent le moindre événement survenu depuis la création des âmes humaines dans notre univers actuel. Les êtres spirituels de haut niveau peuvent eux aussi accéder à ces informations, et la plupart du temps c’est eux qui nous instruisent de ces faits par l’intermédiaire d’un bon médium choisi par eux.

Deux jumeaux karmiques pourraient très bien naître à la même date, mais ce serait alors un événement vraiment exceptionnel. Beaucoup de jumeaux karmiques ne se rencontreront jamais sur terre. Pour se retrouver, ils devront attendre de repasser sur d’autres plans, notamment sur celui ou ceux qui nous accueillent après cette vie : plan astral, plan mental, plans spirituels. Il arrive cependant que l’on nous autorise à rencontrer notre jumeau karmique ici-bas. Cette décision est toujours prise par l’être spirituel qui supervise notre destin, ou notre karma, si on préfère ce terme. Il faut savoir aussi que notre polarité spirituelle (yin ou yang) peut être différente de notre sexe sur terre. Ainsi un homme peut avoir une polarité d’âme « masculine » yang ou bien féminine « yin ». De même pour la femme. Très souvent aussi, nous passons plusieurs incarnations de suite dans le même sexe.

Comme chacune des moitiés d’âme expérimente l’un ou l’autre sexe lors de ses incarnations, il se peut dès lors très bien que notre jumeau karmique soit dans une vie du même sexe physique que nous. De là peuvent provenir -dans certains cas - l'attirance irraisonnée et incompréhensible pour une personne hétérosexuelle pour une personne de son sexe.

Il est rare que notre jumeau karmique soit à la fois incarné sur terre en même temps que nous, qu’il possède le sexe opposé au nôtre, ait un âge approximatif au nôtre, et que toutes les conditions soient réunies pour une union sentimentale ou maritale possible et satisfaisante, mais cela arrive. Ce n’est qu’une question de volonté « divine ». Un maître karmique peut faire naître sur terre où il le veut et quand il le veut ses protégés, et s’il a décidé qu’il était opportun pour la progression spirituelle de deux âmes et pour l’épuration de leurs karmas respectifs qu’elles se rencontrent sur terre, notre jumeau karmique sera placé sur notre chemin à temps voulu.

Il est très difficile de savoir si telle personne que nous avons rencontrée, que nous apprécions ou que nous aimons, est bien notre jumeau karmique. Certains indices peuvent cependant le suggérer. En gros, deux êtres qui se ressemblent très forts sur beaucoup d’aspects, qui ont un profil psychologique similaire, des goûts, des tendances, des aspirations communes, qui ont l’impression d’avoir fait la même « école de vie » bien avant de s’être rencontrés, peuvent être des jumeaux karmiques. Mais il faudra parfois plusieurs années pour qu’ils en soient convaincus. Ce n'est pas après une relation de trois mois et encore moins pendant un "coup de foudre" amoureux que l'on pourra se faire une opinion fondée.

Il faut savoir aussi que l’entente entre jumeaux karmiques ne sera pas forcément meilleure qu’entre deux personnes qui ne le sont pas, les expériences des jumeaux karmiques, recueillies séparément lors des incarnations, créant parfois des points de friction importants.

L’astrologie karmique permet - d’après les dires de certains astrologues - de retrouver d’anciennes conjonctions spécifiques indiquant la nature de notre passé. Une comparaison de ces données avec celle d’une autre personne pourrait d'après eux suggérer que ces deux êtres sont des jumeaux karmiques. Je leur laisse la pertinence de telles affirmations. Le seul moyen à ma connaissance d’en avoir la certitude est d’en obtenir la révélation par le biais d’un médium ayant la chance et la capacité d’avoir des contacts intelligibles avec un être spirituel de haut niveau, comme un guide Lumière, qui peut avoir un regard étendu sur l’origine, la nature de notre âme et sa destinée.

Il existe peu de livres intéressants sur le sujet. Je pourrais vous recommander celui de Ramtha intitulé : « L’âme sœur » s'il n'est épuisé en ce moment. Sinon, peut-être un bouquiniste en ésotérisme en aurait-il encore un exemplaire ? Il y a également un livre intitulé : « L’âme sœur retrouvée » de Patrick Poulain (on confond d’habitude les termes « âmes sœurs » et « jumeaux karmiques » bien qu’une âme sœur ne soit pas automatiquement un jumeau karmique). Je n’ai pas lu ce livre. Je ne peux donc augurer de sa qualité...

Amicalement,
Dominique

 

 
 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Malik A - 598 - FRANCE
 
  Je voudrais savoir si je "contracte" un don de médiumnité ou pas. Je ne sais pas en fait, mais quelquefois il m'arrive de faire des rêves prémonitoires. C'est difficile à expliquer, mais dans mes rêves je vois des situations qui la plupart du temps se réalisent.

Dernièrement, j'ai rêvé d'une femme blonde habillée je crois d'un tee-shirt blanc. Certaines personnes me disent que c'est une personne que je vais rencontrer très bientôt, d'autres me disent que c'est un ange ou un esprit mineur qui veille sur moi. Pourriez-vous me renseigner un peu plus la dessus ? Je dois vous avouer que j'aimerais bien que ce soit le cas, ça me permettrait de m'en servir à bon escient pour les autres, que je sache comment le travailler pour le rendre plus performant. Merci encore Dominique.
 
 
  Bonjour Malik,

Beaucoup de personnes sont médiums sans le savoir. Ceci dit, tout le monde ne l’est pas, et même si on a quelques dons, il faut encore voir quelle est l’ampleur exacte de ces dons. Faire assez régulièrement des rêves prémonitoires peut effectivement dénoter une nature médiumnique, mais ce n’est pas toujours le cas, et tous les médiums, même les meilleurs, ne font nécessairement ce genre de rêve.

Le tout est souvent une question d’évaluation objective des rêves. Pour qu’un rêve soit réellement prémonitoire, sans qu’on puisse le contester, il faut qu’il révèle de préférence un événement vraiment inattendu. Par exemple si quelqu’un rêve qu’une personne de sa famille qui est très malade ou très âgée va mourir bientôt, et que cette personne meurt effectivement, il ne peut s’agir d’une prémonition. La mort de cette personne étant prévisible à plus ou moins brève échéance.

En revanche, si on rêve d’un accident de voiture qui arrive à un ami ou à l’un de vos proches, alors que cette personne roule d’habitude prudemment, ne conduit jamais en état d’ivresse, qu’elle n’a eu que très peu ou même jamais d’accidents auparavant, que son véhicule est en parfait état de marche, et si de plus on voit dans votre rêve le décor et les circonstances de cet accident : sur l’autoroute, à un passage à niveau, lors d’un orage etc. on peut alors parler de réelle prémonition.

Avoir rêvé une seule fois d’une jeune femme blonde habillée d’un T-shirt blanc n’est pas automatiquement significatif. Il peut s’agir d’un simple rêve construit sur les données du subconscient, ou même d’un rêve astral, mais sans signification particulière. Tous les rêves ne sont pas porteurs de messages. Seuls un petit nombre d’entre eux sont significatifs ou prémonitoires. On peut bien sûr être en contact dans les rêves avec des amis ou des parents décédés, des protecteurs ou d’autres types d’êtres ou d’entités. On peut aussi par exemple avoir un aperçu de la vie actuelle des êtres qui nous ont quittés, de leur aspect dans l’autre monde, mais la nature et l’ambiance de ces rêves est telle qu’il est souvent difficile de savoir si on a rêvé ou si on a bien eu un contact astral avec cette personne.

Il se pourrait bien entendu que cette femme blonde ait une signification par rapport à vous, une signification par rapport à votre passé, à votre présent ou à votre futur mais bien malin qui pourrait le garantir. Le plus souvent, ce n’est que lorsque nous rencontrons effectivement dans le monde « réel » une personne ou une situation exceptionnelle vécue en rêve que l’on a la confirmation a posteriori d’avoir fait auparavant un rêve prémonitoire. Comment pourrait-on d’ailleurs affirmer qu’on a fait un rêve prémonitoire si le rêve qu’on a fait ne s’est pas réalisé par la suite ?

Je comprends moins le sens de vos paroles lorsque vous dites : «  ça me permettrait de m'en servir à bon escient pour les autres, que je sache comment le travailler pour le rendre plus performant. »

Si votre intention est d’utiliser vos rêves pour modeler la réalité de votre vie, cela me paraît fort aléatoire, sinon impossible. A moins d’avoir des contacts très intelligibles avec une ou plusieurs entités de l’au-delà : ange gardien, guides etc. qui pourraient vraiment vous guider dans la vie par l’intermédiaire de vos rêves, je ne vois pas comment vous pourriez influencer votre vie en travaillant sur vos rêves. En revanche, vous pouvez éventuellement l’influencer par la prière, par les pensées positives, par vos souhaits, du moment qu’ils respectent la volonté des autres, la volonté divine, et non la vôtre.

Tenter d’influencer les autres par notre volonté, par nos pensées, par nos actes ou par toute tentative « magique » et ce contre leur gré et leurs souhaits est spirituellement prohibé. Une personne qui s’adonnerait à de telles pratiques subirait automatiquement un choc en retour, que ce soit très rapidement, plus tard dans sa vie ou même après sa vie actuelle. On peut bien entendu émettre tel ou tel souhait pour nous ou pour les autres mais en acceptant toujours finalement que Dieu – si l’on est croyant – choisisse pour nous ou des personnes de notre entourage d’autres voies.

Amicalement,
Dominique

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
  Véronique G - 597 - FRANCE
 
  Il m'est arrivé de penser à mes beaux parents et de me dire que cela serait horrible s'ils mouraient. On me téléphone en me disant que l'état de ma belle mère est grave et que mes beaux parents viennent d'avoir un accident dans lequel une personne est décédée !
Un jour, je pense à une femme enceinte avec des béquilles. Une amie m'appelle pour me dire qu'elle s'est foulée la cheville et qu’elle est enceinte. J'imagine qu’un tueur fou aux USA est de couleur noire, ce qui s’avère exact, alors que tous les spécialistes disaient qu'il était blanc. Je ressens qu'il y a un souci avec des clés et je croise ma nourrice qui avait perdu les clés. J'imagine dire bonjour à une amie que je n'ai pas vu depuis 10 ans et lorsque les portes du bus s'ouvrent, je la vois. Je pense que ce serait horrible qu'en enfant kidnappé meurt parce qu'il n'a pas reçu son traitement, et j'entends le lendemain qu'en Italie un enfant épileptique est mort car il a été kidnappé. Je rêve que mon enfant est déformé et le lendemain je vois un enfant à 5 doigts dans le bus et je perds en plus ma fille qui avait des malformations. Je rêve de noyades d'enfants pendant un an avant le tsunami. Après le décès de mon bébé, Je rêve qu’il est dans un sac plastique et lorsque j'accouche 3 ans après, on met ce bébé prématuré dans un sac pour le réchauffer.

Un soir, j'ai eu une vision après le décès de mon bébé : j'avais voulu encore la toucher. La nuit, je l'ai vue avec des ailes de papillon et j'ai touché ses ailes très douces, elles étaient de couleur bleue. Lorsque j'étais enceinte, je me suis vue lui acheter un pyjama. Sur l'étiquette : "dors bien Charlotte bonne nuit". c'est le prénom de ma fille décédée ! Une fois, j'ai demandé un signe à ma grand-mère décédée, qu'elle me dise si ma fille était bien dans ses bras. Un livre dépassait, je ne l'avais jamais ouvert. Ma grand-mère m'avait dédicacé le livre : « N'oublie pas que Marie est notre mère à tous. » J'ai voulu un autre signe et j'ai vu une femme devant une église qui contemplait quelque chose. Je suis rentrée et là j'ai vu une statue de Marie qui portait un bébé dans ses bras. J'avais demandé à ma grand-mère de me dire si ma fille était bien dans ses bras ! Tout ça pour vous demander si c'est moi qui provoque ces situations, ces drames ou bien si je les ressens ? Comment développer ces pressentiments ? Faut il laisser faire les choses et surtout pourquoi suis-je comme cela, plus réceptive que certaines personnes ?
 
 
 
Bonjour Véronique,

La plupart de vos expériences relèvent à la fois de la synchronicité et des perceptions médiumniques, et cette faculté d’anticiper les événements semble chez vous particulièrement développée. Beaucoup de personnes font ce type d’expérience dans leur vie à un moment ou à un autre, mais plus rarement dans de telles proportions. Raison pour laquelle on peut dire que vous êtes un sujet doué. Comme toujours - ou presque - vos perceptions sont liées à des événements négatifs ou carrément dramatiques : maladie, accident, décès, meurtres, catastrophes naturelles, kidnapping…

Lorsque l’annonce d’événements futurs vous parvient sans que vous y pensiez, vous avez affaire à un type de médiumnité involontaire. En revanche, lorsque vous vous concentrez sur des personnes en particulier ou sur un événement qui a défrayé les chroniques, et que vous obtenez des révélations concernant ces personnes ou ces affaires, on peut parler de médiumnité volontaire.

Un médium peut recevoir des informations de multiples façons, par clairvoyance, par clairaudience ou à l’aide de supports les plus divers : cartes, tarot, pendule radiesthésique, planchette oui-ja, écriture automatique, taches d’encre etc. Si ce médium a des visions, celles-ci peuvent être des images concrètes fixes ou animées sous forme de séquence rapide, il s’agit alors de flashs. Il ou elle peut aussi recevoir des images symboliques, un peu comme celles que l’on reçoit dans certains rêves significatifs. Vous en avez fait personnellement l’expérience lorsque vous avez vu votre bébé avec des ailes de papillon bleu. Dans ce cas, le papillon avait comme symbolique la douceur et la légèreté de l’envol (vers l’autre monde), le bleu symbolisant la pureté du ciel qu’elle avait rejoint.

Une personne comme vous, possédant un fort potentiel « divinatoire » recevra plus facilement des signes du monde invisible. Quelqu’un de franchement matérialiste, qui ne conçoit rien en dehors de l’existence de la matière, en recevant très rarement, voire jamais.

Les visions ou autres apparitions de la Vierge Marie sont d’habitude liées à la foi, à l’éducation, à la sensibilité et aux croyances de la personne qui reçoit les visions. Un bouddhiste, un hindouiste verra les personnalités spirituelles propres à sa religion et non celles appartenant à d’autres croyances.

Provoquez-vous ces situations, ces drames ou bien les ressentez-vous ?

Vous ne provoquez pas les événements, vous les percevez simplement. Parfois la révélation d’événements futurs vous parvient sans que vous vous y attendiez, parfois c’est en vous concentrant sur telle personne ou telle situation que vous recevez des indications les concernant, événements en gestation mais non encore concrétisés dans le monde matériel. Ce genre de perception est rendu possible par le phénomène peu connu de la contraction du temps. Ici-bas, la distinction est très nette entre passé, présent et futur. Il n’en est pas de même dans les mondes subtils : plan astral, plan mental, plans spirituels. Dans ces mondes, passé, présent et futur sont compressés à tel point qu’un événement futur est comme intriqué dans le présent, c'est-à-dire qu'il fait déjà comme partie du présent. A partir de là, un médium ou une personne sensitive peut très bien capter des heures, des jours ou des semaines à l’avance l’événement en question. La charge émotionnelle de l’événement, que cette charge ait des connotations intimes, personnelles ou non, aide énormément l’information à parvenir au cerveau du médium. Plus rares en effet sont les révélations d’événements futurs ne contenant pas un minimum de contexte émotionnel.

Plus un événement sera chargé émotionnellement, plus il aura donc de chance d’être perçu par des personnes sensitives longtemps à l’avance. C’est le cas du Tsunami que vous avez ressenti un an avant qu’il ne se produise. Il est cependant rare qu’un événement peu important soit vu ou ressenti plus de quelques semaines avant sa concrétisation.

Comment développer ces pressentiments ?

Je ne pense pas que dans votre cas il faille développer vos pressentiments. Vous en percevez déjà suffisamment. Imaginez que vous pourriez percevoir le moindre accident de la route, la plupart des crimes commis dans le monde, la maladie la plus bénigne des personnes qui vous entourent, et ce en permanence. Votre vie deviendrait vite un enfer ! Si vos pressentiments, vos perceptions ne vous gênent pas, ou pas trop, laissez-les simplement venir à vous comme ils l’ont fait jusqu’à présent, de façon naturelle, sans forcer quoi que ce soit.

Pourquoi êtes-vous comme cela ?

Cela fait partie de votre destinée et il y a de fortes chances pour que ce « don » soit héréditaire. C’est très souvent le cas. Même si les gènes concernés peuvent sauter plusieurs générations comme lors de transmissions d’autres aspects ou d’autres facultés génétiques et qu’ils ne concernent jamais tous les membres d’une même famille. Certains médiums se sont très bien habitués à leurs facultés, d’autres les rejettent, souvent parce que leurs visions leur montrent toujours des événements tristes, malheureux ou dramatiques qu’ils ou elles n’ont pas envie de connaître à l’avance. De toute façon, ces événements, lorsqu’ils sont inscrits, ne peuvent que rarement être déviés. Il n’y a donc d’autre ressource que de les accepter en tachant de rester philosophe.

Amicalement,
Dominique

 

   
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
  Malik A - 596 - FRANCE
   
    Il y a 5 mois ma petite amie avec qui j'étais depuis 3 ans ma quittée, le 26 septembre exactement, sans aucune raison alors que la veille on avait fêté son anniversaire. A part des petites disputes de temps en temps, rien ne prédisposait la rupture. J'ai un ange gardien qui est en fait un saint d'Algérie et durant le premier mois de rupture, j'avais fait appel à lui et à Dieu pour qu'elle revienne et elle est revenue fin octobre, mais fin novembre, elle m'a de nouveau quitté.

Je ne comprends pas, je sais qu'ils veillent sur moi et ils le font depuis longtemps. J'ai fait appel à eux tout le temps par la suite mais elle ne revient pas. Quand elle m'a quitté, elle m'aimait encore, elle me l'a dit, alors pourquoi, pourquoi ? Je l'aime tellement, je voudrais savoir pourquoi mon ange gardien ne récidive pas ma demande. Je ne lui en veux pas, ni a lui ni a Dieu, mais j'aimerais tellement qu'elle revienne. J'ai essayé de me faire une raison , peut-être est ce les dix ans qui nous séparent , le fait que son père qui est catholique ne m'aimait pas, je ne sais pas ,je ne sais plus , je prie tous les jours et je vais a l'église presque tous les dimanches. Je l'aime tellement...

Un grand merci a vous.
 

   
 
Bonjour Malik,

Je comprends parfaitement votre peine. Lorsque vous avez retrouvé votre amie, après cette première rupture, vous a-t-elle dit pourquoi elle était partie ? Peut-être ne vous aime-t-elle pas suffisamment, peut-être cherche-t-elle d’autres expériences, peut-être ne peut-elle envisager de passer toute sa vie avec vous ? Peut-être ne supporte-t-elle pas de se sentir prisonnière d’un amour, peut-être l’un ou l’autre aspect de votre caractère lui déplaît-elle? Peut-être même n’y a-t-il aucune raison précise de son départ et subit-elle simplement la lassitude d’un amour qui dure depuis trop longtemps à son goût ? Les raisons – ou les non raisons - de rupture peuvent être tellement nombreuses.

Il est possible que votre ange gardien soit intervenu la première fois pour tenter de ressouder votre union, mais il ne peut forcer quelqu’un à vous aimer pour la vie. Un être spirituel ne peut contrer indéfiniment la ferme volonté d’une personne. Si votre amie n’a plus envie d’une relation amoureuse avec vous, il ne peut la forcer contre son gré à vous aimer, car il se doit de respecter le libre arbitre de chacun. Il arrive que les anges nous inspirent ou nous conseillent la meilleure décision à prendre, qu’ils nous indiquent le meilleur chemin à suivre, nous préviennent des conséquences funestes de nos mauvais choix, mais jamais ils ne nous forceront à suivre leurs conseils ou leur influence.

Le mieux pour vous serait - me semble-t-il - de vous fixer un délai d’attente raisonnable. Passé ce délai, si votre amie ne s’est pas signalée, si elle n’est pas revenue vers vous, même si cela vous chagrine énormément, vous devriez prendre la décision de couper définitivement le fil qui vous enchaîne à cette relation.

Les disputes ne sont pas toujours des motifs de rupture. Beaucoup de couples ont des disputes de temps en temps et restent pourtant ensemble. Il arrive cependant que les disputes soient si graves qu’elles laissent des séquelles irrémédiables. Dans ce cas, il est parfois difficile, sinon impossible, de cicatriser les blessures et de repartir sur un terrain d’entente totalement vierge.

Prier ne peut que vous aider, votre ange vous entend, soyez-en assuré, mais comme je l’ai dit, il se peut qu’il ne puisse accéder à vos souhaits. Vous ne connaissez pas votre destin, lui le connaît, et il agit aussi en fonction de cela. Bien souvent notre progression dans la vie doit se faire dans la souffrance et dans la douleur et nous n’y pouvons rien changer. Telle est la volonté de Dieu, qui lui seul connaît les raisons de nos souffrances.

Votre avenir ne peut rester suspendu indéfiniment à cette rupture. Mais il faut rester optimiste. Une relation qui se termine peut nous offrir la possibilité de nouvelles rencontres. Souvent on n’y croit pas, on se dit que notre vie est fichue, que personne ne pourrait plus nous apporter l’amour que nous attendons ou que avons connu dans le passé, mais il en est rarement ainsi. Un beau jour une personne est placée sur notre route par la volonté du destin, elle fait à nouveau battre notre cœur, et une nouvelle histoire d’amour commence qui peut très bien durer et nous rendre heureux.

Gardez courage. Ayez confiance en Dieu, en votre ange et en votre avenir. Le ciel ne vous a pas abandonné, il attend de vous que vous surmontiez cette épreuve difficile, vous n’en serez que plus fort par la suite.

Amicalement,
Dominique

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Marie-Antoinette D - 595 - FRANCE
   
    Je crois à la vie après la mort, je n'ai pas de don, mais j'attends un signe de mes parents qui sont partis à un an et demi d'intervalle. Je rêve d'avoir un contact, j'espère qu'ils sont heureux et toujours ensemble. Ils me manquent énormément. Que dois-je faire?, voir un médium?
 
   
   
Bonjour Marie-Antoinette,

Vous avez bien raison de croire à la vie après la mort, car c’est une évidence pour des millions de personnes sur cette terre. Cette évidence peut même devenir une certitude absolue lorsqu’on a la chance d’obtenir des contacts avec l’autre monde ou de recevoir des preuves de la survie des êtres que nous aimons qui nous ont quittés.

La majorité des gens sont comme vous et n’ont aucun don médiumnique. Seul un nombre restreint de personnes possède ce don, et encore, à des degrés fort divers.

Voir un médium serait effectivement pour vous la seule façon d’avoir une chance d’obtenir soit un contact direct, soit des informations indirectes concernant la nouvelle vie de vos parents dans l’au-delà.

La difficulté, souvent, c’est de trouver un bon médium, sérieux, honnête et pratiquant des prix de consultation acceptables. Certains médiums réputés, quoique de bonne qualité, demandent en effet des prix excessifs.

La médiumnité par téléphone est à déconseiller pour ce genre de demande, mieux vaut une entrevue réelle avec le ou la médium.

Tous les médiums ne peuvent se mettre volontairement en contact avec des personnes décédées. Ce genre de travail nécessite une très bonne médiumnité de type spirite. Le mieux pour vous serait de prendre contact avec un médium et de lui demander, avant d’aller le consulter s’il pense qu’il pourrait satisfaire votre demande. Dites-lui exactement ce que vous attendez de lui, demandez-lui aussi ses prix et la durée d’une consultation. S’il vous dit qu’il a des chances de vous satisfaire, et si ses prix vous conviennent, vous pouvez tenter alors un premier essai avec ce médium.

Il est possible que le premier médium rencontré soit le bon, comme il est également possible que vous deviez en voir plusieurs avant d’être satisfaite. Très souvent, le bouche à oreille de personnes satisfaites d’un médium est la meilleure chance de ne pas être déçu. D’excellents médiums spirituels, en contact avec ce qu’on appelle des guides de Lumière, peuvent également apporter parfois des renseignements sur la vie post mortem des personnes qui nous ont quittés. Cette façon de procéder possède l’avantage de ne pas perturber l’esprit des personnes dans leur autre vie. Certaines âmes, après cette vie, sont dans un processus de transformation qu’il n’est pas toujours bon de déranger, ou bien elles sont passées sur des plans lumineux d’où il leur est impossible désormais de communiquer par l’intermédiaire d’un médium.

Prenez le temps de bien vous renseigner sur les médiums qui habitent dans votre région, méfiez-vous des publicités tapageuses. Privilégiez les médiums dont la voix et la personnalité vous inspire, laissez parler votre intuition pour déterminer votre choix. Normalement, vous devriez recevoir au moins un minimum de détails intéressants dès la première entrevue avec le médium rencontré. Si ce n’est pas le cas, ou si cette première expérience vous a déçue, ne vous attristez pas, laissez passer quelques semaines et tachez ensuite de trouver un autre médium.

S’il existe un magasin ou une librairie ésotérique pas trop loin de chez vous, et si vous n’avez trouvé aucun médium correspondant à ce que vous cherchez, renseignez-vous éventuellement auprès du ou des vendeurs de ce magasin ; ces personnes sont très souvent en contact avec de bons médiums.

Amicalement,
Dominique

 

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Cathy M - 594 - FRANCE
   
    Je fais beaucoup de rêves prémonitoires, et aussi d’autres rêves significatifs, comme lorsque j’ai fait une demande de crédit de voiture, le jour même où j'avais rendez-vous avec mon banquier, j'avais rêvé durant la nuit qu'une vieille dame me donnait du "blé" !

Je vois aussi dans mes rêves quand un accident de voiture va arriver à une personne de mon entourage ou quand quelqu’un va tomber malade. Il y a deux ans, j'ai rêvé d'une pièce très sombre. Un homme qui m'observait était caché dans cette pièce. Je tombais dans un lit d'eau, des petites araignées noires me mangeaient et je me noyais, et cette nuit, au même moment, ma cousine était en train de se faire assassiner par un homme qui l’a noyée dans le canal !

Je rêve aussi beaucoup de fantômes ou d'esprits qui me parlent. Un jour, étant plus jeune, j'avais rêvé d'une grande maison blanche au sommet d'une très grande falaise. Les fenêtres étaient grande ouvertes. Le soleil s'est approché de moi, s'est transformé en visage et m’a parlé, mais je ne me souviens pas de ce que m’a dit ce visage. Je rêve souvent de bois et d'eau (de la mer, des rivières, des ruisseaux, de la pluie...) et souvent des mêmes endroits et surtout des lieux ou j'ai grandi et où j'ai passé mon enfance. Il m'est aussi arrivé plein d'autres choses. Je sens aussi des présences et des odeurs en rapport avec ma grand-mère.

J'aimerais pouvoir comprendre et apprendre a développer mon don si j’en ai un et savoir comment j'aurais pu l'avoir. Je me pose beaucoup de questions par rapport à mes vies antérieures et j'aimerais pratiquer la magie blanche, mais pour cela j'aimerais avoir un guide qui puisse m'aider.
 

   
 
Bonjour Cathy,

Les rêves prémonitoires annoncent très souvent des événements négatifs : accidents, maladies, décès, morts violentes, plus rarement de bonnes nouvelles. Cela peut s’expliquer par le fait que la capacité de faire des rêves prémonitoires est une forme de médiumnité involontaire plus facilement en rapport avec les couches astrales les plus denses. Ces couches n’apportent d’habitude que des informations « sombres », et non des informations lumineuses, positives ou spirituelles.

Un canal médiumnique peut être soit ouvert dans le haut : dans ce cas, il permet par exemple d’entrer en relation avec les anges et les guides de Lumière ; ou bien il peut être ouvert dans sa partie inférieure et provoquer des rencontres avec des « fantômes », des esprits peu évolués ou encore attachés aux liens terrestres. Dans le premier cas, on peut parler de médiumnité spirituelle, et dans le second cas, de médiumnité spirite.

Un rêve prémonitoire peut être symbolique ou non. Le rêve concernant les petites araignées qui vous mangeaient était une information symbolique qui vous est parvenue pratiquement en temps réel. Tout ceci prouve que vous possédez bien un don médiumnique involontaire, c’est-à-dire un don que vous ne pouvez ni contrôler ni orienter à votre guise.

Le rêve concernant cette femme qui vous apportait du « blé » faisait peut-être lui aussi partie de cette catégorie.

Les rêves sombres, gluants, les rêves d’empêchements et les cauchemars indiquent assez souvent que l’on visite les couches les plus denses du plan astral pendant notre sommeil.

Votre rêve du soleil qui se transforme en visage et vous parle semble quant à lui plus hallucinatoire. Ce genre de rêve peut être induit par le subconscient, par des anxiétés, des pensées vagabondes ou disparates. Il peut aussi survenir en cas de malaise physique, psychologique, en cas de fatigue ou de problème nerveux.

Rêver d’eau très souvent peut avoir beaucoup de significations. Une simple soif perçue pendant le sommeil peut amener ce genre de rêve, mais il y a bien sûr d’autres explications. Dans votre cas, il se pourrait que ces rêves soient régressifs et vous ramènent à des perceptions du passé, par exemple une perception symbolique du liquide amniotique dans lequel vous étiez avant de naître, ou une perception symbolique ou non en rapport avec une vie antérieure.

L’ensemble de vos rêves et de vos perceptions (odeurs, présences) indique en tout cas que vous possédez un don médiumnique assez large qui se manifeste particulièrement lors de votre sommeil.

Je ne crois pas qu’il serait approprié pour vous de tenter de développer ce don. Le développer pourrait en effet vous amener à avoir encore plus de perceptions négatives d’événements futurs et vous mettre encore plus souvent en contact avec le côté sombre du plan astral. Et je suppose que ce n’est pas ce que vous désirez.

Si vous faites de la magie (blanche), le meilleur moyen d’être aidé par un guide, est de faire appel à lui lors de vos pratiques, mais soyez prudente dans vos agissements, car un acte ou une intention de domination sur les lois naturelles peut amener des conséquences karmiques pour le pratiquant, même bien intentionné. Les actes magiques ne devraient jamais avoir pour but d’obtenir des avantages personnels, ni surtout d’influencer une autre personne contre son gré, ce qui marche d’ailleurs très rarement, heureusement. Si vous faites des offrandes et des rituels, efforcez-vous de toujours avoir un profond respect pour les fleurs, les herbes, les pierres, et envers tous les ingrédients naturels que vous utilisez. Pratiquer la magie blanche de la sorte est le meilleur moyen de s’élever spirituellement et aussi la meilleure garantie de ne pas s’attirer des répercussions négatives en retour.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Céline L - 593 - FRANCE
 
  J'ai souvent entendu parler par des personnes autour de moi de leurs expériences bonnes ou mauvaises sur l'invocation des esprits. J'ai toujours voulu tenter cette expérience, mais j'ai peur de tomber sur un esprit malveillant. Comment faire pour invoquer un esprit avec un simple verre et une simple table, et comment faire si c'est un esprit malveillant se manifeste? Certains disent qu'il faut casser le verre? Ou brûler l'intérieur avec un briquet ou une allumette. Pour les invoquer, faut-il juste leur demander de se manifester? Merci pour votre réponse. Votre site est vraiment intéressant et instructif.
 
 
 
 Bonjour Céline,

L’invocation des esprits par la méthode du verre ou par une autre technique spirite peut présenter des risques. Il est toujours bon de le savoir avant de se lancer dans un tel exercice. Ceci dit, même si certaines séances de spiritisme peuvent se montrer impressionnantes, on n’attire pas de facto de mauvais esprits en pratiquant l’écriture automatique, la planchette Oui-Ja ou si on utilise un verre pour tenter d'entrer en contact avec des entités de l'au-delà. Ce genre de pratique attire cependant rarement des esprits très évolués, ces derniers préférant passer par des médiums de qualité, c'est-à-dire dont le canal est épuré et protégé des interférences.

La façon la plus classique d’opérer est de se réunir à trois ou quatre personnes (ou plus) autour d’une table. Vous pouvez aussi tenter de le faire seule ou à deux, mais les résultats seront probablement moins évidents, voire nuls, car les esprits utilisent une part de la vitalité éthérique des personnes présentes pour se manifester. Trois, quatre personnes auront donc plus d’énergie à mettre à leur disposition qu’une ou deux personnes, sauf si l’une des deux ou toutes les deux sont médiums.

Munissez-vous d’un alphabet ou faites-en un en inscrivant les 26 lettres sur des bouts de papier ou de carton. Inscrivez également à part un « oui », un « non » et une série de chiffres allant de 1 à 9 plus le zéro. Disposez l’ensemble en cercle sur une table. Placez un verre léger (verre à vin, verre en cristal…) au centre de la table. Retournez-le et posez chacun le bout de l’index sur le pied arrondi du verre sans exercer trop de pression. Le bout du doigt doit être simplement en contact avec le verre, sans plus. Tamisez vos lumières : les esprits n’aiment pas les lumières vives. Choisissez un meneur de séance si vous êtes à plusieurs. Ce sera la personne qui posera les questions que vous aurez inscrites avant la séance sur une feuille de papier. Concentrez-vous dans le silence pendant une minute ou deux. Demandez ensuite à haute voix qu’un esprit veuille bien se manifester à vous pour répondre à vos questions. Patientez en silence jusqu’à ce qu’une énergie fasse bouger le verre. Si après 2,3 minutes rien ne s’est passé, attendez un quart d’heure puis réitérez l’opération. Si l’esprit vous répond, vous pouvez commencer par lui demander son nom par le classique: « esprit comment t’appelles-tu ? » Laissez votre doigt et le verre partir dans la direction choisie. Ne forcez pas, ne trichez pas. Laissez simplement les choses se faire spontanément. Le meneur prendra note des réponses obtenues.

N’exagérez pas la longueur d’une séance. Celle-ci ne devra pas durer plus d’une demi-heure. Annoncez ensuite à haute voix la fin de la séance et remerciez l’esprit s’il s’est manifesté et vous a répondu de façon correcte. Lorsque celui-ci est parti, retirez vos doigts du verre et allumez les lumières. Il va sans dire que cet exercice sera pratiqué de préférence le soir.

Si un esprit vous semble malveillant, interrompez directement la séance et demandez-lui fermement de ne plus vous importuner.

Plutôt que de brûler le verre ou de la casser, je vous conseillerais pour plus de sécurité (vous pourriez vous brûler ou vous blesser) d’y laisser tremper du gros sel pendant toute une nuit, afin d’en ôter les miasmes éthériques éventuels. Rincez ensuite le verre abondamment et essuyez-le normalement. Faites cette opération uniquement si vous avez l’impression d’avoir eu affaire à un esprit farceur ou très dérangeant. Si la séance s’est bien déroulée, conservez au contraire ce verre sans y toucher, afin qu’il garde ses bonnes vibrations pour d’autres séances dans le futur.
Pour vous protéger, vous pouvez placer sur la table pendant la séance une petite bougie, une réplique du Triangle divin de l’abbé Julio ou tout autre objet spirituel de votre choix.

Si rien ne s’est passé au bout de trois ou quatre essais, attendez une semaine avant de refaire une tentative de contact. Vous pouvez choisir les soirées de pleine lune. Cela aide dans certains cas, parfois psychologiquement en tout cas.

Si vous connaissez une personne qui a un don médiumnique, demandez-lui de participer. Les résultats seront certainement beaucoup plus marquants grâce à sa présence.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Olivier P - 592 - FRANCE
 
  J’ai appelé une passeuse d’âmes professionnelle et elle m’a dit que j’avais 4 âmes accrochées à moi. Elle m’a dit que cela troublait mon existence. Je voudrais savoir si c’est vrai. Y a-t-il un moyen de les voir ou de prouver leur présence? Comment m’en débarrasser et comment purifier un lieu ? Cette dame m’a dit que ces âmes s’étaient accrochées à moi il y a quelques années, à une époque où je fumais des joints. Elle m’a conseillé de ne plus fumer, ça c’est ok, mais elle m’a parlé d’alcool aussi. En fait, j’aimerais savoir ce qu’il faut faire pour se débarrasser des âmes et pour les éviter le reste de mes jours. Merci!
 
 
 
Bonjour Olivier,

Certains médiums ont la capacité de voir l’aura, ses couleurs, l’intensité de son rayonnement, son équilibre ou son déséquilibre, ainsi que les nuisances éventuelles qui peuvent s’y être accrochées. Peut-être cette dame avait-elle ce pouvoir, et peut-être a-t-elle dit vrai.

Certains médiums sont très compétents, très sérieux et s’efforcent de ne jamais dévier de la vérité. Si cette passeuse d’âmes fait partie de cette catégorie de médiums irréprochables, et qu’elle a vu juste, un autre médium pourrait certainement vous confirmer ses dires. En tout cas, personne, à part un médium capable de voir les auras ne pourra constater visuellement si votre aura a bien subi une attaque astrale. Un bon radiesthésiste pourrait peut-être constater le fait également, sans le voir vraiment, mais le mieux est toujours l'observation visuelle directe.

Annoncer qu’une personne a une aura endommagée, c’est bien, mais laisser le consultant face à cette affirmation et ne pas lui dire ce qu’il doit faire pour remédier à ce problème est une lacune. Peut-être cette dame ignorait-elle le moyen de faire disparaître des larves astrales, de nettoyer ou de rééquilibrer l’aura. Il existe des techniques précises pour cela, qu’un bon magnétiseur se devrait de connaître. Un magnétiseur n’est pas forcément clairvoyant, de même qu’un médium n’est pas forcément magnétiseur de talent. Nettoyer une aura, la rendre étanche à toute influence pernicieuse n’est pas à la portée de tout le monde. L’idéal est d’avoir affaire à un médium-magnétiseur capable de diagnostiquer les problèmes auriques, d’intervenir ensuite sur l’aura par des passes magnétiques et de constater de visu après son traitement les effets positifs de son magnétisme. Autant le dire de suite : ce genre de médium-magnétiseur existe, mais ne court pas les rues…

Pour régler ce genre de problème, une consultation en cabinet privé est requise. Aucun médium, aucun magnétiseur ne pourra soigner correctement votre aura à distance. La présence physique des mains du magnétiseur à proximité direct du corps est nécessaire. Ensuite, normalement, un médium qui constate une anomalie dans l’aura devrait soit : pouvoir agir lui-même sur l’aura, soit : si il ou elle n’en est pas capable, recommander quelqu’un qui puisse le faire. Ce genre de problème est délicat, car beaucoup de gens à l’heure actuelle se baptisent eux-mêmes médium ou magnétiseur sans posséder aucune aptitude réelle. La prudence est donc de mise.

Le nettoyage d’une aura, lorsque cela se justifie, devrait normalement faire partie du prix de la consultation chez un médium. Refusez de payer des sommes mirobolantes pour des soi-disant « désenvoûtements ». C’est de l’arnaque.
Le mieux, pour trouver une personne qui pourrait vous aider serait de vous renseigner autour de vous, ou dans des magasins d’ésotérisme s’il en existe pas trop loin de chez vous. Les centres spirites connaissent aussi parfois de bons médiums spécialisés dans tel ou tel domaine.

Purifier un lieu peut-être fait par soi-même dans les cas où n’existe en cet endroit aucun problème de nuisance important. Différentes techniques existent qui vont des pratiques spirituelles adéquates à l’utilisation de techniques plus spécifiques. Le sel peut être utilisé parfois avec succès. Il existe des livres qui décrivent comment opérer. Si le problème est important, qu’il y a par exemple des présences fréquentes d’entités indésirables, un bon géobiologue ou un médium spirite compétent en la matière devra intervenir. Une personne réellement compétente en la matière déterminera l’origine et l’ampleur de nuisances éventuelles et les fera disparaître.

Fumer des joints, boire de l’alcool de façon excessive, attire les entités du bas astral. Les lieux où l’on consomme beaucoup d’alcool ou de la drogue ne sont naturellement pas recommandés. Ce genre d’endroit attire des entités nuisibles qui peuvent acquérir un certain pouvoir sur les personnes dont l’aura est faible, perméable ou endommagée.

Fumer un joint de temps en temps n’est pas catastrophique, mais le mieux est malgré tout d’essayer de s’en passer. Même le tabac est à proscrire, car il affaiblit la résistance des poumons, du corps physique et du corps éthérique. A chacun de faire des choix raisonnables. Si un ou deux verres de vin, une ou deux cigarettes par jour, ne présentent en principe aucun grand danger pour la santé, une consommation excessive d’alcool, de tabac, de drogues légères ou pire de drogues dures réduira toujours la résistance naturelle de l’organisme et de l’aura.

Le meilleur moyen de se protéger des nuisances astrales est donc de mener une vie saine, équilibrée, et d’éviter autant que possible toute fréquentation et tout endroit douteux où la contagion aurique est toujours potentielle. Une personne dont l’aura est forte, étanche et bien équilibrée ne risque pas grand-chose. Mais une personne en mauvaise santé physique, nerveuse ou psychique, ou confrontée aux problèmes évoqués plus haut sera toujours beaucoup plus vulnérable.

Amicalement,
Dominique

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Céline G - 591 - FRANCE
 
  En novembre 2003, j'ai fait mon premier rêve prémonitoire et j'en ai refait un en janvier de cette année. Les 2 fois annonçaient une mort. Une personne est morte le lendemain, l'autre deux jours après. Dans les deux cas, la mort était un événement apaisant, et plein de beauté! Autre phénomène depuis cet hiver, j'ai eu deux visions à des moments imprévisibles, une fois devant une maison en pleine nuit, j'ai vu une image d'un homme habillé en militaire, mais des années 60 je pense, vision en noir et blanc. Puis il y a deux jours, ce genre de vision a récidivé. J'ai vu dans une ombre devant ma télé une femme que je daterais des années 40, toujours en noir et blanc. Les traits des visages sont tellement clairs que je ne pense pas pouvoir les avoir inventés! Ces visages me sont totalement inconnus! Qu'est ce que c'est? De plus, j'ai une amie qui tire les cartes. Je lui ai demandé de me dire si j'allais devenir médium et les cartes ont répondu avec une affirmation très insistante. Le seul hic, dans ce jeu, c'est qu'une barrière m'en empêchait! Mais la barrière je sais ce que c'est : c'est ma peur de l'au-delà, de l'inconnu! A votre avis suis-je vraiment médium? Et comment développer ce don sans danger (sans attirer les mauvais esprits, c'est ce qui me bloque). Je suis en pleine période de remise en question en partie à cause de ça, donc j'aimerais une réponse qui pourrait me guider! Merci encore de prendre le temps de me lire et de me répondre.  
 
Bonjour Céline,

Neuf fois sur dix, les rêves prémonitoires annoncent de mauvaises nouvelles, c’est-à-dire un accident, une maladie, un décès, un malheur, une catastrophe… Dans votre cas, même si la mort de ces deux personnes était pour eux une sorte de délivrance, il n’empêche que la mort, dans sa symbolique et dans la majorité des cas, reste un triste événement.

Lorsqu’un rêve annonciateur se réalise, se concrétise, et plus encore si l’événement était totalement inattendu, on peut parler de réelle prémonition. Ce genre de rêves nécessite un minimum d’aptitude de la part du rêveur. Tout le monde ne peut en effet acquérir par le rêve des informations sur un événement futur. Il faut pour cela que le cerveau ait une ouverture capable d’accéder à l’information, et que cette information une fois acquise puisse aussi s’imprimer dans la mémoire. Un rêve prémonitoire est donc de toute évidence un des nombreux aspects des facultés de clairvoyance.

La médiumnité présente de nombreuses facettes. Un médium peut recevoir des informations ou des avertissements sous forme de flashs, d’images fixes ou animées, sous forme symbolique, de façon auditive ou suivant des ressentis précis comme des sensations de malaise, ou au contraire d’épanouissement, d’apaisement, de bien-être.

Certaines personnes médiumniques ne captent rien à l’état conscient, mais à certains moments, lorsqu’un événement est proche de son dénouement, elles peuvent recevoir en rêve une information prémonitoire précise. La charge émotionnelle de l’événement futur est un facteur décisif dans la capture de l’information, car c’est grâce à l’intensité de cette charge que le mental et la mémoire seront suffisamment imprégnés pour que la personne se souvienne à son réveil de la nature et du contenu de son rêve.

Beaucoup d’informations anticipatives concernent probablement des événements heureux : naissance, mariage, heureuse rencontre, changement favorable dans la vie etc. Mais ces événements, soit : n’ont pas la charge émotionnelle suffisante pour parvenir au mental, soit : le canal réceptif de la personne n’est pas apte à recevoir ces informations car ne répondant pas aux fréquences vibratoires plus sereines et plus éthérées de ces événements.

Je ne pense pas que vous aller devenir médium, pour la simple et bonne raison que vous l’êtes déjà ! Votre nature médiumnique ne fait selon moi aucun doute. Elle a été confirmée par vos deux rêves prémonitoires et vos deux visions à l’état conscient.

Les flashs sont la plupart du temps imprévisibles, sauf pour les médiums volontaires qui peuvent recevoir des informations diverses en se concentrant sur tel sujet ou telle personne en particulier. Des conditions de faible luminosité, de lumière douce, leur sont presque toujours nécessaires pour obtenir leurs visions. Et vous avez pu le constater par vous-même, car vos deux visions se sont produites dans une semi obscurité, ou en tout cas, en dehors d’une pleine lumière naturelle.

Comme vos voyances sont spontanées et involontaires, les visions qui vous parviennent sont probablement issues d’un champ immense de séquences et d’images toujours présentes autour de nous, mais que nous ne percevons que dans des conditions de réceptivité particulières. Parfois les images sont sélectionnées selon des affinités avec le médium, parfois elles seront envoyées volontairement par un guide spirituel. Parfois ces images, ces flashs surgiront simplement au hasard, un peu comme si le récepteur médiumnique était branché sur une touche « random » de sélection aléatoire.

Les deux flashs que vous avez eu vous ont probablement transporté dans la mémoire universelle du passé (akasha). Raison pour laquelle je ne pense pas que ces personnes entrevues avaient une relation quelconque avec vous. Dans certains cas, de telles visions peuvent cependant être en rapport avec des incarnations précédentes…

Les flashs médiumniques ont une texture lumineuse particulière, et avec un peu d’expérience, il n’est plus permis de confondre ces images avec de simples hallucinations ou aberrations visuelles.

Il serait possible que votre médiumnité puisse se développer, mais comme vous le dites c’est certainement votre peur de l’inconnu et de tout ce qui se dissimule derrière l’écran rassurant du visible, qui vous en empêche. Le meilleur moyen de vous protéger des esprits serait d’abord d’apaiser vos appréhensions actuelles concernant l’au-delà et le monde invisible. Le monde astral, quoique radicalement différent du nôtre à tous points de vue, n’étant finalement pas plus à craindre que celui-ci.

Si vous vous lancez dans des séances de voyance programmées, demandez mentalement une protection spirituelle avant d’entamer votre séance de mise en condition ou de contact. Vous pouvez appeler les guides de Lumière avec lesquels nous sommes en relation : Kheeb, Sashan ou Zaphra par exemple. Si vous appréciez la magie blanche, la wicca, la force tranquille, la puissance protectrice, adressez-vous plutôt à Sashan. Si vous préférez un serviteur d'une humeur toujours égale, attentif, extrêmement patient, "zen", choisissez Zaphra. Seul ce dernier est capable de dialoguer en français, mais les deux autres guides vous comprendront par les images mentales automatiques associées à vos paroles. Il arrive qu’un guide ne soit pas disponible, mais dans ce cas un « remplaçant » est toujours prêt à prendre son rôle d'aide spirituel tout le temps nécessaire.

Vous pouvez aussi utiliser le Triangle divin de protection de l’abbé Julio disponible sur notre site. Il a été chargé spécialement pour repousser ou neutraliser les mauvais esprits. Gardez-le discrètement sur vous ou placez-le à vos côtés lors de vos concentrations médiumniques. Visualisez-le quelques instants, puis faites votre demande mentale de protection. Cherchez toujours à garder les pieds sur terre tout en essayant de vous élever spirituellement. Efforcez-vous de continuer à vous élever spirituellement, de rester positive, ne vous découragez pas, même dans l’adversité. Cette attitude vous éloignera de la plupart des mauvais esprits qui fuient et exècrent tout ce qui se rapporte au spirituel, au bonheur, à la paix, à la lumière.

Amicalement,
Dominique

 

   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil