FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 32
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                   Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Aurore A - 405 - FRANCE
 

  Je pratique l'écriture automatique depuis quelques mois. Tout a commencé ainsi : un jour je me suis installée à table avec feuille et crayon. Je dessinais et écrivais ce que je ressentais quand tout d'un coup ma respiration s'est accélérée. J’ai eu froid et j’ai senti une force dans mon bras et ma main partir toute seule. Le message disait : « Aurore ma petite fille, je t’aime - papy - ne perds pas espoir - je sais que tu vas y arriver - je suis fière de toi quand tu chantes et quand tu gardes les enfants de Donna - tu va y arriver - papy ». Depuis, je fais cette expérience tous les jours et il me dit tout le temps que je vais réussir, que j’aurai tout dans la vie avec la patience, qu’il voit tout et qu’il est toujours près de moi. Que pensez-vous de cela ? Au début et à la fin du message il me dit : "je suis ton grand père Henri A… " Je ressens des présences dans la journée, comme s’il y avait toujours quelqu’un à mes côtés. Que pouvez-vous me dire sur ce qu’il m’arrive ? Dois-je croire que c’est mon grand-père qui s’adresse à moi ? Merci de me répondre.
 
 
 
Bonjour Aurore,

Ces sensations (bras lourd, frissons, froid, souffle glacial ) sont courantes dans ce genre d’expérience de communication avec les esprits. Certaines de ces sensations sont normales et communes à toutes les personnes qui pratiquent l'écriture automatique : un bras lourd, une main crispée, figée, semblant paralysée. Les autres sensations (froid, souffle glacial sur la nuque, la peau) peuvent être plus inquiétantes. Elles peuvent indiquer un contact avec des entités du bas astral, les entités de plus haut niveau ne provoquant généralement pas ce type de sensations désagréables.

Je ne puis vous dire si c’est votre grand-père qui s’exprime à travers vous. Dans ce genre de pratique, des tas d’interférences peuvent s’immiscer dans l’écriture, en dévier, en déformer le contenu. C’est alors un véritable casse-tête pour arriver à démêler le vrai du faux. Ceci est dû à la perméabilité du canal médiumnique. La plupart des personnes sensitives possède un canal peu ou pas du tout étanche qui laisse passer des entités en provenance de différentes couches astrales. Plus la personne est de type médium à effets physiques, plus cela risque de lui arriver. Certaines personnes, certains médiums sont cependant protégés naturellement de ces désagréments. Dans ce cas, les messages reçus sont en principe fiables et de meilleur qualité.

Tant que les messages restent positifs, non menaçants, qu’ils ne glorifient pas notre orgueil ou ne versent pas dans le catastrophisme, il n'y a pas de raison de ne pas leur accorder un minimum d'attention. Le tout étant toujours de garder la tête sur les épaules et un certain recul par rapport au contenu des messages. S'il s'avère que ces messages ont une valeur réelle, qu'ils vont dans le sens de la vérité, non du mensonge ou des inepties, le mieux est probablement d'en tenir compte et de les accepter.

Il est conseillé de débuter une séance d'écriture automatique par une méditation spirituelle ou une prière afin d’appeler à soi des forces spirituelles protectrices. Cela empêche certains esprits mal intentionnés de s’exprimer à travers le canal ouvert du médium.

Votre grand-père est peut-être encore proche de la matière, ce qui lui permettrait ce genre de communication. S'il apparaît dans les messages que sa personnalité correspond à celle qu'il avait de son vivant, c'est un indice de plus de crédibilité. Au contraire, si, par exemple, il vous demande de prier à longueur de journée alors qu'il était athée de son vivant, il y a peu de chance qu'il s'agisse bien de votre grand-père qui communique à travers vous. C'est une simple question de logique. Une entité doit être reconnue par son tempérament, sa moralité, sa psychologie d'avant. Le simple fait de passer de vie à trépas ne modifiant en rien nos états d'âme, du moins dans les semaines ou les mois qui suivent le décès.

Seul l’avenir vous dira si les messages reçus émanent bien de votre grand-père et peuvent vous être d’une quelconque utilité.

Que le Ciel vous protège,
F*
 

 
 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

Pages
1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
 

Page suivante

   

 

  Ophélie B - 404 - FRANCE
 
  Je connais quelqu'un qui dialoguait avec son grand-père. Un jour, celui-ci lui a annoncé que son frère allait mourir une certaine année et de fait ce monsieur est décédé l'année prédite alors que moi j'étais encore en fête avec ce dernier une semaine avant son décès. Puis, un jour, j'ai fait une séance de spiritisme avec une copine et pendant cette séance nous avons entendu un portail grincer alors qu'il ne grince jamais et il s'est ensuite refermé tout seul! Et, toujours lors de la même séance, lorsque j'ai pris un miroir dans ma main, j'ai cru apercevoir la silhouette du défunt entre mon amie et moi ! Je me demande si cette vision était bien réelle ou si c'était le fruit de mon imagination?
 
 
 
Bonjour Ophélie,

Beaucoup de personnes ont ainsi la prémonition d’un décès d’un de leurs proches. C’est quelque chose de relativement fréquent, même chez des personnes qui n’ont pas de véritable don médiumnique. La prémonition d’une mort imminente peut se manifester de différentes façons, notamment au travers d’un rêve dont on garde un souvenir marquant. Cela n’a donc rien d’exceptionnel…

Quant à votre séance de spiritisme et au grincement du portail, je ne puis dire s’il s’agissait d’un phénomène paranormal, mais cela est tout à fait possible, surtout si votre séance s’est déroulée dans les quelques jours ou semaines qui ont suivi le décès de ce monsieur. Il rôdait peut-être encore dans les parages et les conditions spirites étaient réunies pour qu’il puisse tenter de se manifester, ce qu’il aurait réussi à faire.

Si vous étiez suffisamment réceptive lors de cette séance de spiritisme, il est possible que vous ayez vu son reflet dans votre miroir, car si vous n’êtes pas d'habitude sujette aux hallucinations, il y a peu de chance que votre seule imagination ait pu créé un tel phénomène. Vous êtes finalement la seule personne qui puisse arriver à une conclusion satisfaisante par rapport à cette expérience hors du commun, la personne la mieux placée pour savoir si cette vision était réelle ou le fruit de votre imagination.

Amicalement,
F*
 

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
   
  SANDY G - 403 - FRANCE
 
  Il y a un peu plus de deux ans que je ne pratique plus le spiritisme. Ayant eu des effets secondaires, j'ai arrêté. Le problème est qu'il y a à peu près une semaine, alors que j'écoutais de la musique, le volume de ma chaîne a baissé tout à coup. Or, j'ai déjà vécu ce genre de truc bizarre et je me demande si l'esprit que je contactais à l'époque revient pour m'avertir de quelque chose ou encore rien que pour me faire peur. Je ne sais pas du tout comment interpréter ceci.
 
 
 
Bonjour Sandy,

Votre décision d’arrêter les communications spirites était certainement la plus sage et la meilleure à prendre. Les personnes qui pratiquent ce type de contact avec l’au-delà étant très souvent sujettes à des problèmes avec les entités captées. Et je ne parle pas des chocs en retour subis lors de pratiques magiques inadéquates...

En pratiquant le spiritisme d’une façon ou d’une autre: tables tournantes, écriture automatique, planchette oui-ja, incantations etc. vous avez automatiquement créé un champ réceptif autour de vous. Certaines entités peuvent donc se manifester plus facilement, attirées par l’ouverture ainsi créée. Je ne sais quel type de désagrément vous avez dû subir mais je suppose, puisque vous avez arrêté, qu’en fin de compte les nuisances étaient supérieures aux bénéfices acquis.

Si l’esprit que vous captiez à l’époque s’est avéré positif et cohérent, il se pourrait effectivement qu’il tente de vous communiquer quelque chose ayant un intérêt pour vous ou pour vos proches. Mais si cet esprit s'est avéré instable, pernicieux et a fini par vous déstabiliser complètement, il vaut mieux ne pas renouer de contact avec lui. Décidez donc en fonction des leçons du passé si vous devez encore accorder du crédit à une voix ou à une communication venant du monde invisible.

L’utilisation d’un pentacle, le recours à la prière ou une demande sincère de protection à un être spirituel devraient vous apporter un minimum de confort dans vos futurs séances éventuelles.

Que le Ciel vous protège,
F*

 
 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 
   
  Frederic H - 402 - FRANCE
 
  Je viens d'être sujet à un phénomène étrange. Je tiens à préciser que je ne suis pas particulièrement croyant, tant en religion qu'en phénomènes paranormaux, mais là, les faits m'inquiètent... Après avoir éteint mon réveil, je suis resté allongé sur le côté quelques instants. J'ai entendu un bruit très court mais extrêmement intense dans mon oreille gauche, ce qui m'a interpellé. Je suppose donc que je ne dormais plus, et je me suis mis à penser à ce bruit. Soudain, les yeux fermés, j'ai senti une ombre sombre juste à côté de moi qui voulait entrer dans mon "corps" pour y prendre quelque chose, c'est en tout cas ce que je ressentais à cet instant. Une sorte de force m'a empêché de bouger, et j'ai senti quelque chose d'indescriptible: mon cerveau était éveillé mais je ne maîtrisais plus mon corps. Mon visage s'est mis à trembler, juste sous la peau, puis l'ensemble de mon corps. J'essayais de lutter et de crier et j'ai réussi à pousser un cri de rejet, qui a réveillé ma compagne. En reprenant le "contrôle" de mon corps, l'ensemble de ma peau était hérissée. J'avais à cet instant la sensation d'avoir chassé ce "visiteur", et je suis resté attentif durant 20 bonnes minutes avant de me lever, sans remarquer aucun signe particulier. Le but de mon récit est un appel à des explications, compte tenu du fait que je suis certain de ce que j'ai ressenti, et que je n'y connais absolument rien en terme de paranormal. Je vous serais donc reconnaissant de m'apporter des explications à ce sujet. Merci.
 
 
 
Bonjour Frédéric,

Il n'est nul besoin d'être croyant ou d'admettre la réalité des phénomènes paranormaux pour y être confronté.

Le début de votre expérience semble correspondre aux prémices d'une décorporation consciente. Un bourdonnement comme celui que vous avez perçu, des sensations de tremblements, de fourmillements, des sensations désagréables de paralysie et d'état léthargique sont en effet très souvent ressenties lors de l'induction d'une sortie hors du corps.
Robert Monroe et plus récemment William Buhlman ont exploré ces états de conscience particuliers et pour celui ou celle qui voudrait en savoir plus, je ne peux que conseiller la lecture de ces deux auteurs spécialisés dans le sujet qui indiquent les techniques permettant d'arriver à produire consciemment le phénomène et / ou à maîtriser les préliminaires inductifs déplaisants.

Probablement étiez-vous ce matin-là dans une situation propice pour générer ce phénomène. Une fatigue inhabituelle, un stress, un dysfonctionnement physiologique, psychologique ou au contraire un état de relaxation suffisamment profond peuvent le provoquer. En tout cas, vous étiez dans cet état hypnagogique particulier qui favorise l'émergence d'une telle expérience.

Des phénomènes divers peuvent accompagner le début du processus de décorporation consciente: sons, visions, sensations variées. Et cette ombre ressentie auprès de vous pouvait être soit semi hallucinatoire, soit être la manifestation partielle d'une entité astrale.

Les sensations de paralysie ressenties lors du processus sont plutôt désagréables et provoquent souvent chez le sujet concerné une véritable peur panique qui a pour conséquence de couper net la poursuite de l'expérience, qu'elle soit volontaire ou involontaire.

La décorporation consciente n'est pas dangereuse en soi. Elle peut même se révéler très enrichissante car elle permet aux personnes qui la vivent de découvrir une facette méconnue de la conscience humaine qui peut accéder en certains circonstances à des réalités situées en dehors de son champ habituel de perception.
Bon nombre de personnes pratiquent actuellement - ou essayent de pratiquer - des sorties hors du corps. Certains finissent par les contrôler plus ou moins bien.

Les spécialistes du sommeil - dans leur ensemble - sont peu au courant de ces phénomènes, le rêve lucide étant à peine reconnu et compris par bon nombre d'entre eux. Il ne faut donc pas trop vous attendre à recevoir une explication scientifique par rapport aux sorties hors du corps de la part d'un médecin ou d'un psychologue. Gageons qu'il faudra encore quelques dizaines d'années, voire plus, pour que la réalité de cet état modifié de conscience soit totalement reconnu et clairement défini de façon purement scientifique.

En résumé, si ce phénomène devait se reproduire, sachez que vous ne risquez rien. Si vous deviez effectuer une sortie consciente hors du corps, même involontairement, vous reviendriez de toute façon à votre état de conscience habituel à un moment ou l'autre, comme l'on se réveille après avoir dormi et rêvé.

Amicalement,
F*

 

 

 

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
     
    Sandy SV - 401 - FRANCE
   
    Depuis toute jeune, je perçois des choses bizarres et cela a lieu essentiellement la nuit (ex: vers 7-8 ans, en pleine nuit, je voyais mes doubles rideaux voler légèrement comme des courants d'air, or les fenêtres étaient fermées.) Je pense que j'ai du mal à me positionner entre le rêve (sommeil) et la réalité (réveil). Je vois des formes ("humaines" la plupart du temps) mais je n'arrive pas à déterminer si ce sont des rêves qui me tirent du sommeil et qui me donnent par conséquent l'impression d'êtres réels ou si ce sont de vraies "apparitions". De toute manière, cela me terrorise ! Au début, cela n'arrivait qu'une fois de temps en temps, mais depuis que j'ai eu mes enfants c'est de pire en pire. Dois-je en avoir peur ou pas ? Ou encore dois-je arrêter de regarder des films fantastiques qui finiraient par me monter à la tête !? Quand j'étais enfant, je n'avais aucune idée de ce genre de choses et pourtant... En ce moment même, toutes les nuits j'entends frapper, comme si quelqu'un ou quelque chose désirait rentrer. Cela réveille même mon mari qui lui aussi les entend, alors que d'habitude il n'y a que moi qui perçoit ces bruits. Il a réussi à me persuader que c'est la tuyauterie qui cogne à cause du froid (c'est toujours 3 coups), mais je reste sceptique et effrayée. En plus, j'ai peur pour mes enfants.
 
   
   
Bonjour Sandy,

D'après les "symptômes" indiqués, vous semblez appartenir à la catégorie des médiums à effets physiques. Des rideaux qui bougent et qui se gonflent sans raison apparente sont une manifestation typique de ce type de médiumnité. La grande médium Eusapia Paladino était une habituée de ce genre de choses et bien d'autres phénomènes beaucoup plus impressionnants encore avaient lieu continuellement en sa présence.

Ces phénomènes paranormaux peuvent être en relation avec des esprits ou non, mais - en dehors de cas rarissimes - ils ne présentent aucun danger pour personne, je peux au moins vous rassurer sur ce point.

Votre médiumnité semble avoir des hauts et des bas. D'habitude, un don médiumnique est spécialement actif au cours de l'enfance ou pendant l'adolescence. Ce fut aussi votre cas, même s'il semble y avoir une résurgence de ces phénomènes à l'heure actuelle dont j'ignore la raison. Peut-être passez-vous par des phases sensitives de différentes intensité. Le subconscient, le mental, votre émotivité, votre résistance nerveuse et physique peuvent avoir une influence sur l'émergence et la fréquence de tels phénomènes. Le meilleur moyen d'en savoir plus serait d'essayer par vous-même de découvrir si des éléments particuliers ( physiologiques ou psychologiques ) interviennent ou non dans l'apparition des phénomènes.

Le fait de voir des formes mouvantes - humaines ou non - indiqueraient que vous possédez également un certain don de double vue.
Regarder des films fantastiques peut sensibiliser davantage votre subconscient et accentuer votre émotivité, et dans votre cas il vaudrait mieux selon moi éviter de regarder ce genre de films. Ces films ne sont bien sûr pas la cause première des phénomènes - comme vous le dites à juste titre vous ne regardiez pas ce genre de films lorsque vous étiez enfant - mais ils peuvent certainement vous troubler actuellement, car vous êtes - à mon avis - de nature impressionnable.

Une tuyauterie peut produire toutes sortes de bruits. S'il s'agit d'une tuyauterie de chauffage central par exemple, des bruits divers se déclenchent régulièrement lors de la mise ou remise en route de la chaudière. Ils sont dus à la pression de l'eau dans les tuyaux et / ou à des dilations causées par l'eau chaude. Si ces bruits ne se manifestent qu'en période de froid, ils peuvent avoir cette origine.Des bruits extérieurs peuvent avoir de nombreuses causes, le vent principalement. Il faudrait là aussi savoir si le vent est relativement fort lorsque vous entendez ces bruits insolites.

En résumé, je pense qu'une part des phénomènes entendus ou observés peuvent avoir des causes parfaitement rationnelles et explicables mais qu'une autre part relève probablement de votre sensibilité médiumnique. De toute façon, ni vous, ni vos enfants, ni votre mari ne risquez rien. Il n'y a donc pas lieu de vous inquiéter.
Le pouvoir des esprits peut faire peur à certaines personnes mais il est très limité. Il se résume dans l'immense majorité des cas à de simples manifestations sans conséquence.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Celyne G - 400 - BELGIQUE
   
    Depuis quelques temps, je rêve sans cesse de choses qui se réalisent (accidents d'auto ou domestiques, visites de personnes... ). Le problème c'est que quand je me réveille après ces rêves, je suis malade: nausée, frissons pendant 10 à 15 minutes puis cela s'estompe. J'ai fini par me rappeler que j'avais prédit la mort de mon parrain à 8 ans, celle de ma grand-mère à 5 ans et diverses choses. Une amie magnétiseuse m'a dit que ce "don" me rendait malade car je le refusais. Pour le moment, cela s'est calmé et je dors à nouveau normalement depuis 2 mois. J'ai cependant l'impression que cela ne demande qu'à exploser et j'ai un peu peur de ne pouvoir maîtriser tout cela. Que faire?

Deuxième chose: il y a quelques années, j'ai acheté un pendule en cristal. Je trouvais très étonnant d'avoir des résultats. Je l'utilisais régulièrement et lui faisais confiance jusqu'au jour où ma mère m'a demandé de demander au pendule "pour rire" comme elle disait, si elle avait une grave maladie. Je l'ai fait tout en sachant que je n'aurais pas dû. Le pendule a répondu qu'elle mourait, date approximative, de quoi et comment. Je n'ai rien dit à ma mère, de toute façon elle n'y aurait pas cru, mais j'étais effrayée car au fond de moi je savais que c'était vrai, et en effet cela s'est réalisé. Depuis,ce moment là, je n'ai plus voulu toucher à ce pendule, même s'il n'était jamais bien loin de moi. J'ai déménagé il y a 2 ans dans une nouvelle maison et je suis sûre d'avoir emporté ce pendule auquel je tenais beaucoup car c'était un peu comme une partie de moi, mais impossible de remettre la main dessus. C'est bizarre mais je sens que c'est le moment de le retrouver. J'en viens à envisager l'idée de racheter un autre pendule pour éventuellement retrouver le premier! Quel type de pendule et quel livre me conseilleriez-vous? Si vous pouviez m'aider à y voir plus clair ce serait gentil...
 

   
   
Bonjour Celyne,

Vous possédez à mon avis un certain don médiumnique qui se manifeste plus particulièrement sous la forme de rêves prémonitoires.
Un don de clairvoyance ou de prémonition peut se manifester à l'état conscient par des flashes médiumniques ou par l'entremise des rêves, cela dépend des personnes.

Il est possible que vos rêves soient liés entre autres à des malaises physiologiques passagers. Les rêves, prémonitoires ou non, sont très influencés par le corps physique et la moindre perturbation de celui-ci peut induire certains types de rêves bien spécifiques. Il se pourrait donc que vous fassiez plus facilement des rêves prémonitoires lorsque votre corps est sujet à une mauvaise digestion, au stress, à des tensions, à une fatigue accentuée, à une mauvaise respiration au cours du sommeil ou à d'autres petits problèmes de santé. Un affaiblissement ou un trouble physiologique favorise en effet souvent des expériences comme des sorties conscientes hors du corps ou certains types de rêves...
Il serait donc intéressant de vous interroger sur l'état physique ou psychologique qui précède ce genre de rêve.
 
Il se pourrait aussi que vos prémonitions vous soient "envoyées" pour vous prévenir de tel ou tel événement. Quoi qu'il en soit, beaucoup de personnes font des rêves semblables aux vôtres: annonces de maladie, d'accidents, de décès...

Les rêves sont particulièrement liés à notre nature émotionnelle, c'est la raison pour laquelle les rêves "négatifs" ( prémonitoires ou non ) impressionnent davantage notre conscience. Ils sont aussi assez souvent liés à notre psychologie. Ainsi une personne vaillante et très optimiste de nature fera plus rarement des rêves à tendance négative.
Empêcher la production de ces rêves est difficile, voire impossible, mais vous pourriez vous préparer mentalement à mieux les accepter en vous disant par exemple qu'ils font partie de votre réalité. Finalement, un rêve prémonitoire ne change pas le cours des événements, il ne fait que les précéder.
Apprendre à accepter la fatalité peut nous renforcer. Ceci fait partie des choses que nous devons pouvoir assumer pour grandir spirituellement.

En ce qui concerne votre pendule, si vous ne le retrouvez pas, vous en procurez un autre serait peut-être une bonne idée. Je ne sais si cela vous permettra de retrouver le premier mais en tout cas vous pouvez essayer. La radiesthésie est un art, pas une science exacte. Elle donne parfois des résultats étonnants mais il n'est pas toujours facile de savoir pourquoi le pendule nous répond correctement à certains moments et pas à d'autres.
Il existe de nombreux livres intéressants sur la radiesthésie. Si une bibliothèque publique existe dans votre région, vous pourriez vous procurer l'un ou l'autre ouvrage à bon compte afin de recueillir les divers conseils qui émanent de ces livres. Vous pouvez également faire des recherches de livres à partir de notre site. Il vous suffit de saisir le mot radiesthésie pour avoir un aperçu des livres disponibles à ce sujet. Le livre de l'abbé Mermet, quoique très ancien, est un classique. Il s'intitule "Comment j'opère".

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Lucia F - 399 - FRANCE
   
    Je vois des choses que personne ne voit comme les esprits des gens qui sont morts et qui vivent dans un autre monde, et j'adore ça! Je voudrais savoir si d'autres gens vivent ça comme moi ?
 
   
   
Bonjour Lucia,

Vivre continuellement entre deux mondes n'est peut-être pas toujours très bon pour l'équilibre psychologique mais si on a le don de voir des choses que beaucoup ne voient pas, on ne peut pas toujours s'en défaire facilement.

Beaucoup de personnes - de tous les âges - vivent suspendues entre deux mondes, la tête toujours un peu dans les étoiles. Certains apprécient leur don, d'autres s'efforcent de l'ignorer ou de le rejeter. Vous, vous avez la chance de l'apprécier !

Un don de clairvoyance ou de clairaudience peut apparaître dès l'enfance, au cours de l'adolescence ou plus tard. Il peut aussi s'estomper ou disparaître un jour ou nous accompagner pendant toute notre vie...

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Hélène B - 398 - SUISSE
   
    Mon mari est décédé un jour en janvier. Je suis née avec le soleil dans le signe des poissons en 46 et mon mari était né avec le soleil dans le signe du Scorpion. Trois jours après l'enterrement, une forme blanche est venue me souffler dans le cou et se coucher à mes côtés. J'ai éprouvé un immense bien-être. Depuis ma naissance j'ai connu des phénomènes vraiment peu courants et je crois aux anges depuis toute petite. Sans eux, je ne serais certainement pas en train de vous écrire! Concernant cette forme blanche - qui je pense est toujours à mes côtés - avez-vous une idée sur l'entité qui aurait pu venir chercher ma compagnie? Serait-il possible qu'une partie de moi soit partie avec mon mari et qu'une partie de mon mari soit restée en moi? De toute façon, je sais que quelqu'un est avec moi. Quand j'ai vu Kheeb sur l'écran, il m'a semblé le reconnaître mais où et comment? Il est vrai que gosse j'ai vu beaucoup de films d'indiens! Je lutte aussi pour eux et pour d'autres causes mais j'ai été frappée par ce portrait. De plus, je sens arriver les catastrophes mondiales 1 à 2 mois avant qu'elles ne se réalisent. "Lothard" a déclenché en moi un véritable électrochoc, me reliant à tous les éléments. Mon mari est décédé pendant cette tempête. Je suis astrologue et je travaille avec les anges,mais ceci n'explique pas tout, et cette forme blanche reste présente à mon esprit même si je ne l'ai point revue. Je vous embrasse.
 
   
   
Bonjour Hélène,

Le plus probable est que cette forme blanche qui est venue vous visiter était votre mari. Le délai de trois jours après un décès correspond à la séparation approximative du corps astral d'avec ses anciennes énergies reliées au corps physique et c'est le temps que met le corps astral pour se réorganiser afin de pouvoir servir de véhicule principal à notre conscience.
Pendant les heures qui suivent la mort du corps, il arrive que nous revoyons le panorama de notre vie et que notre conscience soit absorbée entièrement par le déroulement de ce film déroulé par la mémoire de l'âme. Mais après ce temps, l'être se réveille à sa nouvelle condition d'existence et il lui est alors parfois possible de se manifester aux "vivants" d'une façon ou d'une autre, car la première enveloppe du corps astral est assez proche du monde physique et de ses vibrations.

Si cette forme n'était pas celle émanant de votre mari, il pouvait s'agir d'un être de lumière - votre ange gardien par exemple - qui se serait présenté à vous afin de vous réconforter ou de tenter de vous apporter une nouvelle preuve de l'existence d'autres réalités.

Chaque âme humaine est individuelle mais en même temps toutes les âmes sont interconnectées car - comme à l'origine - à la fin d'un grand cycle d'évolution, toutes ces âmes finissent par se rejoindre et fusionner. Cela se passe en plusieurs très longues étapes, la première de ces étapes étant la fusion des âmes jumelles qui s'opère de façon définitive sur le plan de l'âme.
Une partie de votre âme peut être associée avec celle de votre mari sur ce niveau élevé de conscience, surtout si vous êtes des âmes jumelles. Cela pourrait expliquer la sensation de partage que vous avez avec l'âme de votre ami.

Certains êtres s'attardent un peu après leur mort physique sur ce versant de la vie. Les raisons en sont très diverses. Il se peut que votre mari fasse partie de ces êtres qui hésitent à prendre le large, à avancer vers les mondes lumineux qui attendent les âmes ayant quitté ce monde, ou peut-être s'efforce-t-il de rester proche de celui-ci afin de mieux vous faire ressentir sa présence?

Quoi qu'il en soit, si l'amour vous unissait dans le passé, il vous réunira certainement tous les deux après votre propre départ terrestre, quelque soit le moment de celui-ci.
L'homme part très souvent avant sa compagne. Lorsque c'est le cas, il peut alors faire office "d'éclaireur" et préparer les meilleures conditions des retrouvailles futures avec les êtres qu'il aime.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Maty T - 397 - FRANCE
   
    Il y a plus d'un an, alors que je dormais durant la nuit, je me suis mise à hurler plusieurs fois. Mon fils de 25 ans inquiet est venu me voir et m'a dit: "Maman, réveille-toi, tu fais un cauchemar". Je ne dormais pas. J'ai vu une personne entrer dans ma chambre en passant à travers le mur. Il avait les cheveux longs et frisés. Il s'avançait vers moi. Ce n'est pas sa présence qui m'a fait très peur mais la REALITE de cette vision OPPOSEE à un acte IMPOSSIBLE. Cette "personne" a disparu dès que mon fils est entré dans la chambre. Qu'est-ce que cela pouvait être ?
 
   
   
Bonjour Maty,

Plusieurs explications sont possibles.

La plus rationnelle serait de penser que vous dormiez bien lorsque vous avez vu entrer cette personne dans votre chambre. Cette vision aurait alors fait partie de votre rêve car vous dites vous-même dans votre première phrase que vous dormiez lorsque vous vous êtes mise à hurler. Cette possibilité peut donc être prise en considération. La peur et vos cris vous ayant réveillée subitement, vous auriez alors estimé que cette vision était bien réelle car un très court instant séparait votre rêve de votre réveil, d'où la facilité de les confondre.

Si vous ne dormiez pas à ce moment-là, dans quel état de conscience étiez-vous avant d'avoir cette vision? Etiez-vous bien réveillée ou proche de vous endormir?
Dans l'un ou l'autre cas, vous avez pu avoir l'espace d'un instant une brève vision hallucinatoire ou astrale.
Il ne faut pas oublier que nous vivons tous à chaque instant simultanément - sans le savoir ou sans nous en préoccuper - dans des mondes parallèles. Ce genre d'affirmation aurait passé pour de la science fiction il y a quelques décennies à peine, mais la physique quantique autorise de nos jours des hypothèses de ce type et de nombreux scientifiques sont persuadés de l'existence d'univers qui s'interpénètrent; notre conscience, limitée, orientée presque exclusivement vers le physique, le mental et l'émotionnel nous empêchant simplement d'avoir accès à ces mondes parallèles.

Beaucoup de médiums, de clairvoyants, de personnes sensitives, vivent à certains moments des expériences paranormales comme celle dont vous parlez. Avoir des visions, des flashes, est donc monnaie courante pour beaucoup de personnes. Ces visions peuvent être de différentes natures. Elles peuvent concerner le présent, le passé ou le futur, concerner directement ou non la personne qui capte ces images ou ces séquences.

Passer à travers un mur n'est pas un fait extraordinaire en soi. Beaucoup de personnes faisant des OBE ( sortie volontaire hors du corps physique ) pourraient vous confirmer que passer à travers la matière est extrêmement facile lorsque on est en état de décorporation car les atomes physiques ne sont pas un obstacle infranchissable pour nos corps subtils. Cette personne aperçue pouvait donc être une image onirique, imaginaire; la vision d'une personne vivante ou décédée évoluant dans son corps subtil.
Toutes ces explications sont plausibles, mais je ne peux vous dire laquelle de celle-ci devrait être retenue concernant votre expérience.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Vanessa  S - 396  - FRANCE
   
    La nuit dernière il m'est arrivé quelque chose qui m'a vraiment fait peur. Je faisais un rêve génial. J'étais très bien et je ne sais pourquoi je me suis réveillée. J'ai essayé pendant 1 minute ou 2 de me replonger dans mon rêve mais sans succès. J'ai alors ouvert les yeux pendant une fraction de seconde et j'ai aperçu une silhouette masculine sombre dont je n'ai pu voir que les contours. J'ai alors automatiquement fermé les yeux et je me suis tournée sur le côté, un peu effrayée. C'est là que j'ai ressenti une violente douleur dans la joue gauche, comme si quelqu'un m'enfonçait avec force et violence les doigts ou la main au creux de la joue. J'ai essayé de crier, complètement paniquée mais aucun son ne sortait de ma bouche. Plus j'essayais de crier, plus la douleur s'intensifiait et je l'ai ressentie ensuite sur mes deux joues, pourtant ma joue droite était collée à l'oreiller. C'est comme si la chose qui me faisait mal passait à travers mon lit. J'ai essayé de bouger mais j'étais comme paralysée. Je me suis alors résignée, en me disant que quoique je fasse ça ne changerait rien. J'ai attendu et ça a continué encore un peu, puis ça s'est arrêté. J'ai eu l'impression de me réveiller alors que j'étais persuadée d'être éveillée lorsque ça s'est passé ( puisque je m'étais réveillée à la suite de mon rêve).

Depuis que je suis petite, j'ai souvent eu la sensation d'être paralysée, de ne pouvoir crier et d'être aspirée vers le bout de mon lit et qu'on me touchait le visage. Jamais je n'ouvrais les yeux de peur de découvrir quelque chose d'horrible. Cette nuit, c'est la première fois que je voyais quelque chose. J'étais toujours morte de peur. Selon vous que s'est-il passé? Si c'est l'oeuvre de mauvais esprits, comment faire pour arrêter tout ça? C'est trop terrorisant. Je vous remercie. Amicalement.
 

   
   
Bonjour Vanessa,

D'après ce que vous m'expliquez, j'ai l'impression que vous étiez soit endormie, soit entre le rêve et la réalité lorsque ces manifestions désagréables se sont produites.
Lorsque nous sommes dans un état hypnagogique (état de conscience qui précède le sommeil), différents phénomènes visuels, auditifs ou sensoriels peuvent se manifester à nous. Cela expliquerait déjà en partie la silhouette masculine aperçue. Dans ce cas, celle-ci pouvait être d'ordre hallucinatoire.

Lorsque vous vous êtes retournée sur le côté, vous avez pu serrer les dents sans vous en rendre compte, ce qui aurait provoqué l'impression d'avoir une main qui rentrait dans votre joue. Le fait de ne pouvoir crier indique selon moi que vous étiez sinon endormie totalement, du moins dans cet état léthargique qui précède le sommeil et dans lequel on peut se sentir incapable de bouger, de parler ou de crier. Votre envie de crier à ce moment-là a pu contracter davantage vos mâchoires, ce qui aurait intensifié la douleur ressentie dans vos joues. Je pense donc que - sans que vous vous en soyez rendue compte - vous étiez endormie ou très proche de l'être à ce moment-là.

La plupart du temps on s'endort sans vraiment se rendre compte de l'état de transition entre la veille et le sommeil. En ce qui vous concerne, vous avez certainement des aptitudes naturelles pour faire des sorties conscientes ou semi-conscientes hors du corps. C'est la raison pour laquelle vous ressentez depuis votre enfance et à certains moments ces sentiments de paralysie accompagnés de l'impression d'un soulèvement de votre corps. Lorsque cela vous arrive, vous êtes probablement en train d'entamer une sortie hors du corps, mais votre peur ou les sensations physiques qui accompagnent cette transition vous ont empêché jusqu'à présent de poursuivre cette expérience jusqu'au bout.

Je ne pense donc pas que vous subissiez l'influence de mauvais esprits. Vous vivez simplement à certains moments ces sensations désagréables parce que vous passez plus ou moins consciemment dans cet état intermédiaire qui précède le sommeil ou au contraire une sortie hors du corps. Il n'y a pas lieu de vous inquiéter, et si cela se reproduit, tâchez simplement de rester calme. Vous avez d'ailleurs eu la preuve que lorsqu'on attend un peu, ces sensations gênantes disparaissent très vite.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Evelyne VY - 395 - FRANCE
   
    J'aimerais savoir s'il m'est possible de sortir de mon corps pour rendre visite à une personne qui m'est chère mais que je ne peux contacter normalement , à seule fin de lui montrer que je suis toujours là pour l'aider et partager avec elle tout ce qui m'a été donné.
Comment apparaître dans son esprit, ses pensées ou ses rêves pour que cette personne réagisse ? Est-ce qu'un ange peut m'aider ? Comment puis-je procéder ?
Merci pour votre réponse et vos conseils.

 
   
   
Bonjour Evelyne,

Sortir volontairement et consciemment de son corps physique est possible pour certaines personnes, mais cela nécessite souvent l'apprentissage de la technique pour y parvenir, de la patience, de la ténacité et un entraînement régulier.

Il y a plusieurs façons d'y parvenir - ou du moins d'essayer d'y parvenir.
Si cela vous intéresse, procurez-vous quelques livres à ce sujet. Celui de William Buhlman intitulé " Voyage hors du corps " est intéressant car l'auteur pratique lui-même des sorties hors du corps volontaires depuis plus de 30 ans. Il connaît donc tout ce qui peut nous empêcher de réussir cet exercice.
Essayez les techniques et suivez les conseils indiqués. Si au bout de deux ou trois mois vous n'obtenez pas un minimum de résultats, cela signifie que vous n'êtes probablement pas douée naturellement pour réussir ce genre d'exercice. Si vous restez néanmoins déterminée à vivre cette expérience inhabituelle pour la majorité des personnes, persévérez et poursuivez vos essais. Peut-être un jour commencerez-vous à provoquer au moins les préliminaires d'une sortie consciente hors du corps. 

La sortie volontaire hors du corps nécessite au début beaucoup de maîtrise car il faut pouvoir surmonter les vibrations et les états de catalepsie généralement rencontrés avant la sortie. Arriver à provoquer une décorporation n'est donc pas si simple ni donné à tout le monde. Mais même si vous réussissez un jour cet exercice, cela ne signifie pas que vous pourrez vous rendre n'importe où de façon invisible.

Tenter d'apparaître volontairement dans les pensées d'une personne ou dans ses rêves est tout autre chose. C'est non seulement très difficilement réalisable mais en plus ce n'est moralement pas conseillé d'essayer d'y parvenir car cela pourrait être considéré comme le viol de l'intégrité mentale de cette personne. Nul ne dit que la personne à laquelle vous faites allusion aimerait qu'on vienne s'immiscer ainsi dans ses pensées ou dans ses rêves, même pour son bien.

Seuls des êtres spirituels de haut niveau ont cette prérogative qu'ils utiliseront de temps en temps pour influencer telle ou telle personne lorsqu'ils le jugent nécessaire.
Je ne pense donc pas qu'un ange vous aidera à réaliser cet objectif. Mais il pourra probablement vous aider d'une autre façon si vos pensées et vos désirs sont suffisamment spirituels et altruistes.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Fran C - 394 - FRANCE
   
    Ma mère est décédée le 6 Juin dernier. Ce fut une épreuve très difficile vu que nous étions très proches et très complices. Le jour de mon anniversaire, j'ai énormément pensé à Maman. Le soir, une fois couchée, j'étais très énervée et je ne trouvais pas le sommeil. Je me disais que j'aurais aimé un signe de sa part. A 23h40, heure de ma naissance, le téléphone a sonné. J'ai été tellement surprise que je n'ai pas bougé. C'est mon mari qui a décroché. Il n'y avait personne et aucune tonalité. Quand il est revenu se coucher, il a remarqué (ce que j'avais déjà fait) que c'était l'heure de ma naissance. Est-il possible que ce soit Maman qui ait exaucé mon voeu ? Si oui, puis-je espérer d'autres contacts?
 
   
   
Bonjour Fran,

Une personne décédée depuis plusieurs mois pourra difficilement faire retentir une sonnerie de téléphone car cela impliquerait un pouvoir sur la matière ou sur l'électricité que ne possèdent pas d'habitude les personnes parties pour l'autre monde.
Des phénomènes paranormaux arrivent cependant parfois en rapport avec le décès d'une personne et de nombreux témoignages sont là pour nous en apporter la preuve.

De tels phénomènes se produisent plus facilement dans l'entourage d'un médium et plus spécialement d'un médium à effets physiques, mais cela peut aussi arriver à des personnes ne possédant pas ce don. Assez souvent, dans ces cas-là, un être spirituel comme un guide de Lumière apportera son énergie pour que puisse se réaliser cette manifestation. Le but étant la plupart du temps d'apporter un signe ou un réconfort en provenance de l'au-delà.

Des synchronicités étranges, en rapport avec des dates ou des heures précises arrivent ainsi de temps à autre dans les manifestations paranormales.

Dans votre cas, je ne peux ni confirmer ni infirmer qu'il s'agissait bien de votre maman. Il pourrait s'agir d'une simple coïncidence fortuite ou d'une personne voulant vous souhaiter votre anniversaire à l'heure précise de votre naissance et qui aurait raccroché avant que votre mari ne décroche.

Les communications avec l'au-delà sont très faciles pour certains médiums mais difficiles ou impossibles pour la majorité des personnes. Il n'est pas toujours souhaitable non plus d'attirer à nous les êtres partis pour l'au-delà car cela peut contrarier leur progression normale dans les mondes invisibles.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Isa L - 393 - FRANCE
   
    Depuis un moment, je rêve de châteaux, des pièces intérieures d'un château, pour être plus précise. Je me promène dans de somptueuses pièces, hautes de plafond, lambrissées, avec de grandes fenêtres ouvertes qui donnent sur un jardin. Le sol est en plancher ciré et il y a des rideaux à embrases rouges aux fenêtres. Je me réveille généralement de bonne humeur après avoir rêvé de ces châteaux. Qu'est-ce que cela signifie ?
 
   
   
Bonjour Isa,

Si ce rêve est fréquent, il peut avoir une signification précise par rapport à vous.
Si vous êtes intéressée par les châteaux et tout ce qui les concerne, votre subconscient pourrait être à la base de ces rêves. Si ce n'est pas le cas, il pourrait s'agir par exemple d'un retour vers le lieu d'une vie antérieure.
Une régression hypnotique contrôlée par quelqu'un de compétent pourrait éventuellement apporter quelques indices quant à la provenance et à la signification de ce rêve.
Un excellent médium pourrait aussi peut-être éclaircir le mystère de ce rêve récurrent.

Peut-être ce château existe-t-il encore, peut-être n'existe-t-il plus. Peut-être n'existe-t-il que sur le plan astral ou peut-être s'agit-il d'une simple construction onirique. Il ne serait  possible de répondre à cette question et à celle qui concerne votre lien éventuel avec ce château qu'en analysant votre subconscient en profondeur ou en essayant de recueillir des informations karmiques vous concernant.

Amicalement,
F*

   
   

Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

   
       
    Lynda B - 392 - BELGIQUE
   
    J'ai habité une maison pendant 7 ans, et avant moi une femme y faisait de la magie noire. Un jour, je me suis sentie prise par une présence qui m'a soulevée de mon lit. Et quand mon mari, tout aussi terrifié que moi, s'est recouché, une "chose" invisible le tenait. J'entendais aussi parfois frapper à la fenêtre de mon salon alors qu'il n'y avait personne, ou alors on m'appelait et je sentais comme une main se poser sur mon épaule. Un curé est venu bénir notre maison. Ce jour-là, il a tonné 3 fois et l'eau bénite est tombée noire sur notre table de cuisine! Après cela, il n'a pas voulu monter dans les chambres. Il est parti en nous souhaitant "bonne chance"! J'ai quitté mon mari depuis et j'habite aujourd'hui dans une petite maison où tout jusqu'à présent était parfait, mais un jour, une copine de classe de ma fille est venue nous rendre visite, et je l'ai surprise avec une croix. Elle disait: "esprit es-tu la ?" Et la croix qui était suspendue à un petit morceau de cuir s'est mise à tourner en rond. Depuis, il se passe des choses bizarres comme la lumière qui s'allume et puis qui s'éteint, ou alors je ressens de nouveau une présence chez moi. Que dois-je faire pour que tout redevienne comme avant? Je dois vous dire aussi que depuis l'âge de mes 5 ans je fais des rêves prémonitoires et j'ai parfois peur de rêver, surtout quand il s'agit de malheurs qui vont arriver.
 
   
 
Bonjour Lynda,

Bigre. Votre histoire est digne d'un scénario de film d'épouvante! En tout cas, avoir quitté votre première maison me semble une bonne chose!

Comment expliquer ces divers phénomènes?

Il est possible que vous possédiez un certain don de médiumnité à effets physiques. Cela expliquerait en partie tous ces événements étranges qui sont survenus dans cette maison habitée auparavant par cette femme dont vous parlez.
Si cette personne y faisait réellement de la magie noire avant vous, il est possible que votre propre sensibilité médiumnique ait amplifié la négativité encore présente dans cette habitation. Certaines entités ont pu être attirées là par les pratiques de magie qui s'y étaient déroulées car les murs ont une mémoire et il faut parfois beaucoup de temps pour que d'anciens événements qui se sont produits dans certains lieux ne finissent par s'effacer complètement. Des entités négatives étaient donc peut-être encore attirées dans cette maison, y trouvant toujours un support vibratoire permettant des manifestations paranormales comme celles que vous avez vécues.

La croix suspendue au bout d'un morceau de cuir ne représente aucun danger sérieux à mes yeux. Des tas de personnes "s'amusent" à faire appel à des esprits sans que cela porte à conséquence. Une croix maintenue au bout d'un fil réagira d'habitude comme un simple pendule en tournant ou en oscillant plus ou moins fort selon la capacité radiesthésique de la personne.

Une lumière qui s'allume et s'éteint peut être la conséquence d'un mauvais contact électrique. Ceci peut aussi provenir d'une rupture de contact provoqué par l'échauffement de la lampe. Si ce phénomène n'a lieu que par rapport à une seule lampe, je pencherais plutôt pour cette explication.
En revanche, si toutes les lampes de votre habitation sont sujettes à ce genre de désagrément, et en plus très souvent, il pourrait s'agir d'une autre cause. Cela pourrait signifier que vous attiriez encore et sans le savoir des entités qui provoquent ces petits désagréments électriques.

Si comme je le pense vous possédez une nature médiumnique qui vous permet de faire également depuis votre enfance des rêves prémonitoires, il est normal que vous ressentiez des présences autour de vous à certains moments. Tant que les phénomènes que vous avez endurés dans l'ancienne maison ne se reproduisent pas, il n'y a pas de raison de vous alarmer.

Essayez d'entretenir des pensées positives et spirituelles. Cela devrait vous aider à vous débarrasser des phénomènes parasitaires. La foi peut déplacer les montagnes dit-on. La foi peut aussi aider à vivre en meilleure harmonie avec les autres, avec nous-même et avec notre environnement. Et si jamais vous ressentez une présente gênante auprès de vous, faites appel mentalement à un être spirituel de votre choix. Demandez-lui de chasser cet esprit et de dégager votre maison de toutes présences inopportunes.

Amicalement,
F*

 

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Sonia D - 391 - FRANCE
 
  Depuis quelques mois, la naissance de mon fils a réveillé en moi diverses questions que je ne m'étais plus posées depuis longtemps, notamment sur ma propre mort et sur un cheminement spirituel que j'ai abandonné au fil des années. J'aimerais croire que l'on puisse se réincarner, évoluer vers d'autre sphères , mais vous avouerez que notre monde ne nous prête guère à ce genre d'espoir. Je ne suis pas là pour rejeter en bloc toutes les croyances, je suis juste quelqu'un qui au contraire cherche des réponses.

- Nous connaissons tous le phénomène du Big-bang, l'être humain n'est apparu sur terre que plusieurs milliers d'années plus tard. Où étions-nous alors?

- Pourquoi nous estimons-nous dignes d'avoir plus de chances que les animaux ?

- Si la réincarnation nous permet d'évoluer, pourquoi certains d'entre-nous meurent-ils bébés ou enfants et qu'apporte ce genre de vie à ce moment-là?

- Pourquoi sommes-nous de plus en plus nombreux sur la terre ? Si nous nous réincarnons, nous devrions être au même nombre ? Et sans vouloir paraître trop pessimiste, vu l'état de notre planète, vers où pensez-vous que l'être humain s'en va? A mon avis, il n'y aura bientôt plus de terre pour accueillir nos pauvres âmes !

- La médecine d'aujourd'hui est très avancée et répond à diverses questions, comme par exemple le phénomène de la perception de la lumière blanche, l'état de grâce ressenti au moment de la mort et elle localise l'endroit qui active la région spirituelle du cerveau humain. Qu'en pensez-vous?

Je ne pense pas que vous publierez mon texte. Je n'attends en fait que des réponses à mes questions et ce sans jugement aucun mais en espérant retrouver un peu de ce cheminement spirituel qui m'a tant porté et aidé durant certaines années mouvementées.
Je vous remercie a l'avance. Bien à vous.

 

 
 
Bonjour Sonia,

Comme vous pouvez le constater, votre texte a bien été publié, et il a été répondu à toutes vos questions.

Voici la réponse proposée à votre question concernant les avancées de la médecine actuelle.

La médecine d'aujourd'hui est certes beaucoup plus avancée qu'elle ne l'était il y a quelques décennies ou quelques siècles. Cela ne signifie pas qu'elle a tout compris et qu'elle sait tout. La connaissance étant infinie, il lui reste encore beaucoup à apprendre...

Tant que le corps physique est vivant, notre cerveau reste actif, d'une façon ou d'une autre. Même dans l'inconscience la plus profonde, comme dans un coma, notre cerveau reste actif, au moins en partie. Toutes les informations d'ordre interne ou externe continueront donc de passer plus ou moins bien par notre cerveau physique lorsque celui-ci est vivant.

Lors d'une NDE par exemple ( expérience de mort approchée ) les informations recueillies sont enregistrées par la mémoire du sujet. Lors de la sortie de cet état, la mémoire restituera, en tout ou en partie et grâce au cerveau, les expériences faites lors de cet état de conscience modifié.

Beaucoup de médecins en concluent que les impressions recueillies lors d'une NDE ne sont que le résultat d'un fonctionnement particulier ou d'un dysfonctionnement du cerveau. Cette vue des choses est erronée. Le cerveau intervient bien dans la restitution (plus ou moins exacte) des impressions et autres expériences faites lors d'états de conscience hors du corps, cela ne signifie pas que ces expériences sont uniquement et toujours des productions internes dues au cerveau.

Notre conscience individuelle peut fonctionner totalement indépendamment de notre corps physique, et ce n'est que lorsque ce corps est vivant que celle-ci est intimement liée au corps matériel.

Lors d'une OBE (expérience volontaire ou non hors du corps), d'une NDE ou d'un autre état modifié de conscience - comme dans les régressions hypnotiques ou certains états de transe - notre conscience est en mesure de sortir de l'emprisonnement du cerveau physique et d'avoir accès à des fréquences vibratoires et des informations sortant du champ habituel de ses possibilités.

Des personnes à l'heure actuelle explorent le monde invisible lors d'OBE conscientes, volontaires et dirigées, et de plus en plus deviendront capables dans le futur de faire ce type d'expérimentation.
Lorsque l'on devient capable d'expérimenter des champs de conscience non-physique, il devient évident pour la majorité des expérimentateurs qu'il est possible de fonctionner de façon indépendante, individuelle et consciente en dehors de notre corps et de notre cerveau physique.

Les explications "scientifiques" concernant la perception ou la vue de lumière blanche, de tunnel ou d'impressions diverses ( état de grâce, sensations d'euphorie, de sentiment d'unité etc. ) sont soit fausses, soit incomplètes.
Il est cependant exact que toute information d'ordre interne ou externe aura une localisation privilégiée dans l'espace de notre cerveau; notre mémoire, nos facultés, nos perceptions sensorielles possédant tous un point de correspondance et de liaison précis avec ce dernier. Il est possible de stimuler certains de ces points. Ainsi si l'on intervient sur le point qui concerne la vue, on pourra modifier la qualité et la nature de ce sens particulier. Idem pour l'ouïe et pour les autres sens. Idem aussi pour tout ce qui concerne les perceptions en rapport avec les champs non-physiques.
Il est possible également de stimuler artificiellement des zones concernées par la réception de sensations hyper-physiques. On peut le faire par des drogues ou par des interventions physiques directes sur ces zones. Cela ne signifie pas que de telles interventions soient obligatoires pour obtenir les résultats désirés.

On peut suggérer des sensations de froid dans un état d'hypnose. Si l'on est sous l'effet de cette influence, on ressentira exactement ce qu'on ressentirait si l'on était confronté réellement au froid. Ceci est le résultat d'une influence psychologique sur le cerveau et le subconscient.
On pourrait aussi créer ce même type de sensation en intervenant physiquement de façon ultra précise sur la zone du cerveau qui nous envoie cette information de froid. Le résultat serait identique. Mais cela ne signifie pas que le froid ne peut exister que sous l'influence d'une suggestion ou d'une manipulation spécifique sur le cerveau. Le froid existe bien entendu indépendamment du cerveau.

Il est par conséquent possible de provoquer artificiellement (et dans une certaine mesure) des états modifiés de conscience mais cela ne signifie pas que ces états seront automatiquement, uniquement, et toujours dépendants de ces influences. Lors d'une OBE consciente et dirigée ces influences n'interviennent pas au cours du processus, même si une influence psychologique et subconsciente précède généralement ce type d'expérience.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

  Marie K - 390 - FRANCE
 
  Je voudrais savoir si les vrais jumeaux, qui sont issus de la même cellule oeuf à la base, sont liés sur les autres plans, et ce que peut représenter le fait d'être jumeau. Grâce à vous j'ai bien compris ce qu'est une âme jumelle, mais du coup qu'est-ce qu'une âme soeur? Merci beaucoup de répondre à mes questions.   
 
Bonjour Marie,

Au départ existe la pure unité divine.
Lorsqu'un grand cycle d'évolution universelle est créé, l'oeuf cosmique éclot et commence par se diviser d'abord en deux parties ( yin et yang ) et ensuite en d'innombrables fragments que l'on appelle des monades.
Ces fragments lors de l'évolution commencent à descendre progressivement au cours d'âges innombrables vers des plans vibratoires de plus en plus plus denses pour finalement atteindre notre plan physique. C'est ainsi que des myriades d'âmes humaines sont créées. Lorsqu'un de ces fragments arrive sur le plan atmique (plan de l'âme), ce fragment, cette étincelle divine, se divise à nouveau en deux nouveaux fragments qui iront recueillir leurs propres expériences terrestres, parfois conjointement, parfois séparément. C'est ce que l'on nomme des âmes jumelles car elles sont effectivement issues du même oeuf atmique. Et c'est cette autre moitié de nous-même que nous devrions retrouver un jour afin de refaire ensemble le parcours qui nous ramènera vers la source divine.

Certaines âmes jumelles ne se rejoindront pourtant pas et poursuivront leur parcours évolutif de façon individuelle. Ceci est tout à fait possible. La différence étant que l'évolution de ces âmes sera plus difficile car elles devront s'efforcer d'avoir les mêmes pouvoirs et la même force que deux âmes réunies.

Une âme soeur quant à elle est une âme qui nous ressemble, qui nous comprend, avec laquelle on ressent des affinités diverses. Il peut s'agir d'une personne de notre famille, d'un ami, d'un conjoint.

Une âme soeur peut participer elle aussi à notre évolution à des degrés divers et nous pouvons avoir avec elle de nombreux liens karmiques qui nous réuniront d'une vie à l'autre. Il se peut même que notre entente soit meilleure avec une âme soeur qu'elle ne le serait avec notre âme jumelle au cours d'une certaine vie. Suite à leur séparation, des parcours forts divergents peuvent en effet avoir rendu la réunion d'âmes jumelles très difficiles. C'est la raison pour laquelle l'être spirituel responsable de notre destinée nous empêchera parfois de rencontrer notre âme jumelle au cours de notre vie présente, attendant que nous soyons suffisamment évolué spirituellement pour nous remettre en présence de notre autre moitié d'âme.

Il est pratiquement impossible pour nous de savoir si une personne qui semble nous correspondre ou qui a de réelles affinités avec nous est une âme soeur ou bien notre âme jumelle. Seul un être spirituel évolué, capable de remonter le fil d'Ariane jusqu'à l'essence même de notre être (et de notre âme) sera à même de nous révéler si telle ou telle personne de notre entourage direct ou indirect est notre âme jumelle ou non.

Amicalement,
F*

 


Vous désirez nous écrire ? Cliquez ici

 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil