FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 28
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                  

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Alhem E - 348 - FRANCE
 

 

 

  Depuis longtemps je vis des choses étranges. J'ai fait par exemple des rêves prémonitoires à propos du décès de mon père et de mon oncle. Une nuit j'ai vu mon grand-père dans un rêve alors qu'il était décédé depuis 15 ans. C'est lui qui m'a averti du décès de mon père.

Un autre jour, alors que j'étais en train de faire une sieste, j'ai soudain été réveillée et j'ai vu un homme assis à côté de moi sur le lit qui me regardait! Puis il a disparu... Et juste quelques jours avant le décès de mon oncle je prenais du courant électrique dans les mains chaque fois que je touchais quelque chose. J'aimerais communiquer avec eux et je voudrais savoir si des dons sont nécessaires. Merci pour votre réponse.
 

 
 
Bonjour Alhem,

Le fait pour vous d'avoir fait des rêves prémonitoires, notamment à propos du décès de votre père et de votre oncle, indique que vous possédez une sensibilité médiumnique. Ceci est encore confirmé par le fait que vous avez été capable, même si ce n'est qu'une fois dans votre vie, d'avoir eu une vision subtile d'un "esprit" à vos côtés. Les effets électriques ressentis dans les mains ou à d'autres endroits du corps soulignent également cette nature médiumnique, surtout que ces manifestations correspondaient à un nouvel avertissement prémonitoire.

Vous pourriez possédez une faculté spécialement en rapport avec l'annonce de décès. Certaines médiums, certaines personnes, ont des flashes ou font des rêves prémonitoires presque uniquement par rapport à des accidents graves ou des morts imminentes et ne captent rien ou quasi rien en dehors de ces événements désagrébles.

Chaque canal médiumnique est de nature et de qualité différentes. En ce qui vous concerne, votre don est tout à fait suffisant pour obtenir des manifestations diverses de l'au-delà à certains moments, preuve vous en a d'ailleurs été donnée. Mais entretenir un dialogue réel et volontaire avec par exemple des parents défunts n'est pas si facile, et même de très bons médiums n'y parviennent pas.
Pour cela, Il faut qu'un canal médiumnique puisse s'ouvrir volontairement sur les fréquences vibratoires qui correspondent aux êtres avec qui l'on voudrait communiquer, et cela sans ou sans trop d'interférences...

Trois solutions se présentent à vous:

- La communication par les rêves puisque vous avez déjà une prédisposition par rapport à ceux-ci. Avant de vous endormir, vous pouvez intimer à votre subconscient d'entrer en contact avec l'un ou l'autre membre de votre famille disponible au cours de la nuit et de vous souvenir de cette rencontre au réveil. Si vous répétez régulièrement cet ordre, vous pourriez obtenir un résultat de cette façon.

- La pratique régulière de la relaxation profonde et de la méditation pourrait également finir par déclencher chez vous une plus grande ouverture médiumnique visuelle ou auditive.

- L'écriture automatique. Cette méthode n'est pas la plus sûre, mais elle donne malgré tout parfois des résultats intéressants.

L'un de ces trois moyens pourrait vous aider à créer des contacts avec des êtres disparus, qu'ils fassent partie de vos proches ou non. La qualité des résultats éventuellement obtenus dépendra surtout du degré d'imperméabilité de votre canal médiumnique. Si vous recevez des messages d'esprits, d'entités par l'un ou l'autre de ces moyens, il vous suffira d'analyser leur contenu pour pouvoir vous faire une idée quant à la valeur qu'on peut y accorder.
Vous pouvez aussi demander mentalement d'être protégée par un ange, par un guide ou un être spirituel de votre choix afin qu'il vous évite autant que possible les interférences diverses et qu'il vous aide à réaliser votre souhait, au moins en partie.

Amicalement,
F*

 
       
     
    Nattaly D - 347 - CANADA
   
    L'an dernier, j'ai acheté une maison datant de plus de 150 ans. J'y habite avec mon compagnon et mes 3 enfants: un garçon de 12 ans, une fille de 11 ans et une fille de 8 ans. Depuis l'achat de cette maison les lumières s'allument et se ferment seules, ( c'est arrivé une dizaine de fois ), les chasses d'eau se déclenchent seules au moins une fois par mois, et le robinet d'eau s'est déjà ouvert une fois tout seul également. Les chiens aboient en regardant dans les airs et sans raison apparentes. Des manifestations se passent dans la chambre de mon fils. Sa lumière s'allume et s'éteint ou parfois elle clignote. Les autres manifestations se passent dans la cuisine et le salon. Mes enfants, une amie, mon frère et moi avons constaté ces phénomènes.

De plus, un des chiens ne cesse de vomir après chaque réveil et après ses jappements. L'ancienne propriétaire me dit que cela ne s'est jamais produit lorsqu'elle demeurait dans cette maison. Depuis l'achat de cette maison je ne cesse de rêver de mon père décédé voilà 10 ans mais qui n'a jamais vécu dans cette maison... Est-ce un fantôme? Est-ce mon père? Que faire? Que veut ce fantôme?
 
   
   
Bonjour Nattaly,

Ce genre de phénomènes peut avoir 4 causes possibles:

1- naturelle ( causes techniques).
2- distraction, insouciance.
3- provocation volontaire dans le but de mystifier.
4- paranormale.
Il est important de les énumérer car je placerai toujours le paranormal en dernier lieu après avoir évalué de près et éliminé les autres possibilités.

Un interrupteur mal raccordé, une ampoule ou une douille mal vissées, un mauvais contact électrique peuvent provoquer l'allumage, le clignotement ou l'extinction d'une lampe à tout moment. Cela peut être dû aussi à l'action de la chaleur d'une lampe allumée qui provoque une dilatation et une rupture de contact électrique.
Une chasse d'eau mal réglée, des joints gras, abîmés ou usés peuvent aussi provoquer une évacuation lente de l'eau contenue dans le réservoir. Lorsque le niveau descend jusqu'à un certain seuil, le mécanisme déclenche alors automatiquement le remplissage du bloc réservoir.

Il faudrait donc d'abord vérifier vos interrupteurs, vos lampes et votre chasse d'eau pour voir si elle ne coule pas. Ce genre de problèmes est fréquent, surtout dans les vieilles maisons.
En revanche, un robinet parfaitement fermé, qui ne coule pas et qui subitement et sous vos yeux s'ouvrirait tout seul pour déverser un filet d'eau important devrait à coup sûr indiquer une action paranormale.

La seconde cause possible pourrait être due à la distraction ou à l'insouciance de vos enfants qui oublieraient de fermer correctement les robinets ou qui agiraient de façon désinvolte avec les interrupteurs.

J'élimine les mauvaises plaisanteries et les blagues que pourraient faire par exemple vos enfants car je suppose que vous y avez déjà pensé et que vous avez écarté cette possibilité.

En dernier ressort, si votre installation électrique et votre installation sanitaire sont en parfait état de fonctionnement et si de tels phénomènes continuaient de se produire, on pourrait effectivement envisager une action paranormale. Vos enfants ont tous les trois cet âge "idéal" pour servir de catalyseur médiumnique. Peut-être l'un d'eux aurait-il une sensibilité particulière pour provoquer ou intensifier involontairement certains phénomènes observés? Ceci est du domaine du possible. Néanmoins, ces petites perturbations ne sont pas suffisantes pour indiquer que votre maison serait sous l'emprise importante d'une action provoquée par un "esprit" ou un "fantôme" quelconque. Les maisons vraiment "hantées" - il y en a - ayant souvent droit à des phénomènes beaucoup plus impressionnants que ceux que vous mentionnez.

Il ne pourrait donc s'agir tout au plus que d'une légère influence volontaire de la part d'un esprit. Lorsque c'est le cas, ce genre d'influence peut être provoquée par l'esprit d'une personne défunte ( de la famille ou non ) pour signaler sa présence, pour communiquer quelque chose, pour faire part de son ressentiment par rapport à telle situation le perturbant ou tout simplement, s'il s'agit d'un esprit farceur, pour s'amuser un peu au détriment des habitants du lieu.
Etant donné que l'ancienne propriétaire n'a jamais - d'après ses dires - constaté quoi que ce soit d'anormal, cela renforcerait l'hypothèse (et une action volontaire ou involontaire) ayant un rapport direct avec l'une ou l'autre des personnes habitant actuellement votre maison.

Si vous avez l'impression qu'un esprit pourrait vous gêner, ordonnez-lui mentalement de vous laisser tranquille: vous, votre maison et tous ses occupants. Vous pouvez également faire appel à un être spirituel de votre choix pour lui demander de veiller à maintenir à distance tout esprit éventuel inopportun. Répétez cette demande de temps en temps jusqu'à la cessation des phénomènes observés. Dans le cas où ceux-ci continueraient malgré tout, il faudrait avoir recours à un bon médium ou à un bon radiesthésiste/géobiologue afin qu'il puisse tenter de déterminer sur place la cause de ces petits problèmes. Mais avant d'en arriver là, je tiendrais d'abord compte des 3 premières causes possibles énumérées.

Votre chien est peut-être suffisamment sensitif pour aboyer lorsqu'il ressent des présences sensibles dans la maison - il y a des entités autour de nous tous en permanence - mais cela ne signifie pas pour autant que les phénomènes observés soient provoqués par des fantômes ou des esprits. Ses vomissements selon moi devraient avoir une autre origine.

Il se pourrait bien sûr que votre père y soit pour quelque chose surtout si vous me dites que vous rêvez très souvent de lui. Je vous conseille avant de vous endormir le soir de demander de recevoir dans vos rêves de sa part ou non une réponse concernant ces dérangements dont vous ignorez la provenance. Cela fonctionne parfois, surtout si on a l'habitude de se rappeler de ses rêves au réveil. Vous pourriez ainsi obtenir peut-être une réponse plus explicite à vos questions.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Biber M  - 346 - FRANCE
   
    Merci pour vos réponses que je lis toujours avec beaucoup d'intérêt. Je voudrais vous parler d'une expérience qui m'est arrivée il y a peu et vous demander des explications.

J'ai perdu mon grand-père qui est parti très vite d'un cancer. Cela nous a tous très touchés mais dès le jour de son décès, j'ai senti sa présence près de moi et j'avais même à certains moments l'impression qu'il me parlait.

Une nuit, je l'ai vu dans l'encadrement de la porte de ma chambre. Il essayait de me dire quelque chose, mais je n'entendais rien et il articulait pour que je comprenne, comme quelqu'un qui est derrière une vitre et qui essaie de se faire comprendre. Il a répété plusieurs fois la même chose très patiemment mais je ne comprenais que les deux dernières syllabes : "là-haut ou en haut".

La dernière fois, il les a répétées en faisant un signe vers le haut avec sa main. Ensuite, son visage s'est transformé. Il a rajeuni puis ses traits ont laissé la place à ceux d'une femme qui lui ressemblait et qui était jeune aussi. Cette dernière est alors venue me prendre dans ses bras et j'ai entendu dans ma tête le nom de famille de mon arrière-grand-mère qui est morte avant ma naissance. J'ai senti beaucoup de bonheur et de joie quand elle m'a embrassée, beaucoup de réconfort aussi. J'aimerais savoir s'il est possible de deviner ce qu'a voulu me dire mon grand-père? J'espère en tout cas qu'il est heureux.
 

   
   
Bonjour Biber,

Si vous ne dormiez pas lorsque vous avez vu votre grand-père, il ne pouvait s'agir d'un rêve. Il devait donc s'agir d'une véritable apparition.
Il est relativement courant que des personnes décédées plus ou moins récemment se manifestent d'une façon ou d'une autre à des proches suffisamment sensitifs.

Si vous avez pu voir votre grand-père dans son corps subtil, c'est que vous aviez - au moins à ce moment-là - les facultés nécessaires pour vivre une telle expérience. L'ouverture de votre sens médiumnique devait être uniquement visuelle et non auditive. C'est très courant chez des personnes médiums ou à tendance médiumnique. Certaines sont uniquement clairaudientes, d'autres sont uniquement clairvoyantes. Il y a bien entendu des médiums qui possèdent les deux aspects. Certains possèdent aussi ces facultés de façon permanente alors que d'autres n'en font l'expérience que rarement ou même une seule fois dans leur vie.

On peut supposer que votre grand-père voulait vous assurer de sa survie et ses gestes indiquaient très certainement qu'il voulait vous faire comprendre qu'il était "là-haut" en compagnie de votre arrière-grand-mère. Il a donc utilisé les moyens dont il disposait pour vous faire comprendre qu'il était très heureux et qu'il avait même retrouvé l'expression et la vitalité de sa pleine jeunesse. 
Ce rajeunissement concorde parfaitement avec ce que l'on sait sur la nature du corps astral qui est très malléable et se conforme facilement à nos souhaits selon notre détermination à adopter ou prolonger une apparence quelconque.

Votre grand-père a pu être aidé par un guide de Lumière qui lui aurait fourni un moule éthérique suffisamment dense pour qu'il puisse se montrer à vous cette nuit-là. Et c'est ce même moule énergétique qui aurait ensuite permis à votre arrière-grand-mère de se rendre visible à son tour et de venir vous embrasser. De là cette sorte de fondu enchaîné entre les deux personnes.
C'est en tout cas une très belle expérience de contact avec l'au-delà.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Nycole V - 345 - CANADA
   
    Dans la vie, j'adore les chevaux. C'est une passion et j'en ai eu plusieurs.

Voici mon rêve:

Je revenais d'une longue randonnée sur mon cheval, un "Palomino" couleur or (mon premier cheval était de cette couleur). Je crois que le cheval était fatigué, j'ai voulu qu'un petit garçon embarque dessus pour un autre petit tour, mais il ne voulait pas. Le garçon a été obligé de débarquer et mon cheval s'est dirigé vers un petit étang plein de boue où il a callé de tout son corps et s'en est sorti presque noyé. Puis, au lieu de revenir sur ses pas sur la terre ferme, il s'est dirigé vers le milieu de l'étang qui était devenu un lac dont l'eau était transparente. Là, il a perdu pieds, car c'était trop profond, (un cheval peut nager) mais il a coulé et s'est noyé. Je pleurais, je criais, je demandais de l'aide car j'avais un profond attachement pour ce cheval. Un homme est venu, mais le cheval s'était déjà noyé. Je ne comprends pas ce rêve. Merci.
 

   
   
Bonjour Nycole,

Votre subconscient est imbibé d'images et de séquences comportant des chevaux car c'est votre passion et vous pensez souvent à eux. Votre mental associe donc facilement une émotion ressentie par rapport à vos chevaux à d'autres impressions n'ayant aucun rapport avec ces derniers. Ainsi, si vous entendez à la radio ou voyez à la télévision des nouvelles de catastrophes: noyades, incendies, accidents etc. votre subconscient, lorsqu'il est livré à lui-même pendant les rêves, fera souvent un assemblage incongru de tous ces fragments informatifs inconsciemment enregistrés.

Un rêve est donc la plupart du temps un puzzle composé de fragments émotionnels, mentaux et de souvenirs multiples associés de façon hétéroclite. Se mêle à cela des sensations physiques ressenties au cours du sommeil: froid, humidité, chaleur, respiration difficile, problèmes éventuels de santé, mauvaise position dans le lit etc. qui vont à leur tour orienter la nature d'un rêve.

Dans votre rêve, le cheval fatigué pouvait être associé à votre propre état de fatigue au cours de cette période, c'est tout à fait possible. Si c'est le cas, vous avez pu construire un scénario onirique à partir de cet élément central auquel est venu s'accoler des craintes subconscientes par rapport à vos chevaux ou le souvenir d'un de vos chevaux mort précédemment d'une façon ou d'une autre. Votre désir de sauver ce cheval qui se noyait ( qui sombrait dans la mort) a provoqué l'apparition d'un homme car c'est normalement le secours d'une force masculine que vous attendiez probablement pour le sauver de là.
 
Une noyade sous-entend une perte de conscience et une descente vers le bas et cela peut être la traduction symbolique d'un retour imminent vers notre conscience de veille car nous perdons alors notre conscience astrale et "redescendons" vers notre enveloppe charnelle.
Rêver de noyade peut avoir bien sûr une multitude d'explications et il faudrait avoir une vision complète de tout ce que votre mémoire a enregistré ( émotions positives et négatives, peurs, espoirs, souhaits, idées, traumatismes éventuels, etc. ) dans votre vie pour tenter de retrouver le fil d'Ariane d'un rêve de la sorte; et c'est sans compter l'influence de nombreux facteurs inductifs indéterminables...

Amicalement,
F*

   
         
       
    Ludovic C  - 344 - BELGIQUE
   
    Mes deux dernières petites amies, dont la dernière est devenue mon épouse, ont vu un phénomène étrange identique me concernant. Elles n'ont aucunement été en contact toutes les deux et je n'avais jamais parlé de cette histoire à ma femme.

Les deux personnes se sont réveillées en pleine nuit et ont aperçu mon visage dans le noir (il y avait une petite clarté). J'étais allongé sur le lit sur le dos à coté d'elles. Je dormais recouvert d'une couette et je fixais le plafond. Mon visage était blanc très pâle et mes yeux ouverts étaient totalement noirs. Elles n'ont pas osé bouger de peur et m'ont raconté cette histoire quelque temps après. Cela me fait un peu peur. Elles n'ont vu ce phénomène qu'une seule fois il y a 5 ans pour l'une et il y a 3 ans pour l'autre. Pourriez-vous me dire ce que cela pourrait être? Merci.
 

   
   
Bonjour Ludovic,

On peut supposer que cette façon de vous comporter au cours de votre sommeil a pu vous arriver d'autres fois, mais que personne n'était là ou simplement éveillé pour s'en apercevoir.
 
Il se pourrait que cette particularité de dormir les yeux ouverts soit en correspondance avec un état hypnagogique particulier. C'est-à-dire que vous pourriez basculer à un certain moment dans une sorte d'état hypnotique au cours de votre sommeil. Pour quelles raisons? Impossible à dire. Peut-être un spécialiste du sommeil pourrait-il mieux répondre à cette question. Personnellement, je ne pense pas que cela présente un danger quelconque ou indiquant que vous devriez vous inquiéter outre mesure, surtout si au réveil vous ne ressentez rien de bien particulier après ces manifestations.

En ce qui me concerne, je ne peux émettre que diverses hypothèses.
Que votre visage soit ou paraisse plutôt pâle pouvait être dû au type d'éclairage de la chambre où vous dormiez. Si la cause est autre, c'était peut-être alors une réaction physiologique en correspondance avec cet état "cataleptique" ( chute de tension par exemple). Il est également possible que vos yeux fussent révulsés à ce moment-là. On peut imaginer l'impression étrange que cela peut donner la nuit sous une faible clarté!

Si votre épouse devait encore remarquer ce phénomène, demandez-lui de vous en avertir dès votre réveil afin que vous puissiez tenter de cerner les causes de cet état ( fatigue excessive, tensions, malaises physiques, rêves particuliers, cauchemars etc. )

Amicalement,
F*

   
         
       
    Alain D - 343 - FRANCE
   
    Depuis un bon moment je fais des rêves prémonitoires et je vis des histoires incroyables avec des animaux (dauphins, abeilles...) qui me font un clin d'oeil pour m'annoncer bonnes ou mauvaises nouvelles. Aujourd'hui je suis prêt à connaître la 4ème dimension. Mon guide est près de moi, je le sais, mais je n'arrive pas encore à l'entendre. On me dit que j'ai peur et que c'est pour cela que je n'y arrive pas. Je voudrais franchir ce pas, comment faire?
 
   
   
Bonjour Alain,

Faire des rêves prémonitoires et entrer en contact intelligible en dehors des rêves avec son guide sont deux choses bien distinctes. On peut donc avoir une sensibilité suffisante et une ouverture psychique ou médiumnique qui permet l'un et pas l'autre.

On peut aborder la quatrième dimension de bien des façons différentes mais il est excessivement rare que notre conscience ait la même emprise sur cette dimension qu'elle ne l'a sur notre plan physique à trois dimensions. D'un côté, c'est une sécurité pour notre équilibre psychologique car voyager en permanence entre deux plans vibratoires adjacents pourrait en quelque sorte nous faire perdre pied avec ce côté-ci de l'existence.

Votre guide est certainement près de vous, du moins à certains moments. Pour l'entendre, il vous faudrait posséder la faculté de clairaudience. Peut-être en possédez-vous les germes et ceux-ci se développeront-ils dans le futur de façon volontaire ou même involontaire? Si vous ne possédez pas ces germes à l'état naturel, ce sera très difficile - sinon impossible - pour vous d'obtenir un contact auditif avec votre guide et d'entretenir avec lui un dialogue réel.

La peur que vous mentionnez peut être un obstacle lorsqu'on tente de réaliser une décorporation astrale en pleine conscience. En dehors de ce cas précis, la peur ne devrait pas jouer un rôle déterminant suffisant pour empêcher un contact auditif avec un guide. Si votre but est de faire des voyages astraux volontaires, il est certain que vous devrez apprendre à gérer et maîtriser votre peur car c'est un des obstacles majeurs à la pratique du voyage astral.

Je pourrais vous conseiller la relaxation et la méditation. Ces pratiques devraient au moins vous aider à éloigner des peurs éventuelles et à dégager votre esprit afin d'y laisser une place suffisante pour qu'un guide puisse s'exprimer à travers lui. Le résultat n'est pas garanti, il ne l'est jamais, mais peut-être arriverez-vous malgré tout à ouvrir progressivement votre esprit de la sorte pour être en mesure un jour de capter votre guide de façon plus ou moins concrète.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Enora R - 342 - FRANCE
   
    Je fais de la magie depuis peu et j'aimerais savoir comment on fait pour invoquer des esprits et communiquer avec eux. Faut-il faire des rituels? j'aimerais aussi savoir comment faire pour communiquer avec notre ange gardien. Merci.
 
   
   
Bonjour Enora,

Il n'est pas obligatoire de faire des rituels pour entrer en communication avec les esprits mais cela dépend surtout de la façon d'aborder la chose.
Il existe différentes façons d'obtenir ou de tenter d'obtenir des contacts avec l'au-delà, les esprits et les anges. Le meilleur moyen est la véritable clairaudience spirituelle médiumnique, mais ce don ne s'apprend pas. On le possède ou il apparaît suite à certaines circonstances psychologiques ou physiologiques à un moment donné de notre vie. Il peut être suffisant pour obtenir des contacts avec l'autre monde mais ce n'est pas toujours le cas. Un médium peut par exemple avoir des flashes ou faire des rêves prémonitoires sans pour cela être capable d'entrer en contact avec une intelligence quelconque de l'au-delà.

On peut bien sûr tenter les moyens spirites classiques comme:

- L'écriture automatique. Il suffit de se munir de quoi écrire, de se concentrer calmement sur l'esprit ou l'être avec qui l'on veut entrer en relation et de laisser venir le désir d'écrire le message reçu.

- La planchette oui-ja. C'est une planche de bois sur laquelle les lettres de l'alphabet, les chiffres ainsi que les mots "oui et non" sont gravés. Cet instrument se compose normalement d'une planchette pour poser sa main et sur laquelle sont fixées des petites roulettes. En se concentrant et en mettant la main sur la planchette, celle-ci devrait se déplacer vers les lettres et répondre ainsi à nos questions en formant des mots.

- L'interrogation grâce à la technique des verres. C'est une technique similaire. Il faut être au moins deux, se toucher les mains de préférence et poser ses questions en plaçant un doigt sur un verre renversé. Le verre bougera, s'orientera, s'approchera ou s'éloignera de l'une ou l'autre personne selon les réponses.

- La typtologie ( réponses données par des coups frappés le plus souvent dans une table en présence d'au moins une personne très médiumnique ). Faire la chaîne des mains est nécessaire pour obtenir le résultat souhaité. Il faut aussi définir les conventions de réponses au préalable. Exemple: un coup pour oui, deux coups pour non, trois coups pour peut-être, quatre coups pour je ne sais pas etc. Cette ancienne technique est surtout utilisée par les spirites classiques.

Que ce soit avec l'une ou l'autre de ces techniques, la patience sera souvent nécessaire car le résultat peut se faire attendre un certain temps. Si après 10 à 15 minutes, rien ne se produit, il vaut mieux arrêter la séance et recommencer plus tard ou une autre fois.

Il faut savoir que toutes ces techniques spirites ne sont pas sans danger, surtout si l'on possède un certain don médiumnique. Ces pratiques peuvent en effet engendrer sur certaines personnes fragiles, émotives, peu équilibrées ou sensitives une influence psychique indésirable plus ou moins conséquente.

La seule façon de communiquer avec un ange sans risque est d'entretenir avec lui un monologue spirituel dégagé de tout égoïsme. On peut le faire au cours d'une évocation spirituelle, d'une méditation ou d'une prière. Mais à moins d'être clairaudient, on n'obtiendra d'habitude pas de réponse directe de cette façon - en dehors de manifestations automatiques comme des craquements dans le bois, des réactions sur des appareils électriques, des sensations électriques par exemple dans les cheveux.
Les réponses obtenues seront donc la plupart du temps indirectes. Elles pourront se manifester notamment par des synchronicités explicites, des rencontres positives, des guérisons inattendues, des changements favorables dans notre vie, des rêves particuliers, éventuellement des expériences paranormales...

Amicalement,
F*

   
         
       
    Alexis R - 341 - FRANCE
   
    Je m'intéresse beaucoup à l'écriture automatique et j'aimerais la pratiquer. Je sais qu'il y a des risques ( d'ailleurs pouvez-vous me dire lesquels et comment les vaincre). Je voudrais savoir précisément pour commencer: Que me faut-il? Que faut-il faire etc. Qui dois-je appeler pour la première fois et comment? Merci d'être le plus précis possible car cela m'intéresse beaucoup mais je ne veux pas faire de bêtises.
 
   
   
Bonjour Alexis,

Ce qu'il vous faut pour pratiquer l'écriture automatique se réduit à peu de choses, du moins au point de vue strictement matériel. Munissez-vous d'un gros cahier de brouillon et de quoi écrire. Ensuite faites le vide dans votre esprit et concentrez-vous sans être tendu sur ce que vous désirez obtenir par l'intermédiaire de votre main. Si par exemple vous voulez réaliser un contact avec une personne en particulier, concentrez-vous sur son nom, sur son visage, sur sa photo si vous en possédez une. Vous pouvez aussi lancer un appel anonyme et attendre que votre signal soit perçu par une entité.
Si vous ressentez à un certain moment une sorte de présence ou si votre main commence à se crisper d'elle même, c'est bon signe. Demandez alors à cette personne, à cet esprit, à cette entité si elle vous entend, si elle comprend vos questions, si elle est en mesure de communiquer avec vous par l'écriture automatique et si cela lui est agréable. Si la réponse est positive devrait - ou pourrait - suivre une première communication.

Il se peut - c'est très courant - que rien ne se passe au cours des premières séances. Cela ne signifie pas qu'il ne se passera jamais rien. L'assiduité et la patience étant souvent nécessaires pour obtenir un résultat.

Comme je le dis toujours, l'origine réelle d'un message pris en écriture automatique est fortement aléatoire et le contenu souvent peu significatif. Mais il y a bien sûr des exceptions, et si l'on n'essaie pas on ne pourra s'en faire une idée personnellement.

Avant d'entamer votre séance, vous pouvez réciter une prière, un mantra ou orienter simplement spirituellement votre pensée en visualisant par exemple une lumière douce et dorée, ou encore en faisant appel à un ange, à votre Guide, à un Maître spirituel reconnu...
Vous pouvez aussi placer auprès de vous (ou porter sur vous) un objet spirituel: petite croix bénie, talisman de protection etc. Un peu d'encens peut être allumé ainsi qu'une petite bougie. Ce sont de petites choses mais qui repoussent d'habitude les entités négatives ou simplement indésirables si jamais elles sont attirées par notre appel.

Les risques encourus sont d'abord réservés aux personnes qui possèdent un don médiumnique prononcé, ces personnes étant spécialement perméables aux influences subtiles. Si tel n'est pas votre cas, les risques sont moindres mais ils existent néanmoins. Un mental positif et normalement équilibré sont des armes efficaces contre une influence astrale pernicieuse. Une pensée orientée vers la spiritualité ( de votre choix ) également.

Une personne qui a souvent des pensées négatives, qui est très anxieuse de nature ou qui fait souvent des cauchemars devrait s'abstenir de pratiquer l'écriture automatique car la nature des messages reçu est assez souvent en corrélation avec notre état mental et notre psychologie. Dans ce cas-ci la personne risquerait de ne recevoir que des messages à tendance négative: annonces de catastrophes et autres "prophéties" alarmantes...

Les risques sont d'ordre subtil. Une entité négative peut s'attacher à nous et se nourrir de notre vitalité. Des "larves astrales" peuvent facilement s'agglutiner à l'aura. Cela se passe surtout dans l'entourage de personnes qui pratiquent la magie noire, le vaudou etc. Ces larves ont une existence tout à fait réelle et sont parfaitement visibles par un bon clairvoyant. Une entité inopportune peut aussi influer sur notre comportement, nos réactions, notre psychologie. Dans le pire des cas - c'est heureusement très rare - elle peut prendre possession de notre individualité en s'immisçant et en "s'installant" progressivement en nous.

Si vous commencez à recevoir des messages lisibles et intelligibles, la nature de ceux-ci devraient vous permettre de savoir si cela vaut la peine de continuer dans cette voie car il ne faut pas oublier que toute pratique médiumnique consomme beaucoup d'énergie vitale.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Manon L - 340 - CANADA
   
    Quand j'avais 21ans, j'avais des problèmes de santé. J'étais toujours fatiguée et j'avais de terribles maux de tête. Les médecins ne trouvant rien, j'ai décidé de me retourner vers Dieu. Un mois après, j'étais partie faire un tour en voiture avec quelqu'un et c'est là que j'ai vu un être spirituel qui ressemblait à Jésus. Il avait une grande robe blanche avec une cape beige, une petite barbe et des cheveux mi-longs et il regardait devant lui. D'après vous qui était-il?     
   
Bonjour Manon,

Je prendrai comme supposition qu'il s'agissait bien d'une apparition d'ordre subtil et personnelle car vous ne dites pas si la personne qui vous accompagnait a vu elle aussi ce mystérieux personnage.

Les problèmes de santé que vous aviez à cette époque vous avaient certainement fragilisée. Dans ces moments-là, nous devenons souvent plus réceptifs, aussi bizarre que cela puisse paraître. Mais on peut l'expliquer. Lorsque notre corps physique s'affaiblit, notre âme cherche d'autres chemins d'expression. Il en est souvent de même lorsque l'un ou plusieurs de nos cinq sens ne fonctionnent pas correctement. D'autres sens ont alors tendance à s'aiguiser pour pallier en quelque sorte à un affaiblissement visuel, auditif, tactile etc...

Dans cette période de malaise physique, vous vous êtes en même temps tournée vers Dieu, ce qui a donné automatiquement une direction à cette acuité sensorielle nouvellement - et probablement provisoirement - acquise.
En vous tournant de la sorte vers la spiritualité, vous avez pu attirer le regard d'un Etre spirituel qui devint alors en mesure de se manifester à vous de façon visuelle grâce à votre réceptivité du moment.

Si c'est le cas, il pouvait s'agir d'un protecteur divin: Guide de Lumière, esprit supérieur de nature spirituelle... Son apparence pouvait être celle qui était la sienne d'habitude dans le monde subtil ou bien a-t-il choisi de se montrer à vous de cette façon pour mieux se conformer à vos aspirations spirituelles et de la sorte éviter de vous effrayer ou de provoquer chez vous une réaction de rejet.

Il est également possible que cette manifestation fut créée à l'insu même du personnage qui vous est apparu, ceci simplement par votre état réceptif de cette époque qui était de nature médiumnique. Si ce personnage semblait ne pas vous voir vraiment ou même paraissait ignorer totalement votre présence et votre regard, j'opterai alors pour cette seconde explication.

Il y aurait bien sûr d'autres suppositions possibles mais je retiendrais ces deux-ci en premier lieu.

Amicalement,
F*

   
         
       
    François B - 339 - SUISSE
   
    Je suis dans un état où je ne pense plus si je ne le décide pas. Rien ne se passe si je ne le projette pas dans ma tête avant et je suis la plupart du temps sans pensée à vivre le présent. Je n’ai pratiquement pas d'émotions ni de pensée même si les événements que je projette se réalisent si je le souhaite vraiment. Je suis donc pratiquement toujours dans un état de paix incroyable, même parfois "trop" en paix et cela peut devenir lassant!

Je ne ressens plus la même chose que lorsque j'étais impuissant devant la vie et les événements. Toutes ces choses qui donnent une couleur particulière à la vie paraissent neutres dans cet état. Je n'ai plus de goût pour la sexualité et beaucoup moins d’envies en général. La vie coule et celle-ci est en complet décalage avec la réalité des êtres qui s’y trouvent. Automatiquement, ma mémoire travaille moins et j’ai l'impression de la perdre.Je tombe parfois dans le brouillard comme je l’appelle, et dans ces moments je perds ma paix et ma mémoire du temps et des événements. Je suis capable de sentir ce que les gens ressentent. Je sais aussi quand une personne proche va m’appeler et bien d’autres choses avant qu’elles n’arrivent par des pressentiments.

J’aimerais que quelqu'un puisse m’expliquer pourquoi et comment retrouver ma mémoire, savoir à quel stade évolutif j’en suis, car cela fait des années que je travaille sur moi en essayant constamment de m’améliorer.
 

   
   
Bonjour François,

Arrêter le cours des pensées de façon volontaire est une action difficile - sinon quasi impossible - pour beaucoup de personnes. C'est pourtant une étape indispensable si l'on veut pratiquer la méditation. En ce sens, vous auriez un avantage sur beaucoup de personnes si tel était votre but, ce que j'ignore.
D'un autre côté, et d'après ce que vous dites, cette façon de vivre hors du mental et hors des désirs provoque chez vous tensions, indispositions de mémoire et questionnements. Il y a donc rupture d'équilibre car une progression sereine vers le "Soi" devrait normalement apporter une sensation de bien-être et d'épanouissement.

Dépasser le mental et les émotions n'est bien entendu pas négatif en soi, pour autant que cela nous satisfasse et nous aide à nous mettre en accord avec notre être profond. Quand on atteint cet état de paix intérieure, il est vrai que les désirs sexuels notamment peuvent s'estomper et même disparaître complètement. Si l'on est seul, qu'on compte le rester et que cela nous satisfait, cela ne gênera probablement personne. En revanche, si l'on vit en couple, cela peut naturellement causer certains problèmes d'incompréhension, surtout si notre partenaire affectif ne nous suit pas sur le même chemin.

L'immense difficulté pour une personne qui veut prendre son évolution "en main" est de pouvoir le faire sans égoïsme. Il faut pouvoir aussi se détacher naturellement de sa nature inférieure tout en gardant les deux pieds sur terre afin d'éviter de tomber dans une lassitude et une indifférence excessive par rapport aux choses de ce monde.

Le plus important pour l'instant n'est pas d'essayer de vous améliorer davantage, ni de vous préoccuper de votre état évolutif, mais bien d'arriver à vivre selon un juste milieu, à retrouver un meilleur équilibre, et peut-être de ne pas trop vous isoler des autres et du monde. Cela ne veut pas dire que vous devez suivre l'exemple de la masse, mais simplement trouver un chemin équilibré en accord avec vos objectifs, votre personnalité et si nécessaire avec votre entourage. Ce travail que vous avez entrepris sur vous-même était peut-être trop hardi ou trop rapide, je ne puis le dire car je ne sais pas en quoi il consistait exactement.

Vos pressentiments indiquent très certainement votre sensibilité actuelle qui entre en résonance avec les événements et ceci est plutôt positif. Le détachement spirituel ne signifie pas qu'il faille sombrer dans l'indifférence, oublier le monde et rejeter tout ce qui nous entoure. A moins qu'on ne soit "ermite" dans l'âme - et heureux de l'être - un repli trop sévère sur soi-même peut aller à l'encontre de nos objectifs spirituels et finalement brouiller et obscurcir notre conscience.

Un véritable état de paix intérieure permanent ne peut être lassant. Si c'est le cas, c'est que quelque part nous sommes en porte à faux avec nous-mêmes. Cela indique simplement qu'il nous reste encore un bout de chemin à faire avant d'atteindre un état d'épanouissement réel et durable.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Christelle V - 338 - BELGIQUE
   
    Depuis petite je me sens attirée par tout ce qui touche au paranormal et ayant vécu des faits troublants, je ne peux que m'y rattacher.

Je devais avoir 6 ans quand une première manifestation s'est produite. Cette nuit-là (je dormais dans la même chambre que mes aînés), je n'arrivais pas à dormir et je les regardais dormir à poings fermés quand une boule de lumière très forte mais apaisante est apparue au coin de mon lit! Elle s'agrandissait au fur et à mesure qu'elle se rapprochait de moi. Ensuite un homme avec une barbe s'est assis sur mon lit et m'a parlé, mais il ne tenait pas à parler avec mes aînés me disant qu'ils n'étaient pas disposés à vivre cette expérience.

Seconde expérience troublante : Je devais avoir une dizaine d'années et je partageais la même chambre que ma soeur. Une nuit, quelque chose me sortit de mon sommeil. Je sentais que quelqu'un me caressait la jambe, j'étais comme entre deux eaux et je me sentais "bizarre". Face à mon lit, il y avait un homme habillé de noir ( représentation de la mort) qui me tendait la main! J'ai eu vraiment peur, surtout quand je me suis sentie quitter mon corps, impression pas très agréable et je pleurais pendant que mon "âme" s'élevait très doucement hors de mon corps. Devais-je mourir?

Vers l'âge de 17 ans, j'ai eu des flashes - je voyais ce qui allait arriver. Petite anecdote: suite à des soucis de santé, ma mère désespérée m'avait emmenée chez une magnétiseuse qui a pu m'enlever le mal qui se logeait dans mon genou et m'a donné deux prières de protections. Elle m'a dit aussi: "quand ton heure sera venue, tu entendras des cloches"! Un jour je les ai entendues! Ce n'était pas pour moi mais bien pour ma grand-mère maternelle. Il était 16h10 quand je les ai entendues et j'ai appris que son âme nous avait quittés à cette même heure.

Je pense aussi avoir eu le privilège de rencontrer mon Ame soeur ou Ame jumelle. Cette rencontre m'a marquée et me marque encore. Et plus horrible qu'il soit, j'ai tout détruit, tellement ce garçon m'impressionnait mais je n'arrivais pas à le lui dire. Lors d'un barbecue de fin d'année, il arriva une impressionnante magie qui nous a rapproché et lié. Nous nous sommes follement embrassés et enlacés et JE NE ME SOUVIENS DE RIEN. Ma meilleure amie présente ce jour-là m'a expliqué la scène mais pour ma part c'est le trou noir, comme si on avait voulu m'endormir. Comme vous le disiez dans un message traitant le sujet, cette rencontre peut être très forte mais impliquer aussi un rejet.

J'ai pressenti l'accident que j'ai eu avec ma grande soeur à 17 ans. Mes sens me semblaient plus développés à ce moment-là et pendant deux semaines au moins, j'ai eu des angoisses de plus en plus fortes accompagnés de flashs où je voyais des verres brisés. Deux semaines plus tard l'accident de voiture s'est produit. Un autre fait étrange a suivi directement l'accident. J'étais dans le coma et je me suis vue voltigeant dans la voiture mais je me sentais très bien, détachée de tout. J'étais dans ce fabuleux tunnel rempli de lumières très fortes mais apaisantes, agréables, et j'ai vu au-dessus de moi deux jeunes hommes et au milieu un trou noir! Ils ressemblaient à des anges mais j'étais angoissée face à eux et je suis revenue à moi.

J'ai vu aussi mon oncle juste après son décès. Nous étions chez ma grand-mère, et quelque chose me poussait à aller dans le couloir que je n'aimais pourtant pas tant il y faisait noir. J'y suis pourtant allée - peureuse comme jamais - et j'ai vu mon oncle enrobé de lumière me souriant. Pourquoi moi? Etais-je plus réceptive ?

Magiquement,
Christelle.

 

   
 
Bonjour Christelle,

Que d'expériences variées!

Le genre de faits comme ceux que vous avez expérimentés étant plus jeune sont typiques d'une nature médiumnique qui peut générer phénomènes auditifs et visuels et parfois même provoquer des actions cinétiques volontaires ou involontaires sur la matière lorsqu'on est un médium "à effets physiques".

Ce don se développe souvent au cours de l'adolescence et de la puberté. Parfois, il apparaît plus tôt encore, dès l'enfance, mais c'est seulement vers 3, 4 ans que notre mémoire commence à enregistrer de façon suffisante les événements. C'est la raison pour laquelle on se souviendra rarement d'événements précédents cet âge à moins que ceux-ci n'aient été vraiment très significatifs ou traumatisants.

L'homme que vous avez vu en sortant de votre sommeil pouvait être un simple esprit ou un être protecteur. En tout cas il devait savoir par votre aura que vous pourriez le voir. L'aura d'un médium possède en effet des particularités distinctes qui peuvent être reconnues par un esprit, un guide ou simplement un autre vrai médium. Il a pu voir aussi que vos aînés ne possédaient pas les facultés qui leur auraient permis de le voir. C'est pourquoi il est plutôt venu vers vous.

Votre seconde expérience est toujours en rapport avec vos facultés. Toute médiumnité est différente et il n'existe pas deux personnes ayant des dons médiumniques parfaitement identiques.

Je ne peux vous dire si cet "homme" était là pour vous emmener vers la "mort" quoi que d'habitude on est plutôt accueilli par des proches ou par un ou plusieurs êtres de Lumière qui s'efforcent de donner un sentiment d'apaisement à la personne qui doit partir.

Le fait d'avoir eu des flashes prémonitoires vers vos 17 ans souligne votre nature médiumnique orientée vers la clairvoyance et la clairaudience. Etre averti de la mort d'un proche est un autre aspect de ces facultés même si des personnes non médiums peuvent être aussi parfois averties de façon télépathique d'un décès.

La rencontre avec son âme jumelle présente souvent des inconvénients et parfois même des risques importants, surtout pour les âmes jeunes, c'est-à-dire des âmes qui n'ont pas encore recueilli beaucoup d'expérience terrestre. Ces inconvénients peuvent notamment résulter d'autres vies vécues ensemble au cours desquelles les personnes concernées ont pu créer un karma négatif devant être réparé dans la vie actuelle. Une attirance très forte peut aussi provoquer chez certain(e)s des sentiments de jalousie ou des désirs trop forts d'exclusivité difficiles à supporter pour l'autre. On peut alors ressentir une union ou une relation de ce type comme extrêmement contraignante, envahissante, perturbante, et préférer y mettre un terme. Ce qui est dommage en quelque sorte car la possibilité de rencontrer son âme jumelle dans une incarnation en tant que partenaire sentimental est relativement rare et il n'est pas dit que cette occasion se représente de si tôt, même dans une vie future...

Votre accident de voiture pressenti sous forme symbolique est un autre aspect de votre médiumnité qui dans certains cas se manifestera sous cette forme plutôt que par flashes et images "réelles" correspondant à l'événement.
La vue de votre oncle juste après son décès est typique également de ce que peut voir une personne comme vous qui possède le don de double vue. Il est évident qu'ici aussi il vous est apparu spécialement à vous parce que vous êtes médiumniquement très réceptive.

Vous avez beaucoup de chance d'avoir vécu autant d'expériences de la sorte et beaucoup de personnes à la recherche de "preuves" de l'au-delà, des choses et des êtres de l'invisible vous envieraient sûrement.
Je remarque aussi qu'encore une fois, les personnes qui ont un don de voyance aussi prononcé que le vôtre sont souvent soumises au cours de leur vie à approcher la mort de très près.

Amicalement... et magiquement,
F*

 


 

  Millie P - 337 - CANADA
 
  Depuis plusieurs mois, je rêve souvent de la même personne. C'est quelqu'un que j'ai connu étant plus jeune (un ami d'enfance) mais que je n'ai pas revu depuis plusieurs années. Les rêves n'ont rien de spécial, ce sont seulement des scènes de la vie de tous les jours. Je me demande pourquoi après plusieurs années je rêve tout à coup de cette personne très souvent. Pouvez vous m'aider?
 
 
 
Bonjour Millie,

Un des moyens d'obtenir une première réponse à votre interrogation serait de pouvoir demander à cette personne si ces rêves sont partagés, c'est-à-dire de savoir si lui aussi rêve de vous en ce moment. Mais je suis bien conscient que cela peut ne pas être possible pour diverses raisons.

Plusieurs explications sont possibles.

1- Ces rêves sont simplement le produit de votre subconscient et d'influences multiples ( désirs, associations d'idées, de pensées, impact sur le subconscient d'images entrevues, de paroles entendues etc. )

2- Ils portent un message volontaire ou involontaire de la part de la personne dont vous rêvez.

3- Ils sont l'expression résiduelle de rencontres astrales entre vous et cette personne.

La première hypothèse est la plus courante. C'est-à-dire que nos rêves sont le plus souvent simplement l'expression et le résultat du travail incessant de notre mental qui continue de produire idées, émotions, sensations et quantité de scènes et d'images sans lignes de conduite précise pendant notre sommeil car totalement livré à lui-même.

La seconde hypothèse est nettement plus rare. Peu de personnes arrivent à faire passer - surtout volontairement - une intention par l'intermédiaire des rêves d'une autre personne.
Il arrive cependant que deux ou plusieurs personnes fassent des rêves similaires plus ou moins en même temps. Ces rêves ont alors souvent une raison d'être et une explication qui peut être en rapport avec un avertissement, un danger, une maladie, une très forte émotion ressentie désirant être consciemment ou inconsciemment communiquée, éventuellement prévenir d'une mort imminente ou effective.

La troisième hypothèse résulte de souvenirs plus ou moins confus de rencontres astrales faites entre des personnes au cours de leur sommeil, mais il est difficile de confirmer cette hypothèse sauf si l'on a l'habitude de faire des voyages astraux volontaires.

J'ignore si vous avez eu dans le passé une attirance spécifique ou un contact rapproché avec cette personne. Si c'est le cas, il est possible que ce souvenir ressurgisse de lui-même,  par un facteur d'ordre émotionnel ou psychologique.
Exemple: Vous vous sentez seule en ce moment et inconsciemment avez en vous le désir d'une rencontre, d'une amitié ou d'une relation sentimentale. Votre subconscient peut alors aller rechercher en vous une association même ancienne qui correspond à ce désir. Ceci n'est qu'un exemple.

Une ancienne relation d'ordre karmique pourrait aussi provoquer ce genre de rêves mais à moins de faire une régression significative à ce propos ou d'en avoir la  confirmation par un médium , cette hypothèse ne restera que pure conjecture.

Amicalement,
F*

 


 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil