FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 34
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Thierry B - 435 - CANADA
 

 

 

  Je ne fais pas de spiritisme mais je me suis essayé au pendule.
Même si je ne ressens pas cet objet lorsque je pose des questions sur les valeurs boursières (je suis trader) cela m'indique par un "O" ou "N" si la valeur va monter ou non et ça marche dans 80% des cas. Qu'en pensez-vous? A mon avis ce n'est pas une entité qui me répond mais moi qui capte les pensées. En effet, je suis convaincu que les pensées sont créatrices et que toute chose avant d'exister pour nos cinq sens se propage et peut être captée par certaines personnes. C'est pour cela que les mediums peuvent sentir certaines choses. Je me souviens des chiffres de la loterie américaine qui avait sorti le 11/09/2001 la veille de l'attentat à New-York. Votre avis m'intéresse.

 
 
 
Bonjour Thierry,

Un pendule utilisé correctement peut donner d'excellents résultats dans de nombreux domaines. Cela dépend surtout de la sensibilité radiesthésique de la personne. Comme en toutes choses, certains sont très doués, d'autres moins ou même pas du tout. Un pendule peut aussi avoir des réactions très énergiques face à nos questions sans pour cela donner de réponses correctes.

La radiesthésie est un art, pas une science exacte, et je ne connais aucun radiesthésiste, même parmi les meilleurs, comme l'était par exemple l'abbé Mermet, qui ne se soit jamais trompé. Les résultats obtenus par la baguette de sourcier ou le pendule sont cependant parfois époustouflants et d'une précision prodigieuse. Plusieurs théories s'opposent toujours quant à l'origine des réponses obtenues. Je n'en privilégie aucune, mais je dirais que la qualité intrinsèque du radiesthésiste est primordiale. Interviennent aussi le sérieux des recherches, la motivation et l'expérience résultant d'une longue pratique.

En ce qui concerne les supputations de fluctuations boursières, je resterais prudent. Toutes les valeurs montent et descendent rapidement. Il suffit d'un rien, d'une rumeur, d'un attentat, d'une déclaration politique, d'une mauvaise nouvelle économique pour faire fluctuer les cours. Vous le savez mieux que moi. Un pendule ne peut tout anticiper, c'est impossible. Il peut cependant tenir compte d'un ensemble de paramètres appréciables sur le moment et vous donner une estimation probable à très court terme. Le pourcentage de réussite oscillant aux alentours de 80 % est en tout cas excellent.

Une entité - spirituelle ou non - peut très bien influencer le résultat obtenu par un pendule mais on peut supposer aussi comme vous le suggérez qu'une réponse peut être obtenue par la captation quasi automatique d'un ensemble très complexe d'influences comprenant des influences mentales et supra-mentales. Dans certains cas ces deux types d'influence doivent aussi probablement se mélanger.

Nos pensées sont certes créatrices et ont toujours une influence plus ou moins importante sur notre environnement et les personnes vers qui elles sont dirigées. Elles ne pourront toutefois influencer de façon significative le résultat d'un cours boursier, du tirage d'une loterie ou de quoi que soit qui présente une facette aléatoire importante, sauf dans de très rares cas et dans des proportions très limitées. Ainsi on s'est rendu compte que telle ou telle personne pouvait par sa seule présence face à un générateur aléatoire de chiffres influencer très légèrement le résultat final obtenu. Ce test a été réalisé de façon tout à fait scientifique il y a plusieurs années et ne peut être contredit. Mais il s'agit d'un résultat qui concernait le brassage de millions de chiffres.

Comme je l'ai expliqué souvent, un médium ou une personne très sensitive peut parfois recueillir des informations qui sortent du cadre restreint de notre espace/temps.
Un événement comme celui d'un attentat peut quant à lui être anticipé facilement par un guide de lumière capable de connaître les ramifications de certains réseaux terroristes et suivre de près la préparation d'attentats si cela fait partie de sa mission. De ce fait, il pourra essayer, sinon empêcher l'acte de se produire, de sauver au moins une ou plusieurs personnes par un moyen ou un autre, par exemple par un léger accident qui empêchera ces personnes d'être sur le lieu de l'attentat à ce moment-là ou par tout autre moyen en rapport avec la synchronicité.

Amicalement,
F*

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
     
    Caroline B - 434 - CANADA
   
    Comment savoir si quelqu'un est notre âme jumelle? J'ai une amie que je connais depuis 3 mois, on est de bonnes amies et j'ai l'impression qu'elle est une partie de moi car il y a une très forte connexion entre nous. Dernièrement, elle a dû faire une rupture pour quelques temps avec ses amies pour des raisons personnelles, et j'ai eu l'impression qu'on m'enlevait une partie de moi. Si cette personne est chez elle et qu'elle ne va pas bien, je le ressens. On est 2 femmes avec 3 ans de différence. Ou bien c'est peut-être seulement quelqu'un où on a été très proche dans une autre vie, comment savoir ?     
   
Bonjour Caroline,

Ce sujet a été déjàabordé dans le courrier des lecteurs. Voici les références de quelques pages où on l'explore d'une façon ou d'une autre:

Page 1 / 8
Page 21 / 249
Page 25 / 314
Page 32 / 390
Page 33 / 417

Pour répondre plus précisément à votre question, sachez qu'en règle générale il n'est pas possible pour nous de savoir si une telle personne est notre âme jumelle ou non. Il ne suffit pas en effet de se sentir proche de quelqu'un ou de ressentir un amour profond envers une personne pour que celle-ci soit automatiquement notre âme jumelle.

Des âmes jumelles peuvent être étrangères l'une à l'autre en apparence, être deux frères, deux soeurs, un parent proche ou éloigné, deux collègues, deux amis ou deux amies comme vous. Tous les cas de figure sont possibles et les conditions de rencontre sont souvent déterminées par le karma qui ne nous oblige d'ailleurs pas non plus nécessairement à rencontrer notre âme jumelle dans cette vie-ci ou une autre.

Comme je l'ai souligné auparavant, il est plutôt rare que deux âmes jumelles se rencontrent sur terre dans des conditions idéales. C'est-à-dire qu'elles soient du sexe correspondant à nos attentes, qu'elles aient un âge que nous puissions accepter pour établir entre elle et nous une relation intime, qu'elle corresponde physiquement, moralement, psychologiquement, mentalement à ce que nous attendons etc.
Une rencontre idéale entre âmes jumelles se produit néanmoins parfois
.

Deux âmes jumelles ayant poursuivi une évolution séparée ont acquis des expériences différentes, et il n'est pas toujours simple pour ces âmes de se réunir à nouveau. Ces âmes ont parfois un karma personnel à régler entre elles qui peut très bien mener à une rupture comme dans n'importe quelle autre relation.

D'habitude, seul un être spirituel au courant de l'évolution de notre âme et de notre passé pourra nous dire si telle personne est bien notre âme jumelle. Pour cela il faut soit être capable d'entrer personnellement en contact avec cet être ( un maître karmique par exemple ), soit passer par l'intermédiaire d'un médium spirituel capable de recevoir la réponse à notre place. Les autres façons de tenter d'obtenir la réponse, par le tarot, la radiesthésie ou par tout autre moyen divinatoire sont beaucoup plus sujettes à caution.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Koch F - 433 - FRANCE
   
    J'aimerais avoir une petite précision à propos de la charge des pentacles de l'abbé Julio. Vous avez dit qu'on pouvait allumer dans une petite paroisse, une petite bougie à l'endroit qui nous plaît et faire un appel mental à l'égrégore de l'abbé Julio en lui demandant de charger les pentacles avec son énergie. Plus concrètement est-ce que je peux formuler mon appel de cette manière: "égrégore de l'abbé Julio je vous demande de charger ce pentacle"? Sinon pourriez-vous donner une phrase plus appropriée pour charger mon pentacle. Merci.
 
   
   
Bonjour Koch,

Voici la meilleure façon de procéder.
Choisissez de préférence un jour où vous vous sentez bien, un jour sans trop de soucis ou de préoccupations personnelles, car il est important que vous puissiez vous concentrer sur votre acte et votre demande ce jour-là. Vous pouvez tout aussi bien choisir un lieu de culte (chapelle, église, cathédrale) que vous connaissez bien ou vous rendre dans un autre lieu de culte plus ou moins éloigné de votre domicile en profitant par exemple de cette journée pour visiter les environs et vous détendre. Cela marquerait d'autant plus ce jour-là dans votre mémoire.

Si vous ressentez que le lieu est bien approprié, qu'il émane d'après vous de bonnes vibrations, choisissez un endroit tranquille dans cette église ou cette chapelle et recueillez-vous y quelques minutes. Allumez en cet endroit une petite bougie si cela est possible. Vous n'êtes pas obligé d'adresser en préambule une prière à qui que ce soit, l'important étant d'élever vos vibrations spirituelles de façon naturelle. Ayez malgré tout peut-être une pensée vers tous ces êtres de qualité - qu'ils soient chrétiens ou non - qui nous ont quitté et qui continuent d'envoyer leurs bonnes influences vers la terre et l'humanité.
Dirigez ensuite votre pensée vers l'abbé Julio. Munissez-vous de sa photo éventuellement et si vous l'avez fait placez celle-ci dans votre main gauche et votre pentacle dans votre main droite ou sur un support à proximité de vous. Appelez ensuite l'abbé Julio trois fois mentalement en pensée ou à voix basse. Faites alors votre demande ainsi:


"Abbé Julio je vous remercie d'avoir répondu à mon appel. Je vous demande de charger ce pentacle afin qu'il puisse me protéger, protéger les êtres que j'aime et agir au mieux selon la volonté divine."


Après deux ou trois minutes, remerciez l'abbé Julio d'avoir chargé votre pentacle.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Cely S - 432 - FRANCE
   
    Je me pose de nombreuses questions depuis les morts successives de mes deux grands-mères. Souvent, quand je pense à elles, je ressens comme un frisson me parcourir, et il est encore plus fort quand je parle à mon ange gardien. Est-ce que cela est un simple mécanisme de mon esprit, est-ce moi qui le provoque?
J'ai déjà fait des séances de spiritisme pour rentrer en contact avec elles, et je pense qu'elles veillent sur moi. Par contre, j'ai lu récemment qu'il fallait plutôt demander protection à l'ange gardien, car les âmes des défunts ont un autre rôle : évoluer elles-mêmes, apprendre... Elles ont leur propre cheminement à faire.
Qu'en est-il ? Merci.

 
   
   
Bonjour Cely,

Les effets physiques dont vous parlez peuvent avoir deux explications. L'une est rationnelle et serait certainement celle choisie par bon nombre de psychologues. L'autre explication sort de ce cadre conventionnel restrictif. Commençons par la première:

Le simple fait de penser à vos grands-mères ou à votre ange gardien peut provoquer chez vous un certain type de réaction émotionnelle ( les frissons ). Dans les mêmes circonstances, d'autres personnes sentiront des larmes leur monter aux yeux, sentiront un pincement au coeur ou tout autre manifestation émotive. Ce type de réaction est dû dans ce cas à l'impact d'une émotion particulière sur nous, le degré de réaction étant dicté principalement par notre sensibilité personnelle.

La deuxième explication peut exprimer un ressenti provoqué par un réel partage vibratoire entre des êtres dont l'un ou plusieurs peuvent très bien appartenir à l'autre monde.

Il se pourrait également que les frissons que vous ressentez en ces occasions soient le produit à la fois d'un ressenti émotionnel personnel et d'un ressenti d'origine externe. C'est vous dire à quel il est difficile de déterminer l'origine exacte de tels effets émotifs.

Il est exact qu'il vaut mieux d'habitude laisser nos proches à leur nouvelle existence dans l'au-delà, leur destin naturel post-mortem n'étant pas de rester dans l'aura des vivants. Comme vous le dites, ils doivent poursuivre leur existence sous une autre forme et à un niveau vibratoire indépendant éloigné du nôtre.

Lors des premiers jours ou des premières semaines suivant leur décès, il est fréquent qu'ils s'attardent un peu à proximité des vibrations matérielles et des êtres d'ici-bas. C'est ce qui explique la visite astrale de personnes qui nous ont quitté récemment.

Les pensées de nos aïeux ou de toute personne qui nous aime et nous apprécie ont un impact appréciable sur nous et ce genre de pensée nous enveloppe d'une légère bulle de protection. Mais une véritable protection ne peut venir que d'un être spirituel évolué tel un ange, un être de lumière ou tout être spirituel d'un haut niveau spirituel, et c'est bien entendu à un tel être que vous vous adresserez de préférence pour demander une protection. Cela ne vous empêche nullement d'adresser des pensées d'affection aux personnes que vous chérissez. Ces âmes ressentiront toujours les effets de telles pensées dirigées vers elles et vous en seront très reconnaissantes.
C'est ainsi que les liens d'amour et d'affection demeurent et sont même renforcés entre les vivants d'ici-bas et ceux "d'en-haut".

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Bb H - 431 - FRANCE
   
    J'étais chez ma grand-mère et avec ma soeur j'ai fait du spiritisme. Le crayon bougeait mais il indiquait n'importe quoi. Après cette séance, je me sentais toute bizarre et je sentais mon bras engourdit. Lorsque j'ai pris ma douche, j'ai senti une présence et c'était gênant. Après commencent les choses vraiment étranges. Je suis allée me coucher mais je me suis réveillée soudain en sursaut et en tremblant d'un cauchemar violent où je voyais un esprit me dire que je l'avais dérangé et qu'il allait me le rendre! J'ai à peine le temps de souffler que j'entends un grand fracas qui me fait sursauter de plus belle. Le lendemain ma grand-mère vient me réveiller et me reproche de ne pas lui avoir dit que j'avais cassé son vase. En fait, ça doit faire 3 ans que ce vase est dans la salle de bain dans un endroit où il ne devrait pas tomber. La salle de bain est juste en face de ma chambre et elle, mon papy et ma soeur dorment de l'autre côté de la maison. J'étais donc la seule à cet endroit et tout le monde a cru que c'était moi qui avait cassé le vase et que je n'osais pas le dire. Le second soir, je pensais que c'était terminé, mais le lendemain ce fut pire! Le dessus des toilettes avait été enlevé et déposé par terre! Qui aurait pu soulever ça? C'est lourd! Là, elle m'a vraiment pris pour une menteuse quand je lui ai dit que je n'y étais pour rien.

Voir tous ces phénomènes étranges m'ont fait prêter beaucoup plus d'attention aux petites choses, ainsi juste après ça, alors que j'en parlais à ma soeur, le long fil de l'aspirateur est rentré d'un coup comme ça sans raison. Comme ça avait fait bouger un peu le lit, elle m'a dit: " Qu'est-ce que t'as fait?" d'un ton réprobateur mais je lui ai fait constater que j'étais loin et que je n'avais rien fait.

Voilà, et toujours chez cette grand-mère j'ai commencé un jour à me dédoubler. La moitié de mon corps s'est dédoublée et j'ai vu une femme qui me regardait pas très gentiment et je sens toujours une présence chez ma mamie. Qu'en pensez vous? Pensez-vous que je risque quelque chose? Pensez-vous que j'ai un don?
 

   
   
Bonjour Bb,

Le spiritisme peut attirer vers nous toutes sortes d'esprits. Certains sont sympathiques et sérieux, d'autres sont farceurs et dérangeants. Parfois les messages reçus par écriture automatique sont cohérents et crédibles, d'autrefois, ils ne signifient pas grand-chose ou sont même très éloignés de la vérité. Il en a malheureusement toujours été ainsi dans les communications spirites.

D'après ce que vous exposez, je pense que vous pourriez être le centre réceptif des différents phénomènes qui se sont produits en votre présence. Cela peut signifier effectivement que vous possédez pour l'instant une médiumnité à effets physiques. Le fait d'avoir pratiqué l'écriture automatique aurait notamment sensibilisé, accentué cette faculté et a pu attirer l'une ou l'autre entité astrale indésirable dans votre maison. Cette entité a ensuite pris un malin plaisir à jouer les tours pendables dont vous parlez: la partie des toilettes déposée, le vase brisé, le fil de l'aspirateur qui rentre sans raison dans son logement... Ce genre de choses rentrent dans le cadre des phénomènes spirites classés sous le nom de "poltergeist".

Le cauchemar que vous avez fait peut avoir deux explications. Soit il a été induit par les émotions fortes ressenties lors de votre séance d'écriture automatique, soit vous avez réellement été en contact avec un de ces esprits malicieux dans votre rêve et cet esprit a voulu vous faire peur.

A votre place, j'éviterais de pratiquer l'écriture automatique et de m'intéresser trop au paranormal et aux esprits. Ensuite, je me protégerais en portant sur moi une petite croix bénie ou un mandala de protection. C'est peu de chose, mais cela indiquera déjà à un esprit éventuellement malicieux qui voudrait vous ennuyer ou s'amuser à vos dépens que vous avez choisi le côté spirituel plutôt que la nébuleuse des esprits.

Vous ne risquez rien de grave, même si un ou plusieurs esprits viennent vous jouer l'une ou l'autre blague désagréable de temps à autre, car dans la grande majorité des cas ces esprits inopportuns n'ont pas la possibilité de nous faire vraiment du mal, sauf si nous "pactisons" avec eux volontairement.

En résumé, je pense donc que vous vivez pour l'instant les effets d'une facette médiumnique à effets physiques renforcée par le fait que vous êtes adolescente, mais il y a fort à parier que toutes ces manifestations cesseront un jour d'elles-mêmes. C'est en tout cas, ce qui se passe très souvent dans des cas semblables et c'est aussi ce que je vous souhaite.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Pascale M  - 430 - FRANCE
   
    Je suis une maman de 37 ans qui a perdu son fils il y a 19 mois dans un accident. Il avait 14 ans. Depuis je sens sa présence d'une drôle de façon le soir quand je me couche. Je ressens comme des frissons du côté du coeur, je sais que c'est lui, mais je ne comprends pas ce qu'il veut me faire comprendre. A-t-il besoin de plus de communication avec moi? Pouvez-vous m'aider? Je lui parle tous les jours et lui écris très souvent, mais cette façon de le sentir contre moi me fait penser qu'il a besoin de quelque chose d'autre. C'est pour cette raison que je vous demande de m'aider. Merci.     
   
Bonjour Pascale,

Le fait de penser très souvent à votre fils, de lui parler, de lui écrire, attire automatiquement son esprit et sa pensée vers vous et le silence du soir ainsi que l'heure du coucher sont certainement les moments les plus propices pour ses manifestations. C'est la raison pour laquelle vous le ressentez spécialement à ce moment-là.

Le plus important lors de drames semblables est d'arriver à se convaincre que la mort ne met pas un terme définitif à la vie et ne nous sépare pas à tout jamais des êtres qu'on aime. Dans ce sens vous avez de la chance de croire à la survie et à la présence de votre fils par rapport aux personnes qui refusent de croire à l'après-vie ou qui en doutent.

Votre fils vous manque et vous devez lui manquer aussi, c'est bien naturel, mais il n'est pas seul là où il est, et je ne pense pas qu'il ait besoin de quelque chose de particulier. Comme vous ne manquez pas de lui envoyer vos pensées affectueuses et votre amour de mère, il ne peut en tout cas ressentir un manque à ce niveau-là et ce doit être une des choses les plus importantes pour lui. Les petits signes que vous ressentez peuvent être simplement des témoignages de sa présence destinés à vous réconforter et à vous faire sentir qu'il est auprès de vous.

Un départ précoce pour l'autre vie est parfois écrit dans la destinée pour des raisons que nous ignorons mais que la destinée de l'âme ou le karma exige parfois.
La vie véritable est celle de l'âme, et cette vie matérielle dans laquelle nous ne faisons tous que passer n'est qu'un moment bien fugitif. Votre fils vous attend. Il sait, comme vous, qu'il vous retrouvera un jour pleinement. Ce jour-là, votre séparation ne sera plus qu'un mauvais souvenir et vous pourrez à nouveau le serrer dans vos bras d'une façon bien plus forte encore que vous n'auriez pu le faire ici-bas.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Guillaume M - 429 - FRANCE
   
    Etant intéressé par le voyage astral et plus du tout par la magie, j'ai essayé il y a quelques temps de me dédoubler grâce à la technique connue de la corde. Quelques minutes plus tard, après m'être relaxé, mon chakra du coeur s'est soudainement ouvert. C'était impressionnant, je ressentais comme un coeur qui battait à toute vitesse. Puis il s'est calmé peu à peu et tout est redevenu normal. Depuis, je m'intéresse énormément aux chakras et j'essaie de les exploiter le mieux possible afin de développer aussi mes dons de clairvoyance et de perceptions. J'ai entendu parler d'une technique en observant une flamme, en position du lotus en s'aidant d'un encens au musc naturel et d'une bougie magnétisée. Il paraît que ce genre de séances régulières de 20 minutes environ développent nos chakras et que nous pouvons dès lors avoir des visions particulièrement symboliques. Pouvez-vous me dire ce qu'est une bougie magnétisée ? Où trouve t-on cela ? Connaissez-vous d'autres techniques qui aident et participent activement à l'entraînement des chakras ?

De plus, je m'intéresse aux anges gardiens et j'aimerais communiquer avec le mien qui se nomme Sehaliah. Le fait d'écrire une lettre et de la brûler au-dessus d'un évier est-il un moyen efficace ? Connaissez-vous d'autres petits trucs qui permettent de soumettre gracieusement quelque chose aux anges gardiens et aussi de communiquer, de les voir, de les ressentir?

Enfin, je me protège grâce aux pentacles de l'Abbé Julio et je voudrais savoir comment exactement faut-il faire pour les charger efficacement?

P. S. Ma mère a aussi vu un ange gardien la veille de l'annonce du bébé de sa soeur. Elle ne le sait pas mais je pense personnellement que c'était un archange, porteur du bonheur ! Fabuleux, non !? Merci pour les réponses éventuelles que vous pouvez m'apporter!
 

   
   
Bonjour Guillaume,

Toutes les techniques de voyage astral préconisées par des spécialistes comme Muldoon ou Buhlman méritent d'être essayées. Certaines conviendront mieux que d'autres, cela dépend des personnes.

Observer une flamme - en position de lotus ou non - est un excellent exercice de concentration qui aide à dégager le mental et à affiner nos perceptions. Cela ne provoquera pas nécessairement des flashes, des visions ou tout autre perception subtile mais l'effet d'une méditation paisible et silencieuse sur notre corps et notre esprit sera de toute façon toujours bénéfique.

Une bougie peut être magnétisée de différentes façons. Un des moyens les plus classiques est de la magnétiser soi-même en appelant des forces spirituelles pour nous aider à réaliser l'opération. Il suffit de placer sa main droite (si l'on est droitier) à quelques centimètres de l'objet et de l'y laisser 20 à 30 secondes. Encore une fois, certaines personnes possèdent un magnétisme naturel plus puissant que d'autres et pourront mieux magnétiser un objet.

On peut tenter d'évaluer son taux de magnétisme personnel notamment par la radiesthésie, à condition que le pendule réagisse correctement à nos questions.
Un bon médium ou un bon magnétiseur capable de faire passer l'énergie d'un guide de lumière à travers ses mains pourra aussi magnétiser un objet avec beaucoup d'efficacité.

Je me méfierais par contre des objets vendus dans le commerce soi-disant chargés, à moins que leur efficacité ne soit corroborée d'une façon ou d'une autre par quelqu'un apte à ressentir les énergies émanant des objets.

Je ne pourrais énumérer toutes les techniques propres à développer les chakras. En plus certaines comportent des risques évidents pour la santé physique et mentale. Toute amélioration doit  se faire en douceur afin de ne pas perturber notre métabolisme et notre psychisme. Le yoga, le tai-chi et d'autres techniques pratiquées avec un vrai spécialiste peuvent aider à développer les différents chakras de façon harmonieuse. Je conseillerais plutôt cette voie et cette approche.

Le fait d'écrire une lettre et de la brûler au dessus d'un évier n'a à mon avis pas plus d'efficacité que de faire appel d'une autre façon. Ce qui compte c'est la force de l'appel, l'aptitude personnelle de recevoir des réponses sous une forme ou une autre (visuelle, auditive, par l'intuition, par l'intermédiaire des rêves etc. ) et la pureté des intentions.
Il n'y a pas de "truc" miracle. Persistez simplement dans vos efforts, efforcez-vous aussi de faire de votre mieux dans la vie, d'aider et de comprendre les gens qui vous entourent, d'entretenir des pensées spirituelles, d'emmagasiner en vous des certitudes spirituelles pour fortifier votre bagage de l'âme. Le Ciel ne tardera pas à se manifester et à vous octroyer une attention toute particulière qui renforcera, nettoiera et protégera en même temps votre kundalini et vos différents chakras.

Les pentacles de l'abbé Julio peuvent être magnétisés comme expliqué précédemment. Vous pouvez également les emporter dans une église ou une petite chapelle que vous ressentez bien vibratoirement. Allumez une petite bougie à l'endroit qui vous plaît et faites un appel mental à l'égrégore de l'abbé Julio en lui demandant de charger vos pentacles avec son énergie. Remerciez-le ensuite par une petite prière.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Joanna M - 428 - FRANCE
   
    Mon père est mort il y a 28 ans. J'ai souvent rêvé de lui, mais il m'apparaissait toujours distant, presque intimidé. Pourtant, une nuit, j'ai rêvé que quelqu'un venait me chercher en me disant que mon père voulait me voir. J'ai immédiatement pensé: "Il va mourir". Quand je suis arrivée à l'endroit où il se trouvait, il m'a dit:" Je suis venu te dire au revoir, je pars." J'ai alors crié: "Non papa ne pars pas, je t'aime!" Et il s'est évaporé. Je dois dire que, de son vivant, mon père n'était pas proche de moi. Nous n'avions pas de relation père/fille. Pouvez-vous m'éclairer à propos de ce rêve? Merci.
 
   
   
Bonjour Joanna,

Les rêves peuvent avoir de multiples origines et autant d'explications. D'habitude, ils sont le produit de notre subconscient, de nos émotions et de notre mental livré à lui-même au cours de notre sommeil. Certains rêves sortent cependant de cette catégorie courante. Il s'agit par exemple des rêves prémonitoires, des rêves initiatiques ou des dédoublements astraux.

Votre explication peut prêter à confusion. Soit votre père est venu vous avertir qu'il allait mourir avant qu'il ne meurt, soit il était déjà décédé lorsque vous avez fait ce rêve.
Prenons le premier cas pour commencer...

Le rêve qui vous a averti du décès de votre père fait partie des rêves annonciateurs. Ce genre de rêve est relativement fréquent et on peut supposer qu'il est lié le plus souvent à l'intervention d'un être spirituel éclairé appartenant au monde invisible. Une personne "normale" ne disposant pas de facultés suffisantes pour pouvoir s'immiscer dans les rêves d'autrui par simple désir. Cette personne - qui bien souvent est malade ou mourante - doit donc être secondée pour arriver à faire passer son message.

Second cas. Votre père est décédé depuis un certain temps et il vient vous annoncer qu'il va mourir. Dans ce cas-ci, il y a plusieurs possibilités à envisager:

1 - Il va passer à un palier supérieur qui l'empêchera très probablement d'avoir encore des contacts avec les personnes vivant ici-bas.
2 - Il ne sera plus à même de communiquer ou d'avoir le moindre contact - même à travers un rêve - pour une autre raison.
3 - Il se prépare à une nouvelle incarnation.

Lorsque nous passons de l'autre côté du voile, nous voyons avec beaucoup de clarté nos erreurs et surtout nos failles de nature affective. Si votre père de son vivant n'a pas su, pas pu ou pas voulu vous offrir un amour paternel, il a certainement dû le regretter, car on ne peut que regretter nos manquements d'amour, d'affection et de compassion, que ce soit envers les gens de notre famille ou envers d'autres personnes.
Heureusement vous ne semblez pas lui en avoir tenu rigueur. Cela aussi il a dû le percevoir, et il y a fort à parier qu'il y a eu depuis, grâce notamment à votre amour pour lui, une réconciliation affective entre vous deux au delà de cette vie.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Marie-Claude R - 427 - CANADA
   
    Ces temps-ci je pleure beaucoup des personnes de ma famille qui sont décédées. Quatre d'entre-elles sont très proches de moi. J'aimerais savoir comment faire pour entrer en contact avec ces personnes, car elles me manquent et j'aurais vraiment besoin de leur parler. Je n'ai pas d'expérience dans ce domaine mais cela m'intéresse. Merci de me répondre.
 
   
   
Bonjour Marie-Claude,

Le manque que certaines personnes ont laissé dans notre coeur lorsqu'elles nous ont quittés est parfois très lourd à endurer, et notre désir de renouer ne fût-ce qu'un instant un échange avec ces êtres par delà la mort est bien compréhensible.

Il y a effectivement parfois moyen de recueillir un signe ou un témoignage de quelqu'un parti pour l'autre monde, bien que cela ne soit pas si simple.

Certains médiums arrivent à obtenir des communications avec des personnes décédées, mais lorsqu'on analyse objectivement les messages reçus on se rend malheureusement bien souvent compte que leur provenance est douteuse.
Demandez par exemple à un médium (même sincère et honnête) qui prétend être en contact avec une personne décédée que vous connaissez bien de vous donner un détail précis sur cette personne, par exemple sa date de naissance, le lieu où elle est née, les écoles qu'elle a fréquentées ou même n'importe quel signe de son choix suffisamment convaincant. Neuf fois sur dix les réponses seront erronées.
Cela signifie que la plus grande prudence s'impose en ce domaine.

Il y a bien sûr des exceptions, notamment lorsque de nombreux indices autorisent à penser que telle entité de l'au-delà est bien celle qu'elle prétend être. Mais d'habitude les entités, les esprits, les âmes de l'au-delà ont bien du mal à communiquer avec les "vivants" et ce pour des tas de raisons.

Un guide de lumière a beaucoup plus de facilités pour s'exprimer à travers un médium, tout simplement parce que son pouvoir et sa force sont nettement supérieurs aux êtres courants de l'au-delà. Il sera donc souvent plus facile d'obtenir des "nouvelles" sur une personne évoluant dans l'au-delà par son intermédiaire. Encore faut-il trouver un médium qui puisse nous fournir les réponses que nous attendons.

On peut bien sûr essayer d'obtenir une communication soi-même, mais si on est novice en ce domaine, il y a peu de chance que l'on obtienne des réponses satisfaisantes et si nous ne possédons aucun don de réceptivité médiumnique nos chances de capter quoi ou qui que ce soit sont quasi nulles.

Si vous pensez ne posséder aucun don particulier dans ce domaine, essayez de trouver un médium qui vous aidera à réaliser votre souhait. Peut-être devrez-vous en essayer plus d'un pour obtenir les contacts espérés, mais cela vaut parfois la peine d'essayer.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Grégory M - 426 - FRANCE
   
    Quand j'associe une pensée avec un mot comme diable ou mort, j'ai peur de faire du mal. Ce qui était bizarre, c'est qu'avant, lorsque j'avais une pensée, je n'en réalisais pas la gravité. J'entends aussi des voix qui me commandent de faire des actions. J'y porte attention et je fais ce que l'on me demande. Je me demande si c'est quelqu'un comme le "diable" qui me commande ou si c'est seulement dans ma tête. Vous me disiez qu'il ne fallait plus y penser, mais je me pose des questions. Est-ce que le diable peut m'ordonner de faire ce qu'il veut que je fasse? Je n'ai pas peur de cela mais je m'interroge. J'envisage de voir un médium pour les vents frais qui passent sur mon visage pour être fixé sur leur origine.
 
   
   
Bonjour Grégory,

Le simple fait d'associer occasionnellement votre pensée avec le mot "diable" ou "mort" ne peut avoir de conséquences significatives. En revanche, si vous passiez votre temps à fixer votre pensée sur ces mots - ou sur d'autres - ceux-ci pourraient bien entendu finir par imbiber votre subconscient et même provoquer une certaine résonance par rapport à leur signification.
Afin de vous dégager de ces soucis qui vous taraudent, évitez tout simplement de penser aux mots qui vous perturbent, et si vous ne pouvez le faire, forcez-vous à penser qu'aucun mot pensé ou dit par vous ne pourra influencer qui ou quoi que ce soit. Votre subconscient ainsi averti fera le reste et vous protégera de façon naturelle.

Dites-vous aussi que le "diable" n'existe pas - quoi que vous en pensiez. Il n'existe que des pensées ou des actes diaboliques. Aussi loin que vous alliez, vous ne rencontrerez jamais le "diable" en personne, même pas si vous l'invoquiez 24 heures sur 24. Bien sûr, si on passe son temps à faire de la magie noire et qu'on invoque des forces occultes maléfiques, celles-ci ne tarderont probablement pas à se manifester sous une forme ou une autre. Mais cela ne signifie aucunement qu'un "diable" imaginaire puisse nous rendre visite. Vous serez simplement mis en contact avec des entités indésirables, voire très maléfiques. Le mal que ces entités peuvent occasionner n'est certes pas négligeable mais on peut toujours contrer leurs actions par des forces spirituelles.

Je ne comprends pas pourquoi vous obéissez à ces voix que vous entendez alors que vous estimez vous-même qu'elles pourraient provenir du "diable" en personne! Pourquoi donc feriez-vous ce qu'il vous ordonne? Cela n'a pas de sens.

Il est bien de se poser des questions, mais le but est d'obtenir des réponses vraies sinon cela ne sert pas à grand-chose de se les poser. Arrêtez de focaliser vos pensées sur "diables et consort ". Dirigez-vous vers la spiritualité. Vous faites partie comme nous tous d'un monde d'amour, bien imparfait il est vrai, mais que chacun peut améliorer à sa mesure et à sa façon si bon lui semble. Il n'y a pas de place pour des entités maléfiques dans ce monde-là. On n'y découvre qu'une merveilleuse lumière qui y resplendit éternellement et qui ne demande qu'à nous accueillir. Allez vers cette Lumière et abandonnez-vous à ses doux rayons bienfaisants. Aucune entité négative ne peut pénétrer ces hautes vibrations. Tous les "diables" et "satans" de l'univers croupissent dans les bas fonds de mondes obscurs. Laissez-les là où ils sont s'ils s'y sentent bien, c'est leur affaire, pas la vôtre.

J'ignore si vous allez trouver un médium qui pourrait vous renseigner de façon correcte sur les vents frais ressentis sur votre visage. Je pense cependant que si vous vous éloignez mentalement de tout ce mal qui vous préoccupe ceux-ci ne viendront plus perturber.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Feue GL - 425 - FRANCE
   
    L'été dernier, j'ai fait une sorte de voyage initiatique et j'espère que vous pourrez m'éclairer. Je suis partie à Bordeaux avec des amis pour participer à une fête techno.

Tout au long du voyage, je me rendais compte de certaines coïncidences troublantes qui m'amenaient à penser que ce voyage ne serait pas un voyage comme les autres. Arrivée à la fête, j'ai effectué des rituels magiques alors que je n'avais jamais fait de magie. Je n'y connais pas grand chose, mais je me sentais obligée de les faire. Il faut vous dire que j'ai des origines africaines, et dans la famille du côté de mon père j'ai une grand-tante prêtresse du temple du serpent. Le lendemain, au bord de le mer, là où je me sentais en communion avec la nature, j'ai continué les rites pour me purifier car je savais qu'il fallait que je me protège ainsi que les gens qui étaient avec moi. Mais comme je ne m'y connais pas, que j'étais seule et faible, j'ai senti que la force de ces énergies étaient trop grandes pour moi et je n'arriverais pas à les maîtriser. J'ai erré ensuite pendant la nuit seule sur la plage y faisant des rencontres bizarres. Tout se passait comme si le ciel m'envoyait des épreuves. Au matin, j'ai cherché mes amis mais c'est le samu qui m'a attrapée et j'ai fait 3 semaines d'hôpital. Lorsqu'ils m'ont saisie, je parlais le dialecte africain de ma famille. En fait, j'étais en communication avec des esprits de ma famille et l'esprit d'une de mes tantes parlait à travers moi!

A l'hôpital, je continuais à ressentir une chaleur magnétique dans mes mains et j'ai traité des douleurs par imposition des mains. J'ai même fait un travail sur photo qui a marché. Depuis je ne sais que penser de cette histoire. J'aimerais vraiment avoir votre avis à propos de ces événements, ça m'aiderait à comprendre un peu mieux ce qui m'est arrivé.
 

   
 
Bonjour Feue,

Certaines personnes, j'en suis persuadé, vont penser que vous étiez sous l'effet d'une drogue pendant votre séjour à Bordeaux. Des drogues diverses circulent en effet lors de fêtes techno et des personnes mal intentionnées peuvent facilement en ajouter discrètement dans un repas ou dans une boisson sans que l'on s'en rende compte. S'ensuivent alors certains effets hallucinatoires propres à l'ingestion de ces drogues.

De toute façon, il y a eu selon moi un phénomène inducteur. Si ce n'est pas dû à une consommation de drogue, il pourrait s'agir de l'effet de cette musique sur vous qui avec son caractère rythmique et répétitif à outrance aurait créé un pont mental avec certains esprits de votre famille attirés par cette musique de style incantatoire et tribale. Une fois sous la domination de ces esprits, vous avez perdu peu à peu le contact avec votre identité et avec la réalité de notre monde, raison pour laquelle vous avez erré ici et là, comme déboussolée, sans trop savoir où vous alliez.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un voyage initiatique dans le sens spirituel du terme. Vous avez simplement été placée sous l'influence de forces et d'énergies subtiles que vous ne connaissiez pas et subi la domination de certains esprits qui en ont profité pour s'exprimer à travers vous. Le fait de parler un dialecte africain indique en effet que vous étiez probablement sous l'effet d'une incorporation involontaire provoquée par votre tante ou un autre esprit. Servir de relais, d'intermédiaire et d'expression à une entité, à un esprit ou même à un Guide spirituel est une pratique courante pour certains médiums. Je comprends cependant que cela peut surprendre lorsqu'on n'y est pas habitué.

Cette expérience insolite signifie que vous pourriez avoir en vous une nature médiumnique latente capable d'émerger lors de circonstances propices. Cette faculté, une fois active pourrait alors provoquer divers phénomènes comme ceux dont vous avez parlé.
Ce genre de situation pourrait donc très bien se reproduire si vous étiez à nouveau soumise aux mêmes conditions. Si cela vous effraie, vous gêne ou vous déplaît la meilleure chose à faire serait peut-être d'éviter - ou d'être très prudente - vis à vis de l'impact que pourrait avoir sur vous des musiques qui peuvent induire des transes médiumniques.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Manon L - 424 - CANADA
 
  Mon petit neveu est rentré à l'hôpital à l'âge de trois ans. On lui a fait un test des poumons, une bronchoscopie. Après cela j'ai attendu avec lui qu'on l'emmène en salle d'opération. C'était très dur de le voir ainsi, il avait si peur qu'on pouvait voir dans ses yeux qu'il savait qu'il allait mourir et je ressentais la même chose. Durant tout le temps qu'il subissait cette intervention je faisais les cent pas. Après l'opération, il est resté deux semaines aux soins intensifs intubé. Il savait que quelque chose lui arriverait parce qu'il nous l'avait dit, à moi et à un ami de la famille. Je pressentais aussi le pire, et c'est finalement arrivé... Ce jour-là on avait été lui rendre visite comme on le faisait tous les jours. Lorsque on est entré dans sa chambre il s'est réveillé et il nous a dit: "je ne vous reverrai plus parce que j'ai vu un fantôme qui me l'a dit".
Ses yeux exprimaient sa peur et il pleurait. Cela m'avait brisé le coeur. Finalement, il sera resté deux mois dans cet hôpital. Pouvez-vous m'expliquer comment j'ai pu savoir et lui aussi qu'il allait mourir?
Un ami est mort également deux mois après la naissance de mon neveu,ma mère à vu pendant le baptême un service funéraire mes elle ne savait pas que c'était celui de Daniel. Il est venu me dire adieu je crois quand il est mort parce qu'il a fait bouger un objet dans ma chambre ( la chandelle posée sur mon bureau.) Pensez-vous qu'il soit possible de prendre une vie pour en laisser vivre une autre?

 
 
 
Bonjour Manon,

Un enfant de 3, 4 ans peut ressentir la mort approcher, même s'il ne sait pas encore vraiment ce qu'elle représente. Il en est de même avec beaucoup d'animaux qui savent souvent qu'ils vont mourir, c'est-à-dire abandonner quelque chose d'important qui les concerne sans avoir une idée précise de ce que la mort signifie.

Votre petit neveu a probablement été averti de sa mort imminente par un être spirituel, d'ailleurs c'est ce qu'il vous a dit. Ceci est assez fréquent chez des personnes de tous les âges et il a peut-être vu et capté d'autres choses qu'il ne vous a pas dites, comme par exemple des êtres proches vivant dans l'au-delà venus l'assister au moment ou juste avant son passage vers l'autre vie.
Il arrive qu'on meurt seul ici-bas, mais on reçoit d'habitude une assistance de l'au-delà pour nous aider à franchir ce cap difficile.

Votre petit neveu a peut-être averti de sa mort imminente par un être spirituel et en ce qui vous concerne ce sont vos pressentiments et votre intuition qui vous ont averti.
La mort d'un enfant peut résulter d'un accident, d'une maladie ou être due à tout autre motif non prévu au départ dans la destinée. Elle peut aussi avoir été prévue dès avant la naissance pour de multiples raisons: achever un karma personnel, être en rapport avec un karma familial ou aider les parents à évoluer à travers la souffrance de la perte d'un enfant, même si cela est rarement compris et accepté de leur part.

Chaque vie possède son propre destin. Dans ce sens il n'y a pas d'échange entre une vie et une autre, mais nous sommes tous reliés à d'autres âmes, par le mental, par les sentiments, par le passé, par le karma... Des destinées peuvent donc s'entremêler, suivre un parcours parallèle ou interagir d'une façon ou d'une autre avec d'autres destinées.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Manon L - 423 - CANADA
 
  A l'âge de cinq ans, je rêvais souvent. J'étais assise sur une roche, celle-ci se soulevait et une sorcière en sortait, et je me souviens également avoir fait aussi un rêve il y a quelques années dans lequel j'étais couchée dans un trou et que des gens de l'époque, des sorcières, mettaient des pierres sur moi.
J'ai aussi une marque de chaîne sur ma poitrine avec un médaillon qui descend sur le sternum et je n'avais pas cette marque avant. J'aimerais avoir des explications. Merci.

 
 
 
Bonjour Manon,

Vos rêves de sorcières ont bien sûr une origine. Il se peut qu'une image ou que l'une ou l'autre histoire de sorcières entendue à l'époque de votre enfance ait déclenché en vous une réaction émotive en rapport avec ce thème. Votre subconscient aurait ensuite redistribué cet élément en le réarrangeant à sa façon au cours de certains rêves. C'est en tout cas ce qui me semble le plus probable.
Ce thème central, les sorcières, a été par la suite très certainement soumis à des influences physiologiques, psychologiques ou émotionnelles, des tas de facteurs personnels ( du présent et du passé ) intervenant dans la construction d'un rêve.

Ce genre de rêve pourrait bien sûr avoir une explication symbolique, mais je ne dispose pas d'éléments suffisants pour pouvoir vous en proposer une. Il ressort en tout cas que votre intérêt pour l'ésotérisme est toujours bien présent et que son origine remonte apparemment à votre enfance.

La marque de la chaîne sur vous est difficilement explicable. Il faudrait pouvoir l'analyser de près pour s'en faire une idée et émettre l'une ou l'autre suggestion par rapport à son origine.
Des marques de la sorte, lorsqu'elles sont évidentes et bien visibles, peuvent parfois avoir une origine paranormale, elles peuvent avoir par exemple un lien avec un incarnation précédente. Je ne peux cependant vous dire si cette explication vous concerne.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Eric L - 422 - FRANCE
 
  A chaque fois que je médite ou que j'invoque mon ange, je ressens un petit souffle léger et froid sur mon visage, comme s'il y avait un courant d'air alors que les fenêtres sont fermées! J'appelle cela "ma bienveillance" Est-ce un ange gardien ou une entité?
Sinon à trois reprises de ma vie, j'ai eu l'impression de sortir de mon corps. J'ai résisté uniquement avec la pensée, car mes membres ne répondaient plus! Mes joues étaient très creuses et mes yeux étaient comme soudés. C'était quoi? Merci de m'éclairer...
 
 
 
Bonjour Eric,

Le petit souffle que vous ressentez lors de vos méditations peut avoir plusieurs causes mais, s'il s'agit bien d'un signe envoyé par une entité, il ne me semble pas indiquer en tout cas une intention négative. Votre ange gardien, votre guide spirituel invisible pourrait être à l'origine de ce petit phénomène. Son but serait de manifester par ce moyen sa présence auprès de vous lorsque vous l'invoquez.

Il se peut que ce petit signe devienne sporadique ou disparaisse un jour, mais cela ne signifiera pas que votre ange s'est éloigné. Votre protecteur céleste estimera simplement avoir apporté une "preuve" de son attention vis-à-vis de vous.

Les sensations que vous avez ressenties correspondent aux prémices d'une sortie hors du corps. Ce processus peut se produire inopinément, sans qu'on le cherche, mais certaines personnes arrivent aussi à le provoquer volontairement. Si cela vous intéresse des expérimentateurs chevronnés comme William Buhlman et Sylvan Muldoon ont décrit dans leurs livres comment procéder pour tenter d'y arriver de la meilleure façon.

Il n'est pas facile de maîtriser le processus et un des plus grands obstacles à surmonter est la crainte engendrée par les sensations de paralysies, de bourdonnements, de tremblements souvent ressenties juste avant que le corps astral ne se détache du corps physique.

Si on résiste à une sortie consciente hors du corps, il y a naturellement beaucoup de chances pour qu'elle ne se produise pas.
Cette expérience peut être très enrichissante mais aussi déstabilisante pour certaines personnes trop émotives ou ignorantes du fait que la conscience humaine peut très bien fonctionner hors du corps physique. La sortie volontaire hors du corps ne peut donc être conseillée à tout le monde.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Sabine C - 421 - FRANCE
 
  Depuis mon enfance je ressens des énergies particulières de près ou de loin. J'ai à priori une forte intuition et depuis un an environ, je vis des expériences assez surprenantes.

Dimanche 9 novembre, j'ai commencé ma journée par une lecture sur le magnétisme. J'ai laissé ce livre pour aller prendre une boussole, voulant faire une petite expérience. Je suis souvent attirée par un endroit dans ma cuisine et j'ai voulu voir comment la boussole réagissait. Je n'ai pas été étonnée des résultats, elle en perdait le Nord pour l'indiquer au Sud! sur cet espace où parfois mon regard est complètement absorbé. J'ai continué mon expérimentation dans d'autres endroits de la pièce en me laissant guider, les résultats ont conforté mon intuition.

L'après-midi, je rejoins des amies pour une ballade en bord de mer et reviens chez moi en soirée. Un message m'attend sur mon répondeur (laissé à 17 h 22). Je l'ai écouté plus d'une dizaine de fois, interpellée. La voix m'est inconnue. Elle est profonde, féminine et semble émaner d'une personne d'un certain âge. Le message en question contient une phrase que je ne peux bien décoder mais qui contient une partie qui ressemble à: " vous connaissez le sud, sabine"! Etant donné mes expériences du matin et que personne n'en avait eu vent, j'ai été intriguée par ce message et le reste toujours d'ailleurs. Je ne sais pas d'où il vient ni de qui et France télécom n'a pu me renseigner. Qu'en pensez-vous? Bien à vous.
 

 
 
Bonjour Sabine,

Votre expérience ressemble à de la transcommunication instrumentale.
Ce genre de communication par l'intermédiaire de radios, de téléviseurs, d'enregistreurs existe bel et bien, et peut-être en avez-vous d'ailleurs reçu la preuve par ce message laissé sur votre répondeur?

L'origine de tels messages est impossible à déterminer, sauf rares exceptions. Ce genre de communication paranormale nécessite souvent une force électro-magnétique résultant de plusieurs pensées et de plusieurs volontés ou elle peut être puisée dans la vitalité d'une ou de plusieurs personnes médiumniques se trouvant à proximité. Parfois un guide spirituel de l'au-delà choisira de s'exprimer de cette façon et j'opterais plutôt pour cette seconde hypothèse en ce qui vous concerne. Un être spirituel, votre guide par exemple, a pu être attiré par votre lecture ou par vos pensées à propos du magnétisme et vous aurait démontré sa présence de cette façon. Si c'est le cas, cela signifierait qu'il adhère à votre intérêt pour le magnétisme car si comme vous le dites vous manifestez certaines facultés et ressentez les énergies depuis votre enfance, votre don naturel pourrait certainement s'avérer utile.

Pourquoi le Sud? Mystère. Ce Sud pourrait avoir une valeur symbolique en rapport avec votre propre magnétisme. Essayez de vous aligner dans cette direction si vous faites des exercices de magnétisme afin de voir s'il l'amplifie. Peut-être cette orientation vous convient-elle en particulier.

Une boussole peut bien sûr être désorientée par des objets métalliques et mieux vaut la questionner dans un endroit supposé sans influences, comme un grand champ par exemple. Si vous savez où se situe le Nord dans un endroit dégagé de la sorte, testez-y votre boussole. Normalement, elle devrait l'indiquer de façon exacte, à moins que votre magnétisme personnel ne la perturbe vraiment, ce qui est somme toute possible également.

Amicalement,
F*

 
  Grégory M - 420 - FRANCE
 
  Avant la mort de mon père j'ai fait un rêve. J'allais chez ma tante et mon père était mort dans mon rêve, et après sa mort réelle j'allais chez elle.

Deux jours avant sa mort je me disais qu'il fallait que je passe plus de temps avec lui mais cette pensée ne me fit pas réagir. Et voila le problème. Il y a 3 ans, bien avant la mort de mon père, lorsque je pensais à quelque chose, cela se réalisait presque à chaque coup. Avais-je le don de manipuler les événements par la pensée?
Depuis la mort de mon père ce "don" est revenu et je me pose cette question: est-ce que j'aurais pu tuer mon père par ma propre pensée? Je ne peux contrôler mes pensées. Elles viennent simplement comme ça. Mais le pire c'est quand j'associe ma pensée avec un mot comme "diable" ou "mort". Cela me fait peur et je crois donc que la pensée que j'avais eu envers mon père avant sa mort s'est réalisée.

 

 
 
Bonjour Grégory,

Rares sont les personnes qui contrôlent leurs pensées en permanence. D'habitude nos pensées vont et viennent sans que nous les sollicitions, sauf lorsque nous sommes bien concentrés.

Je ne connais pas la force de votre pensée mais tout ce que je puis vous dire c'est que vous n'êtes certainement pour rien dans la mort de votre père. Il ne suffit pas d'avoir des pensées négatives envers quelqu'un pour que la mort s'ensuive. Imaginez un instant la haine dirigée vers certains politiciens ou certains criminels. Des milliers de gens envoient des ondes mentales négatives contre certains d'entre eux, désirant parfois leur mort. Ces personnes en meurent-elles pour autant? Non. Cela signifie que nos pensées ont certes des répercutions sur les plans supérieurs mais qu'elles restent dans l'immense majorité des cas impuissantes sur le plan physique.

Votre rêve précédant la mort de votre père pouvait être un rêve prémonitoire. Cela ne signifie aucunement que vous avez créé l'événement. Ne pensez plus au "diable", à la mort et à ce genre de choses qui vous perturbe et vous effraie. Votre existence ne pourra qu'en être améliorée...

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici
 

  Grégory M - 419 - FRANCE
 
  Depuis la mort de mon père il se passe des événements étranges comme la télé qui s'allume toute seule, une fermeture éclair qui se ferme seule, des chaises qui bougent de gauche à droite, des vents frais qui me passent sur le visage...

Avec mon père on vendait des sabots de bois, cela se vendait bien. J'ai la crainte que lui ou mes oncles, morts aujourd'hui, m'en veulent d'avoir vendu des sabots... Qu'en pensez vous?
Comment communiquer avec les fantômes sans utiliser l'écriture automatique? Comment les reconnaître? Comment savoir si on est possédé par un fantôme? Est-ce qu'on devient un fantôme après notre mort et peut-on changer alors de comportement? Les fantômes peuvent-ils toucher des objets?

 

 
 
Bonjour Grégory,

Pour bien faire, les phénomènes indiqués devraient être corroborés par d'autres personnes, cela renforcerait leur crédibilité. Je ne mets pas en cause votre sincérité, mais il arrive que l'on soit persuadé de certaines choses qui s'avèrent inexactes à l'analyse.

Ceci dit, il arrive bien sûr que de tels phénomènes paranormaux se produisent. Ils sont souvent en relation avec la présence d'un catalyseur médiumnique, c'est-à-dire d'une personne qui possède un don de médiumnité physique suffisant pour créer ou amplifier des phénomènes tels que déplacements d'objets, bruits et sons paranormaux. Si ce genre de choses se déroule en votre présence, il est fort probable que vous en êtes inconsciemment le responsable.

Les empêcher peut s'avérer difficile, mais si cela vous gêne, entourez-vous de quelques protections spirituelles et décidez de n'accorder aucune importance à ces manifestations enfantines provenant du monde invisible. Certains médiums subissent des manifestations de ce type régulièrement et les prennent avec humour ou indifférence. Je pense que c'est la meilleure façon de les considérer. Une fermeture éclair qui s'ouvre toute seule ou des chaises qui remuent ne vous font de toute façon courir aucun danger, même si cela peut être impressionnant. Des souffles froids ressentis sur votre visage peuvent être plus inquiétants, je l'admets. Dans ce cas, faites appel à un être spirituel de votre choix et demandez-lui de chasser et de vous préserver de toute influence néfaste. Portez aussi sur vous ou gardez auprès de vous une protection spirituelle. Cela devrait vous aider.

Des sabots sont faits je suppose pour être vendus. Je ne vois donc pas pourquoi qui que ce soit, morts ou vivants, pourraient vous reprocher ce commerce.
Vu les problèmes mentionnés, je pense que vous feriez mieux de ne pas chercher à contacter des "fantômes", cela risquerait de vous perturber davantage. Essayez au contraire de vous extirper autant que possible de tout contexte occulte.

Il est facile de reconnaître un fantôme, mais pour cela il faut disposer d'une seconde vue. En revanche, il est parfois plus difficile de savoir si on est réellement soumis à la forte influence d'un esprit malsain. Seule une personne réellement compétente en la matière, un médium spirituel de bon niveau ou une personne très sensitive pourra (éventuellement) nous dire ce qu'il en est.

Chaque personne devient un "fantôme" après sa vie sur terre, mais ceci n'a rien de péjoratif. Même les anges sont des fantômes en quelque sorte. Un fantôme est simplement un être subtil qui possède un corps astral et qui l'utilise pour se déplacer.
Le fait de passer de vie à trépas ne modifie en rien la base de notre caractère. Nous restons ce que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts qu'il nous est toujours permis d'améliorer.

Les esprits peuvent toucher des objets physiques mais d'habitude ils n'ont pas la force suffisante pour les déplacer sauf s'ils disposent d'une volonté et d'une force peu commune ou s'ils puisent la force nécessaire dans le corps vital d'un médium. C'est en tout cas ce qui ressort des études faites à ce sujet.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil