FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 48
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  F V - 590 - FRANCE
 

  Je dois me marier prochainement et je viens de faire un rêve étrange. J'étais dans une pièce inconnue (peut-être un séjour) d'un appartement inconnu mais en présence de ma future femme, de son ex-époux et ...... d'un rat sur le sol. Tout ce petit monde n'était pas agressif. Pendant que j'observais ce rat, l'ex-époux semblait expliquer quelque chose à ma promise, mais je n'ai aucune parole à rapporter. Pourriez-vous m'éclairer sur ce rêve ? Merci beaucoup, et félicitations pour votre travail.
 
 
 
Bonjour cher ami,

La pièce inconnue ne joue probablement pas de rôle déterminant dans votre rêve. Mais le rat est nettement plus significatif.

Si la présence de rats ne vous a jamais particulièrement occupé l’esprit, on pourrait en déduire que vous avez bien fait un rêve symbolique. En Asie, ce rongeur est un animal de bon augure. Il n’en est pas de même en Europe, où il jouit de connotations plutôt défavorables. On l’associe en effet à l’avarice, à la cupidité, au dénuement et aux parasites de toutes sortes.

Vous ne dites pas si ce rat sur le sol était mort ou vivant, mais nous supposerons qu’il était bien vivant. Dans ce cas, et pour autant que ce rat avait bien valeur de symbole dans votre rêve, plusieurs explications sont possibles.

Cet animal pouvait vous représenter symboliquement dans l’esprit de l’ex-époux.
Peut-être vous imagine-t-il un tempérament avare, trop soucieux d’agir par esprit d’économie, peu enclin à offrir, à donner, à partager. Je vous rassure, ceci n’est qu’une des significations possibles.

Ce rat pourrait aussi annoncer des présages de difficultés financières qui concerneraient soit votre futur couple, soit l’une des personnes présentes dans ce rêve.

Ce genre de rêve, comme la majorité des rêves d’ailleurs, demanderait une connaissance approfondie du caractère, des tendances et de la psychologie des personnes concernées. Comme la connotation du rat est assez souvent liée à l’argent, il faudrait pour bien faire connaître la situation professionnelle et financière de chacun de vous, afin de déterminer si cette piste doit être suivie plutôt qu’une autre.

Sans la connaissance de tous ces éléments personnels de nature à m’éclairer, je ne peux émettre que de simples conjectures en fonction de la symbolique du rat.

Une situation préoccupante, mais non dramatique, semble en tout cas se dégager de l’attitude paisible de cette discussion entre votre future femme et son ex-mari. Dans ce cas, peut-être ont-ils évoqué sans que vous le sachiez la situation financière de votre couple dans le futur. Peut-être cet homme s’imagine-t-il – à tort ou à raison – que son ex-femme pourrait connaître avec vous des problèmes d’argent?

Je ne connais pas la qualité et la franchise des rapports entre vous trois. Et c’est un autre élément qu’il faudrait connaître, afin de savoir s’il pourrait ou non y avoir médisance, jalousie, ou tout autre sentiment négatif envers vous de la part de l’ex-mari de votre future femme.

Celle-ci a-t-elle tendance à dépenser sans compter ? Pourrait-il en résulter dans le futur une situation financière embarrassante? Ou, d’un autre côté, aurez-vous tendance à trop serrer les futures dépenses ménagères et celles de votre femme qui pourrait dès lors s’en plaindre à son ex-mari ?


En résumé, seul l’avenir, à moyen ou long terme, pourra éventuellement faire ressortir la signification de ce rêve. Mais celui-ci devrait vous inciter peut-être à vous pencher sereinement sur l’aspect financier de votre futur couple, afin de vous prémunir au mieux d’ennuis futurs et d’entamer votre nouvelle vie d’époux dans les meilleures conditions.

Amicalement,
Dominique
 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

  Princesse D - 589 - FRANCE
 
  En ce moment, il m’arrive certaines choses pas trop rationnelles. Il faut dire que depuis mon enfance j’ai toujours eu le sentiment étrange d’être différente. Quand j’étais plus jeune, je m’amusais seule, mais je n’avais pas l’impression « d’être seule », et mon jeu favori était de faire bouger des objets sans les toucher. Ce jeu que certains appellent télékinésie, pour moi aujourd’hui n’est plus un jeu, ça fait partie de moi. D’ailleurs, il m’arrive souvent de le faire sans me rendre compte. Certaines personnes ont pu le constater par leurs propres yeux, depuis, j’essaie de faire attention. Depuis quelques années, je fais des rêves prémonitoires, et depuis plusieurs semaines, j’en fais de plus en plus. Je dors très mal, et bien que mon conjoint soit compréhensif, cela nous dépasse. Je n’ai pas peur de ce que je suis, lui un peu. Il a du mal à comprendre tout ces phénomènes, car je lui dit toujours à l’avance ce qui va arriver. Au début, il trouvait ça amusant, mais depuis quelques semaines cela prend de trop grosses proportions. Je me sens très fatiguée, j’ai des troubles du sommeil et je commence à m’inquiéter. Ma question c’est : pourquoi tout cela me dépasse-t-il depuis ces derniers temps, et comment gérer cela? J'espère que vous pourrez me renseigner. Je vous en remercie d'avance.
 
 
     

Bonjour Princesse,

Si vous parvenez depuis votre enfance à faire se déplacer les objets, cela signifie que vous possédez un don médiumnique à effets physiques.

Un médium peut être clairvoyant, avoir des flashs concernant le passé, le présent ou l’avenir, entendre des voix paranormales, pressentir les événements de façon naturelle ou grâce à des techniques de divination ou avoir comme vous une médiumnité qui se reporte sur les objets. Ce don particulier est en relation directe avec le plan des énergies éthériques. Il est souvent en relation aussi avec des entités astrales d’un niveau peu élevé restées très proches de notre plan matériel.

Si vous arrivez à contrôler les effets de votre don de télékinésie, c’est déjà une bonne chose. Mieux vaut ne pas s’amuser avec ce genre de pratique qui peut attirer facilement toutes sortes d’entités indésirables.

Le fait de faire des rêves prémonitoires est une autre particularité de votre nature sensitive.
Si ces rêves vous perturbent, vous devriez peut-être prendre de légers tranquillisants (éventuellement naturels) avant d’aller dormir. Cela devrait déjà vous aider à passer de meilleures nuits. Une demande de protection spirituelle pourrait peut-être vous aider également. Il se pourrait que vous absorbiez sans le vouloir et sans le savoir de mauvaises vibrations ambiantes, émanant d’entités ou non. Cela pourrait être la cause ou l’une des causes de votre fatigue actuelle. Un médium absorbe en effet toutes sortes d’énergies, et son aura est souvent plus fragile que l’aura d’une personne qui ne possède pas de facultés médiumniques.

Un médium capable de voir les auras pourrait certainement vous dire si la vôtre est affaiblie ou non. Certains médiums savent comment faire pour nettoyer les auras, connaissent les techniques et les passes magnétiques pour faire disparaître les nuisances astrales qui peuvent se coller à l'aura ou s’y incruster. Un tel médium pourrait normalement vous aider si vos problèmes persistent.

Dans la mesure du possible, essayez de rester calme par rapport à ce qui vous arrive.
J’ignore si vous entretenez des pratiques ésotériques (usage du pendule, Tarot, écriture automatique etc. ) mais si c’est le cas, abstenez-vous de telles pratiques pendant quelques mois.

Si votre influence paranormale sur les objets persiste depuis l’enfance, il sera difficile d’éliminer rapidement tout ce qui est en rapport avec cette faculté. Le mieux serait d’arriver à la maîtriser, comme vous le faites déjà concernant votre pouvoir sur les objets.

Il est très difficile, voire impossible, de ne plus faire de rêves prémonitoires si on a l’habitude d’en faire de temps en temps. Dans certains cas, il est préférable de ne rien révéler des visions, des intuitions, ou des informations reçues par l’intermédiaire de rêves prémonitoires, à moins que cela ne puisse empêcher un accident, ou tout autre désagrément majeur. A vous de juger ce qui peut être dit.

La gestion du stress, des émotions, des heures de sommeil suffisantes et des moments de relaxation sont des éléments très importants à prendre en compte lorsqu’on est tributaire de facultés comme les vôtres.

Efforcez-vous, dans la mesure du possible, de considérer vos pressentiments avec un certain recul, et ne vous laissez pas trop décontenancer par tout ce qui vous arrive.

Tachez de rester calme en toute circonstance, de ne pas vous alarmer, même si vos rêves vous révèlent des événements malheureux. Peut-être ces événements font-ils partie de la destinée de telle ou telle personne et sont-ils inévitables. Vous n’êtes en tout cas pour rien dans leur concrétisation, votre don naturel vous donne simplement la possibilité de les anticiper.

Amicalement,
Dominique

 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Lili L - 588 - FRANCE
 
    Je ne sais pas si je suis médium, mais j'arrive à sentir les esprits, même en ce moment, il y en a un dans ma chambre. J'arrive aussi à prévoir l'avenir et à ressentir les émotions des autres. Alors suis-je vraiment médium ou autre chose?    
 
Bonjour Lili,

Quelqu’un qui ressent les esprits possède en principe des facultés médiumniques. Ceci dit, tous les médiums sont différents. Un don médiumnique peut être latent, peu développé ou fortement développé. Un médium peut avoir des flashs ou ne pas en avoir. Il peut entendre des voix, communiquer directement avec les esprits, les anges, les guides de Lumière, ou en être incapable. Il peut aussi avoir d’autres particularités : influence physique sur les objets, pressentiments d’événements imprévisibles qui se réalisent par la suite.
Un médium peut être volontaire, c’est-à-dire recevoir des informations quasi sur commande à propos de telle ou telle personne, telle ou telle situation, ou être médium involontaire. Dans ce cas, le médium subit plus qu’il ne dirige les informations qu’il reçoit.

Pour pouvoir dire si vous êtes médium ou non, il faudrait savoir dans quelle mesure vous pouvez anticiper des événements futurs. Certaines choses sont plus ou moins prévisibles, d’autres pas. Si par exemple, vous pouvez prévoir qu’un grave accident de voiture va arriver à l’une de vos connaissances dans la semaine, et que cet accident se produit effectivement dans les jours qui suivent, il s’agit dans ce cas de vrai prémonition médiumnique. En revanche, si vous pensez qu’une de vos amies va se séparer bientôt de son petit ami, ce n’est plus de la médiumnité. C’est sûrement une déduction logique qui résulte de votre opinion sur leur mauvaise entente, sur leurs divergences, leur incompatibilité, leur caractère, le comportement de l’un ou de l’autre.

Ressentir les émotions des autres appartient d’habitude plutôt au domaine de la psychologie et de l’intuition, non à la médiumnité. Médiumnité et intuition sont deux facultés différentes. Un bon médium peut n’avoir aucune bonne intuition car il reçoit surtout des informations visuelles ou auditives qu’il n’a pas à « ressentir ». Par contre, une personne intuitive ressent les choses, mais n’a pas forcément de pouvoirs médiumniques. Cette personne-là, très souvent n’entend pas les voix des esprits, ne communique pas directement avec l’au-delà, est incapable de faire du channeling.

Il existe encore d’autres catégories secondaires de médiums. Les personnes qui pratiquent avec succès l’écriture automatique par exemple sont certainement médiums. Un très bon radiesthésiste pourrait être lui aussi considéré comme un médium tactile.

En résumé, c’est à vous qu’il appartient d’analyser vos facultés. Sont-elles uniquement intuitives, ou ressemblent-elles à une faculté médiumnique réelle ? Vous pouvez très bien être une personne très intuitive, capable de ressentir les gens, leurs sentiments, deviner leurs pensées, leurs réactions, sans pour autant être médium.

Si vous n’avez pas de flashs visuels, si vous n’entendez pas distinctement des entités invisibles vous parler, si vous n’obtenez pas de résultat en essayant de pratiquer l’écriture automatique ou la planchette oui-ja, si un pendule ne vous donne aucune réponse satisfaisante, probablement n’êtes-vous pas médium. Dans ce cas, vous êtes une personne intuitive.

Amicalement,
Dominique
 

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   

 

  Fat Z - 587 - FRANCE
   
    Je souhaiterais savoir pourquoi tout se répète dans ma vie. Je suis enfant unique. Ma mère a perdu un enfant avant ma naissance et un autre après ma naissance. Depuis, quand je fais le bilan de ma vie, tout se reproduit : exemple, j'ai fait deux césariennes, j'ai fait deux grossesses extra utérine, j'ai deux enfants ( 2 garçons). Le pire, quand je me blesse au doigt, sûr qu'avant la fin de la journée, je me blesserai à un autre doigt. Quand je rencontre par hasard quelqu'un qui me demande des renseignements, dans l'heure qui suit, cela se reproduira. Par exemple, j'ai eu un accident de voiture (une personne qui m'est rentrée à l'arrière, dans le même mois, cela s'est reproduit). Je cite des exemples banals, mais ma vie est tout le temps comme cela depuis le temps où je m'en suis vraiment rendu compte.

Mon mari a commencé à prendre la chose au sérieux. Avant, il n'y croyait pas. Il disait que cela venait de ma tête. Mais non, je n'y pense même pas. Aussi quand j'étais enfant, j'ai passé ma tendre enfance jusqu'à l'âge de 8 ans avec mes grands-parents qui vivaient au bord d'un fleuve. J'étais donc beaucoup en contact avec l'eau et la nature. J'adore de toute façon la nature. J'ai été téléportée à trois reprises, je vous avais même écrit pour vous raconter cela. Dans le temps, je ne savais pas du tout ce que cela signifiait. Aussi, je faisais des rêves prémonitoires. Un soir quand j'étais couchée, tard dans la nuit, j'ai vu une silhouette qui se tenait devant moi, sans bouger, tenant un petit document comme dans le temps le petit bloc de calendrier qu'on détachait quotidiennement. Il me fixait et il ne m'a rien dit. J'étais couchée sur une natte à mène le sol, c'était en Afrique. J'ai pris peur, j'ai couvert mon visage avec ma couverture et chaque fois que je rouvrais les yeux pour le voir, il se tenait là, sans bouger. Ensuite,  il a disparu. Je n'ai plus eu cette vision. Je me pose d'énormes questions. Je souhaiterais entrer en contact avec mon ange gardien. Je souhaiterais savoir plusieurs choses sur moi parce qu'avant j'avais beaucoup de chance, disons jusqu'à l'âge de 18 ans. J'avais énormément de chance dans diverses situations. Je n’en ai plus aujourd'hui. Je suis intéressée par l'ésotérisme, je ne sais pas par quoi commencer. Merci de me répondre.
 

 
   
Bonjour Fat,

Il est possible que vous soyez marquée par le chiffre 2. Pour quelle raison ? Difficile à dire. On peut simplement constater que certaines personnes sont particulièrement concernées par l’un ou l’autre chiffre dans leur vie. Et quand c’est très répétitif, il devient difficile de penser que cela soit dû uniquement à de simples coïncidences ou au simple hasard.

Le 2 est le chiffre de la dualité par excellence. Il n’est ni bon, ni mauvais, ou plutôt il peut être à la fois bon et mauvais, puisqu’il représente une dualité, une opposition, un antagonisme. Dans votre vie, ce chiffre a d’ailleurs représenté tour à tour des événements heureux ou malheureux, positifs ou négatifs, ce qui est tout à fait typique du 2.

A votre période chance a succédé une période de malchance, ou de moins bonne fortune. Encore une fois, cela est typique du 2, qui alterne bons et moins bons moments dans la vie. Il y a beaucoup de chance que votre vie continue à être influencée par ce chiffre, que vous le vouliez ou non, mais probablement vivrez-vous d’autres périodes alternées. La malchance ne devrait donc pas continuer de vous poursuivre indéfiniment. Après votre période de malchance devrait succéder une nouvelle période de chance.

Beaucoup de personnes sont confrontées à des événements répétitifs, à des coïncidences étranges, à la loi des séries, ou comme vous, à l’influence particulière d’un chiffre. Cela fait partie des mystères de la vie qu’il est difficile, voire impossible d’expliquer. Tant de choses irrationnelles nous échappent.

Le fait de voir des entités est tout autre chose, et n’a - en principe - pas de rapport avec vos affinités avec le chiffre 2. Ce genre d’expérience visuelle arrive davantage chez les personnes du sexe féminin, et plus particulièrement pendant l’enfance ou l’adolescence. Des personnes n’ayant aucun don médiumnique réel peuvent donc vivre de telles expériences lorsqu’elles sont jeunes, et parfois plus jamais à l’âge adulte. Seules les vrais médiums gardent d’habitude leurs facultés toute leur vie.

La plupart des personnes qui ont vu une apparition, même tout à fait paisible, en ont été effrayées, et beaucoup ont réagi comme vous, en se cachant, en s’enfuyant, en ramenant leurs couvertures sur elles si elles étaient au lit. Il est rare qu’une entité – spirituelle ou non – se montre et parle en même temps. Très souvent, l’entité sait si la personne en face d’elle est capable de la voir et/ou de l’entendre. Dans votre cas, peut-être n’auriez-vous pu l’entendre, car cela nécessite des facultés de clairaudience dont vous ne disposiez probablement pas.
Une ombre est difficile à juger. Peut-être était-ce une apparition de votre ange, d’une personne de votre famille décédée, ou d’une entité inconnue.

Entrer en relation mentale avec son ange gardien est possible pour presque tout le monde. Il suffit pour cela de l’appeler, de lui parler, de se confier à lui. Mais pour la majorité des personnes, il est impossible d’engager une conversation avec lui. Cela n’est possible que pour les personnes possédant un don médiumnique auditif de très bon niveau. L’écriture automatique n’est pas conseillée pour contacter son ange, trop sujette aux interférences. La meilleure solution pour obtenir un message clair de son ange est souvent de contacter un médium sérieux et compétent, capable de se mettre en relation avec les anges, les guides de Lumière, les aides spirituels de l’au-delà.

L’ésotérisme est un domaine passionnant. Il est toujours délicat de conseiller certains livres plutôt que d’autres, car l’appréciation d’un livre est très personnelle. Pour commencer, mieux vaut ne pas aborder des livres trop difficiles, et entamer le sujet ésotérique ou spirituel qui nous passionne le plus. Si le sujet des anges vous interpelle, le livre de Pierre Jovanovic « Enquête sur l’existence des anges gardiens » est à recommander. Il y en a bien sûr beaucoup d’autres, tout aussi bons. « Témoins de l’invisible » de Jean Prieur est un de ceux-là. Pour les personnes intéressées par le plan astral, je conseille souvent « Le corps astral » de A.E. Powell. Ce livre est un peu plus difficile à lire, mais il donne un aperçu très complet et très détaillé de tout ce qui concerne le plan astral.

Amicalement,
Dominique
 

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   

 

  Mary-Lou G - 586 - FRANCE
   
    Il y a quelque temps, au milieu de la nuit, je suis soudain réveillée, tout à la fois par une espèce de bruit de turbine et en même temps je sens comme une petite porte coulissante qui s'ouvre dans le haut de mon crâne ! Une lumière jaillit. Il y avait une roue qui tournait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et dans cette roue un tas d'images que je devinais, mais sans voir de détail. Impossible de faire un mouvement, je sentais très nettement deux mains qui me maintenaient à l'épaule et aux hanches (je dors sur le côté). Comment puis-je interpréter cela ? Il est vrai, que chaque soir, avant de m'endormir, je parle avec mon ange, et s'il ne me répond pas, j'ai pourtant l'impression qu’il m'entend, car il m'a beaucoup aidée pour surmonter mes difficultés. Cela aurait-il un rapport ?

Par ailleurs, ma mère est décédée depuis bientôt huit ans. De son vivant, nous nous étions toujours promis de rentrer en contact l'une avec l'autre. Je voudrais tant pouvoir le faire, mais je ne veux pas m'adresser à n'importe qui, ni faire n'importe quoi. Comment pourrais-je faire? Je dois vous préciser que, de temps en temps, toujours avant de m'endormir, je demande à mon ange, ou je m'adresse directement à ma maman pour lui dire de venir me faire une petite visite dans mes rêves, et pratiquement chaque fois, elle vient ! Elle paraît toujours joyeuse et heureuse, elle est redevenue jeune, mais elle ne me parle pas. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été penchée vers l'ésotérisme, bien avant même de lire quantité de livres qui n'ont fait que confirmer ce que je sentais au fond de moi. Pouvez vous m'aider à trouver réponse à mes deux questions ? Merci de tout coeur.

 
 
   
Bonjour Mary-Lou,

Votre expérience vécue au milieu de la nuit est bien étrange. Si vous étiez bien éveillée à ce moment-là, il ne peut s’agir d’un rêve. Selon moi, vous étiez plutôt dans un état de conscience astrale éveillée.

Des tas d’expériences visuelles, auditives, sensorielles ou mystiques peuvent se produire dans des états de conscience modifiés. Lorsque nous sommes dans un état de relaxation suffisant, comme juste avant le sommeil, ou juste après le réveil, c'est le meilleur moment pour avoir la chance de faire de telles expériences hors du commun.

La porte coulissante de votre cerveau qui s’ouvre, et la lumière qui jaillit, indiquent une ouverture sur un autre niveau de conscience, laquelle ouverture vous a permis d’obtenir une suite d’images symboliques vous concernant. La roue qui tournait dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pouvait indiquer l’écoulement du temps qui passe et une rétrospective de votre passé. Si la roue avait tourné dans le sens des aiguilles, elle aurait indiqué en revanche une vue sur le futur.

Cette roue vous a proposé une suite d’images, de séquences ou d’impressions concernant probablement votre propre futur, que votre cerveau n’a pu identifié avec clarté, et que votre mémoire n’a malheureusement pas été capable de restituer correctement par la suite. Ce problème vient du fait que nous avons en quelque sorte plusieurs mémoires. Chacune étant reliée à nos différents corps : physique, astral, mental, spirituel.
Ces différentes mémoires sont relativement indépendantes l’une de l’autre, bien qu’elles échangent assez souvent des données qui leur sont propres, comme dans les rêves par exemple.

L’état de paralysie que vous avez ressenti est typique, et correspond à celui qui précède une décorporation consciente, c’est-à-dire à un état de conscience situé entre la veille physique et la veille astrale. La sensation des deux mains était plutôt selon moi une interprétation rationnelle donnée par votre cerveau à cet état de paralysie.

Lorsque l’on s’adresse à son ange, même si l’on ne reçoit pas de réponses directes à nos paroles et nos questions, il est certain que ce dernier perçoit le sens nos pensées, qui pour lui sont traduites par des images mentales sensibles.

Il est très possible qu’il y ait un rapport entre votre expérience et votre ange. Lorsqu’on est sous la protection directe d’un être spirituel invisible, celui-ci tente parfois de nous faire vivre des expériences hors du commun. C’est une façon de nous faire sentir sa présence et de nous permettre de transcender nos perceptions habituelles. Ce qui ne peut qu’enrichir notre vécu et affermir nos convictions.

Si votre maman est décédée depuis 8 ans déjà, elle a probablement pris maintenant ses distances avec notre monde terrestre, afin de s’élever et de poursuivre sa nouvelle vie sur les niveaux célestes.

Il n’est pas facile de rentrer en contact intelligible avec des amis ou des parents disparus, surtout des années après leur mort.
Sauf exceptions, les contacts se font plutôt dans les semaines ou les mois qui suivent le décès. Après cela, la conscience du défunt se libère des chaînes terrestres et commence à prendre des distances avec son ancienne personnalité afin d’entamer une vie davantage dirigée par son âme.

Les messages de l’au-delà obtenus par les médiums peuvent être très explicites, très satisfaisants ou très évasifs et décevants. Cela dépend principalement de la qualité du médium. Et ce n’est souvent qu’après avoir tenté l’expérience que l’on saura si elle nous a satisfait ou pas.

En tout cas, il est fortement conseillé, dans ce genre de démarche, de rencontrer le médium afin de se faire une idée de sa personnalité et de sa façon de procéder.

Il est parfois plus facile pour une personne de l’autre monde qui veut se manifester aux vivants d’intervenir dans les rêves. Pour une personne évoluant ici-bas, qui n’a pas de facultés médiumniques, c’est même parfois le seul moyen. Et encore, tout le monde n’a pas cette opportunité. Si votre maman intervient dans vos rêves, pourquoi ne vous contenteriez-vous pas de ces contacts qui ne peuvent nuire à aucune de vous deux ?

Vous voyez très probablement votre maman dans vos rêves telle qu’elle est actuellement, c’est-à-dire telle qu’elle a envie de se montrer. Choisir son apparence est très facile dans l’au-delà, car la matière astrale est très malléable et permet ce genre de prouesse. Si vous la voyez rajeunie, gaie, heureuse, cela indique que sa vie posthume se passe à merveille, qu’il ne faut donc pas vous inquiéter pour elle.

Continuez à demander à votre ange de vous mettre en relation avec elle pendant vos nuits. Vous avez la chance énorme qu’il et elle répondent à vos souhaits, et celle aussi de vous souvenir au réveil, au moins en partie, de plusieurs de ces belles expériences vécues pendant votre sommeil et vos rêves.

Si vous désirez malgré tout essayer d’avoir d’autres types d’échanges avec elle, tâchez de trouver un bon médium dans votre région, expliquez-lui si possible au préalable ce que vous attendez de lui. Si c’est quelqu’un de sérieux, il vous dira s’il a des chances de se mettre en relation directe ou indirecte par son don avec votre maman. Tous les médiums n’ont pas cette spécialité.

Amicalement,
Dominique

 

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Elodie L - 585 - FRANCE
   
    Voilà quelque temps, nous avons dû faire face à un décès dans ma belle famille. Nous avons en effet perdu ma belle-mère des suites d'une grave maladie, et voilà aujourd'hui plus de six mois que nous sommes en deuil. Cette femme, une femme douce et merveilleuse, un ange, nous a été ravie subitement après un combat acharné contre la maladie. Elle a fait preuve d'un courage extraordinaire, d'une sagesse... Je ne sais pas où elle a trouvé la force de continuer à sourire à ses fils, à son mari et à moi-même jusqu'à ses derniers jours. Si frêle, si petite et si fragile, elle a été si puissante. Aujourd'hui, plus que jamais, elle nous manque…

J'attends un enfant de son fils aîné. Cet enfant tant attendu par ma belle mère remet en nous l'espoir d'une vie heureuse, malheureusement, elle ne pourra pas le voir (ou le pourrait-elle?)

Mon beau-père était jusqu'il y a six mois quelqu'un de très cartésien, qui ne croyait que ce qu'il voyait, mais aujourd'hui, il me parle de réincarnation! Que dois-je en penser? Qu'est-ce que cela peut signifier ? Est-ce possible? Sinon ma question est plutôt de savoir s'il est normal que mon beau-père parle aujourd'hui d'ésotérisme? Est-ce possible pour lui de communiquer avec ma belle-mère? Y a-t-il des moyens pour lui de se mettre en contact avec elle? Doit-on le pousser dans ses démarches et risque-t-il d'être déçu? Sinon, ne risque-t-il pas de perturber le repos éternel de ma belle-mère? Lui et elle étaient un couple très unis, très amoureux, toujours ensemble... lui voulait mourir pour elle... mais elle n'aurait jamais souhaité ça. Il lui semble qu’il entend sa voix et sent sa présence ! Pour lui, elle le guide. Est-ce possible?

Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
 

   
   
Bonjour Elodie,

Votre beau-père a certainement enduré un choc profond lors du décès de son épouse. Sa tristesse et les puissantes émotions qu’il a ressenties alors ont pu provoquer chez lui une remise en question complète de ses opinions par rapport à la mort. En fait, il a très bien réagi, car la majorité des gens « qui ne croient en rien » et notamment pas à la survie, changent très rarement d’opinion face à la mort. Pour ces personnes, dans le meilleur des cas, après la mort, reste le souvenir des vivants, et puis c’est tout.

Chacun est libre d’envisager la mort, et surtout ce qui la suit, à sa guise.
Les principes de la réincarnation seraient trop longs à expliquer ici en détail, mais ce que je peux dire, c’est que des millions de personnes à travers le monde sont convaincues de la véracité de cette doctrine. Pour ceux que cela intéresse vraiment, des livres comme Le Plan Astral de A. E. Powell sont du plus grand intérêt, car ce genre d’ouvrage propose des explications intéressantes et détaillées de l’après-vie. A chacun bien sûr d’en retirer ce qui lui plaît.

Je ne connais pas vos opinions personnelles sur la question, mais je vous suggère en tout cas de rester à l’écoute de ce que votre beau-père à envie de vous dire ou de vous confier. Tant de personnes obtiennent – sinon des preuves formelles – au moins des indices pertinents de la survivance de l’âme et de l’esprit après cette vie.

Pour nous, qui sommes en contact régulier avec l’invisible, la question ne se pose naturellement plus. Nous avons obtenu depuis longtemps suffisamment de signes pour savoir que la vie se prolonge bien au-delà de la matière. Nous respectons néanmoins l’opinion des personnes qui n’y croient pas. Souvent, c’est parce qu’elles n’ont pas eu la chance ou l’opportunité de faire l’expérience directe des choses qui dépassent le monde tangible.

Laissez votre beau-père poursuivre ses recherches ésotériques. Cela ne peut que l’aider à surmonter son amertume ou son chagrin, mais aussi à mieux se préparer pour ce qu’il devra lui-même affronter un jour lorsque sera venu pour lui le temps de quitter cette vie.

Un revirement d’opinion tel que celui vécu par votre beau-père peut être dû parfois à des expériences personnelles en rapport avec le monde invisible. Peut-être ne vous a-t-il pas tout dit, ou alors, ses impressions de la présence de votre belle-mère sont tellement fortes qu’il ne peut plus les ignorer. Les premières semaines ou les premiers mois qui suivent un décès sont souvent riches en manifestations diverses de la part des personnes qui nous ont quittés. Il n’est donc pas étonnant qu’il ressente si fortement la présente de la personne qu’il aimait je suppose le plus au monde.

Il est toujours possible d’essayer de communiquer avec une personne décédée. Dans la plupart des cas, quelqu’un qui n’est pas médium n’obtiendra aucun résultat concret. Les autres, les personnes sensitives, les médiums, obtiendront des réponses de qualité fort diverses, et ce par différents moyens : clairvoyance, clairaudience, écriture automatique…
Il est plutôt conseillé de laisser un défunt poursuivre sa route naturelle dans l’au-delà. Nous n’encourageons donc pas les contacts spirites avec les morts, qui, comme vous le dites très justement, peuvent troubler leur repos ou la sérénité de leur nouvelle vie.

Si votre beau-père veut néanmoins essayer d’entrer en contact intelligible avec son épouse, il devra peut-être faire appel à un médium spirite pour tenter d’y parvenir. Les résultats ne sont jamais garantis. Il se pourrait qu’il en revienne très déçu. Il pourrait tout aussi bien en être satisfait. Cela dépend en partie de la qualité, du sérieux et des possibilités du médium en ce domaine.

Comme le décès de votre belle-mère remonte à 6 mois, qu’elle a eu le temps de s’éveiller à sa nouvelle vie dans ce monde qui jouxte le nôtre, il est envisageable qu’elle inspire maintenant son mari de différentes façons, surtout s’ils s’aimaient très forts, car l’amour continue d’unir les êtres qui s’aiment par delà la mort. Il est donc tout à fait possible que votre beau-père ressente votre belle-mère à certains moments. Peut-être est-elle effectivement très présente à ses côtés, et s’il avait la chance d’être clairvoyant, le constaterait-il de visu par lui-même. Un « mort » attaché à un lieu ou à des personnes qu’il aime ne les quitte pas si facilement. C’est la raison pour laquelle tant de témoignages relatent la présence invisible d’êtres chers pendant un temps plus ou moins long après leur décès.

Amicalement,
Dominique
 

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
  Jaman B - 584 - FRANCE
 
  Je suis en présence d'un esprit malin. Il m’a contacté plusieurs fois déjà par les enceintes de mon ordi. J’ai vu sa tête dans un flash. Il me rit derrière la tête et il m’a même embarqué une fois dans son néant. C’est tout noir et vide, avec le sentiment très négatif de son côté.

Hier soir, j’ai fait un rêve dans lequel je cherchais à le repousser. Il est assez agaçant. Je sais qu'il cherche tout simplement à me faire peur et je n'ai rien pour me protéger, à part mes seules énergies, mais ça ne suffira pas je pense. Je poursuis ma vie sans y prêter attention. Je désirerais tout de même faire quelque chose mais je n'ai pas vraiment l'expérience. Que pourrais-je faire ? Est-il mieux que je fasse quelque chose ou dois-je tout simplement oublier sa présence?
 

 
 
Bonjour Jaman,

Si vous êtes en présence d’un esprit malin, le mieux est de tout faire pour vous en débarrasser.

Si vous avez régulièrement des flashs, si vous entendez qu’on rit derrière votre tête, cela signifie que vous possédez un don médiumnique. Les personnes n’ayant pas ce genre de dons ne peuvent en effet subir de tels phénomènes. Je ne sais pas si vous avez des flashs depuis longtemps, si cela remonte à votre enfance ou est survenu plus tard, mais si cette faculté médiumnique est très ancienne, il y a peu de chances que vous puissiez vous en défaire totalement. Ceci dit, cela ne vous empêche pas de tout essayer pour stopper les manifestations de l’invisible qui vous gênent.

Comme beaucoup de personnes qui voient les choses que d’autres ne voient pas, vous captez peut-être uniquement les esprits perturbateurs du bas astral. Il y a moyen de s’en défaire, mais il vous faudra tester différentes techniques afin de savoir celles qui donnent le meilleur résultat.

Premièrement, n’hésitez pas à porter sur vous ou à placer près de vous un objet protecteur : petit objet béni ou talisman chargé contre les mauvaises vibrations. Vous pouvez par exemple télécharger le Triangle Divin de l’abbé Julio disponible gratuitement sur notre site. Il vous suffira ensuite de l’imprimer et de le placer à l’endroit de votre choix, dans votre chambre ou ailleurs. C’est un dessin fortement chargé qui a une réelle influence sur mes mauvais esprits.
 
Vous pouvez également utiliser les techniques de protection par le sel. Il existe des livres qui expliquent comment procéder.

Vous pouvez enfin apprendre à faire appel à votre guide pour lui demander de chasser les présences qui vous importunent quand elles se manifestent. Cet esprit dont vous parlez, essaie effectivement de vous faire peur. Heureusement vous ne risquez certainement pas grand-chose. Il n’y a donc pas de raison de vous alarmer. Le pouvoir des esprits, 99 fois sur 100, est très limité, et lorsqu’on s’oppose vigoureusement à leur influence, ils s’enfuient d’habitude très vite.

Oublier simplement sa présence ne vous aidera probablement pas. S’il se manifeste, ayez plutôt un sentiment de puissance mais aussi d’indifférence par rapport à lui. Il apprendra vite à vous respecter. S’il insiste, utilisez les moyens et les techniques conseillés. Opposez toujours une force spirituelle à des présences invisibles qui vous dérangent, restez calme, serein et soyez convaincu qu’aucun esprit ne peut rien contre vous. Quand un esprit est confronté à une telle résistance, il abandonne très vite et s’en va chercher ailleurs d’autres personnes à harceler.

Amicalement,
Dominique

 

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Rose S - 583 - FRANCE
 
  A 6 ans environ, j’ai dit à mon frère que papa était là à plusieurs reprises. Il est allé voir dans la cour, personne. J’ai insisté. Il est allé voir à la gare, encore personne. Mon père était à 600 km. Pendant mon adolescence, je ressentais deux forces qui se combattaient dans mon dos. A 16 ans, j’ai entendu la sonnerie du téléphone, j’ai pleuré en disant « Papi (mon grand-père) est mort », et c'était le cas. A 19-20 ans, je me suis aperçue que je "passais le feu" sur les brûlures. Dans un immeuble ancien où je logeais, j'ai senti une présence et une main lourde se poser sur mon épaule droite, alors qu’il n’y avait personne. J’ai commencé à passer les douleurs "maux de tête et de ventre". J’ai fait quelques rêves qui se sont réalisés. A 27 ans, pendant ma grossesse, mon conjoint est rentré d'une réunion, m'a parlé d'une rencontre avec une jeune femme, et je lui ai dit  "elle te veut" sans l'avoir vue ni savoir pourquoi. Je l'ai connue peu de temps après, et j’ai ressenti une sensation de danger venant d'elle envers mon conjoint. Cela s'est révélé exact.

Au printemps dernier, mon père était hospitalisé. J’ai dit à mon conjoint que mon père allait mourir. En été, le lendemain de ma sortie de la maternité, dans la soirée, j'ai ressenti plus de magnétisme que d'habitude. Je passais un mal de tête à mon conjoint. Mon père est décédé le matin suivant. Une semaine après, pendant que j'allaitais mon enfant, j'ai senti une présence et une main légère et douce se poser sur mes reins coté gauche, comme si mon père était là. Depuis, dans chaque pièce où je me trouve, les ampoules du plafond clignotent et parfois s'éteignent.

J’ai vu aussi un phénomène mystérieux: le profil du visage de mon père avec des couleurs jaunes orangés, et l'apparition de la forme d'un serpent de couleur noire près de son visage. Fin juillet, j’ai fait un rêve : je me trouve devant une porte, tout est sombre. J'ouvre cette porte et je vois mon conjoint faire l'amour avec une silhouette. Quelques jours après, cette fille a envoyé des SMS de propositions et RDV indécents à mon conjoint. J’ai ressenti leur attirance sexuelle mutuelle. J’ai voulu mettre en garde et protéger mon conjoint, mais il n'a voulu ni m'écouter ni me croire.

J'arrive parfois à savoir ce qu'il pense et ce que d'autres pensent: par exemple une copine m'a menti droit dans les yeux, et j’ai ressenti qu'elle pensait le contraire. J'aimerais savoir quels sont mes dons, savoir si Papa essaye de communiquer avec moi, et comment y répondre? Merci d'avance
 

 
 
 Bonjour Rose,

D’après tout ce qui vous arrivé, on peut dire sans se tromper que vous êtes une personne sensitive. C’est-à-dire que vous pouvez ressentir, pressentir, deviner des choses qui sont souvent en train de prendre une tournure déplaisante, des choses qui vont se réaliser ou qui se sont déjà réalisées.

Il y a chez vous comme un mélange de sensibilité médiumnique et d’intuition. Puisque vos premières expériences remontent à l’âge de 6 ans, on peut supposer, comme c’est souvent le cas, que vous êtes née avec ces particularités. Peut-être les avez-vous acquises par hérédité. Il devrait y avoir - ou avoir eu - dans votre famille d’autres personnes qui ressentaient les choses comme vous.

Vos intuitions à propos des femmes représentant une menace pour votre union pouvaient être un mélange d’intuition féminine et de vos facultés à caractère médiumnique.

Le fait d’apercevoir des visages, des formes, des couleurs indiquent de toute évidence chez vous des facultés médiumniques. Lorsqu’on les possède, beaucoup de phénomènes paranormaux par résonance peuvent se produire à certains moments, comme les phénomènes électriques dont vous parlez.

Les rêves prémonitoires sont une autre forme de médiumnité qui se manifeste simplement au cours du sommeil et non à l’état d’éveil.

En résumé, vous disposez selon moi de facultés médiumniques évidentes. Si vous ne pouvez diriger ces facultés à votre guise, c’est-à-dire obtenir sur commande des informations sur des sujets précis, cela indique que votre don est involontaire, ce qui est souvent le cas chez les personnes sensitives. En revanche, si vous parvenez à obtenir des informations en vous concentrant sur certains sujets, cela signifie que votre médiumnité est volontaire.

Beaucoup de médiums ne captent que des éléments négatifs par rapport à eux ou leur entourage : accidents, décès, maladies, tromperies, mensonges etc. Cela semble également être votre cas.

Puisque vous possédez un don de perception développé, et si vous désirez tenter de communiquer avec votre père, concentrez-vous sur lui dans des moments où vous êtes seule et ne risquez pas d’être dérangée. Demandez-lui de se manifester à vous, si cela ne le dérange pas. Si rien ne se produit, n’hésitez pas à réitérer l’expérience de temps en temps. Vous devriez finir par capter sinon directement votre père, au moins des images ou des informations le concernant, que ce soit à l’état de veille ou bien au cours de vos nuits pendant votre sommeil.

Lorsque vous faites un appel, faites d’abord un vide mental auparavant pendant quelques minutes, et appelez à vous des énergies positives. Elles vous protégeront et devraient vous empêcher de ne capter que des informations négatives.

Toutes les personnes décédées ne peuvent communiquer directement avec un médium pour des raisons diverses. Parfois ces personnes n’en sont pas capables, parfois elles sont trop éloignées de la sphère terrestre, parfois elles vivent dans l’autre monde en état de demi sommeil. Ce sont quelques-unes des raisons qui peuvent empêcher une personne décédée de communiquer avec une personne vivant ici-bas.

Les médiums qui peuvent entrer en relation avec leur guide obtiennent assez souvent par leur intermédiaire des informations concernant des personnes décédées. Il est en effet facile pour un guide spirituel de l’au-delà de rejoindre vibratoirement des personnes, des entités, des esprits, et de savoir comment se passe leur existence dans l’au-delà.

Si vous ne pouvez vous-même vous mettre en relation avec votre guide, et si dans le futur vous n’obtenez aucun contact satisfaisant, il vous restera encore la possibilité de contacter un médium qui aura lui peut-être la chance de se mettre en relation avec votre papa. Mais avant d’en arriver là, le plus simple est de tenter par vous-même d’obtenir ce contact. Suivez cette technique. Relaxez-vous. Prononcez 3 fois le nom de votre papa mentalement, restez en état d’attente paisible, le cœur léger. Répétez cette opération régulièrement. Elle vous permettra, je l’espère, d’obtenir un jour un contact avec votre papa.

Amicalement,
Dominique

 

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Delphine R - 582 - FRANCE
 
  Je suis née médium et nous sommes plusieurs dans ma famille à avoir des dons différents. Il m'arrive depuis toujours d'étranges phénomènes qui me paraissent aujourd'hui "normaux": visites d'esprits plus ou moins bruyants, j'entends parfois mon prénom, vraisemblablement la décorporation, flashs et rêves prémonitoires.

Une des amies est comme moi, mais certains faits ne trouvent pas d'explication. Il y a 3 ans, je vivais avec mon ami dans un très vieil appartement au dessus d'un bar où des choses très louches se seraient passées. Bien que cartésien à fond, depuis que nous sommes ensemble, mon amoureux croit au paranormal, car il a été témoin d'apparitions avec moi et de certaines de mes "transes". Il y avait dans ce F2 une chambre dans laquelle j'étais purement et simplement effrayée de jour comme de nuit. Nous nous sommes donc installés dans le salon nous servant de cette pièce comme débarras. Là, je lui demandais de toujours fermer la porte car j'avais bien trop peur. Un soir, le parquet a craqué, comme des bruits de pas venant de la chambre et se dirigeant vers nous. C'est là que notre chaton s'est mis à suivre du regard et à hauteur humaine les "pas". Moi je ne voyais rien.

Un autre soir, le chat jouait puis nous l'avons entendu miauler de peur, ensuite nous l'avons trouvé paralysé de trouille devant la porte de la chambre ouverte (sûrement oubliée d'être fermée). Enfin plus tard, et là, je n'ai jamais eu aussi peur depuis, un cri non humain dans la nuit est venu de la chambre, sans aucune explication rationnelle car je l'ai cherchée. Mon ami l'a aussi entendu. Selon vous, à quoi ai-je eu à faire?

Quant à ma copine, elle a vu apparaître un jour sans crier gare dans ses escaliers ni sans ressentir une présence un cercle parfait de lumière, d’abord immobile, puis qui s'est avancé vers elle, a stoppé avant de sortir de la pièce. Je précise qu'elle était avec une de ses copines de collège (c'était il y a bien 10 ans) qui a vu la même chose. Elle connaissait déjà l'existence de son don bien avant. Se peut-il qu'il s'agisse d'un Guide ou d'un être de Lumière? D'avance merci, amicalement et bonne continuation.
 

 
 
Bonjour Delphine,

Comme beaucoup de médiums, vous avez acquis votre don par l’hérédité. Chaque médium possède un don qui lui est propre. Il n’existe donc pas deux médiums totalement identiques. Et rien que dans votre famille, je crois que vous avez pu constater ces différences.

A la longue, la plupart des médiums s’habituent à leurs facultés, même si certains préfèrent ne pas trop en parler. Il faut dire qu’un don médiumnique n’est pas toujours un cadeau, surtout quand ce don annonce la plupart du temps de mauvaises nouvelles, provoque de mauvais pressentiments, annonce maladies, décès, accidents… Heureusement tous les médiums ne captent pas que de fâcheux événements. Certains bénéficient par exemple de contacts privilégiés avec des guides de Lumière, et pour ceux-là la médiumnité est plutôt une chance qu’un lourd fardeau à porter.

Le fait d’entendre des esprits bruyants indique selon moi que vous captez tout particulièrement des entités astrales d’un niveau peu évolué. C’est d’ailleurs le cas de beaucoup de médiums, qui, s’ils le pouvaient, aimeraient élever le niveau de perception de leur canal afin de ne plus avoir affaire à des entités gênantes.

Le fait d’avoir des flashs, d’entendre des voix, de faire des rêves prémonitoires indique que vous possédez une médiumnité « à bande large ».

Afin de définir la médiumnité d’une personne on peut en effet tracer deux lignes :

1 - Une ligne horizontale qui comprend les aspects médiumniques visuels, auditifs, tactiles, corporels (channeling par incorporation) et les facultés intuitives (second canal distinct du canal médiumnique).
2 - Une ligne verticale qui indique le niveau de fréquence du canal. Un canal ouvert plutôt dans le bas s’ouvrira sur les fréquences propres aux esprits les moins évolués, alors qu’à l’opposé, un canal médiumnique ouvert dans le haut offrira des contacts avec les anges, des entités spirituelles évoluées, des guides de Lumière etc. Plus le canal a son ouverture vers le haut, moins il est sujet aux interférences, et vice-versa.

Un canal médiumnique peut aussi être étanche (pas d’interférences), à moitié étanche (interférences possibles) ou totalement perméable à toutes sortes d’influences. Dans ce cas le médium captera, souvent par écriture automatique ou planchette oui-ja, des messages mensongers, douteux ou peu cohérents difficiles à prendre au sérieux.

La décorporation astrale consciente n’est pas à mettre directement en relation avec la médiumnité. En tout cas, il ne faut pas la confondre avec l’incorporation volontaire ou involontaire qui permet à des entités évoluées ou non d’utiliser le corps du médium afin de s’exprimer. Puisque vous parlez de « transes » je suppose que c’est à cette autre facette de la médiumnité que vous faites allusion.

Si vous avez habité au dessus d’un bar, on peut dire que vous aviez choisi l’endroit idéal pour attirer à vous… des entités peu recommandables. Les bars, les lieux de plaisir, les salles de jeu, les abattoirs attirent en masse les entités décorporées qui ne sont pas encore libérées des chaînes terrestres. Ces entités continuent donc de « hanter »  de tels lieux afin d’y assouvir leurs désirs et leurs passions les plus basses : alcoolisme, luxure, cruauté, bestialité, soif de sang...

Les phénomènes spirites classiques (bruits sourds, bruits de pas, craquements, sifflements, déplacement d’objets, claquements de porte en dehors de tout courant d’air sont fréquents dans ce genre d’endroit, surtout lors de la présence d’un médium qui sert de catalyseur et d’amplificateur naturel à ces phénomènes.

Votre ami n’est pas le premier à revoir ses positions face au paranormal. Dans certaines circonstances, surtout quand on reçoit des preuves matérielles évidentes de phénomènes irrationnels, à moins d’être obstinément matérialiste, stupide et de mauvaise foi, on ne peut que s’incliner face à la réalité des faits observés.

Beaucoup d’animaux et notamment les chiens et les chats sont sensibles aux présences invisibles. Combien de fois n’ai-je pas été averti de la présence d’un guide par mon chien ou par l’un de mes chats. Certains guides de Lumière attirent aussi fortement les oiseaux. Lorsqu’on sait cela, même si l’on n’est pas médium, on finit par savoir si un tel guide est présent ou pas!

Le cri inhumain que vous avez entendu, si vous avez bien écarté toutes les explications rationnelles, ne pouvait être que la manifestation d’une puissante entité astrale dont certaines parviennent à manipuler les énergies sonores et à les rendre audibles. Il y a beaucoup de chances que cette manifestation ait nécessité une part de votre énergie éthérique, puisée par l’entité à votre insu.

Le cercle de lumière aperçu par votre copine pouvait être également un de ces phénomènes spirites provoqués par sa charge médiumnique personnelle. Si ce phénomène était bien d’origine astrale, il était certainement sous le contrôle d’une entité.

D’habitude les guides de Lumière évitent d’effrayer les gens. Mais par expérience personnelle, je sais qu’une entité spirituelle de haut niveau peut très bien provoquer un phénomène auditif, visuel ou matériel sans le vouloir explicitement. J’ai vécu personnellement le craquement effrayant d’une longue lame de plancher lors de la visite d’un tel être à mon domicile. La lame d’une quinzaine de centimètres fut scindée en deux en un éclair sur toute la longueur ! On a peine à imaginer la force nécessaire pour produire un tel phénomène. Dans ce cas, bien que ce soit un phénomène de type spirite, on ne peut accuser l’entité spirituelle de l’avoir provoqué volontairement pour effrayer. Il s’agit simplement d’une réaction automatique sur une matière sensible (le bois) due au puissant magnétisme naturel de cette entité spirituelle présente ce jour-là.

En cas de manifestation spirite, il est parfois difficile de savoir si on a affaire à une simple entité astrale ou bien à une entité spirituelle élevée. Disons que la majorité des médiums qui n’ont pas de contact réel (auditif ou visuel) avec un guide spirituel invisible et qui ont une médiumnité sujette aux interférences seront davantage inquiétés par des entités inférieures.

Amicalement,
Dominique

 

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Florence B - 581 - FRANCE
 
  Lorsque je suis allée pour la première fois consulter un voyant en 1988, on m'avait déjà prédit que j'allais faire une rencontre sur le plan sentimental. Depuis, je suis allée consulter d'autres voyants, jusqu'à l'année 2005, et ils m’ont tous dit la même chose à peu près dans les mêmes conditions. Mais jusqu’à ce jour rien n'est arrivé.

Les événements que les voyants perçoivent correspondent à des événements qui nous sont programmés dès notre naissance. Mais je pense que si il y a eu des modifications, ils les perçoivent difficilement. Lorsque les voyants communiquent avec l'au-delà, la notion du temps n'existe pas. Mais en général, les événements qu'ils annoncent se déroulent dans un délai de 2 à 5 ans. Comment se fait-il en ce qui me concerne, que cette prédiction ne me soit pas arrivée?

Y a-t-il eu une modification qui a été apportée correspondant à un libre arbitre sur le plan astral ? A l’époque une personne - décédée actuellement - faisait faire un travail d'envoûtement sur moi. Serait-ce par rapport à elle que cela me crée un barrage sur la suite de cet événement ? Je pense cependant que si c'était d'origine astrale cela bloquerait les événements en général, pas que sur le plan sentimental. Ou alors, le problème vient-t-il d'une personne vivant ici-bas ? Une personne qui par exemple ne souhaiterait pas que je rencontre quelqu'un. Pouvez-vous m'aider ?
 

 
 
Bonjour Florence,

Les très bons voyants se trompent rarement. Mais ce qui arrive, c’est qu’ils n’interprètent pas toujours correctement les données qui leur sont envoyées. Leurs visions sont parfois symboliques ou fragmentaires et ils ne reçoivent pas souvent une explication les concernant. Ils se voient donc obligés d’en déduire des hypothèses qui ne sont pas toujours justes. Même si leur vision d’un événement futur est correcte, ils peuvent l’interpréter de façon erronée. Il peut s’agir de leur part d’une erreur dans le temps ou d’un autre type d’erreur. Si on leur pose par exemple une question sur le passé d’un lieu ou sur celui d’une personne, ils peuvent capter tout aussi bien des événements positifs et des éléments négatifs issus de différentes périodes. L’interprétation devient alors très difficile, car des éléments peuvent sembler sans rapport les uns avec les autres ou même en contradiction totale. Difficile dans ce cas d’en faire une synthèse ou de retenir l’information la plus pertinente.

Dans l’astral, comme vous le dites, le temps n’existe pas, ou plutôt on a affaire à un temps continu qui n’est séparé ni par les heures, ni par les nuits et les jours, ni par les semaines. Les guides de Lumière - entre autres - avouent toujours qu’ils vivent hors temps, et même lorsqu’un événement est prévu dans le destin d’une personne, il n’existe aucun calendrier astral qui dira quand cet événement arrivera précisément, sauf – parfois - s’il s’agit d’un laps de temps rapproché, quelques heures, quelques jours, quelques semaines maximum. Après ce délai, on entre dans une période de temps qui ne peut plus être estimée qu’à l’à peu près. Un bon voyant peut d’habitude donner une fourchette temporelle, dire qu’un tel événement devrait arriver par exemple dans maximum un an, deux ans, trois ans. C’est notamment à partir de là qu’on peut confronter les dires de différents voyants.

Il y a un autre aspect des choses qui n’est pas à négliger. Les voyants sont là aussi pour donner de l’espoir à leurs consultants. Les personnes qui paient une consultation le font dans l’espoir d’obtenir des prédictions encourageantes et non l’inverse. Ces personnes n’ont donc pas envie de s’entendre dire des choses qu’elles n’ont pas envie d’entendre. Tous les voyants sont conscients de ce fait. A partir de là, ces derniers peuvent composer leurs réponses afin de ne pas décevoir la personne qui vient les consulter. Les meilleurs voyants et les plus honnêtes essaient de rester dans le sens de la vérité, tout en usant de psychologie, mais certains préfèrent courir le risque de se tromper plutôt que d’annoncer un événement déplaisant ou ennuyeux pour leur consultant.

S’il y a eu une modification dans la destinée d’une personne, positive ou négative, cette information est normalement disponible. Un bon voyant devrait donc y avoir accès.
En résumé, pourquoi cette prédiction de rencontre ne s’est-elle pas réalisée ? Soit les voyants se sont carrément trompés - volontairement ou involontairement. Soit ils ont fait une erreur d’appréciation dans le temps, et dans ce cas cette rencontre que vous attendez est toujours pendante.

Un troisième point serait peut-être à prendre en compte si vous l’aviez négligé. Les événements ne tombent pas toujours du ciel. Nos aides invisibles s’attendent très souvent à ce qu’on fasse la moitié du chemin avant qu’ils ne nous aident à réaliser nos projets. Il importe donc que vous mettiez toutes les chances de votre côté. Si une personne désire par exemple trouver un nouveau logement, un appartement, une maison, neuf fois sur dix c’est en le cherchant qu’elle le trouvera, en consultant les annonces des journaux, en en parlant autour d’elle, en prenant le temps de sillonner sa région ou les quartiers où elle aimerait trouver un habitat.

Dans ce sens, n’hésitez pas vous aussi à faire bouger les choses. Agissez comme si vous cherchiez un appartement ou une maison. Essayez de rencontrer des personnes de votre milieu pendant vos heures de loisir, trouvez de nouveaux moyens pour favoriser les rencontres, consultez éventuellement les petites annonces des journaux ou placées sur Internet. Si ce n’est déjà fait, inscrivez-vous peut-être dans un club qui vous permettrait d’exercer un hobby et en même temps d’y faire l’une ou l’autre rencontre. Choisissez la ou les formules qui vous conviennent le mieux. Faites de temps en temps le bilan de ce que vous avez entrepris, et si vos démarches se sont révélées infructueuses ne vous découragez pas, tâchez plutôt de comprendre pourquoi. « Aide-toi et le ciel t’aidera » est une des maximes les plus justes qui nous a été donnée. N’hésitez pas à en faire bon usage.

Je ne pense pas que quelqu’un se soit mis volontairement en travers de vos intentions actuellement, qu’il s’agisse d’une personne vivante ou décédée. Si vous pensez être sujette à de mauvaises influences, portez ou gardez auprès de vous une protection spirituelle de votre choix, celle-ci vous protégera.
Gardez toujours l’espoir tout en agissant. Votre futur vous appartient, initiez-le de votre propre chef. Le ciel vous accompagnera dans vos actions et viendra y mettre sa touche céleste pour que vous puissiez réaliser vos souhaits raisonnables et légitimes.

Amicalement,
Dominique

 

 

   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil