FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 43
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Claire C - 548 - FRANCE
 

 

 

  J'ai rencontré un homme exceptionnel. Il s'appelle Sacha, il est Vierge et moi Lion. Quand je l'ai rencontré et qu'il me prenait dans ses bras, j'avais l'impression de le connaître depuis toujours. Je le ressens comme mon âme soeur, mais... il habite à 8000 Km de chez moi, c'est-à-dire en Amérique ! Entre nous, il y avait comme un fil invisible qui nous retenait l'un à l'autre. Ma question est celle-ci : j'ai lu certains livres qui en gros disaient que 2 personnes follement amoureuses l'une de l'autre, et ce depuis de nombreuses vies, ne devaient jamais se retrouver ensemble sur terre, car ils étaient mis chacun d'un côté de la terre. Cependant, ils finissaient toujours par se retrouver (sans le savoir) grâce à leur amour intense. Pensez-vous possible le fait que nous soyons fait l'un pour l'autre, malgré les Km qui nous séparent de la manière dont je viens de vous parler, et que nous finirons cette vie ensemble? Merci de me répondre.
 
 
   
Bonjour Claire,

En amour, les affinités entre signes astrologiques peuvent être prises en considération, bien sûr, mais ne devraient jamais décider de nos sentiments. Même des signes réputés contradictoires, présentant en théorie peu de chances d’entente peuvent très bien former des couples stables. Le caractère d’une personne, sa psychologie, son intelligence, son degré de compréhension, sa capacité d’aimer, de pardonner si nécessaire etc. entrant fortement en compte dans une relation sentimentale.

De nos jours, surtout depuis la création des sites de rencontres sur Internet, beaucoup de personnes plus ou moins éloignées l’une de l’autre se rencontrent virtuellement, finissent par s’apprécier et quelque fois s’aimer de façon réelle et sincère. Parmi ces personnes qui en arrivent à une relation sentimentale, certaines sont des âmes sœurs - c’est-à-dire des âmes possédant des affinités réelles - d’autres sont des âmes jumelles - c’est-à-dire des âmes qui étaient « une » au départ et qui se sont scindées au cours de l’évolution humaine afin de recueillir une expérience terrestre chacune de leur côté. J’ignore combien de temps vous avez côtoyé Sacha, mais peut-être avez-vous disposé de peu ou de trop peu de temps pour le connaître en profondeur. C’est un élément non négligeable à prendre en considération, car ce n’est souvent qu’après de nombreux mois d’une relation sentimentale qu’on peut vraiment se faire une idée des qualités et des défauts de l’être aimé. Lorsqu’on ne vit pas ensemble, que chacun vit de son côté, il est beaucoup plus difficile d’estimer si on serait vraiment capable de vivre à deux, car à ce moment-là chacun dispose encore de sa pleine liberté, ce qui n’est plus du tout le cas lorsqu’on partage physiquement sa vie avec quelqu’un.

Ceci dit, il est bien entendu possible que des âmes faites pour s’entendre et s’aimer se rencontrent, finissent par vivre ensemble pour un temps ou pour la vie, et ce malgré diverses difficultés. Tous les types de situations existent. Il est souvent prévu dans la destinée d’une personne - et pour X raison - qu’elle ne rencontre pas son âme jumelle. Nous ne connaissons d’habitude pas les motifs qui ont créés cette impossibilité mais qui sont souvent en relation avec une ou des vies précédentes.

Il arrive aussi que des rencontres soient postposées, que l’on ne rencontre par exemple son âme jumelle que dans la seconde moitié de notre vie. Il arrive également que des conflits importants, dus à des erreurs du passé vécu entre deux âmes, finissent par faire éclater leur relation. En somme, une relation entre âmes sœurs ou âmes jumelles n’est pas du tout plus « sûre » qu’une relation entre deux personnes « étrangères ».

En dépit de ces considérations, il est bien sûr possible que vous et Sacha soyez faits l’un pour l’autre. Seule une vie en commun pendant une assez longue période vous permettrait d’apporter une réponse à cette question. J’ignore quels sont vos projets à tous les deux. Allez-vous encore vous rencontrer ? Sacha désire-t-il vraiment faire sa vie avec vous ? Est-il possible pour vous ou pour lui de vous rejoindre tous les deux définitivement dans son pays ou dans le vôtre ? Ou bien devriez-vous vous contentez d’une relation sentimentale sans sa présence ?

Quoi qu’il en soit, rien n’empêche d’office et toujours deux personnes qui s’aiment qui ont le désir de vivre ensemble d’arriver à concrétiser leurs souhaits. L’amour partagé est prépondérant, même s’il faut souvent compter avec beaucoup d’autres paramètres : ( familiaux, professionnels, financiers… ) pour que la relation puisse s’établir.
Pour l’instant, le mieux serait de rester en contact avec Sacha, d’apprendre à mieux le connaître encore au travers de vos échanges (

lettres, mails, téléphone… ). Dans quelques mois vous devriez normalement voir plus clair dans cette relation un peu compliquée pour l’instant. Armez-vous de patience d’ici-là, et continuez si possible d’approfondir votre relation et d’apprendre à mieux vous connaître tous les deux par le biais vos échanges actuels.

Amicalement,
Dominique

 
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Vanessa S - 547 - FRANCE
   
    Je vous écris car j'ai fait un rêve cette nuit qui m'a pas mal perturbée. Je me suis retrouvée dans un parking avec mon ami. Nous étions accompagnés d'une jeune femme d'un pays nordique. Nous cherchions la voiture et cette jeune femme nous amène à un groupe d'hommes louches présentés comme étant des amis à elle. Ces derniers semblent nous jauger du regard. La jeune femme reste avec eux. Je me retourne, prête à partir face à ces gens inintéressants, et je vois mon petit ami qui marche avec un de ses hommes avec lui. Je l'arrête et lui demande ce qu'il est en train de faire et ce qu'il compte faire avec cet inconnu. Il me répond irrité qu'il ne sait pas et s'emporte. Très en colère, je lui réponds que je ne supporte pas ça et que je rentre chez lui. Nous sommes alors dans une rue et je tourne à droite. Je continue ma route triste. Je suis perdue. Ca se passe à Bordeaux, et je cherche à prendre le tram place de la cathédrale. Là, je tombe sur un vieillard d'environ 70/80 ans de l'apparence d'un clochard. Il commence à parler avec moi et nous marchons ensemble. Il me raconte une histoire étrange à propos d'un ami à lui qui aurait découvert le secret de la vie et de la mort, et qu'il sait tout lui aussi maintenant. Il en est très fier. Je me sens bien avec ce vieil homme. Il me dit qu'il va bientôt mourir et semble voir ça avec joie. Tout à coup, je l'arrête dans son récit pour voir où nous sommes. Je me rends compte que je suis derrière la cathédrale. Je quitte le vieil homme qui me souhaite bonne chance. J'arrive à l'arrêt et je tombe sur un jeune homme très bizarre. Il me dit qu’il n’a pas donné de nouvelles à sa petite amie depuis 3 mois et qu'il va l'appeler. Mon portable sonne. Sur l'écran est affiché « papi ». Je décroche. On me raccroche au nez et je me réveille. Je suis complètement désorientée mon grand-père est décédé en mai. Nous étions à un mariage à Madrid, sa ville natale. Il a eu un infarctus pendant le repas de noce. Il est resté toute la semaine entre la vie et la mort là-bas. J’étais retournée en France. Il est décédé une semaine après et ont m’a ramené ses cendres. Ca m'a beaucoup touchée, car je n’ai pas connu mon autre grand-père et j’étais très proche de lui. Je n'ai pas pu lui dire au revoir. Il était très heureux quand c’est arrivé. Je me demande si ce rêve a un lien avec lui. Il me manque énormément, et c’est bientôt son anniversaire. Merci d'avance pour votre éclairage sur ce rêve.
 
   
   
Bonjour Vanessa,

Votre rêve, comme la plupart des rêves, semble mélanger plusieurs impressions subconscientes. Notre subconscient s’imprègne de nos expériences, de nos désirs, de nos peurs, de nos espoirs, de nos joies, de nos chagrins, bref, de tout ce qui constitue notre vie émotionnelle et affective. Certains impacts seront plus forts que d’autres, et resteront gravés en nous pendant longtemps, par exemple lorsque nous sommes confrontés à un accident important, une grave maladie, un décès de nos proches, une forte désillusion… Mais venons-en à votre rêve.

Vous vous retrouvez dans un parking avec votre ami. Jusque-là, c’est simplement un rappel d’une situation vécue. Ensuite, vous rencontrez une femme d’un aspect nordique. Cette femme peut se rapporter à l’une de vos connaissances proches ou indirectes. Il pourrait s’agir d’une amie associée à votre rêve ou d’une femme blonde croisée peut-être récemment qui a attiré votre attention.

Le fait de chercher quelque chose : un chemin, un objet, et ici votre voiture, est assez courant dans les rêves. Cela peut indiquer une préoccupation passagère importante, un état de stress particulier, une crainte, une angoisse par rapport à un problème existentiel non résolu.
 
Les hommes louches de votre rêve sont certainement associés à vos peurs intérieures. Probablement avez-vous déjà rencontré ou croisé des hommes de ce type, et votre rêve réactualise vos sentiments d’insécurité ressentis à ce moment-là. Le fait que votre ami se rapproche de l’un de ces hommes pourrait indiquer un manque de confiance entretenu consciemment ou inconsciemment envers lui, car votre rêve associe votre ami à ces hommes dont le comportement vous paraît douteux.

Suite à votre interrogation, votre ami s’emporte, ce qui indique qu’il n’accepte pas votre suspicion envers lui, que celle-ci soit justifiée ou non. Une dispute s’ensuit, vous rentrez chez vous ou chez lui si vous habitez sous son toit. Cela semble indiquer que malgré vos craintes ou vos doutes à son égard, vous ne pouvez ou ne désirez pas vous séparer de lui, même si vous craignez peut-être d’être trompée ou déçue par lui, ou qu’il vous complique simplement la vie d’une façon ou d’une autre. Votre rêve se poursuit. Vous vous sentez perdue. Cela confirme à nouveau vos angoisses intérieures. Comme vous êtes désemparée, vous espérez une aide, et celle-ci se présente sous la forme d’un vieil homme. Cet homme, vu son âge avancé, possède une bonne expérience de la vie. Vous vous interrogez probablement sur l’après-vie, peut-être craignez-vous aussi la mort. Cet homme vous rassure et vous dit qu’il peut vous aider et vous apporter les réponses que vous attendez car, grâce à l’un de ses amis, il sait maintenant ce que représente la mort, et il ne la craint plus. Cela vous réconforte, et de ce fait vous vous sentez bien en compagnie de cet homme qui apaise vos craintes et vos interrogations à ce sujet. Il pouvait s’agir ici d’une simple construction onirique, d’un contact télépathique ou encore d’une rencontre astrale réelle mélangée avec votre rêve.

Votre rêve part ensuite dans une autre direction. Pendant un instant votre pensée est attirée par le visage d’un inconnu qui a lui aussi un comportement bizarre. Vos craintes se manifestent à nouveau à travers cette rencontre improvisée. Puis votre rêve associe ensuite deux idées différentes (phénomène d’imbrication classique de plusieurs idées ou sentiments). Votre préoccupation par rapport à la mort se prolonge après la rencontre avec le vieil homme et se confond dans votre pensée avec la mort de votre grand-père. Le jeune homme vous rappelle à sa façon que cela fait bien 3 mois que votre grand-père n’est plus de ce monde. Votre subconscient associe automatiquement les contacts avec une personne par l’intermédiaire de votre portable car c’est le moyen que vous utilisez très souvent pour communiquer. La sonnerie indique que votre grand-père a peut-être ressenti instantanément vos pensées, et s’est rapproché de vous pendant ce rêve. Mais l’émotion ressentie à ce moment-là est trop forte, et elle vous réveille. En une fraction de seconde, votre rêve donne une issue logique et imagée de votre réveil. On vous raccroche au nez !


Fin du rêve…

La mort d’un être cher amène souvent des regrets. Ici, vous regrettez de ne pas avoir fait vos adieux à votre grand-père selon vos désirs. Mais sachez que personne ne peut vous reprocher cela. Même si beaucoup de personnes l’ignorent ou le contestent, la mort n’est qu’une simple projection dans un autre espace-temps, mais comme nous ignorons la plupart du temps tout ce qui concerne ce monde, cela nous fait peur et nous angoisse consciemment ou inconsciemment.

Il est évident que la fin de votre rêve a fait rejaillir en vous les sentiments d’affection que vous avez pour votre grand-père. Votre questionnement par rapport à la mort, associé tout spécialement à sa personne, et l’approche de son anniversaire ont probablement dynamisé ce faisceau d’impressions et d’émotions enfouies dans votre subconscient. Il se peut aussi que votre grand-père ait voulu entrer en communication avec vous par l’entremise de votre rêve. Le contact entre les vivants de l’autre monde et les vivants de ce monde-ci sont parfois possibles, mais très souvent, ce genre de contact se mélange à des interférences diverses, et au réveil il n’en reste pour nous que le souvenir d’un rêve confus.

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Fati A  - 546 - FRANCE
   
    Je vous écris parce que je me pose des questions depuis quelques années. Quelquefois, quand ça s’est présenté, j’ai écouté ma petite voix intérieure, et elle m’a permis d’avoir la vie sauve à l’âge de 10 ans. J’ai lu depuis quelques livres sur la mort et l’au-delà. Je ne dis pas avoir des dons médiumniques, mais ça peut y ressembler d’après deux voyants que j’ai rencontrés. Et d’après votre courrier des lecteurs, j’aurais un don intuitif.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que des entités veulent entrer en contact avec moi. Dans le passé, j’ai eu plusieurs fois le sentiment d’avoir une « vieille femme » à mes côtés qui aurait pu être une arrière-grand-mère, et depuis la mort de mon père, j’ai le sentiment qu’il est à mes côtés et qu’il a pris sa place.

Il se trouve que j’ai fait l’expérience de l’écriture automatique où la première fois j’avais écrit sur une feuille blanche : « Est ce que j’ai un guide? Mon père est alors venu à moi et j’ai reçu de sa part des messages d’amour, des coeurs, des « je t’aime ma fille ». Il m’a parlé de mes sœurs, mais sans me prédire des choses. Cela a duré un mois. Il m’a dit notamment que je devais quitter mon mari que je connaissais depuis 8 ans. Cela ne faisait pas tout à fait un an que nous étions mariés. Quelques jours avant, j’ai fait la rencontre de mon concubin, et mon père me disait qu'il m’aimait, que je devais quitter mon mari pour lui, et que tous les deux allions vivre un grand bonheur ! J’ai fait lire ce message de mon père à mon mari – qui m’a prise pour une folle – et qui disait qu’il devait me laisser pour ce bonheur qui m’attendait. Mon mari connaissait l’expérience du verre et il l’a faite pour me « prouver » que je disais n’importe quoi. Après quoi, nous avons décidé de nettoyer spirituellement la maison. Hier, j’ai renouvelé l’expérience de l’écriture automatique après deux ans. Mon père est venu. Il a écrit son prénom et a dessiné un cœur, puis j’ai arrêté là. En me couchant, j’ai senti que l’on me touchait du bout du doigt, et j’ai eu peur…
 
J’ai le sentiment que je dois faire quelque chose, que l’on m’appelle. Mais je ne sais pas comment faire pour me protéger d’êtres indésirables. Je ne veux que de l’amour autour de moi. Quelles sont les prières que je dois faire lors de mes expériences? Je crains de risquer quelque chose si je m’y prends mal. Merci de bien vouloir m’aider.
 

   
   
Bonjour Fati,

Vous êtes probablement née avec un don médiumnique, mais ce don, comme tous les dons d’ailleurs, est différent d’une personne à l’autre. Il peut par exemple apparaître très tôt dans la vie ou plus tard à l’âge adulte, apparaître spontanément ou au contraire être forcé par certaines pratiques « magiques ». Il peut aussi, et c’est très souvent le cas, provenir d’un don héréditaire.

La plupart des gens, y compris les médiums, ignorent qu’un don médiumnique est en correspondance avec le développement de certaines glandes spécifiques (glande pituitaire et pinéale) et qu’une fois que ces glandes sont actives, la génétique peut transmettre les gênes de ces glandes et le don qui en résulte à certaines personnes d’une même famille par l’hérédité. Ce qui ne signifie pas que tous les membres de cette famille auront ces dons, mais qu’une ou plusieurs personnes risquent d’en bénéficier, qu’elles le veuillent ou non. De votre côté, il est par exemple possible que votre grand-mère ou un autre de vos ancêtres possédait ce don, ou même un simple don intuitif développé, et qu’il vous l’ait transmis.

En tout cas, lorsqu’on possède un don médiumnique, même si ce don n’est pas très développé, on attire plus facilement à soi toutes sortes d’entités. La majorité des médiums sont de type spirite et attirent des personnes décédées et des entités parfois positives, parfois négatives. Une minorité de médiums appartient au type spirituel. Beaucoup de ceux-là sont en contact avec des entités évoluées, des guides de lumières, des anges etc. La plupart de ces médiums sont protégés par leur guide et n’ont pas ou très peu de problèmes avec des entités nuisibles. Mais les médiums de type spirite, pratiquant ou non l’écriture automatique, risquent plus de rencontrer et d’attirer des entités indésirables lors de leurs pratiques ésotériques ou médiumniques. Ces médiums doivent donc essayer de se protéger d’une manière ou d’une autre afin d’éloigner ou de neutraliser ces entités. Le Triangle divin, dont vous pouvez télécharger l’image au départ de notre site, est une excellente protection contre les entités nuisibles. Vous pouvez par exemple le placer sur votre table tout le temps de votre séance d’écriture automatique. Ce talisman a été spécialement conçu et chargé pour les médiums. Il est très actif et vous apportera une bonne protection. Un appel à des forces spirituelles ou une prière adressée à un être spirituel de votre choix peut également vous apporter une protection efficace.

J’ignore si les messages que vous recevez émanent bien de votre père, mais bien sûr c’est possible. Il se peut aussi que ces messages soient entrecoupés parfois d’interférences diverses, que ces interférences émanent de votre subconscient ou bien d’autres entités parvenant à s’intercaler entre vous et votre père. Ce n’est souvent qu’avec la pratique qu’on peut se rendre compte de la valeur, de la pertinence des messages reçus. Au départ, mieux vaut rester prudent et garder un certain recul par rapport au contenu des messages reçus par l’écriture automatique. Il arrive à certains médiums de recevoir par exemple des messages apocalyptiques émanant soi-disant de Jésus-Christ, de la Vierge marie, de Dieu ou d’extra-terrestres ! Et ces médiums ne se doutent même pas un instant qu’ils ou elles sont bernées par des entités qui s’amusent à se faire passer pour n’importe qui…

Les messages reçus, lorsqu’ils sont de nature spirituelle, sont souvent en rapport avec l’amour universel. Apparemment c’est plutôt une vibration générale spirituelle et positive qui est captée par le médium. Ce genre de message est souvent fort évasif et sa provenance réelle ne peut toujours être objectivement déterminée. Dans certains cas, plus rares, les messages sont plus consistants, surtout lorsqu’ils apportent des réponses sensées, intelligentes et pertinentes aux questions posées par le médium. On peut recevoir ainsi de précieux conseils par rapport à la santé, à des affaires diverses – personnelles ou non -  par rapport à des décisions à prendre etc.

Si une entité essaie de vous approcher, ou qu’elle vous touche comme vous le dites, il n’y a – en principe - aucune raison d’avoir peur. Beaucoup d’entités – de simples esprits protecteurs, mais aussi des êtres spirituels évolués - signalent leur présence d’une façon ou d’une autre, par une sensation de caresse dans les cheveux, un courant frais dans le cou ou par un autre moyen.

L’écriture automatique comporte certains dangers, c’est exact, mais jusqu’à présent vous n’avez pas eu affaire semble-t-il à des entités nuisibles. Il me semble donc intéressant de poursuivre vos expériences d’écriture automatique tout en restant prudente par rapport au contenu et à l’origine réelle de ce que vous captez. Protégez-vous comme je l’ai dit, demandez mentalement d’être protégée des entités qui pourraient vous nuire, utilisez le Triangle divin et commencez vos séances par une petite prière adressée à un être spirituel que vous appréciez et auquel vous croyez. Si vous suivez ces conseils, tout devrait bien se passer…

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Michaël B - 545 - BELGIQUE
   
    Quand j'étais petit (8,9 ans) et que je faisais un rêve, je m'en rendais compte. Il suffisait que je crie dans mon rêve pour me réveiller et être tranquille (je faisais souvent des cauchemars). Mais un rêve revenait quasi toutes les 3 nuits. J'étais dans une étendue noire comme si je flottais dans les airs et "on" me parlait à voix basse. "On" m'expliquait des choses et entre autre : « Ne crie pas, sinon tu vas te réveiller, écoute moi ! » Mais j'avais un sentiment d'angoisse car je sentais un danger venant de ces "personnes". Je criais pour me réveiller et au réveil je voyais souvent ma fenêtre « tourner » et je tombais à coté du lit. Une fois je me suis réveillé en tombant à terre à l'autre bout de ma chambre ! Au fil du temps, la voix devenait de plus en plus menaçante. Elle me posait une question et je ne savais pas répondre (comme si ma gorge était paralysée). Alors la voix « s'énervait » et se mettait à hurler mais. Même éveillé, elle continuait à me parler pendant plusieurs secondes…

Puis, un jour, tout a disparu, et pendant plusieurs années, plus rien ne s’est passé. Mais depuis un an environ, je sens en permanence une présence angoissante derrière moi qui me suit (surtout le soir). J'ai tendance alors à agiter les mains derrière moi, car il me semble qu'après la présence s'estompe. Idem lorsque j'entre dans une pièce éclairée… Je ressens aussi parfois une sensation étrange, comme un frisson très agréable qui me parcourt tout le corps mais me fait en même temps dresser mes cheveux sur la tête.

Je subis aussi un phénomène soit avant de m'endormir soit juste en me réveillant. Quand je suis encore somnolent, j'entends un bruit net et rapide dans mon oreille qui me fait sursauter (comme quelqu'un qui hurlerait "hé!".) Je me suis souvent réveillé paralysé et lorsque je fais des visualisations, je suis perturbé par des images effrayantes. Suis-je dérangé par des entités mauvaises? Sont-ce celles qui étaient dans mes rêves lorsque j'étais petit? Je précise que je sens les présences d'entités et bien souvent, sans pour autant les entendre parler, je sens quand une entité à besoin de moi ou veux me parler. Je fais alors une prière pour elle et il s'ensuit une sensation de bien être en moi (ce fameux frisson dont j'ai parlé plus haut.)Est-ce que je possède réellement un don car il me semble bizarre que ma capacité à ressentir les entités ait disparu plusieurs années avant de revenir il y a peu...
 

   
   
Bonjour Michael,

Il n’est pas anormal de faire des cauchemars de temps à autre. Ce genre de rêves étant une soupape de sécurité permettant d’évacuer des tensions excessives emmagasinées dans le subconscient. Nous sommes tous soumis au stress et à des difficultés psychologiques à certains moments, et notre mental évacue par les rêves ces tensions trop fortes afin qu’elles se répercutent le moins possible sur la santé de notre corps physique.

Un enfant est beaucoup plus sensible et réceptif qu’un adulte. C’est la raison pour laquelle un don médiumnique plus ou moins développé se manifestera plus facilement pendant l’enfance. L’adolescence est-elle aussi particulièrement propice, surtout chez les jeunes filles.

On peut supposer que vous avez été soumis à de rudes tensions lors de votre enfance, ou que vous étiez quelqu’un de particulièrement sensible à cet âge-là, cela expliquerait la fréquence excessive de vos cauchemars.

Un cauchemar peut être un simple rêve désagréable produit par notre subconscient. Mais un simple rêve ou un cauchemar peuvent aussi nous mettre parfois en relation avec des intelligences transpersonnelles : amis et parents décédés, entités diverses, négatives et positives. Il est donc possible que ayez été en contact avec des entités astrales indésirables lors de vos cauchemars. De là votre sentiment instinctif de rejet face à ces entités. Peut-être avez-vous aussi été soumis à des actes plus « énergiques » de la part de ces entités. Les véritables cas de poltergeist - phénomènes paranormaux très dérangeants - sont rares, mais ils existent néanmoins.
Certaines entités du bas astral recherchent les personnes très sensibles ou possédant des dons médiumniques afin de les impressionner de différentes façons, ceci simplement par jeu mal intentionné, et il est très facile pour ces entités de repérer les médiums car leur aura est différente des personnes non médiumniques.

Les images et les situations de nos rêves sont souvent mélangées à des perceptions diverses. Une mauvaise digestion, une soif ressentie pendant notre sommeil, le besoin de soulager sa vessie sont autant d’éléments qui initieront ou orienteront un scénario onirique.

Les présences invisibles que vous ressentez à l’heure actuelle indiquent à mon avis que votre sensibilité médiumnique est à nouveau active. Il se peut en effet que votre psychisme soit à nouveau plus sensible à l’heure actuelle pour telle ou telle raison. Une fatigue nerveuse ou un stress excessif, un état de santé déficient amènent très souvent une recrudescence de tensions internes, de cauchemars et de diverses manifestations médiumniques chez les personnes qui disposent de cette sensibilité particulière. Beaucoup de médiums présentent un type de médiumnité comme celui que vous décrivez, plutôt dérangeante que positive et apaisante, et il n’est pas facile de changer de médiumnité, pas plus qu’il n’est facile de modifier la mentalité et la psychologie de quelqu’un.

Une maîtrise des tensions externes et de tous les facteurs inhibitifs ou contraignants venant de l’extérieur aura très souvent un impact positif sur le genre de malaises et de sensations que vous décrivez, mais c’est bien sûr plus souvent facile à dire qu’à faire…

Les différents phénomènes que vous décrivez à votre réveil, où juste avant de vous endormir, semblent indiquer que vous entrez dans le sommeil de façon semi consciente, de là ces sensations de paralysies qui précédent souvent les décorporations conscientes (OBE - sorties conscientes hors du corps, voyages astraux). Les images effrayantes que vous apercevez peuvent être issues de l’environnement astral avec lequel vous entrez en contact à ce moment-là. Tout indique en effet que lorsque vos perceptions extrasensorielles se mettent à fonctionner, elles vous entraînent automatiquement vers des lieux et des entités « sombres ». Cela signifie que les portes de votre médiumnité naturelle s’ouvrent actuellement plutôt sur des fréquences basses et non sur des fréquences élevées qui vous mettraient par exemple d’entrer parfois en communication consciente ou semi consciente avec les êtres spirituels évolués qui peuplent le monde invisible.

En tout cas, le fait de ressentir des entités, de vous rendre compte de leur présence et de leur désir de communiquer indique assurément que vous possédez un don médiumnique, mais que celui-ci vous est plutôt imposé selon les circonstances. Ce qui n’est pas une situation rare. Une minorité de médiums seulement exerce un pouvoir réel sur leur don et peuvent décider ou non de se mettre au diapason des voix, des images, des entités qui les environnent. Quoi qu’il en soit, les prières sont une aide très efficace pour lutter contre les entités nuisibles et dérangeantes, et vous faites bien de les utiliser.

En conclusion, il me semble évident que vous possédez bien une nature médiumnique qui se manifeste de temps à autre en fonction probablement de votre état psychologique ou physiologique du moment. Si ce don est apparu au cours de votre enfance et qu’il a repris vigueur des années plus tard, il est fort possible que vous le conserviez toute votre vie.

Si des effets indésirables de ce don se manifestent, utilisez l’une ou l’autre prière comme vous le faites déjà, et appelez mentalement à vous des forces spirituelles en leur demandant de vous protéger.
Vous pouvez également utiliser un objet protecteur (talisman chargé, objet spirituel consacré…) Cela devrait pouvoir éloigner de vous les entités par trop indésirables.

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Morgane A  - 544 - FRANCE
   
    Mes ancêtres du côté de ma mère étaient gitans et j'ai appris récemment que mon arrière-grand-mère et ma grand-mère avaient déjà jeté des "sorts" qui apparemment se sont révélés efficaces. Ma mère quant à elle se trouve toujours confrontée à des événements étranges lorsque survient la mort d'un de nos proches! Mon père la prenait pour une "cinglée" jusqu'à ce qu'il soit un jour témoin de l'un de ces événements! Une particularité aussi remarquée dans ma famille c'est que lorsque survient une naissance, un décès arrive dans la famille moins d'un mois après, et vice versa! Voila cependant 8 ans que ma mère ne se retrouve plus confrontée a ce genre de chose. En revanche, il y a 8 ans ma famille et moi-même avons emménagé dans la maison de mon père : une ancienne ferme juste rénovée. Dès lors, j'ai été témoin de choses étranges. Il m'est arrivé d'entendre des voix, des pleurs d'enfants ou des gens qui chantaient ! Et puis un soir j'ai vu un homme dans le reflet d'une vitre qui se tenait derrière moi. Il portait une sorte de jean avec un blouson marron de pilote américain ! Un jour ma soeur m’a dit que quelqu'un était venu lui dire « bonsoir » la nuit. Personne de ma famille ne s’était pourtant levé cette nuit-là, et toute la journée ma soeur et moi avons ressenti la présence d'une personne étrangère alors que nous étions seules dans la maison. Au bout d'un moment, nous nous sommes même senties touchées et observées comme si quelqu'un voulait nous « étudier ». Ma soeur criait et pleurait car elle avait très peur, mais rien de fâcheux ne s’est passé. En revanche, lorsque je me suis mise à exiger l'arrêt de tout ceci, il ne se passa plus rien!

Je fais depuis des rêves étranges et j'entends des choses inexplicables. Lorsque j'utilise un pendule pour prédire l'avenir à mes amies, j'utilise n'importe quel objet et je prédis des choses sans le faire exprès. Maintenant, je n'ai même plus besoin d'utiliser de pendule. Lorsque la personne me pose une question, je suis en mesure de lui répondre juste en la regardant! Voici enfin mes questions. Qu'est ce qui m'arrive ? Dois-je avoir peur de moi ou pas? Sachant que l'ésotérisme m'attire depuis des années, j'ai l'impression que la « magie » fais partie de moi, est-ce le cas? Si oui que dois-je faire?
 

   
   
Bonjour Morgane,

On trouve beaucoup de médiums parmi les gitans, c’est-à-dire de personnes qui se transmettent des dons de clairvoyance ou de perceptions particuliers de générations en générations. Les filles, les femmes, sont le plus souvent concernées par ces dons. Dans votre famille, vous pouvez d’ailleurs remarquer que c’est votre arrière-grand-mère, votre grand-mère et puis votre mère qui ont perpétués ces dons. Et maintenant c’est vous qui manifestez l’expression de ces dons en percevant parfois des voix ou d’autres genres de manifestations paranormales.

Une naissance est assez souvent accompagnée d’un décès, mais cela se passe dans toutes les familles. Il s’agit ici de karma. Sauf exceptions, par exemple un accident inattendu, notre naissance et notre mort sont la plupart du temps programmées par notre karma. Un échange continuel se produit dès lors entre les naissances de ce côté-ci de la vie et les renaissances dans l’autre monde.

Lorsque vous avez emménagé de cette maison dont vous parlez, probablement avez-vous perçu des réminiscences d’événements anciens qui s’y étaient déroulés. Ce qui prouve une fois de plus que vous pouvez capter des images ou des sons en provenance du monde invisible à certaines occasions. Votre don perceptif semble assez bien développé. Tous les médiums ne possèdent pas ces deux facettes de la médiumnité. Certains ne peuvent que voir, d’autres ne peuvent qu’entendre. En tout cas ce que vous avez perçu dans cette maison est très certainement relié à ce qu’on appelle la « mémoire des murs ».

Chaque événement sur la terre est enregistré sans faille dans la mémoire universelle qu’on appelle akasha. Un médium, en état de captation, peut, dans certaines circonstances, revivre en images fixes ou en séquences « filmées » des événements du passé, surtout des événements fortement chargés d’émotions intenses, par exemple lorsque un meurtre a été commis dans un lieu.

Le pilote américain que vous avez vu a peut-être séjourné dans cette maison lors de la seconde mondiale, peut-être même y est-il mort ? Cela expliquerait que son esprit « hante » encore les lieux à l’heure actuelle.

La plupart du temps les esprits cessent de nous importuner lorsque nous leur intimons l’ordre de nous laisser, bien que parfois un médium soit amené à régler certaines choses du passé le concernant avant qu’il ne quitte les lieux.

Les esprits ne peuvent d’habitude rien de grave contre nous. Ils ont néanmoins le pouvoir de nous impressionner et même de provoquer parfois des événements paranormaux : déplacement d’objets, effets électriques ou magnétiques, craquements divers...
Bien que ce genre d’actes ne porte pas à conséquence, cela peut faire très peur à certaines personnes sensibles.

Votre don de perception intervient certainement lorsque vous utilisez votre pendule, mais comme vous êtes médium, il est normal que vous perceviez aussi des choses sans l’utilisation de celui-ci. Ce support ne vous est donc pas vraiment nécessaire, mais certaines personnes ont peur de la voyance directe et préfèrent qu’on utilise un pendule ou le Tarot afin de répondre à leur questions. C’est bien d’en tenir compte.

Pour répondre à votre question : « qu’est-ce qui m’arrive ? » Je pourrais vous dire qu’il ne vous arrive rien de particulier. Vous avez simplement hérité du don de vos ancêtres côté maternel et lorsque vous vous mettez volontairement en phase de captation vous recevez les informations souhaitées. Si en plus ce que vous captez – visuellement ou auditivement – s’avère exact, il n’y a aucune raison de négliger ou de refuser votre don.

Vous êtes donc une personne « magique » que vous le vouliez ou non. C’est une chance. Beaucoup de personnes souhaiteraient avoir un don comme le vôtre, mais malheureusement il est très difficile, voire impossible, de le provoquer.

Que devez-vous faire ? Rien de bien particulier. Si votre don ne vous importune pas, ne vous met pas en relation avec des entités négatives, ne vous offre pas dans vos perceptions que des événements douloureux : morts, accidents ; essayez d’apprivoiser ce don, de le maîtriser, et surtout de toujours l’utiliser de façon positive, jamais pour faire du tort, jamais pour essayer de « lancer un sort » à quelqu’un, car vous en subiriez les conséquences un jour ou l’autre, que ce soit dans cette vie ou après. Usez aussi de psychologie par rapport à vos amis, à vos amies, aux personnes qui vous demandent une aide. Ne trichez pas, ne mentez pas, mais n’annoncez pas non plus un événement futur très négatif de but en blanc. Mettez simplement en garde la personne, conseillez-la de façon positive et constructive.

Amicalement,
Dominique
 

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Natacha G - 543 - SUISSE
   
    Depuis toute petite fille je souffre d'un problème nocturne. Je me réveille soudainement mais je suis totalement paralysée. J'ai comme un poids sur le corps, la tête me tourne et mes oreilles sifflent. Souvent j'ai l'impression de m'enfoncer ou alors d'être tirée vers le haut. Je suis parfaitement consciente de ce qui arrive mais totalement incapable de faire un geste tel que faire de la lumière ou par exemple de crier. En plus, j'ai une sensation désagréable que quelque chose essaye de m'emmener et je vois des formes bouger. Je fais aussi très souvent des rêves prémonitoires. Lors du crash Swissair à Halifax (ou j'ai perdu un ami) j'ai réveillé mon mari à 4h du matin en lui disant qu'un avion s'était écrasé. J'en arrive à avoir peur de m'endormir. Pouvez-vous m'aider ou me donner une explication? D'avance je vous en remercie.
 
   
   
Bonjour Natacha,

Les problèmes que vous décrivez semblent démontrer que vos réveils nocturnes sont marqués par les phénomènes typiques qui accompagnent, précèdent ou suivent les sorties conscientes hors du corps. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit simplement d’une expérience de la conscience qui - au lieu de s’évanouir doucement dans l’inconscience au moment de l’endormissement ou de s’arrêter lors du réveil - se prolonge. Beaucoup de personnes ne croient pas cette expérience possible et les psychologues et autres spécialistes du sommeil pour la plupart ne s’y intéressent pas. Peut-être cela est-il dû au fait que cette expérience est difficilement maîtrisable et analysable scientifiquement et qu’à moins de connaître cette expérience soi-même, on ne peut donc que se fier à des témoignages divers recueillis ici et là pour s’en faire une idée.
Tout le monde ne peut non plus, même avec de l’entraînement et toute la meilleure volonté du monde, parvenir à provoquer sciemment une décorporation, même semi-consciente.

Quoi qu’il en soit, l’expérience de la sortie hors du corps n’est plus à démontrer. Des milliers de personnes la réalisent chaque jour dans le monde et ce à divers degrés de qualité.

Les sifflements, les sensations de lourdeur, d’étouffement, de paralysie font partie des inconvénients qui précèdent le plus souvent une telle décorporation, même si chez vous ce phénomène semble agir plutôt lors de vos réveils nocturnes impromptus.

Le fait de ressentir un poids sur le corps, de ne pouvoir absolument pas bouger pendant plusieurs instants est on ne peut plus typique de cet état psychique angoissant où l’on se sent comme un prisonnier pieds et poings liés. Et d’autres perceptions - visuelles, auditives, olfactives, sensorielles - viennent souvent s’ajouter à ces sensations déjà pénibles.

Le fait de voir des formes bouger pourrait indiquer que vous êtes vraiment sur le point à ce moment-là de basculer vers un plan de conscience parallèle que l’on nomme « plan astral. » Ce plan de conscience est un des plans multiples de notre univers, certes fort différent de notre plan physique, puisqu’il est composé d’une structure mentale malléable et que ses lois de fonctionnement ne correspondent pas du tout à celles de notre monde tangible.

Il est possible que vous entriez dès lors en contact avec des formes, des consciences plus ou moins établies, des reliquats de personnalités, des entités diverses ou de tout ce qui peut constituer la vie et les différents sous-niveaux de ce plan. Une ou plusieurs de ces forces subtiles peut très bien essayer de vous attirer à elle, cela arrive fréquemment, ceci dans le but de vous impressionner, de s’amuser à vos dépends, ou tout simplement pour essayer d’entrer en contact mental avec vous sans réelle mauvaise intention. Des personnes affirment ainsi avoir recueillis des informations en provenance de membres de leur famille décédés, d’inconnus, d’entités diverses, d’anges, de guides de lumière…

Les rêves prémonitoires n’ont à priori que peu de rapport avec la décorporation. Certaines personnes pratiquent avec succès la décorporation consciente mais ne font pas pour autant de rêves prémonitoires, et vice versa.
Les rêves prémonitoires sont donc un autre aspect des possibilités de la conscience humaine dont les capacités et les possibilités sont toujours très mal connues et non élucidées encore dans leur globalité par la science. Pourtant on ne peut encore une fois que constater que les rêves prémonitoires vécus par certaines personnes sont bel et bien réels.

A première vue, vous disposez d’une sorte de conscience qui peut assez facilement dépasser les limites du conscient, ce qui vous permet d’aller recueillir des informations diverses lors de votre sommeil sur d’autres plans où le facteur temps unifie en quelque sorte le passé, le présent et l’avenir.

Le temps linéaire tel que nous le connaissons sur terre n’a rien d’absolu. Il est au contraire entièrement conditionné par notre espace-temps spécifique, et le monde physique est surtout un monde de dualité et de séparation (séparation du mental, séparation des sexes, individualisation des sentiments, des pensées.) Il n’en est pas de même sur les autres plans de conscience, et plus on se rapproche de cette source de lumière primordiale de laquelle chaque monde et chaque être est issu, plus ces différences s’estompent, se confondent, s’unifient. C’est la raison pour laquelle un événement futur apparaîtra parfois à la conscience humaine des semaines, des mois, voire des années avant sa réalisation et sa cristallisation dans notre monde terrestre. La majorité des événements de nos vies existent donc depuis toujours pourrait-on dire à un certain niveau de conscience situé hors temps, et il n’y a qu’à notre bas niveau matériel que ces événements n’ont pas encore eu « le temps » de se déployer, d’être actualisés. De là, l’explication des rêves prémonitoires et des clairvoyances exactes par rapport au passé mais surtout au futur.

Voici donc quelques explications sommaires par rapport à vos réveils nocturnes désagréables et à vos rêves prémonitoires.

La peur que l’on peut avoir avant de s’endormir, surtout dans votre cas, est compréhensible. Il n’est pas facile de la maîtriser, mais le meilleur moyen de vous rassurer est de vous dire que quoi qu’il arrive, vous ne risquez rien. Même si les sensations désagréables que vous vivez parfois ressemblent à des cauchemars, aucun de ces cauchemars n’est en mesure de perdurer ni de vous immobiliser définitivement. Si vous arrivez à vous convaincre que vous ne risquez rien, ce qui est fondamentalement vrai, la peur devrait lâcher prise peu à peu, et peut-être même qu’un jour vous parviendrez à maîtriser ces sensations dérangeantes et à basculer sans trop de mal en pleine conscience dans ce monde subtil que nous traversons tous en permanence sans nous en rendre compte.

Vaincre la peur est une condition essentielle pour mener à bien ce type d’expérience. Certaines personnes font des exercices précis afin d’y arriver, mais l’inconnu peut aussi faire peur. Dans ce cas mieux vaut s’abstenir. En tout cas, si vous arriviez à contrôler ces instants cruciaux qui vous séparent de l’état de conscience « astral », vous vous rapprocheriez d’une sorte de « sommeil initiatique » qui pourrait s’avérer dans les mois ou les années futures très instructive.

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Sian M - 542 - FRANCE
   
    Je suis intéressée par l'ésotérisme, mais il y a deux choses qui m'intriguent, et j'espère que vous y répondrez. L'une c'est comment savoir si nous avons des pouvoirs et comment savoir quels sont ces pouvoirs ? L'autre question concerne nos anges gardiens. Je voudrais savoir comment entrer en contact avec mon ange gardien car j'ai la sensation que celui-ci est un garçon mais je voudrais en avoir confirmation. Merci.
 
   
   
Bonjour Sian,

Certaines personnes possèdent des pouvoirs médiumniques de façon tout à fait évidente. Par exemple, certaines sont nées avec des dons de clairvoyance qui se sont manifestés très tôt dans leur vie. Mais ce n’est qu’à partir d’un certain âge – 4 ou 5 ans – qu’un enfant se rendra compte par lui-même qu’il voit des « choses » que la majorité des adultes et des enfants de son entourage ne voient pas. De même, s’il possède un don de clairaudiance il entendra par exemple des voix lui parler que personne d’autre n’entend. Pour un tel enfant, la question ne se posera donc pas de savoir s’il a un don de perception particulier car même si personne ne croit qu’il en a possède un, cela ne change rien pour lui à l’évidence de ses facultés.

Pour un adulte qui possède un don de médium – clairvoyance, clairaudience ou médiumnité à effets physiques – la question se pose encore moins, car passé l’adolescence la personne sera encore plus à même de se rendre compte par elle-même de ses dons particuliers. Normalement, la question ne se pose donc pas, sauf s’il s’agit par exemple de dons intuitifs, car il est difficile de se rendre compte par soi-même de la qualité de son intuition. Dans ce cas précis, seules l’expérience, les mois ou les années confirmeront la qualité et la réalité d’un sens intuitif qui dépasse nettement la moyenne. Par exemple, s’il vous arrive de deviner ou de pressentir assez souvent des choses précises ( événements, accidents, solutions à des problèmes difficiles qui jaillissent spontanément, rêves prémonitoires.. ) il se peut que vous ayez un don intuitif développé et vous êtes donc en fait la personne la mieux placée pour savoir si oui ou non vous possédez un don quelconque.

Donc, soit vos dons sont totalement évidents, pour vous et pour les autres, soit il vous appartiendra de les évaluer par vous-même.

Quant aux pouvoirs, certaines personnes possèdent par exemple des dons de magnétisme et de guérison. Encore une fois, ce n’est qu’avec le temps et l’expérience que l’on saura si on possède ou non un don de cette nature ou d’une autre sorte. Si on possède un don évident pour le dessin, la musique, les mathématiques ou pour tout autre chose, en principe il n’est pas nécessaire que quelqu’un nous confirme ce don. On s’en rend facilement compte par soi-même. Il en est de même pour les dons médiumniques ou paranormaux. Dans le cas du magnétisme, certains indices comme l’échauffement des mains, des sensations de brûlure, des résultats vraiment surprenants seront des éléments qui mettront par exemple ce don en évidence.

Concernant votre deuxième question, un ange gardien peut être une personne vivante ou décédée. Il peut s’agir d’un garçon, d’une fille, d’un homme, d’une femme, d’un être ou d’une entité de l’au-delà, d’un guide de lumière, d’un ange...

Si votre ange gardien est une entité non physique ( être décédé, guide spirituel de l’au-delà ) le simple fait d’orienter vos pensées vers cette entité vous met en contact avec elle, car cette entité perçoit instantanément le sens de votre pensée ou de votre souhait grâce à son contenu mental et émotif. Nos pensées forment en effet des images et des vibrations particulières facilement perçues par les êtres de l’au-delà. Et plus l’entité sera évoluée, plus elle sera à même de répondre à vos pensées et éventuellement de nous aider.

Seule une personne très intuitive ou un bon médium pourrait vous confirmer que votre ange gardien est bien ce garçon auquel vous penser. Le mieux serait de poser la question sans donner aucun indice quant à « l’ange gardien » auquel vous pensez. Vous verrez bien la réponse qu’on vous propose, tout en sachant que ce genre d’investigations fournit rarement une réponse fiable à 100 %. Il n’empêche que si vous posez cette question par exemple à 4 ou 5 très bons médiums sans leur donner aucun élément de réponse au départ et que plusieurs d’entre-eux vous donnent des indications précises qui corroborent vos pensées, il y a de fortes chances pour que ce que vous imaginiez simplement jusque là corresponde bien à la réalité.

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Fabienne M - 541 - SUISSE
   
    J'aimerais savoir quoi faire de mes prédispositions. Petite, je devinais ce que les gens allaient dire. Une fois, j’ai vu une belle main devant mon visage et à 6 ans j’ai vu le parrain de mon père mort du cancer… gros traumatisme.

Adolescente, j'étais persuadée d'être possédée par une voix. A seize ans, après la mort de ma grand-mère (cancer) je devins boulimique. Je vécu alors une demi-sortie de corps et perçu mon corps astral.
Ces dernières années je me réveillais la nuit, mon corps vibrant et chauffant fortement. J'aurais pu vomir de l'énergie. Je me réveillais également avec la sensation désagréable d'avoir « atterri » dans mon corps.
Il y a 4 ans, j'ai assisté au suicide d'un garçon inconnu. Deux ans plus tard, j'ai découvert le champ du cygne et une présence s'est glissée dans mon lit. La même nuit, mon père me dit avoir senti également une présence. Par la suite, chez mon copain, nous fûmes tous deux réveillés par des coups frappés à la porte. Et le matin une main semblait me pousser doucement. Terrorisée, je me rendis en France chez une médium qui fit venir la présence. C'était le jeune suicidé ! Il venait me remercier d'être parti sur mon cri d'amour : « je t'en prie, ne saute pas ». Il a dit qu'il partait vers la lumière, mais qu'il reviendrait quand j'aurais besoin de lui (?). Lors de cette même séance, la médium me mit en contact avec une de mes aïeules qui me dit qu'elle m'avait transmis un don de guérisseuse ou quelque chose en rapport avec les mains. Ses paroles étaient remplies d'amour. La médium me dit aussi que j'étais moi-même médium, que ma profession d'enseignante était un passage obligé, mais que je finirais par exploiter ce don. Je demandais alors un signe et chez Payot,je « tombai » sur Barbara Ann Brennan ! Cet été encore, j'ai vu une ombre dans ma chambre et une voix m'a susurré : « salope » à mon réveil. Mais j'ai également vu une magnifique lumière dorée dans mon salon.

Cette année j'ai passé la 1ère initiation reiki. Après mon appel d'énergie, je ressens fortement l'énergie qui m'entoure et vibre de droite à gauche. J'aimerais méditer mais j'ai peur d'attirer des choses malsaines. Mon entourage m'a déjà souvent pompé de l'énergie. J'ai peur d'être une sorte de phare dans la nuit pour les paumés incarnés ou non, d’où ma peur de me laisser aller. J'ai très envie cependant d'avancer sur mon chemin de vie. Un conseil serait le bienvenu. C'est marrant, lorsque j'écris ces lignes je vois des tâches mauves violettes autour de moi. Un grand merci d'avance pour votre réponse et meilleures salutations.
 

   
   
Bonjour Fabienne,

Vous êtes certainement née avec un don médiumnique, et c’est ce don qui vous a permis d’avoir très tôt diverses visions. Lorsqu’on possède un tel don, il est fréquent de vivre des situations étranges qu’on ne s’explique pas toujours et dont on hésite parfois à raconter à son entourage, de peur de passer pour un être déséquilibré!

Probablement votre sensibilité médiumnique vous a-t-elle permis aussi de faire plus facilement des sorties semi conscientes hors du corps. Se réveiller avec la sensation d’avoir atterri dans son corps est assez typique d’une rentrée brusque dans le corps physique après une sortie astrale. En principe, cela ne présente aucun danger pour la santé, mais cette sensation, tout comme celles qui précèdent une sortie consciente hors du corps (sensation de paralysie totale, d’étouffement, de poids sur soi, tremblements, perception de sons, de sifflements… ), cette sensation est très désagréable.

Il semble que votre médiumnité, comme cela arrive le plus souvent, soit - au moins à certains moments - spécialement en rapport avec les basses fréquences astrales. C’est la raison pour laquelle certains phénomènes paranormaux dérangeants et s’apparentant au poltergeist ( coups sur des portes par exemple ) peuvent être provoqués en votre présence et soient même perceptibles par des personnes qui ne sont pas médiums.
Votre canal médiumnique n’étant pas étanche, rares d’ailleurs sont les médiums dont le canal est totalement étanche et protégé, ce canal absorbe et laisse passer les vibrations les plus diverses. C’est la raison pour laquelle vous pouvez entendre à certains moments des voix inconnues qui vous parlent, qui se confient à vous, et même qui vous insultent!

Le jeune suicidé qui s’est adressé à vous par l’entremise de cette médium a probablement voulu vous dire qu’il tenterait de répondre à vos appels si jamais vous vous adressiez à lui en pensée, qu’en somme il agirait ou tenterait d’agir envers vous comme un « ange gardien », soit en vous inspirant, soit en communiquant directement avec vous grâce à votre médiumnité.

Le don médiumnique provient le plus souvent d’une hérédité transmise entre des membres (surtout féminins) d’une même famille. Elle est en rapport avec une prédisposition génétique glandulaire. Votre aïeule vous a donc certainement transmis son don sans le vouloir, car cela se fait de façon automatique, et il est tout à fait possible que ce don concerne également le magnétisme curatif, surtout si vous ressentez assez facilement des sensations de chaleur dans votre corps. Ces sensations signifient que des énergies bouillonnent en vous, et que ces énergies pourraient peut-être être utilisées à bon escient pour soulager certains maux. Le fait de tomber nez à nez avec Barbara Ann Brennan me semble être une synchronicité des plus intéressantes qui signifie à mon sens que vous devriez peut-être envisager de vous engager progressivement sur la voix du magnétisme curatif, sans pour autant abandonner pour l’instant votre profession actuelle. Les livres de Barbara Ann Brennan, et surtout Le Pouvoir Bénéfique des Mains sont en tout cas une vraie mine d’or pour qui souhaite découvrir ou approfondir le magnétisme curatif.

Je pense donc que votre don mériterait certainement d’être développé, mais à votre rythme, sans rien presser. La meilleure solution serait me semble-t-il de proposer vos services à des personnes de votre entourage qui souffrent et qui ne demandent qu’à obtenir une aide parallèle providentielle. Peut-être le faites-vous déjà. Sachez que vous ne pourrez jamais guérir tout le monde ni toutes les maladies, mais si votre don est réel, vous obtiendrez parfois des résultats extraordinaires, grâce notamment aux médecins du ciel qui vous aideront dans vos pratiques. Les exercices de reiki en tout cas sont excellents, car ils permettent de mieux dompter les énergies qui s’offrent à nous.

La médiumnité, le magnétisme pompent beaucoup d’énergie, c’est une des raisons pour lesquelles il faut utiliser ces énergies avec circonspection, ne pas exagérer, ne pas vouloir en faire trop. Après avoir manipuler ces énergies ou les avoir dispensés détendez-vous, relaxez-vous, dormez au besoin.

Avant tout contact médiumnique ou toute séance de magnétisme faites une courte demande spirituelle. Demandez à un guide ou un être spirituel de votre choix qu’il éloigne de vous toute entité nuisible. Si vous le désirez, utilisez aussi le triangle divin de l’abbé Julio disponible sur France Lecture, portez-le discrètement sur vous ou gardez-le à proximité de vous lorsque vous faites un appel d’énergie.
Le mauve est la couleur de la guérison spirituelle par excellence. Tout semble donc indiquer clairement la voie qui vous est destinée.

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Laurence B - 540 - FRANCE
   
    Depuis le décès de mon beau-frère il y a mois, j'ai eu envie de lui parler et j'ai eu recours à l'écriture automatique, comme ça, sans aucune préparation ni concentration particulière. Lorsque le stylo a bougé pour la première fois, ça m'a fait bizarre, puis très vite, je me suis sentie bien. J'ai pu discuter avec lui et avec d'autres. J'avais demandé à leur parler en les appelant par leurs noms et prénoms. Ils me répètent souvent que "je suis brave, gentille et que je suis forte. Je suis l'espérance des enfants des autres".

Lorsque j'ai un doute, je peux faire appel à certaines personnes supérieures et respectées qui me rassurent et me guident, mais depuis quelques temps, je suis triste car j'ai perdu mon papa, et certains esprits doivent profiter de cette faille. Ils se font passer pour d'autres personnes en qui j'ai confiance. Je me suis mise à douter, et je suis sans cesse en train de demander si je parle bien à la bonne personne. Est-ce dû à ma fragilité du moment ? Comment puis-je faire pour demander la protection d'un guide, de mon guide, car je ne sais pas si j'en ai un et de ce fait, je ne connais pas son nom. Je suis très heureuse des discussions que j'ai avec les disparus, notamment récemment avec les enfants qui sont morts jeunes et qui sont très tristes. Ils me demandent de les écouter, d'être là pour eux et de les embrasser. Je sens un souffle froid devant mon visage. Ils sont là. Je leur souri et ils me remercient "d'être souriante aux enfants des autres".

Les personnes qui me parlent m'ont dit qu'ils ne me feraient jamais peur, qu'ils ne viendraient pas me surprendre dans mon lit ou dans ma douche, et qu'ils ne me feraient jamais de mal. J'ai l'impression de les entendre avant d'écrire. Ils m'ont dit que c'est parce que j'étais très réceptive et qu'ils me parlaient dans mon oreille près de mon coeur. J'écris relativement vite et les sauts entre les mots se font tous seuls. Y a-t-il des choses que je dois faire ou ne pas faire ? C'est très nouveau pour moi et ça me procure beaucoup de bien être. Je me suis ouverte aux autres encore plus, je suis plus à leur écoute... C'est très positif. Je souhaite que ça puisse durer, pour eux comme pour moi. Je vous remercie pour toute l'attention que vous porterez à mes questions. Merci et Bravo!
 

   
   
Bonjour Laurence,

Les problèmes d’interférences sont courants chez les médiums et les personnes sensitives. Ceci est dû au fait que le canal par lequel passe les informations médiumniques est rarement étanche. Lorsque le médium se met en phase de communication, que ce soit par l’écriture automatique ou par un autre moyen, de nombreux esprits peuvent avoir envie de s’engouffrer par cette porte ouverte sur leur monde, et c’est ce que certains n’hésitent pas à faire.

Certains médiums ont un canal protégé, très souvent par l’un ou l’autre guide spirituel, et ne sont donc jamais confrontés à ce genre de problèmes, mais ces médiums sont le plus souvent coupés des entités astrales courantes, comme les personnes décédées, car leur canal n’est pas ouvert sur les fréquences propres à l’astral moyen d’où communiquent bon nombre de ces « esprits ».

Il existe plusieurs solutions pour tenter d’éradiquer les problèmes d’interférences. Vous pouvez en essayer plusieurs et voir par vous-même celle ( ou celles ) qui donne les meilleurs résultats. Premièrement, avant chaque séance d’écriture automatique, faites un appel mental à un protecteur spirituel de votre choix. Si vous le désirez, vous pouvez faire appel à l’un des Guides spirituels avec lesquels nous sommes en contact, comme Sashan, qui s’occupe plus volontiers de l’aide à apporter aux médiums. Appelez-le simplement quelques fois mentalement pour qu’il capte votre pensée. Essayez de ressentir sa présence, de bien vous relaxer, et demandez-lui d’éloigner les entités inopportunes. Il n’est pas nécessaire de le voir ou de l’entendre.

Vous pouvez également vous concentrer une petite minute sur l’image du Triangle divin disponible gratuitement sur notre site et laisser ce symbole protecteur à côté de vous pendant toute la durée de votre séance.

Certains endroits d’une maison ou d’un appartement sont aussi parfois mieux protégés que d’autres. Il se peut par exemple que votre chambre soit plus adéquate que votre salon pour capter les messages. Testez plusieurs endroits. Si vous découvrez chez vous un bon emplacement , organisez vos séances de préférence à cet endroit-là. Certains lieux de culte (petites églises, chapelles… ) repoussent aussi les entités nuisibles. Si ces lieux sont discrets, peu fréquentés, pas trop éloignés du domicile et pas trop froids en hiver, ils peuvent s’avérer d’excellents endroits pour capter des messages médiumniques. Essayez de vous limiter à un jour maximum par semaine d’écriture automatique, et choisissez toujours de préférence le même jour et les mêmes heures.

Une grande fragilité nerveuse, émotionnelle, psychologique peut avoir des effets négatifs sur la sensibilité médiumnique. Mieux vaut donc s’abstenir si possible de faire de l’écriture automatique pendant ces moments-là, et attendre une période plus sereine.

D’après ce que vous dites, et comme on vous l’a affirmé, vous êtes effectivement très réceptive, et vous possédez une excellente sensibilité qui vous permet notamment d’entendre les messages avant qu’ils ne passent par votre main. Tous les praticiens de l’écriture automatique ne peuvent en dire autant. Il est même tout à fait possible qu’un jour vous puissiez vous passer de l’écriture automatique, en notant simplement sur papier les paroles entendues.

Les meilleurs conseils que l’on peut vous donner sont de ne pas abuser de votre don, car la pratique de l’écriture automatique demande beaucoup d’énergie, et ensuite, comme il a été dit plus haut, de demander une protection spirituelle avant chaque séance.

Il semblerait que vous soyez prédisposée à capter les enfants. Serait-ce une petite mission qui vous a été confiée ? Même si on ne vous la pas dit ? Il se pourrait que ce genre de contact génère en tout cas moins d’interférences car issus probablement d’un niveau plus élevé, donc moins accessible aux entités gênantes. Peut-être devriez-vous à l’avenir vous concentrer sur ce genre de contact ? De toute façon, votre beau-frère et votre père vont s’éloigner un jour de la sphère terrestre afin de rejoindre des niveaux de vie plus éthérés. Il vous deviendra alors peut-être impossible de les capter, et il est totalement déconseillé de retenir une personne décédée à proximité des vibrations terrestres en l’empêchant de progresser vers la lumière qui s’offre à elle. Il se pourrait donc que le fait de recevoir d’autres « personnes » à la place de celles attendues signifient que ces dernières deviennent moins accessibles au fil du temps. Raison pour laquelle des entités non sollicitées en profiteraient pour s’exprimer à leur place ? Ceci serait une autre explication à vos problèmes d’entités actuels.

Amicalement,
Dominique

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil