FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

 

            Courrier 35
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Sonia B - 451 - CANADA
 

 

 

  J'aimerais vous raconter mon rêve et savoir ce qu'il signifie. J'étais dans mon salon et j'ai vu un serpent qui se tenait devant ma bibliothèque qui me regardait fixement et qui voulait s'attaquer à moi. Il avait la peau comme un verre de terre mais avec des yeux en amande très noirs. En essayant de le chasser de chez moi, il a voulu se sauver en dessous de ma bibliothèque mais en faisant cela il se reproduisait en plusieurs serpents. Je n'en venais pas à bout et j'étais très paniquée! Une gargouille est apparue et elle grognait après moi, comme pour les protéger. J'ai essayé de l'assommer avec la chaise de la cuisine et ils se sont tous sauvés... J'ai pris le téléphone pour raconter à ma mère ce qui venait de m'arriver et je me suis réveillée! Si vous pouviez m'éclaircir sur ce rêve ça m'aiderait beaucoup à ne plus y penser car je ne vois que ce serpent blanc aux yeux noirs dans ma tête et cela signifie sûrement quelque chose. Je vous remercie.
 
 
 
Bonjour Sonia,

Le psychologue et psychanalyste Jung dit que le serpent incarne notamment le mystère, mais il représente et symbolise aussi:

- La vie. Les Chaldéens n'utilisaient d'ailleurs qu'un seul mot pour vie et serpent.
- L'énergie. La kundalini qui est cette énergie qui part du bas de la colonne vertébrale et qui remonte vers les différents chakras est représentée par un serpent.
- La guérison. Le caducée, ce bâton entouré d'un serpent est toujours le symbole actuel de   la médecine.
- La fécondité.

Le serpent peut donc être considéré comme un archétype fondamental lié aux sources de la vie, du mystère, de la guérison, de la fécondité et de l'imagination.
Il est à noter que le serpent peut aussi symboliser la trahison.

Votre subconscient a probablement associer l'image d'un ver et d'un serpent pour produire cette sorte d'animal hybride ressemblant à la fois à un ver et à un serpent. Les yeux noirs pourraient être associés aux yeux d'une personne dont le regard vous a marqué ou qui vous veut du mal.

Le serpent dans votre rêve ayant un aspect plutôt effrayant et négatif, vous avez décidé logiquement de le chasser. Dans ce cas-ci ce serpent pourrait éventuellement représenter une trahison ou un ennemi potentiel ou réel qui roderait autour de vous et dont vous auriez du mal à vous débarrasser, mais le fait de ne pouvoir en venir à bout est assez typique des situations d'empêchements ressenties dans les rêves et peut être d'origine psychologique ou physiologique.

Ne pas pouvoir arriver à maîtriser ce serpent pourrait aussi indiquer que vous n'arrivez pas facilement à bout de vos épreuves actuelles ou de contraintes liées à votre vie personnelle.
Ce rêve pourrait aussi signifier que vous imaginez parfois que tout est contre vous, que certaines situations vous dépassent ou que certaines personnes veulent vous faire du tort. Les interprétations sont donc multiples.

Comme vous vous êtes identifiée complètement à la situation de ce rêve, votre premier souci a été de partager cette aventure étrange avec votre mère. Ce que vous auriez probablement fait si tout ceci était arrivé dans la réalité.

Il n'est pas dit que ce rêve ait une signification particulière. Pour pouvoir le dire, il faudrait pouvoir le mettre en parallèle ou en convergence avec d'autres rêves et tenir compte d'un tas de facteurs émotionnels, psychologiques, physiologiques et environnementaux vous concernant.

Amicalement,
F*

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
     
    Puce P - 450 - FRANCE
   
    J'ai perdu une personne très proche et une de mes amies proche de celle-ci aussi a fait deux rêves bizarres. Le premier s'est déroulé la nuit où il est décédé dans ce rêve. La personne ne pouvait pas lui parler, il se contentait de sourire et puis soudain plus rien. Puis, 15 jours après, dans le second rêve il ne pouvait toujours pas parler mais il souriait toujours et il a tendu à cette amie un mot où était écrit: "je t'aimais bien..." Mon amie a répondu: "moi aussi" puis elle s'est réveillée en pleurant. Se peut-il que la personne décédée soit venue la voir dans ses rêves et que cela m'arrive aussi un jour?
 
   
   
Bonjour Puce,

Il est tout à fait possible que la personne décédée dont vous parlez soit venue visiter le rêve de votre amie et qu'elle ait entrevu l'apparence actuelle de cette âme désincarnée et entendu le message qui lui était adressé. Il est bien sûr possible également que votre amie ait fait un simple rêve...

Il est extrêmement difficile de déterminer l'origine de la plupart des rêves qui résultent très souvent d'un mélange d'impressions et d'émotions redistribuées par le subconscient sous une forme ou sous une autre. Certains rêves dépassent cependant ce type d'influence et nous mettent en contact avec divers éléments extérieurs indépendants de notre subconscient. Le contact mental avec un ami ou un parent décédé n'en est qu'un exemple.

Il se pourrait que vous fassiez vous aussi un jour ce genre de rêve, tout est possible, mais cela dépend de nombreux facteurs et notamment de votre réceptivité personnelle.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Murielle I - 449 - FRANCE
   
    Je vais subir une IVG dans une semaine et au-delà de ma peine, je me pose certaines questions dont j'aimerais connaître votre opinion :
- Cet acte peut-il alourdir mon karma ?
- D'un point de vue spirituel cela peut-il être considéré comme une "faute sur mon parcours" ?
- Enfin, au risque de paraître irraisonnée et atroce, voici mon sentiment : j'ai déjà un premier enfant et ce fut un immense bonheur tant avant qu'après ma grossesse. Ce premier enfant est comme un être exceptionnel pour nous (comme tous les enfants mais par exemple cet enfant est né un 7, le chiffre porte-bonheur de mon couple, ou alors nous faisons les mêmes rêves dans lesquels notre enfant vient nous délivrer des messages...) C'est un peu notre petit ange! Mais, cette nouvelle grossesse non désirée, bien que la décision de l'arrêter me chagrine, m'est réellement singulière. Je ne la supporte pas et je n'ai aucun amour pour cet être en moi. Pire, j'ai l'impression que cette grossesse n'aurait jamais dû se produire et qu'il soit mieux de passer par l'avortement. Ce n'est pas comme la première fois (bien sûr toutes les grossesses ne se ressemblent pas) mais là, c'est étrange, j'ai vraiment un sentiment bizarre que je ne dois pas avoir cet enfant. Je tente d'interroger mon guide mais en ce moment la communication est difficile comme je ne suis pas en forme et assez perturbée. Pouvez-vous me donner votre sentiment ? Merci infiniment.

 
   
   
Bonjour Murielle,

Il m'est difficile de dire si votre ivg pourrait alourdir ou non votre karma. Dans certains cas, pour certaines mères, pour certains parents, ce sera effectivement le cas, mais il faudrait disposer d'un ensemble important de paramètres (notamment karmiques) pour pouvoir le dire et savoir dans quelle mesure ce karma en serait alourdi.
Normalement, spirituellement parlant, toute vie devrait être acceptée, quelles que soient les circonstances qui l'ont amenées dans le ventre de sa mère, car des circonstances de procréation non favorables peuvent très bien résulter d'une dette karmique que l'on se devrait d'assumer. Dans ce cas, refuser une maternité ou une paternité créera sinon une lourde dette karmique au moins un retard dans le règlement de cette dette.

Ce problème est complexe, et dans un sens il est encore plus difficile à résoudre à l'heure actuelle où la médecine et même des lois permettent de supprimer la vie d'un embryon suivant le désir de la mère, du père ou d'autres personnes.
Où se situe la limite entre un infanticide et une mort programmée acceptable et légitime? Dans certains pays, un avortement pratiqué avant 8, 10, 12 semaines est déclaré légitime. Qu'en est-il alors d'un avortement qui serait pratiqué dans ces pays 1 heure ou 1 jour après la date de tolérance légitime?  Est-ce qu'un homme de loi est apte à décider quand commence réellement la personne humaine, et à partir de quel moment précis il faut la respecter et la protéger? Je comprends cependant que l'on ait dû légiférer et mettre des limites aux pratiques d'avortement pour éviter des abus de toutes sortes.

La prise de décision d'une interruption de grossesse est toujours une décision grave à prendre, spirituellement ou simplement humainement parlant.
Bien que je sois plutôt contre le principe d'une telle intervention, il m'est moi-même arrivé de la conseiller à quelque personne de mes proches car j'estimais dans ce cas précis que ni la mère ni le père ne présentaient les conditions suffisantes (morales, financières, psychologiques et physiques) pour assumer la venue au monde d'un enfant et pouvoir lui procurer une éducation dans de bonnes conditions. Il s'est avéré que cette décision - qui fut prise - fut selon moi la "moins mauvaise", car le père a fini par quitter cette femme et celle-ci est décédée 10 après... 

Dans votre cas, si vous ressentez d'ores et déjà un rejet de cet enfant et si ni vous ni son père ne le désirez, il vaut peut-être mieux - surtout pour lui - que vous ne le mettiez pas au monde. Dommage que vous ne puissiez avoir l'avis de votre Guide. Il aurait certainement pu vous conseiller judicieusement et personnellement à ce propos.

A l'avenir - si je peux me permettre de vous conseiller - faites tout ce que vous pouvez pour éviter que cet incident ne se reproduise.

L'âme qui aurait pu être accueillie parmi vous s'incarnera ailleurs, dans une autre famille. Souhaitez-lui de trouver de bonnes conditions de naissance et d'existence, et continuez simplement de concentrer tout votre amour de mère sur votre fils comme vous le faites si bien actuellement.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Monique G - 448 - FRANCE
   
    Denis a 25 ans, il est mort en avril dernier d'un accident de la route. Je suis sa maman et je me fais beaucoup de soucis pour lui car il ne voulait pas mourir j'en suis sûre et je voudrais l'aider. Je ne peux supporter qu'il ait froid ou qu'il ait peur. Je cherche quelqu'un qui pourrait me dire où en est mon petit.
 
   
   
Bonjour Monique,

Votre fils ne peut normalement avoir froid là où il est, seul notre corps de chair ayant la possibilité de ressentir les effets physiques du froid et de la chaleur. Le corps astral actuel de votre fils ne peut donc en souffrir sauf s'il restait prisonnier de conditions mentales et psychologiques lui procurant de telles sensations imaginaires.

Une personne ayant par exemple péri de froid ou dans un incendie peut revivre pendant un certain temps les circonstances de sa mort parce que celles-ci ont impressionné fortement son mental, mais des aides de l'au-delà sont toujours disponibles pour aider une âme qui vient de rejoindre l'au-delà à s'extirper le plus vite possible de ce genre de traumatisme. Ainsi votre fils a pu revivre le drame de son accident pendant quelques jours ou quelques semaines terrestres mais je suis convaincu qu'il en est sorti maintenant et qu'il poursuit tranquillement sa destinée céleste, car la vie de l'âme continue, que ce soit ici-bas ou ailleurs, seules les conditions d'existence changent...

Essayez de ne pas vous faire trop de soucis à son propos car votre fils capte et ressent vos états d'âme et cela doit le chagriner de vous voir vous tracasser ainsi pour lui.
Dites-vous bien que votre fils n'est pas mort, qu'il est simplement passé de l'autre côté du voile, comme nous le faisons tous un jour ou l'autre.

Je comprends néanmoins la douleur que représente la perte d'un enfant, d'un parent, d'un ami très cher. Cette peine et surtout cette absence est souvent très lourde à porter car en s'en allant un être aimé s'en va avec un morceau de nous-même. Mais la vie est ainsi faite, et nous n'avons d'autre choix que d'accepter ce qui nous paraît souvent injuste.
Le plus important est d'avoir foi dans un amour qui ne peut s'éteindre et qui se prolonge bien au-delà de cette vie, même si cet autre côté de l'existence nous paraît bien mystérieux.

La vie actuelle de votre fils peut être beaucoup plus exaltante, plus riche, plus épanouissante qu'elle ne l'était sur terre, ce qui n'empêche qu'il vient certainement de temps en temps auprès de vous sans que vous le sachiez, ne fût-ce qu'en pensée.
Le voile entre ce monde-ci et l'autre est fort dense. C'est ce qui nous empêche le plus souvent de communiquer avec ceux qui nous quittés. Il arrive pourtant que ce voile s'amincisse ou s'entrouvre un tant soit peu sur l'autre monde. C'est ainsi que des personnes, des médiums, des êtres sensitifs, arrivent à entrer en contact avec l'au-delà et à s'entretenir avec des amis d'autrefois, avec des parents ou avec d'autres âmes.

Certains médiums, certains channels pratiquent ce genre de communication. Ceux qui le font avec sérieux et compétence ne sont pas nombreux mais ils existent. Peut-être un de ceux-ci pourrait-il vous apprendre quelque chose sur les conditions d'existence actuelles de votre fils? C'est en tout cas un des seuls moyens qui peut permettre d'en savoir un peu plus à propos de la nouvelle destinée d'un être aimé parti pour l'autre vie...

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Benjamin G - 447 - FRANCE
   
    Je voudrais savoir comment connaître le nom de mon ange gardien. Merci.     
   
Bonjour Benjamin,

Connaître le nom de son véritable ange gardien n'est pas facile. Beaucoup de personnes se contentent de consulter la liste des 72 anges de la Kabbale dont chacun répond à une période bien précise de notre calendrier. Chaque ange occupe ainsi une portion de 5° sur l'ensemble des 360° de la configuration céleste. Ce classement est bien sûr aléatoire car il ne tient pas compte d'un tas de paramètres comme les années bissextiles ou les finesses de localisation concernant votre naissance. Le fuseau horaire ne fonctionnant que par tranche d'une heure est donc plutôt imprécis car vous pouvez facilement vous trouver à cheval entre un ange et un autre suivant votre heure et votre lieu de naissance. Quoi qu'il en soit si vous faites appel à l'un de ces anges, quel qu'il soit, vous devriez recevoir une réponse vibratoire positive en retour, et c'est cela le plus important.

En dehors de ces anges "classiques" vous pouvez bien sûr avoir un ou plusieurs autres protecteurs ou anges gardiens. Un parent, un ami, toute personne évoluant ici-bas ou dans l'au-delà peut vous envoyer un courant protecteur, mais la force et l'efficacité de ce courant sera fonction de l'élévation spirituelle de celui qui vous l'envoie. Un guide de Lumière expérimenté qui a atteint sa Réalisation disposera par exemple d'une force protectrice beaucoup plus puissante et pourra influencer de façon plus significative le cours d'une existence.

De bons channels, de bons médiums peuvent parfois se mettre en relation avec ces êtres et tenter de savoir qui est le protecteur particulier de telle ou telle personne. Cela peut être un des moyens pour arriver à en savoir plus à ce sujet.

Un autre moyen, peut-être plus simple, est de vous adresser à un être spirituel ou un guide de Lumière déjà connu de vous. Il se fera certainement un plaisir de répondre à votre appel si celui-ci est sincère et rempli d'amour. Cela ne signifie pas qu'ils exaucera tous vos souhaits, loin de là, mais il pourra certainement adoucir votre existence d'une façon ou d'une autre. Il pourra par exemple vous octroyer une grâce en rapport avec la vie pratique, avec votre travail, ou concernant vos relations, votre vie affective, votre santé, votre vie spirituelle...

Si un protecteur céleste a déjà votre préférence, il n'est pas interdit que vous en ayez un nouveau qui se mettra dès lors en relation avec l'ange ou les autres aides invisibles qui vous concernent afin d'unir ses efforts aux leurs et d'agir avec eux dans l'harmonie céleste.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Cézarine L  - 446 - FRANCE
   
    L'année dernière j'ai rencontré une fille qui a parlé avec mon ange gardien. Et là, ce fut la révélation... Le lendemain, j'ai "décollé" par le chakra couronne et j'ai senti des choses merveilleuses et l'amour infini. J'ai "rencontré" aussi une âme avec laquelle mon âme a une relation d'amour exceptionnelle tellement forte que je n'arrive pas à la décrire. Je sais qu'il s'agit de mon enfant à venir. Avec mon mari, on est en essai bébé depuis 1 an et demi. Je sens souvent sa présence, confirmée par un thérapeute très callé en énergétique et autres. Cependant, j'aimerais communiquer avec cette âme qui sera mon enfant afin de savoir comment se déroule la réincarnation et pourquoi je dois encore attendre avant d'être enceinte. Pensez-vous que ce soit possible? Merci pour votre réponse.
 
   
   
Bonjour Cézarine,

Si vous vous voulez apprendre des choses intéressantes sur la réincarnation, de nombreux livres existent à ce sujet. Certains sont bien sûr meilleurs et surtout plus justes que d'autres, mais si l'un ou l'autre aspect de la réincarnation vous paraît obscur, je pourrais toujours tenter d'y apporter quelque éclaircissement.

Il y a peu de chances selon moi que votre enfant soit à même de vous en apprendre à ce sujet car cela nécessiterait déjà de votre part que vous puissiez communiquez médiumniquement et suffisamment bien avec lui, que vous ne subissiez pas d'interférences et ensuite que ses connaissances soient suffisantes. Une âme de l'au-delà n'étant pas nécessairement plus au courant du processus de la réincarnation humaine qu'un être humain vivant sur terre dans un corps de chair.

La naissance d'un enfant devrait toujours résulter d'une fécondation naturelle, et cela n'a rien avoir avec une croyance quelconque ou des préceptes religieux rigides. Je ne pense pas que ce point vous concerne, mais je profite de votre courrier pour donner aux lecteurs un avis spirituel objectif à ce propos. Une procréation forcée, artificielle, peut en effet contrarier ou fausser le destin d'une âme et celui de ses parents. Une âme peut être ainsi amenée à se réincarner trop tôt, à un moment mal choisi ou dans des conditions initialement non prévues pour elle. Ce qui n'est bien sûr pas souhaitable ni pour elle ni pour ses parents.

La plupart du temps nous ignorons tout de notre karma, de celui de notre future progéniture et des lois spirituelles qui accompagnent la venue au monde d'un enfant. Certaines personnes peuvent ainsi se voir refuser la venue d'un enfant pour des raisons karmiques sans en comprendre la raison. J'espère bien entendu de tout coeur que ce n'est pas votre cas et que vous pourrez accueillir bientôt cette âme tant désirée, mais dites-vous que s'il y a retard ou empêchement celui-ci fait peut-être partie de votre destinée, de celle de votre mari ou de celle de l'enfant attendu. Il se pourrait par exemple que cette âme attende le moment le plus propice pour s'incarner et que ce moment ne soit pas encore venu.

Beaucoup d'éléments d'ordre spirituel entrent en ligne de compte avant que puisse naître un enfant, surtout lorsqu'il s'agit d'une âme qui possède déjà une certaine expérience.
Des êtres spirituels évolués président chaque naissance, même celles des enfants qui auront à endurer des conditions de vie difficile. Nous ne comprenons pas toujours le pourquoi et les raisons d'une telle vie mais tout s'explique néanmoins à qui possède une sagesse spirituelle profonde.

En résumé, votre attente actuelle a très certainement une raison d'être, et le mieux pour vous est de rester confiante, positive et patiente. Adressez-vous à l'Ange gardien que vous avez rencontré, ne fût-ce que mentalement si vous ne pouvez avoir un dialogue réel avec lui, et ouvrez-lui votre coeur. Il est au courant de tout ce qui vous concerne et sait très bien ce qui convient le mieux pour vous et pour cette âme. Remettez-vous en à Lui avec amour et en tout abandon. Il vous aidera à patienter, à accepter cette attente et à l'élever en expérience spirituelle profitable pour vous et tous ceux qui vous entourent.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Joanna M - 445 - FRANCE
   
    Lorsque ma chienne est morte, subitement, dans mes bras, j'étais inconsolable. Une nuit, j'ai rêvé qu'elle était allongée, et juste au-dessus d'elle, il y avait une forme blanche. Je l'ai appelée en chuchotant et elle m'a regardée, mais sans bouger la tête, seulement en ouvrant les yeux et en regardant vers moi. J'ai pensé que cette forme blanche était son corps éthérique. Depuis je me pose une question: les chiens ont-ils une âme? Peuvent-ils entrer en contact avec nous? Se réincarnent-ils sous l'aspect d'un autre chien? Merci de m'apporter les réponses à mes questions.
 
   
   
Bonjour Joanna,

Les chiens ont une âme, à l'instar de tous les animaux. La nature de l'âme de l'animal est bien sûr fort différente de celle de l'être humain et il y a deux types d'âmes en ce qui concerne l'animal: l'âme-groupe et l'âme individuelle.

Les animaux les plus évolués: chiens, chats, singes, dauphins, chevaux pour ne citer que quelques espèces, appartiennent pour la plupart à des âmes-groupes restreintes, certains de ses animaux possédant même une âme individuelle distincte, tout comme nous. Il s'agit des animaux qui ont atteint le stade de l'individualisation, le plus souvent grâce à des contacts affectifs positifs entretenus avec un ou plusieurs êtres humains.

Un loup possède généralement une âme-groupe. C'est-à-dire qu'il partage son âme avec un groupe plus ou moins importants de ses congénères. Les expériences qu'il acquiert au cours de sa vie de loup sont alors versées dans un réservoir commun où chaque individu colore dans une mesure proportionnelle la nature de cette âme-groupe.

Si des animaux issus d'une âme-groupe sont maltraités, ils renforceront des sentiments de crainte, de peur, d'agressivité, d'incompréhension, parfois de haine dans leur âme-groupe et celle-ci à la longue modifiera le comportement animal du groupe dans son entièreté. Si au contraire des animaux sont choyés, protégés, qu'ils vivent dans une ambiance saine et entourés d'amour leur comportement se modifiera peu à peu et ils prendront automatiquement de la distance avec les autres membres de leur espèce ne vivant pas dans d'aussi bonnes conditions. Même un animal carnassier et d'un naturel agressif comme un lion ou un tigre peut être apprivoisé et parfois arriver à se séparer de l'âme-groupe de son espèce.

Si l'on observe le comportement de nos animaux domestiques on constate d'énormes différences entre un animal et un autre. Chacun a son caractère, sa manière de réagir, des habitudes comportementales bien spécifiques. Ceci est la manifestation et la résultante de l'éclosion progressive de l'âme individuelle chez l'animal, et chez certains d'entre-eux l'instinct primordial appartenant à la race entière en vient à passer au second plan par rapport à un comportement plus intelligent dicté par la pensée.

L'un de nos Guides nous expliquait récemment que l'intelligence d'un animal après sa mort physique n'étant plus dépendante d'un cerveau compressé par la boîte crânienne peut de ce fait fonctionner dans de meilleures conditions. Il n'atteindra pas bien sûr les capacités mentales d'un être humain adulte mais son intelligence sera malgré tout parfois égale à celle d'un enfant de 7, 8 ans, ce qui est déjà énorme car imaginez tout ce qu'un enfant de cet âge est déjà capable de comprendre.

J'ignore si vous rêviez vraiment lorsque vous avez aperçu votre chienne mais en tout cas il est courant qu'un animal se manifeste après sa mort physique dans son corps astral, tout comme certains êtres humains le font, les apparitions se produisant surtout dans les jours ou les semaines qui suivent leur départ.

Les animaux peuvent très facilement entrer en contact avec nous après leur mort, principalement par la pensée et les émotions, car ces aspects vitaux d'expression font partie intégrante de la vie astrale, aussi bien pour les animaux que pour nous.
Je peux donc vous affirmer que votre chienne ressent toujours vos états d'âmes et les pensées que vous lui adressez, et que cela maintient le lien psychologique qui s'est créé entre elle et vous de son vivant. Entretenir de telles pensées est d'ailleurs la meilleure façon de retrouver nos chers compagnons après cette vie car je sais tout comme vous qu'un animal aimé peut laisser un vide énorme lorsqu'il nous quitte.

Un chien, un chat ou un autre animal se réincarnera d'habitude dans son espèce selon la nature, la qualité et l'évolution de son âme. Un loup qui poursuit une évolution positive se réincarnera soit en loup, soit en chien car ces animaux appartiennent à la même lignée. Un félin suivra une ligne évolutive féline et les plus évolués d'entre-eux deviendront des chats domestiques capables de vivre en harmonie avec l'Homme. Un chien se réincarnera donc souvent dans le corps d'un nouveau chien et il arrive parfois que sa nouvelle destinée soit dirigée vers son ou ses anciens maîtres. Il faut ajouter que beaucoup d'animaux à l'heure actuelle ne pourront trouver un corps qui correspond à leur évolution car beaucoup d'espèces ont disparu et continue malheureusement de disparaître de nos jours. Tous les animaux qui faisaient jadis la gloire de l'Afrique sont ainsi menacés d'extinction: éléphants, hippopotames, rhinocéros etc. Ces animaux autrefois si nombreux étant pourchassés et tués impitoyablement pour leur viande, par profit ou pour le simple plaisir de tuer.
Beaucoup de mammouths par exemple continuent de vivre une vie uniquement astrale car ils n'ont pratiquement plus la possibilité de trouver un corps suffisamment adapté à leur état évolutif, les éléphants qui pourraient éventuellement accueillir leurs âmes étant trop peu nombreux sur terre.
La philosophie ésotérique nous apprend que ces animaux vivront ainsi jusqu'à la fin de ce manvantara, c'est-à-dire jusqu'à la fin de notre grand cycle évolutif universel. Après cela, les animaux les plus évolués devraient passer à un stade supérieur d'évolution car l'évolution naturelle est infinie et concerne toutes les formes de vie.

L'aura blanche aperçue ou rêvée pouvait bien sûr être celle du corps subtil actuel de votre chienne qu'elle utilise maintenant comme véhicule de vie.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    S B - 444 - FRANCE
   
    J'ai une connaissance assez approfondie de tout ce qui appartient au domaine spirite et j'ai une amie qui a un démon chez elle. Après quelques recherches, j'ai découvert qu'il s'agissait en fait d'un jeune enfant qui a été torturé puis assassiné dans sa maison et ce durant la seconde guerre mondiale. Il m'est arrivé de parler avec lui et la seule chose qui l'intéresse c'est qu'on comprenne sa souffrance. Comment faire pour débarrasser mon amie de ce jeune démon?
 
   
   
Bonjour chère lectrice,

On ne peut considérer la présence d'un esprit comme celui dont vous faites mention comme étant celle d'un "démon". Une appellation de ce type devrait être réservée à une entité astrale particulièrement négative et pas à un simple esprit ou âme humaine ayant ou non souffert sur le plan physique, sauf si cet esprit était vraiment très mal intentionné.

Il arrive effectivement qu'un esprit qui ne parvient pas à se libérer de la matière pour telle ou telle raison vienne hanter certains lieux d'habitation, ces endroits étant souvent ceux qu'il a fréquenté de son "vivant".

Certains de ses esprits resteront discrets et nul ne pourra deviner leur présence mais d'autres arriveront à se manifester d'une façon ou d'une autre, en provoquant notamment des phénomènes paranormaux. Dans de rares cas, ces phénomènes peuvent être très perturbants. Il s'agit alors de trouver le moyen d'en venir à bout. Il n'y a pas de solution miracle, mais on peut tenter diverses méthodes. Si vous êtes très versée dans le spiritisme, vous devriez connaître au moins quelques-unes de ces méthodes comme celle de l'utilisation du gros sel que l'on disposera de préférence à l'entrée des portes et / ou tout au long des plinthes d'une ou plusieurs pièces. Cette méthode présente  - paraît-il - une certaine efficacité. Je préfère quant à moi l'utilisation de forces spirituelles comme la prière ou la demande expresse adressée à un être spirituel afin de nous débarrasser de la présence gênante d'un esprit mais aussi de l'aider.

Je suppose que vous disposez d'éléments probants qui confirment ce que vous avez découvert. Si ce n'est pas le cas, faites une recherche historique par rapport aux anciens occupants de cette maison. La seconde guerre mondiale n'est pas très éloignée, il devrait être assez facile de retrouver le nom et les circonstances précises de la mort de cet enfant.

En admettant que votre découverte soit exacte et corroborée, un médium sérieux et confirmé, capable de se mettre en relation avec cet "esprit" par clairaudience pourrait tenter de lui venir directement en aide en installant un dialogue entre vous et lui.
Un bon channel pourrait aussi vous mettre en contact avec cette entité astrale. Cela vous permettrait peut-être de savoir précisément ce que cet esprit veut communiquer exactement, ce qu'il attend, et savoir comment l'aider pour le mieux.

Vous pouvez toujours tenter de vous adresser personnellement mentalement à cet esprit en lui disant par exemple avec amour que vous comprenez très bien sa souffrance mais qu'il est temps pour lui maintenant de faire l'effort de se détacher de son passé et d'aller vers la Lumière qui s'offre à lui. La force, la qualité, l'opiniâtreté, la sincérité, la pureté de votre message détermineront en grande partie les résultats obtenus.
Dans un premier temps votre amie pourrait toujours placer chez elle un talisman de protection comme celui du Triangle divin de l'abbé Julio offert par notre site, mais nul ne peut garantir que cela suffira à chasser un esprit vraiment perturbé qui veut s'incruster à tout prix.

Vous pouvez aussi faire appel à un être spirituel approprié pour qu'il aide cet esprit à trouver son chemin dans l'au-delà. Répétez cet appel de temps à autre et autant de fois qu'il le faudra jusqu'au départ de cet esprit.

Amicalement,
F*

 

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Sylvie M - 443 - CANADA
   
    Cela fait des années que je fais toujours le même rêve avec la même personne qui est un de mes anciens amoureux quand j'avais 15 ans et que j'ai quitté quand il est parti travailler dans l'Ontario. A son retour je sortais avec un autre garçon et je crois qu'il m'en a toujours voulu. Après j'aurais bien aimé sortir à nouveau avec lui mais je ne lui ai jamais dit et il semblait ne vouloir rien savoir. Dans mes rêves nous sommes ensemble et nous voudrions bien sortir tous les deux, mais nous ne pouvons le faire car je suis avec mon mari et lui avec sa femme, et nous ne voulons pas être infidèles à nos conjoints. Ce n'est pourtant pas l'envie qui nous manque, mais il y a toujours quelque chose qui nous retient. Je rêve au moins à cet homme une ou deux fois par mois mais je sais que je ne l'aime pas, car j'aime mon mari. A votre avis qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire? Merci beaucoup.     
   
Bonjour Sylvie,

Vous dites ne plus aimer cet homme actuellement, cependant votre rêve indique que votre envie de le revoir semble toujours bien présente au fond de vous mais afin de ne pas vous culpabiliser et ne pas tromper votre mari - ne fût-ce que mentalement - vous rejetez simplement cette idée.

Cet homme ne représente bien sûr peut-être qu'une expression partielle d'un manque affectif actuel. Votre désir de le revoir, de sortir à nouveau avec lui, a probablement été gravé profondément dans votre subconscient dans le passé et il suffit maintenant d'un rien, par exemple d'un désir sentimental ou sexuel passager pour faire émerger cet homme dans vos rêves actuels. Sa présence, son image, sa symbolique affective étant en outre renforcée par la récurrence de votre rêve.

Je ne pense pas qu'il puisse s'agir d'un désir partagé ou émanant de votre ancien ami que vous capteriez de façon télépathique, même si votre ami pourrait bien sûr parfois rêver de son passé et peut-être vous y inclure. Votre rêve est donc selon moi induit  par des désirs sentimentaux probablement inassouvis en partie, et si c'est bien le cas, votre subconscient essaie de palier vos manques et de vous faire retrouver la fraîcheur et la vigueur de vos sentiments amoureux d'antan. Il sélectionne alors dans sa bibliothèque de souvenirs un être qui vous a certainement fait vibrer très fort sentimentalement dans votre vie. A quinze ans nos émotions sentimentales sont très fortes et elles impressionnent d'autant plus notre subconscient.

L'empêchement d'arriver à renouer une nouvelle relation avec cet homme dans vos rêves est typique des empêchements oniriques. Un désir sentimental ou sexuel est en effet très souvent bloqué dans nos rêves où nous ne parvenons pas à concrétiser vraiment nos envies. Ceci est dû en partie au fait que l'intensité d'un désir ou d'une forte émotion ressentie dans un rêve nous fait souvent promptement sortir de celui-ci et nous réveille.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Noelle W - 442 - FRANCE
   
    J'ai fait, avec une amie, une expérience d'écriture automatique durant 1 an ( elle écrivait et je me contentais d'assister), et souvent je contactais mon père décédé en 1994 et pas croyant pour deux sous. Cependant, des petits farceurs s'interposaient souvent, ce qui me laissait à penser que quelque chose avec cette amie n'allait pas. J'ai donc interrompu ces séances qui attiraient des gens avec lesquels je n'avais pas envie de dialoguer, leur niveau vibratoire ne me convenant pas. Un jour chez moi j'ai essayé d'écrire et cela n'a pas fonctionné en "écriture automatique" ce qui ne me dérange pas. En revanche, on me parle dans ma tête et j'écris ce qui est dit, moi, j'appelle cela de l'écriture inspirée. Je n'ai pas les phénomènes décrits de raidissement de la main, cela vient simplement tout seul et j'écris des choses qui ne m'appartiennent pas, car ce ne sont pas "mes" mots... Au début , je ne voulais pas y croire, me disant que voulant trop voir le merveilleux, je fabulais. Les messages sont beaux. Ils ne proviennent pas de décédés d'ailleurs, à part mon père ou celui qui parle en son nom... qu'en sais-je? Je ne demande pas de preuves. Qu'en pensez-vous ? Cette méthode existe-t-elle vraiment ? D'autres personnes y ont sûrement recours non ? Amicalement.
 
   
   
Bonjour Noelle,

Votre amie qui prenait les messages était certainement de bonne foi, mais les problèmes d'interférence sont très fréquents en écriture automatique. Diverses entités arrivent facilement à se faire "entendre" par ce moyen et lorsque c'est le cas, il devient très difficile de faire la part des choses et de savoir qui a dit quoi. Il s'ensuit un maelström hétéroclite où phrases et idées logiques s'entremêlent avec des éléments douteux, obscurs ou carrément fantasques. Il devient dès lors difficile d'accorder beaucoup d'intérêt à des messages aussi confus.
Il faut encore ajouter que le subconscient du médium peut amener lui aussi un autre type d'interférence mentale sans qu'il s'en rende compte.
Bien sûr, tous les médiums ne sont pas sujets à ces inconvénients et certains captent d'excellents messages sans - ou sans trop - d'interférences.

L'écriture automatique est un moyen de communication typiquement spirite qui attire dans la majorité des cas des âmes de l'au-delà mais aussi toutes sortes d'entités astrales souvent peu évoluées. Ceci est dû en partie au fait que le canal médiumnique de beaucoup de médiums (amateurs ou professionnels) ne peut s'ouvrir que sur des fréquences vibratoires relativement basses correspondant aux plans habités soit par des entités négligeables soit par des esprits plus évolués mais n'ayant pas encore atteint définitivement les sphères spirituelles.

L'écriture inspirée ou les messages captés par clairaudience échappent plus facilement aux inconvénients des interférences parce que ces messages empruntent un chemin vibratoire plus élevé pour parvenir jusqu'à nous. Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas ou jamais d'interférences dans les messages captés de la sorte mais il est par exemple plus facile pour un être spirituel de l'au-delà d'écarter les entités indésirables qui essaient ou essaieraient de s'infiltrer dans les messages reçus par clairaudience.

Vous avez donc beaucoup de chance de pouvoir capter de façon auditive.
Certaines personnes pratiquent aussi l'écriture semi-automatique, c'est-à-dire qu'elles entendent à la fois ce qu'on leur dicte et leurs mains écrivent en même temps ces messages de façon automatique.

Les messages que vous captez peuvent donc très bien provenir d'entités spirituelles évoluées. Ces êtres envoient généralement de beaux messages, plutôt simples et dépouillés mais éthérés, paisibles, encourageants et à connotation spirituelle. Ils donnent aussi de bons conseils et leur avis sur telle ou telle chose si on le leur demande.

Si votre père communique avec vous, il est fort possible qu'il en ait reçu l'autorisation. Cela dépend un peu de la nature actuelle de vos facultés et de la "hauteur" de vos perceptions car un canal médiumnique peut très bien devenir incapable d'entrer en relation avec l'astral moyen et ne fonctionner que sur des fréquences élevées en rapport avec des êtres de Lumière.

Il n'y a pas deux médiums parfaitement identiques, mais je peux vous dire que des milliers de personnes dans le monde sont en relation avec les "voix de l'invisible" d'une façon ou d'une autre et énormément de ces personnes prennent note comme vous de ces mots, de ces phrases, de ces textes qu'elles entendent. Certaines d'entre-elles reçoivent des informations plus précises quant à la provenance de ces voix ainsi que d'autres éléments mais d'habitude les êtres de Lumière rechignent à apporter des preuves évidentes par rapport à ceci ou cela. Il vaut donc mieux ne pas leur en demander trop souvent ou même pas du tout comme vous le faites. Avec le temps, la confiance s'installe simplement entre eux et nous (si le contenu et le sérieux des messages captés l'autorisent bien entendu), grâce aussi aux conseils judicieux reçus, et parfois aux anticipations annoncées qui s'avèrent parfaitement exactes par la suite.

La meilleure attitude, la plus sage, est celle de la Voie du milieu. Ne pas être méfiant à l'extrême mais ne pas accepter n'importe quoi non plus si l'on a de sérieux doutes par rapport à tel message reçu. Si vous avez la chance d'être en relation avec de vrais Guides de Lumière ils feront en tout cas toujours tout ce qu'ils peuvent pour vous aider, pour vous conseiller de la meilleure façon possible et vous envoyer par la même occasion leur amour et leur protection, et tout cela dans la voie de la pure vérité.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
     Christiane T - 441 - FRANCE
   
    Un jour, alors que je lisais dans ma chambre j'ai été interpellée par mon prénom. C'était une voix féminine très claire, ni agressive ni autoritaire, et j'avais la sensation d'être observée. J'ai eu très peur et je n'ai pas bougé, j'attendais qu'il se passe quelque chose, mais l'impression de cette présence s'est évanouie peu à peu. Cela s'est répété encore 2 fois en l'espace de quelques mois, puis, un soir, vers 21 heures, alors que j'étais allée m'allonger dans ma chambre pour lire, j'ai eu l'impression de perdre toutes mes forces. Je me sentais "comme dans du coton", sans pouvoir réagir. C'est alors qu'une silhouette assez grande, vêtue comme un franciscain avec un long capuce de couleur noire et une corde blanche m'est apparue. Sa tête étant recouverte, je n'ai pu voir son visage. Cette silhouette s'est ensuite allongée près de moi. J'ai essayé de regarder son visage mais elle m'a repoussé doucement de ses mains. J'avais peur et je ne sais si j'ai parlé ou si c'est simplement par la pensée, mais je me souviens lui avoir demandé si elle venait me chercher. Elle a ensuite posé sa main sur les miennes, une main très grande, très longue et très fine, et, je ne sais de quelle façon j'ai entendu les paroles mais elle m'a répondu: "Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer, je suis là, calme toi." J'ai reconnu la voix claire et chaleureuse qui m'avait interpellée quelque mois plus tôt. Une tranquillité et un bien-être s'est installé en moi. Ai-je rêvé ? Que signifie ce message? Depuis, quelquefois, lorsque je m'allonge, j'ai l'impression de sombrer. Mes jambes se mettent à trembler et je ressens une présence qui me prend dans ses bras. J'ai très peur au début, puis la peur s'en va et je me sens en sécurité. J'aimerais comprendre ce qui m'arrive et je me pose des questions tous les jours car je sais que je ne dors pas lorsque cela se passe, donc que ce n'est pas un rêve. Si comme vous me l'avez expliqué précédemment c'est la conséquence d'un don, mais comment puis-je communiquer ? Merci pour votre réponse. Respectueusement.
 
   
 
Bonjour Christiane,

Il me semble évident qu'un ou plusieurs êtres de l'invisible entrent ou tentent d'entrer en communication avec vous de temps à autre. Ils choisissent de préférence pour cela les moments les plus appropriés, c'est-à-dire les moments où vous êtes suffisamment détendue et disponible mentalement.
D'après les sensations ressenties pendant ou après ces manifestations (voix douces, paisibles et chaleureuses et sentiments de paix et de bien-être) vous avez certainement affaire à des entités positives. Il pourrait s'agir d'êtres spirituels, de protecteurs, de conseillers appartenant à l'autre monde, de guides de lumière...
Vous n'avez selon moi aucune raison d'avoir peur de ces manifestations, mais je comprends que lorsqu'on n'y est pas habitué et que l'on manque d'informations quant à l'origine, l'identité, la signification et la raison de ce genre de présences cela peut créer un sentiment bien naturel d'appréhension.

Il est possible que l'une ou l'autre de ces entités puisent une part de votre énergie vitale pour se manifester de façon audible ou suffisamment visible. Cela expliquerait les sensations de perte de forces, de fatigue, d'épuisement précédent ou suivant ces manifestations. Les contacts médiumniques, qu'ils soient auditifs, visuels, qu'ils concernent des incorporations ou des manifestations diverses ( télékinésie, écriture automatique...) provoquent la plupart du temps ce genre de désagrément temporaire, heureusement sans conséquences graves pour la santé. Au contraire, une sensation de grande fatigue ressentie lors d'un contact ou d'un magnétisme opéré par les mains d'un guérisseur de l'invisible signifient parfois qu'une énergie de soin nous a été octroyée. De très nombreuses personnes sont ainsi soulagées de certains maux, guéries parfois totalement de l'une ou l'autre maladie, souvent par l'intermédiaire de médiums et de magnétiseurs sérieux, compétents et de nature positive.

Les accoutrements des êtres de Lumière sont extrêmement diversifiés. Beaucoup aiment porter une coiffe particulière, un bandeau, un capuchon. Cette pratique est souvent en rapport avec l'une ou l'autre de leurs anciennes incarnations sur terre. Ainsi l'être qui s'est présenté à vous a pu appartenir à un ordre monastique, raison pour laquelle il se manifeste toujours de cette façon qui le caractérise et lui plaît probablement.

Les êtres de l'au-delà peuvent lire nos pensées très facilement et ils communiquent entre eux le plus souvent par télépathie plutôt que par la parole. La haute télépathie présente non seulement un caractère universel ( puisqu'elle utilise des symboles et des images plutôt que des mots) mais elle est également le moyen d'expression et d'échange le plus rapide. Elle est donc le moyen de communication par excellence dans l'au-delà. Directe et sans détour, elle ne s'encombre point de sémantique ni des imprécisions et des fioritures inutiles du langage verbal.
L'entité à laquelle vous avez adressé vos paroles par la pensée a donc très certainement compris votre question et vous a envoyé sa réponse de façon télépathique, réponse que vous avez parfaitement captée.


Si vous étiez bien éveillée lors de ces différentes manifestations il ne peut bien sûr s'agir de rêves et si vous êtes ce que je crois une personne normalement équilibrée il ne s'agit pas non plus d'hallucinations. Il s'agit donc bien de contacts furtifs avec des êtres évoluant de l'autre côté du voile.

Vous possédez selon moi tous les atouts pour pouvoir approfondir les échanges avec ces êtres si vous le désirez. Leurs intentions sont probablement vous apporter réconfort, vous protéger, vous permettre d'expérimenter ce genre de contact afin d'en retirer profit.
Si vous parvenez à apprivoiser progressivement vos peurs et à vous mettre en "état second" de façon paisible dans des moments de calme suffisant ( intérieur et extérieur), par exemple tôt le matin ou le soir, et si de surcroît vous faites appel mentalement à l'une ou l'une de ces présences qui vous interpellent particulièrement, je pense que les échanges pourraient très vite devenir plus intéressants et plus significatifs. Ces êtres attendant peut-être que vous soyez suffisamment prête mentalement avant d'approfondir leurs relations avec vous.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Murielle I - 440 - FRANCE
 
  Je vous écris à propos de mon frère. Médium, je m'efforce de l'aider, mais un avis extérieur serait bénéfique. Mon frère est également médium et mon interrogation est de savoir si sa médiumnité est à effets physiques et serait la cause de ses soucis, ou s'il est sujet à des manifestations paranormales indépendantes de sa volonté. Nous sommes sujets tous les deux depuis l’enfance à des phénomènes liés au sommeil, aux sorties astrales et à des états de conscience modifiée (impression d'oppression, impossibilité de crier...) mais mon frère m'a dit qu'une présence vient le voir régulièrement et qu'elle semble le harceler. Cette présence se manifeste surtout la nuit ou tôt le matin. Parfois il voit une ombre passer devant lui ou flotter au dessus de lui. Il dit pourtant être bien réveillé. La présence, l'entité je présume, semble parfois vouloir rentrer en lui. Un jour, alors que cette présence flottait au dessus de lui et poussait dans son corps, mon frère lui a demandé ce qu'elle voulait. Celle-ci s'est mise à l'étrangler (on lui serrait le cou fortement) tout en lui disant : "je veux ça!".

Aujourd'hui, mon frère vit avec sa femme et son fils. Il dit que la présence l'a suivi chez eux et la nuit, déplace les objets. Par exemple, le "fantôme", comme dit sa femme, a fait tomber du haut d'un meuble une barre de fer pourtant immobilisée entre des objets et il allume les lumières et la télé. Je lui ai conseillé de renvoyer l'entité, de faire appel aux êtres de lumière, de travailler les énergies positives, de disposer du sel mais la présence semble vouloir persister et mon frère a l'impression qu'elle commence à s'en prendre au petit de 2 ans qui est perturbé dans son sommeil et parle à quelqu'un qu'eux-mêmes ne voient pas. J'ai demandé à mon guide d'intercéder en leur faveur. J'ai appliqué la technique de la bulle de lumière et demandé moi-même à l'entité fermement mais gentiment, de s'en aller. Cela les a laissé en paix pendant 2 semaines. Mais un jour, mon frère a pensé avec humour: "tiens il est parti, il commençait à me manquer!" Et la nuit même, l'entité est revenue! Que faire pour qu'il ait enfin la paix?
 

 
 
Bonjour Murielle,

Les manifestations paranormales se produisent presque toujours dans l'entourage d'un médium, qu'il soit à effets physiques ou non, et si votre frère manifeste des dons médiumniques avérés depuis l'enfance, il est fort possible qu'il soit l'objet d'une attention particulière de l'une ou l'autre entité inopportune à certains moments.

Si votre frère est un médium à effets physiques, il a très certainement constaté un certain nombre de phénomènes paranormaux typiques se déroulant en sa présence depuis longtemps. Si ce n'est pas le cas, et si ces phénomènes sont relativement récents ils peuvent être dus principalement à la perméabilité et à la fragilité actuelle de son canal médiumnique.
 
Beaucoup de médiums sont sujets à des influences néfastes et à des ennuis de ce type parce que leur canal s'ouvre automatiquement sur les basses fréquences vibratoires astrales et non sur les hautes fréquences d'ordre spirituel qui les protégeraient de ce genre de désagréments.
Faire appel à un Guide spirituel pour le débarrasser de ces entités est un très bon conseil qui semble d'ailleurs avoir donné quelques résultats, mais la fermeté et l'intransigeance est de mise vis-à-vis de ces entités, aussi bien de votre côté que du sien.
La gentillesse, l'humour et la courtoisie envers ce genre de "parasite" n'est d'aucune utilité. Seule une détermination soutenue et un rejet total de ces entités peuvent produire des effets à longs termes.

Je ne connais pas la psychologie ni les croyances de votre frère, mais s'il possède une nature suffisamment spirituelle et qu'il fait une demande sérieuse de protection à un être spirituel, le Ciel répondra certainement à son appel. Mais la demande doit venir de lui principalement afin d'avoir un maximum d'efficacité et elle devra être répétée au besoin.

Les petits enfants - quant à eux - parlent souvent seuls. A qui parlent-ils? Parfois à un ange, parfois à l'une ou l'autre entité, le plus souvent à personne ou bien à eux-mêmes pour le simple plaisir d'entendre leur propre voix ou de s'initier au langage humain... Cet enfant peut avoir hérité d'un don médiumnique familial, c'est possible, cela seul l'avenir le dira. En tout cas, je ne m'inquiéterais pas outre mesure à son sujet.

En résumé, je conseillerais à votre frère de ne pas prendre les présences ou les entités qui le gênent à la légère, d'être ferme et radical à leur propos en leur intimant de le laisser tranquille lui et sa famille et en faisant appel à un Etre spirituel de son choix chaque fois que le besoin s'en fait sentir. La fermeté ainsi qu'un esprit positif orienté vers les valeurs spirituelles sont des armes efficaces contre lesquelles des entités nuisibles ne peuvent résister longtemps...

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Victoire B - 439 - BELGIQUE
 
  Mon époux est décédé depuis 3 mois. Je rêve très rarement de lui car j'ai l'impression qu'il n'est pas loin de moi. Ceci dit, les rares fois où je rêve de lui il me dit à chaque fois qu'il n'est pas mort, que tout va bien. La première fois, il m'est apparu avec un trou sur chaque flanc desquels sortaient ses tripes! Je me suis précipitée sur lui pour l'emmener aux urgences et je lui ai dit: "Je t'ai perdu une fois, mais pas une seconde fois"! Il m'a répondu que ce n'était pas grave, que tout allait bien, et que l'intervention pouvait attendre demain. Une autre fois, je le voyais se reconstituer devant moi comme une photo. J'avais très peur et je lui ai demandé de ne pas me faire peur, que je n'étais pas prête pour cela. Il m'a rassuré, m'a prise dans ses bras dans lesquels je me suis sentie apaisée comme avant. Néanmoins, je n'ai pas vu son visage.
 
 
 
Bonjour Victoire,

Tout le monde se dédouble pendant le sommeil à un moment ou l'autre. Lors de ces sorties hors du corps physique, nous pouvons rester à proximité de celui-ci, nous en éloigner plus ou moins loin, rester à moitié ou tout à fait inconscient ou entrer consciemment en contact avec des personnes vivantes. Nous pouvons aussi rencontrer parfois des êtres décédés ou des guides spirituels évoluant dans l'au-delà.

Souvent, au réveil, nous ne gardons aucun souvenir de ces échanges ou alors nos souvenirs sont très confus, mélangés avec de simples rêves fait de constructions oniriques logiques ou illogiques générées par notre cerveau livré à lui-même pendant le sommeil. Il arrive cependant que nos rêves soient explicites, très clairs, logiques et parfois même instructifs ou prémonitoires. Notre vie onirique est donc très complexe.

Votre mari est certainement très proche de vous à l'heure actuelle, raison pour laquelle vous avez ce sentiment de proximité, et il va certainement très bien comme il vous l'a dit. Le corps astral ne peut subir de dommages comme le corps physique. Je pense donc que voir les tripes de votre mari sortir de ses flancs étaient plutôt le résultat d'un simple rêve.

Le fait de l'avoir vu se reconstituer comme une photo peut quant à lui s'expliquer de plusieurs façons. Il peut s'agir d'un simple rêve ou bien de l'émergence progressive de la forme astrale de votre mari. Si c'était le cas, il n'a certainement pas voulu vous faire peur, c'est simplement vous qui avez été effrayée de le voir apparaître ainsi.

Les contacts avec l'au-delà au cours de nos rêves sont souvent imprécis,flous, fragmentaires et soumis à de nombreuses interférences. Ceci est dû à notre conscience qui reste prisonnière du cerveau lorsque nous vivons dans un corps physique. Elle ne peut s'exprimer et s'ouvrir dans sa totalité.

Certains de vos rêves peuvent être retenus comme étant des signes de manifestation probables de votre mari, alors que d'autres résultent certainement d'un ensemble hétéroclite d'influences diverses.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Emilie L - 438 - CANADA
 
  La nuit, je rêve souvent que je vole. Mais je ressens toujours soit une espèce de pesanteur qui m'empêche d'aller jusqu'au bout ou bien c'est la peur d'aller plus haut, et à chaque fois je me réveille. Parfois pendant ces rêves je SAIS que je suis en train de rêver, mais cela me fait peur aussi.
Est-ce qu'il pourrait vraiment m'arriver quelque chose et qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire? Merci de me répondre.

 
 
 
Bonjour Emilie,

Rêver que l'on vole est très significatif. Cela indique d'habitude que l'on est en état de dédoublement astral. Le fait de ressentir une espèce de pesanteur indique quant à lui que vous êtes probablement toujours sous l'emprise de votre corps physique à ce moment-là et que c'est la peur d'aller plus haut ou de vous aventurer plus loin qui vous empêche de vous déplacer en pleine liberté.

La peur est l'obstacle principal à tout dédoublement volontaire, ainsi qu'à la pleine expérience des possibilités que nous offre la vie astrale pendant le sommeil.
Notre corps astral est très sensible aux émotions fortes, beaucoup plus que ne l'est notre corps physique. C'est la raison pour laquelle une frayeur importante ressentie au cours d'un rêve nous réveille en général promptement.

Il ne peut rien vous arriver lors de vos pérégrinations astrales, et si vous arrivez à vous en persuader, votre subconscient s'imbibera de cette réalité et ne créera plus l'obstacle de la peur, ce qui vous permettra d'aller plus loin dans vos expériences.

Se rendre compte que l'on rêve pendant que l'on est en train de rêver s'appelle faire un rêve lucide. C'est un pas important vers la conscience astrale lors du sommeil de notre corps physique.
Pour vous empêcher d'avoir peur, commandez de temps à autre à votre esprit de rester calme en pareilles circonstances en vous disant par exemple que vous ne risquez absolument rien lors d'une telle expérience, qu'elle est plaisante, et que vous aimeriez même l'approfondir lorsque l'occasion se présentera.

Il est très difficile de commander l'émergence de rêves lucides avant de s'endormir car ceux-ci se déclarent en général spontanément. Parfois un petit détail anodin nous fera prendre conscience que nous rêvons et nous aurons quelque fois la volonté de prendre alors pour un temps la direction de notre rêve alors que souvent aucune incohérence, aucun anachronisme, aucune absurdité ne nous fait réaliser que nous sommes en train de rêver.

Certaines personnes font régulièrement de tels rêves, d'autres rarement, et beaucoup n'en ont jamais fait. Lors de rêves lucides il est possible de réaliser des expériences diverses selon notre bon vouloir comme par exemple s'envoler à partir d'un sommet ou apprendre à vaincre certaines peurs comme le vertige. Lors d'un rêve lucide, je me souviens avoir personnellement réalisé cette expérience en m'élevant jusqu'au toit d'un bâtiment et en me promenant volontairement le long d'une corniche, chose que je n'oserais jamais faire normalement! Mais j'étais pleinement conscient de rêver à ce moment-là; je savais donc que je ne risquais absolument rien, même pas si je "tombais" ou me jetais tout bonnement dans le vide...

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Christiane T - 437 - FRANCE
 
  Je suis très heureuse de trouver un site tel que le vôtre. Je n'ai pas ressenti de moquerie dans vos réponses, c'est pourquoi je vous expose ce que je perçois depuis quelques années. J'ai perdu mon père en 1985 et depuis ce moment-là il m'arrive d'étranges faits. Cela a commencé par les odeurs. J'ai l'impression qu'un nuage se déplace autour de moi et une odeur me rappelle la mort, le sang (c'est la même odeur que j'ai ressenti lors du décès de mon père après son opération) et chaque fois que je perçois cette odeur, quelques jours plus tard il arrive un malheur ou une grave maladie au sein de ma propre famille (mon mari, mes enfants, mes frères et soeurs). Je ne perçois rien si il arrive malheur à un oncle ou un cousin. Jusqu'en 1993 je n'ai plus rien ressenti, jusqu'au jour où ma mère est tombée malade. Quelques jours avant, ce "nuage" était autour de moi, cela m'a fait très peur car je pensais surtout à mes enfants, et c'est ma mère qui a été hospitalisée. Je n'étais pas dans la même région qu'elle, je ne pouvais la voir et chaque fois que cette odeur se faisait plus forte j'avais le besoin d'appeler l'hôpital, et chaque fois elle venait d'être transférer en soins intensifs, jusqu'à sa mort cela a été ainsi. Après sa mort, les odeurs se sont dissipées. Depuis il m'arrive des choses plus étranges encore, je n'en ai pas peur, je commence à m'y habituer. Je les soumettrai à votre étude la prochaine fois. J'ai fait des recherches pour essayer de comprendre ce phénomène mais les explications sont très contradictoires. Merci de votre réponse qui j'espère m'aidera à comprendre ce qui m'arrive.
 
 
 
Bonjour Christiane,

Vous possédez un don prémonitoire olfactif. Ce don est un peu moins courant que le don de clairvoyance ou de clairaudience mais quelques médiums ( ou personnes sensitives ) possèdent comme vous ce type de faculté.
La plupart du temps la perception prémonitoire s'exprime à travers des flashes (symboliques ou non), des rêves ou des messages captés auditivement quasi toujours en rapport avec des événements qui nous concernent ou concernent nos proches.

Si votre don est limité aux membres directs de votre famille, la cause pourrait être celle de liens karmiques et / ou affectifs plus importants vis-à-vis de vos parents, de votre mari, de vos enfants.

Le choc émotionnel déclenché par la mort de votre père a dû ouvrir vos perceptions subtiles jusque-là latentes. Une fois qu'une telle ouverture a été ne fût-ce qu'entrouverte, il est difficile de la refermer. C'est la raison pour laquelle vos prémonitions s'expriment depuis ce jour-là.

Le nuage ressenti, l'odeur du sang et de la mort sont à la fois indicatifs et symboliques. Elles font partie de votre faculté et c'est d'ailleurs parce que ces impressions sont suffisamment fortes qu'elles arrivent à s'exprimer.

Sauf rejet ferme de votre part, cette faculté prémonitoire devrait à mon avis persister. Elle ne modifie de toute façon en rien les événements. Elle vous prévient simplement des accidents, des aléas de santé ou de la mort de vos proches.
J'imagine qu'il n'est pas facile de gérer de tels avertissements sans même savoir au départ qui cela concerne exactement. Si ces prémonitions vous gênent vraiment, peut-être pourriez-vous demander l'intercession d'un être spirituel pour qu'elles s'arrêtent. Je sais par expérience personnelle qu'un maître karmique par exemple peut très bien agir sur ce type de perception dans certains cas et les rendre impossibles.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  ALANA B - 436 - SUISSE
 
  Vous avez dit qu'il faut laisser nos proches à leurs nouvelles occupations et leur vie dans l'au-delà. J'ai perdu mon mari au mois de janvier. Je l'aimais énormément, nous étions ensemble depuis plus de 30 ans. A la suite de ma dépression, une personne m'a dirigé vers une médium qui pratique l'écriture automatique. Non seulement, je reçois des nouvelles de mon mari qui est ravi de nos rendez-vous, mais en plus il m'a invité de m'entraîner à pratiquer l'écriture automatique moi-même. Je suis en plein apprentissage et j'ai du succès. Mais il a écrit à ma médium qu'il a demandé l'autorisation de devenir mon guide, aussi bien la mienne que celle de ses supérieurs. Il l'a obtenue et va partir prochainement pour environ un mois pour une formation de guide. Il en est très heureux. De même pour ma tante, décédée il y a vingt ans. Elle est venue à ses côtés est m'a demandé l'autorisation de veiller sur moi, pendant que mon mari sera en formation. Alors pourquoi faut-il les laisser tranquille, alors qu'ils ont besoin de nous et se proposent spontanément d'être notre guide? En plus mon mari me demande de lire les livres spirituels, il apprend en même temps que moi et en est enchanté! Il m'a envoyé beaucoup de renseignements très importants sur l'au-delà. Il m'a même indiqué dans quel ordre (niveau) il se trouve, ainsi que la classe de ce niveau et il dit qu'ils ont besoin de nous.
 
 
 
Bonjour Alana,

J'ai dit effectivement qu'il vaut mieux laisser nos proches ou nos amis poursuivre leur évolution naturelle dans l'au-delà sans les appeler régulièrement à nous par l'écriture automatique ou par tout autre moyen spirite. Il faut cependant faire la distinction entre plusieurs types d'évocation ou de relation avec les défunts. Par exemple, se mettre en relation médiumnique avec un être positif qui se manifeste de temps à autre avec la permission et sous le contrôle d'un Guide spirituel évolué ne présente aucun inconvénient, ni pour lui, ni pour nous. Ce genre de contact n'est donc pas à proscrire.

J'ignore depuis combien de temps vous recevez des messages de l'au-delà et ne veut en aucun cas vous déstabiliser, mais je peux vous dire qu'il est souvent difficile de déterminer l'origine exacte de messages reçus de façon médiumnique. Les subterfuges sont monnaie courante en ce domaine, même si le médium est de bonne foi, car il est très facile sur le plan astral d'utiliser une part de la mémoire et de l'intelligence de n'importe quelle individualité humaine et de se faire passer pour elle. Cela ne signifie bien sûr pas que c'est votre cas. Une certaine prudence est simplement de mise. Votre mari vous a-t-il fait part par exemple de détails de votre vie commune dont vous seule êtes au courant? Le ton, le vocabulaire utilisé correspond-il au sien de son vivant? Les thèmes et les messages qui vous parviennent corroborent-ils ce qu'il pensait de son vivant sur terre?
Ces quelques indices minimums sont à prendre impérativement en considération avant de supposer que les messages reçus émanent bien de lui. Si vous n'avez aucun doute à ce sujet, alors je n'ai rien à ajouter.

J'ai dit aussi et je maintiens qu'une âme commune ne possède aucun pouvoir spécial vraiment efficace de protection par le simple fait d'être passée de vie à trépas. Votre mari peut effectivement jouer un rôle protecteur vis-à-vis de vous, mais à condition d'être seconder par un être spirituel expérimenté et beaucoup plus évolué que lui. Idem pour les autres membres de votre famille.

Les êtres partis pour l'au-delà vivent désormais une toute autre vie qui dépasse notre compréhension, et que nous nous occupions d'eux ou pas, ils poursuivront leur évolution. Il est vrai cependant que nos pensées d'affection leur font plaisir car ils les ressentent, mais leur monde est tellement plus riche et plus épanouissant que le nôtre qu'ils auront de toute façon accès à leur paradis s'ils le méritent, même si aucun être sur terre ne les chérit.

Votre mari vous demande de lire des livres spirituels. C'est un excellent conseil (encore faut-il voir lesquels, car beaucoup regorgent d'erreurs ou d'imprécisions).

Les classes et les niveaux spirituels occupés par les âmes désincarnées sont connus depuis des temps immémoriaux par tous les bons occultistes et les initiés de toutes les civilisations occidentales et orientales. Il n'est donc point nécessaire d'être passé dans l'au-delà pour le savoir. Ce genre d'information peut être pêchée très facilement par un esprit dans le mental des vivants, le mental universel ou les livres ésotériques de bon niveau existants sur terre.

Vous conseiller de pratiquer l'écriture automatique est-il un bon conseil? Je l'ignore. Cela comporte certains risques et nécessite un don. En plus, il ne suffit de capter, encore faut-il être dégagé des interférences astrales et ne pas être influencé par son subconscient. Je ne vous déconseille cependant pas d'essayer car je comprends très bien votre désir de communiquer avec votre mari. Certaines personnes, certains bons médiums arrivent à recevoir des messages tout à fait crédibles de l'au-delà. Pourquoi pas vous?
Je vous souhaite en tout cas d'y arriver. Ce genre d'expérience lorsqu'elle est empreinte d'amour et de vérité peut être d'une richesse inestimable et peut créer un pont extraordinaire entre notre monde et celui "d'en-Haut".

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil