FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 23
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                  

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Myriam D - 289 - FRANCE
   

  Mon petit garçon est décédé il y a un an et demi à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui je communique avec lui. Il est vrai qu'il fait plus de dessins qu'autres choses. Nous communiquons en faisant le système des questions réponses. Il suffit que je pense à la question et il me répond "oui ou non", ceci sur tout support. Je me pose quelquefois des questions à savoir si cela est réel ou non. Pouvez-vous me dire si une communication avec un enfant aussi jeune est possible ? Merci.
 
 
 
Bonjour Myriam,

Premièrement, je suis de tout coeur avec vous et je partage la douleur et le chagrin que
vous avez dû ressentir lors de ce tragique événement.

La communication avec des êtres, des esprits, des guides de lumière appartenant à l'autre monde est chose réelle. On peut établir une communication grâce à plusieurs techniques ou procédés: la clairvoyance, la clairaudience, l'écriture automatique, la planchette oui-ja, la transcommunication instrumentale...

Le plus fiable de ces procédés est selon moi la clairaudience volontaire entretenue par un médium de qualité dont le canal médiumnique et l'aura sont protégés. Les médiums appartenant à cette catégorie sont relativement rares. Beaucoup de personnes qui possèdent un don médiumnique subissent malheureusement des interférences, qu'elles le reconnaissent ou non, en soient conscientes ou non.

La relation que nous pouvons entretenir avec ce qu'on appelle le plan astral peut être de qualité très diverse. Certains messages obtenus seront cohérents et crédibles, d'autres moins et certains seront même totalement confus et farfelus. Cela dépend de plusieurs facteurs: de la qualité du médium, de son canal et de l'origine réelle du message envoyé.

Pour un excellent médium, en contact par exemple depuis des années avec des guides de lumière, la question ne se pose pas. Les nombreuses preuves émanant des messages envoyés et leur pertinence ne faisant souvent aucun doute.

Lorsqu'on pratique la communication spirite classique: contacts avec des êtres décédés, connus de nous ou non, le problème de l'authenticité des messages est beaucoup plus ardu. Un message obtenu peut être parsemé d'interférences difficilement décelables. Le mental, le subconscient de la personne qui capte peuvent également intervenir et fausser les données envoyées.
Lorsqu'on reçoit des messages depuis longtemps, on finit - en principe - par se rendre compte si un message peut être accepté ou non, d'après son contenu, son ambiance, les mots utilisés, la logique et la vibration du message...

Le fait pour vous de capter des dessins est un indice intéressant, mais il faudrait pour bien faire analyser ces dessins pour se faire une meilleure idée de leur valeur intrinsèque.
Un enfant de 4 ou 5 ans n'a pas forcément le même âge dans l'astral. Certains mûrissent plus vite que d'autres; d'autres conservent un très jeune âge pendant longtemps car l'âge astral dépend aussi du mental, de la qualité de la conscience, du type de désirs entretenus et de l'âge réel de l'âme.

Le contact avec un jeune enfant est bien sûr tout à fait possible. Dans certains cas, un ami de l'enfant, un aïeul ou un guide de lumière peut l'aider à transmettre une vibration ou le contenu d'un message, comme on aiderait un enfant à écrire une petite lettre ici-bas. Le mieux est de porter au départ un regard neutre sur les messages recueillis. Ne rien rejeter, ne rien accepter sans analyse calme et objective me semble la meilleure voie. Encore une fois, avec le temps, on peut finir par se faire une meilleure idée des messages transmis, grâce au ton utilisé, à la psychologie et à la pertinence des messages captés, grâce à certains détails précis, à certaines références explicites.

En dehors de votre propre analyse objective et sincère, seul un très bon médium, en relation avec le monde de l'au-delà, pourrait vous apporter quelques preuves de l'authenticité des messages de votre fils, en se mettant par exemple en contact mental avec le guide de votre fils. Vous pourriez ainsi obtenir des renseignements concernant votre enfant de façon peut-être indirecte mais certainement plus sûre.

Amicalement, et que le Ciel protège votre enfant,
F*

 

 
       
   Marie-Claire X - 288 - FRANCE
   
  Il m'est arrivé quelque chose d'étrange hier soir. Je revenais de week-end, il était tard et dès que je suis arrivée chez moi, je me suis mise au lit. Il faisait chaud, et je décide de me coucher sans aucune couverture, étalée de tout mon long, sur le dos. Tout d'un coup, je sens une "force" qui traverse mon corps, comme si elle s'allongeait sur moi. C'est comme cette sensation de jouissance où notre corps est parcouru de vibrations qui remontent jusque dans la tête, comme si une sensation mentale remplaçait les sensations physiques. Je me suis mise à avoir peur. Je ne me souviens pas si ma respiration était coupée ou pas.

La sensation dont je me souviens est que je voulais appeler mon ami qui se trouvait dans la pièce à côté, et que je ne pouvais rien faire. Je voulais absolument bouger ma main, et je n'ai rien pu faire, jusqu'à ce que cette force qui me paralysait s'en aille. Là, j'ai pu bouger ma main, et appeler mon ami. Tout en me rendormant, je sentais encore dans mon ventre, des sensations similaires à celles qui se répandait dans mon corps. Je n'ai pas senti cette force comme malsaine, mais comme je vous l'ai écrit, je ne sais pas ce qui s'est passé. Pourriez-vous m'aider s'il-vous plaît? Merci.
 

   
   
Bonjour Marie-claire,

Je ne sais pas si ce genre de sensation vous est déjà arrivée auparavant, mais je suppose que si c'était le cas vous l'auriez dit. Je prendrai donc pour base de ma réponse que c'était une expérience unique.
Si cela vous était déjà arrivé plusieurs fois, vous auriez pu comparer vos différentes expériences et relever peut-être des indices ou les circonstances spéciales qui les précèdent afin de tenter de les cerner et de les comprendre. S'il s'agit d'une expérience isolée, on ne peut qu'émettre des suppositions et autres conjectures.

Premièrement, ce genre de chose peut arriver plus facilement à une personne sensitive ou de type médiumnique. Ce genre de personne attire inconsciemment à elle des énergies subtiles, des présences astrales éventuelles, ressent des choses que la plupart des gens ne peuvent capter.
Si l'on n'appartient pas à cette catégorie, il arrive malgré tout que dans une circonstance exceptionnelle on puisse vivre l'une ou l'autre expérience dite "paranormale". Celle-ci peut être provoquée notamment par un état physique ou émotionnel inhabituel (fatigue excessive, dépression, respiration anormale, maladie, suite d'un accident, d'un état pré ou post comateux...)

Lorsque ce n'est pas le cas, il peut s'agir éventuellement d'une influence externe de type éthérique ou astrale. Un esprit relativement puissant, spirituel ou non, peut provoquer ce genre de sensation, plus particulièrement sur des adolescentes ou des jeunes femmes.
Comme cette force qui vous a traversée ne vous a pas semblée négative, et s'il s'agit bien d'une l'influence de ce genre, je pencherais plutôt pour l'action d'un guide de lumière. Peut-être étiez-vous soudainement en manque d'énergie ou une maladie couvait-elle en vous? Un guide, le nôtre ou un autre, peut voir ce genre de chose dans l'aura d'une personne et décidez d'intervenir s'il le juge nécessaire.

En dernier ressort, s'il ne s'agit pas de l'une de ces hypothèses, vous auriez pu aussi vous retrouver pendant quelques instants dans une situation de pré décorporation astrale. Les prémices peuvent correspondre à quelques unes des sensations que vous avez ressenties: impossibilité de bouger, sensation de paralysie, tremblements éventuels, perception d'énergies émanant de la kundalini et remontant d'habitude vers la tête. Si vous pensez que vous étiez proche de vous endormir à ce moment-là, il pourrait s'agir de cette hypothèse. Si ce n'est pas le cas et que vous n'étiez pas particulièrement détendue à ce moment-là, je m'en remettrai à l'une ou l'autre des suppositions précédentes.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Thierry H - 287 - FRANCE
   
    Je suis à la recherche de mon ange gardien. Comment puis-je le trouver et connaître son nom? Une personne m'a dit un jour qu'il s'appelait Arpagus mais je sens que quelque chose ne va pas dans celui-ci. Merci de votre réponse.
 
   
   
Bonjour Thierry,

Arpagus est à ma connaissance un personnage mythique issu d'une ancienne pièce de théâtre et qui dans cette histoire fut chargé par un roi de tuer un enfant appelé Cyrus... 

Un "ange" qui veille spécialement sur nous peut être un aïeul, un esprit inconnu qui s'est pris de sympathie pour nous pour telle ou telle raison, un ami ou une relation d'antan parti pour l'autre monde, ou encore un être spirituel de plus haut niveau tel un guide de lumière ou un Archange. Arpagus ne ressemble pas aux noms des guides de lumière que je connais, mais comme je l'ai dit dans un courrier précédent, les êtres de l'au-delà, qu'ils appartiennent à une hiérarchie élevée ou non sont innombrables. Il se peut donc qu'un esprit nommé Arpagus ou se faisant appeler ainsi soit votre protecteur. Tout est possible.

Comment en avoir la certitude ?
Seul un médium sérieux de très bon niveau et ne subissant de préférence aucune interférence pourrait tenter de vous apporter la réponse, soit en se connectant directement en pensée avec votre ange gardien, soit en obtenant des renseignements le concernant par l'intermédiaire d'un Guide de Lumière si ce médium a la chance de pouvoir se mettre en contact avec eux.

Il faut savoir aussi que nous pouvons être suivis - et protégés jusqu'à un certain point - par plusieurs êtres invisibles, même si un seul d'entre-eux est plus spécialement responsable de notre destinée. Cet Etre majeur, qu'on appelle un Maître du karma, et qui possède des pouvoirs immensément plus importants qu'un simple esprit de l'au-delà, peut seul alléger notre destinée, la modifier, la réorienter, apporter une guérison totale...

Votre ange gardien habituel, c'est à dire l'être invisible qui veille sur vous de façon amicale et tente de faire de son mieux pour vous protéger et vous aider dans votre vie quotidienne, n'est d'habitude pas cet Etre spirituel qui supervise l'évolution globale de votre âme. Un Maître du karma étant plutôt concerné par l'ensemble de nos incarnations et par notre progression spirituelle. Mais sa protection est bien sûr elle aussi permanente, totalement réelle et effective, même si nous n'en sommes que très rarement conscients.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Nath M - 286 - FRANCE
   
    Lorsque je ferme les yeux, il m'arrive parfois de voir des visages, et plus fréquemment des yeux, en gros plan. De quoi s'agit-il ?
 
   
   
Bonjour Nath,

Cela dépend du genre de vision que vous avez lorsque vous fermez les yeux. S'il ne s'agit pas de phénomènes oculaires explicables de façon rationnelle, il peut s'agir de voyances. Vous ne dites pas si vous reconnaissez ou non les visages qui vous apparaissent et si le même visage peut vous apparaître plusieurs fois. Ce genre de précision m'aurait aidé à donner une réponse plus précise à votre question.

Si vous ne voyez que des visages et des yeux inconnus - et qu'il s'agit bien de visions -  cela indique selon moi que vous possédez un certain don de double vue, même si celui-ci est embryonnaire et ne se manifeste qu'en ces occasions.

Certaines visions médiumniques peuvent apparaître spontanément à n'importe quel âge, même si la période de l'adolescence est la plus fertile à ce sujet. Des visions peuvent apparaître aussi suite à des méditations ou à des pratiques d'exercice respiratoire comme on en fait dans le yoga, et le fait de fermer les yeux pourrait tout simplement faciliter chez vous l'apparition de ces images subtiles.

Si vous ne voyez jamais que des yeux et des visages, il se pourrait que cela soit lié à votre type de médiumnité sous-jacente actuelle.

Bien à vous,
F*

   
         
       
    Hélène B - 285 - FRANCE
   
    Depuis quelque temps je ressens une présence dans ma maison. C'est surtout dans le couloir qui mène à la salle de bain, au point que mon fils âgé de 2 ans 1/2 ne veut plus le traverser même en plein jour sans moi !

La nuit lorsque je fais des cauchemars, il arrive que je sente une immense chaleur qui me prend comme pour me soulager des mes peurs. Un jour, alors que j'étais allée demander des renseignements à une personne qui fait à son domicile des réunions spirites, pour savoir si j'étais médium ou pas, j'ai dû très certainement ramener chez moi des entités qui n'étaient pas particulièrement mauvaises mais qui m'ont perturbée pratiquement toute la nuit. Vers 5 h du matin je me suis mise un peu en colère, et par ma pensée je leur ai ordonné de me laisser tranquille. C'est alors que j'ai ressenti cette immense chaleur me prendre à nouveau et finalement j'ai pu dormir tranquillement.

Je lis souvent les messages des personnes qui surfent sur votre site et la plupart du temps les impressions de chaleur ne viennent pas d'entités positives. Est-ce toujours le cas ? Pouvez-vous me dire la différence qu'il y a entre sentir un souffle froid et un souffle chaud provenant du monde invisible. Régulièrement, je suis embêtée par une entité, peut-être toujours la même, celle-ci perturbe aussi mon fils par des bruits de craquement du faux plafond alors que cela ne s'était jamais produit auparavant. Elle nous réveille par le simple fait de sa présence, même si elle ne fait pas de bruit. Que dois-je faire pour qu'elle ne revienne plus ? Merci infiniment pour votre réponse.
 

   
   
Bonjour Hélène,

Comme vous êtes une personne sensitive, il est normal que vous ressentiez des présences subtiles autour de vous à certains moments. Le tout est de savoir si ces entités supposées sont nuisibles ou non. Il est très difficile de me prononcer à distance. Ce genre d'analyse ne peut être faite que sur place et en votre présence de préférence par quelqu'un de compétent capable de détecter la nature d'éventuelles présences astrales chez vous. Il pourrait s'agir d'entités attirées par votre sensibilité personnelle ou attirées pour d'autres raisons. Evitez autant que possible les réunions spirites. Ces réunions attirent souvent des entités astrales indésirables qui repèrent facilement les personnes impressionnables qu'elles harcèleront parfois par la suite pendant longtemps.

Des impressions de chaleur douce sont d'habitude positives, celles-ci semblent d'ailleurs vous apaiser. Il en serait naturellement autrement s'il s'agissait d'impression de chaleur désagréable ou étouffante. Placez éventuellement un objet spirituel protecteur dans votre couloir. Vous pouvez par exemple imprimer et placer le pentacle du Triangle divin offert par notre site ou exposer un objet spirituel de votre choix, petite croix ou médaille bénie en demandant mentalement que cet objet vous protège et éloigne de vous toute entité indésirable. Vous devriez constater rapidement une nette différence.

Les souffles froids véhiculent d'habitude la présence d'entités astrales de bas niveau.

Les bruits de faux plafond peuvent avoir des origines diverses. Un bon médium ou un bon radiesthésiste pourrait ici aussi vous donner quelques indications quant à leur provenance. Certaines entités, sans être nuisibles, s'attachent à certains lieux ou à certaines personnes parce qu'elles ont envie de communiquer quelque chose, de donner un signe de leur survie, de revenir "hanter" des lieux dont elles ne peuvent se détacher.
Si cela ne gêne personne chez vous, vous pouvez aussi disposer un joli petit cadre dans votre couloir avec la photo d'un guide de lumière, comme Sashan par exemple. Si on vous demande la raison de la présence de ce cadre, vous pouvez toujours dire que c'est votre petit bonheur ou que vous aimez bien cette photo tout simplement. L'énergie qui émane de sa photo pourrait suffire à éloigner tout intrus de nature astrale.

Dès que vous ressentez une présence qui peut vous perturber, appelez mentalement votre protecteur en prononçant trois fois son nom, mais ne l'appelez de préférence que lorsque vous le jugez nécessaire, et demandez-lui de bien vouloir s'occuper de l'entité en question. Il existe bien sûr certains rituels spécifiques pour éloigner les entités, mais le mieux selon moi au départ est de faire confiance à l'action simple et directe de forces émanant d'objets spirituels.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Daniel D  - 284 - CANADA
   
    Je suis thérapeute. Lorsque je reçois un(e) patient(e) dont un des proches est décédé (suicidés pour la majorité); dès l'arrivée de la personne, nous avons l'impression de nous être déjà vus quelque part, et lors du traitement, j'ai des flashs!

Est-ce que je dois faire part de ces informations à la personne?
 

   
   
Bonjour Daniel,

Si vous avez l'impression d'avoir déjà vu certaines personnes qui viennent vous consulter, il peut s'agir soit d'une simple impression sans fondement véritable, soit d'une symbiose psychologique naturelle, soit d'une rencontre ayant déjà eu lieu par exemple dans un rêve au cours duquel vous auriez rencontré la personne en question.

Il se pourrait aussi - je mets bien sûr ceci au conditionnel - que certaines personnes décédées récemment ou qu'un Guide de Lumière se mettent en communication avec vous par le rêve pour vous présenter une personne que vous allez bientôt rencontrer. Mais vous pourriez tout aussi bien faire des rêves prémonitoires automatiques qui vous annoncent ces rencontres et dont vous gardez le vague souvenir.

Si vous avez des flashes en rapport direct ou indirect avec vos patients, vous êtes seul juge pour déterminer ce que vous pouvez révéler. Certains médiums sont reconnus pour avoir des flashes assez facilement, cela ne surprend donc personne si ce médium fait telle ou telle révélation à partir d'une vision spontanée.

En ce qui vous concerne, si le patient ne sait pas que vous pouvez avoir des flashes, cela peut en effet le troubler, surtout si cela ne correspond pas à ses "croyances".
Lorsqu'on a la chance d'être en contact avec des Guides de Lumière et d'être médium auditif de surcroît, le problème est plus facile à gérer car ses flashes étant souvent envoyés par lui, il suffit de demander mentalement au Guide s'il désire ou non qu'on parle à la personne de la vision reçue.

Dans votre cas, si vous recevez uniquement des flashes visuels, il vous appartient d'abord de savoir si révéler ce que vous venez d'apercevoir pourrait avoir une utilité quelconque pour votre patient. S'il s'agit d'un flashe selon vous prémonitoire qui pourrait annoncer une mise en garde ou un danger pour la personne, vous pouvez lui en faire part, mais en agissant avec prudence, délicatesse et diplomatie. Certains accidents peuvent être ainsi évités si on prévient la personne de tel ou tel danger et surtout si on peut l'informer de la façon d'essayer d'éviter l'accident. Exemple: vous voyez une personne subir un grave accident de voiture avec une voiture rouge. Si vous conseillez à la personne d'éviter de monter dans une voiture de cette couleur, vous pourrez peut-être éviter l'accident. Ce qui fut d'ailleurs le cas dans ce flashe prémonitoire vu par un médium. La personne ainsi prévenue a refusé de monter dans la voiture rouge d'un ami qui a eu un accident très grave ce jour-là sur l'autoroute. Heureusement pour elle, elle avait tenu compte de la vision.

Vous pouvez bien sûr avoir des tas de flashes différents concernant le passé, le présent ou le futur de la personne. Vous pouvez aussi avoir des visions ne la concernant qu'indirectement ou avoir des visions concernant des personnes défuntes qu'elles a connues. Parfois les flashes s'accompagnent de malaises indéfinissables, cela indique d'habitude un danger. Si vous avez affaire à des "entités" le problème est plus délicat, car il peut s'agir d'interférences et il faut avancer dans ce domaine avec prudence et circonspection.

Pour résumer, si vous ressentez le besoin de communiquer un flashe à votre patient, vous pouvez amorcez la révélation en lui disant qu'une image s'est présentée subitement à vous lors de votre thérapie. Demandez à la personne si cela l'intéresse que vous lui révéliez cette image ou cette séquence. Si la personne accepte, mettez-la au courant en évitant bien sûr de lui révéler de but en blanc un événement dramatique qui pourrait la perturber. S'il s'agit d'un contact avec un "esprit" vous pouvez lui dire que vous ressentez une sorte de présence à vos côtés. Si la personne veut en savoir plus, vous pouvez décrire votre flashe, l'entité aperçue etc.
Certaines personnes sont friandes de ce genre de révélation, d'autres pas, et certaines ont même très peur de tout ce qui concerne la mort, les esprits et les mystères de l'au-delà. Donc, agissez avec doigté et diplomatie en toute circonstance...

Amicalement,
F*

   
         
       
    Fabienne L A - 283 - FRANCE
   
    Je fais mes premières expériences en channeling. Malgré d'excellents résultats (j'ai écrit un livre dicté par Uriel), je suis toujours en proie avec mes doutes. Je viens d'être contactée par Eléonorah, qui est un être de Lumière proche d'Hilarion. J'ai fait des recherches sur Internet et si j'ai trouvé qui était Hilarion et ses fonctions (qui correspondent exactement à ce qu'Ils attendent de moi), je n'ai rien trouvé sur Eléonorah. J'aimerais donc savoir si vous avez déjà entendu parler de cet être de lumière, et si vous pourriez m'en dire un peu plus à son sujet. Avec tous mes remerciements anticipés.
 
   
   
Bonjour Fabienne,

Il est normal que vous ayez des doutes, surtout si comme vous le dites vos expériences de channeling sont relativement récentes. Il vaut d'ailleurs mieux garder des doutes quant à la provenance réelle des messages que l'on capte plutôt que d'accepter tout ipso facto sans se poser la moindre question.

Déterminer avec certitude la provenance d'un message, qu'il soit capté de façon auditive, visuelle, ou par écriture automatique n'est pas facile. Premièrement, beaucoup de médiums sont sujets à des interférences diverses, même si ce n'est pas votre cas. Deuxièmement, on néglige souvent le fait que notre univers, étant constitué de multiples plans vibratoires, plus on "grimpe" vers le sommet de ces plans, plus la distinction et la différentiation entre les êtres devient aléatoire. Ceci est dû au simple fait que plus on avance vers le coeur de l'Etre ou de la Réalité plus on entre dans un monde de non-forme fusionné où la dimension personnelle restreinte perd beaucoup de son intérêt.

A un certain niveau de conscience élevé, ce ne sont plus les noms ou les formes spécifiques qui différencient les êtres mais bien la qualité de leur taux vibratoire en accord et en conformité avec le divin et l'amour universel.

Uriel ou Hilarion sont bien sûr des êtres d'amour aux vibrations particulières, mais ils peuvent très bien s'exprimer à travers l'intelligence d'un être qui leur est inférieur en l'adombrant ou en l'inspirant. Et il est même possible de capter l'intelligence, la pensée ou la vibration d'un Etre de Lumière sans que celui-ci soit au courant de la transmission! Tout simplement parce qu'à un certain moment, on a rejoint volontairement ou involontairement sa vibration.
Ayant créé ainsi le contact avec cette vibration, on recevra sous formes de visions ou de messages auditifs une part de l'intelligence de cette entité, parfois mélangée à d'autres influences ou avec l'égrégore mental automatique de cette entité.
Il est malgré tout possible de recevoir des messages directement d'un Etre de Lumière sans interférences et de façon volontaire.

Je ne connais pas Eleonorah, mais les entités spirituelles sont aussi nombreuses - sinon plus - que les êtres humains sur terre et seul le nom de quelques-unes d'entre elles nous sont connus. Mais le plus important n'est pas le nom de l'entité qui transmet tel ou tel message, mais bien la qualité spirituelle ou la pertinence du message recueilli. Certains messages seront de nature poétique ou prophétique, d'autres seront plus didactiques, plus spirituels ou plus pratiques etc. Tout cela est fonction de la vibration originelle d'où émane le message.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Emmanuel S - 282 - FRANCE
   
    J'observe depuis quelques années des phénomènes de "coïncidences" troublantes. Lorsque je dis un mot je l'entends (radio ou tv) ou je le lis dans la seconde qui suit. Cela se répète souvent et de manière toujours inattendue. Je ne suis pas versé dans l'ésotérisme ( bien que le sujet m'intéressa fortement il y a quelques années) mais je sens dans ce phénomène quelque chose à la fois d'amusant et de troublant. La chose peut même se répéter 3 fois en moins d'une minute. Qu'en pensez-vous?
 
   
   
Bonjour Emmanuel,

Ce type d'expérience de synchronicité rapprochée n'est pas courant, surtout s'il dure depuis des années. Puisque vous me dites que ce phénomène est très répétitif, on peut écarter d'emblée le simple fait du hasard. Il faut donc aller chercher l'explication ailleurs.

Selon moi, il existe deux possibilités, peut-être mélangées l'une à l'autre. L'une est de type médiumnique et l'autre est en rapport avec un état de conscience modifié. Cette faculté ou cet état vous permettrait au départ de capter mentalement et de façon inconsciente de courts moments d'un futur rapproché.

J'ai déjà expliqué les phénomènes en rapport avec la compression du temps dans des courriers précédents. Je résume ici en quelques mots. A notre niveau habituel de conscience, passé, présent et futur sont nettement distincts mais lors d'états modifiés de conscience, notre mental peut avoir accès à des images ou à des séquences issues du passé ou ne s'étant pas encore déroulées dans notre présent. C'est ce qui explique les expériences de régression lorsqu'il s'agit du passé, et d'anticipation lorsqu'il s'agit du futur. Comment cela est-il possible ? Comme je l'ai expliqué auparavant, la conscience première de l'être humain est unitaire et ce type de conscience peut être retrouvé à certaines occasions: lors de régression hypnotiques, de méditations intenses, d'états mystiques etc. La personne concernée peut avoir alors des visions, entendre des voix ou vivre d'autres types de phénomènes paranormaux ou mystiques.

Chez vous, ce phénomène n'a pas cette amplitude, mais il vous permet néanmoins de capter des éléments rapprochés du futur et d'influencer apparemment votre subconscient à votre insu. C'est alors que vous pouvez émettre une idée, parler d'un sujet, prononcer un mot, une phrase et puis l'entendre dans les secondes qui suivent à la radio, la télévision etc. Tout ceci est bien sûr en rapport avec la synchronicité.

Il est probable que ce genre d'expériences de synchronicité s'arrêtera pour vous à un moment ou l'autre pour x raison. Si ce n'est pas le cas, cela m'inciterait à penser qu'il s'agit chez vous plutôt et principalement de l'expression d'un phénomène de type médiumnique à tendance permanente.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Victorien A - 281 - AFRIQUE
   
    Je voudrais savoir si tous les pentacles doivent être obligatoirement imprimés sur du parchemin vierge ou s'il est possible de les imprimer sur du papier blanc et de les faire consacrer par la suite?
 
   
   
Bonjour Victorien,

Le parchemin vierge ajoute une vibration naturelle positive aux pentacles, mais si vous n'en possédez pas, vous pouvez les imprimer sur n'importe quel type de papier blanc; cela n'influencera pas le résultat obtenu. Utilisez malgré tout de préférence un papier mat plutôt qu'un papier brillant. De simples feuilles format A4 classiques pour imprimantes ou un papier un peu plus épais peuvent convenir.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Ghislaine L - 280 - CANADA
   
    J'aimerais savoir si un don peut nous être donné à la naissance. Moi j'achète les verrues, j'ai essayé ça un jour qu'une fillette avait des verrues sur presque tout son corps me disant que si je lui achetais ces verrues elles disparaîtraient peut-être. Et de fait, de jours en jours ses verrues sont parties. J'ai continué par la suite avec d'autres personnes et la majorité n'ont plus eu de verrues.

J'ai déjà fait des rêves astraux aussi, deux fois. La deuxième fois, j'ai eu très peur, et depuis cela ne m'est plus jamais arrivé. J'aimerais savoir si ça peut être dangereux quand on ne sait pas trop comment réintégrer notre corps. Aussi, quand je vais à certains endroits, je ne me sens pas très bien partout. Je ne peux rester à certains endroits parce que je ressens quelque chose d'inexplicable. J'aimerais avoir votre opinion, merci! Félicitations pour votre site.

 
   
   
Bonjour Ghislaine,

Un don peut nous être donné dès la naissance et se manifester très rapidement ou bien un plus tard dans notre vie. Il est facile de s'en rendre compte, surtout si le don est prononcé. Par exemple, si vous héritez d'un don de médiumnité, vous aurez très probablement des manifestations de ce don dès votre enfance. Et même si votre don est simplement moyen, vous aurez de toute façon plus de chances qu'une autre personne d'avoir des flashes, d'entendre des voix intérieures, de faire des rêves prémonitoires, ou d'avoir d'autres facultés liées à la médiumnité.

Faire un voyage astral n'est pas plus dangereux que de faire un rêve lucide ou un rêve tout court. Simplement, si l'on est conscient de son dédoublement pendant le sommeil, on peut avoir cette crainte de ne pouvoir revenir aisément à son corps physique. Mais cette crainte ne peut durer longtemps, car l'émotion engendrée par la peur provoque le retour automatique vers le corps. Si jamais ce n'est pas le cas (je parle par expérience personnelle) il s'agit de se placer tout simplement au dessus de son corps physique, à l'horizontale de celui-ci, avec la volonté de réintégrer son enveloppe charnelle et de se réveiller ensuite. C'est à mon avis la meilleure façon de procéder

Si vous êtes une personne plutôt sensitive, et c'est ce qu'il ressort de votre récit, vous ressentirez facilement des malaises indéfinissables en certains endroits et en présence de certaines personnes. C'est tout à fait normal. Cela fait partie de votre sensibilité. Ces malaises peuvent avoir différentes origines: une origine de nature géobiologique (présence d'eaux souterraines impures, présence de cavités, de failles, de croisements telluriques nocifs). Cela peut provenir aussi de la rémanence de certains objets, même anciens et disparus depuis longtemps, d'entités astrales négatives fréquentant les lieux, ou de l'aura de personnes en contradiction avec la vôtre.
On peut aussi ressentir un malaise par rapport à un événement ancien en certains endroits si celui-ci contient une forte charge émotionnelle. Voici quelques raisons de ressentir un malaise en certains lieux ou au contact de certaines personnes.

Amicalement,
F*

   
         
       
    Vanessa P - 279 - FRANCE
   
    Je suis très attirée par l'ésotérisme et tout ce qui s'y rapporte. En l'espace de 2 mois, j'ai senti, à l'heure où je commençais à m'endormir, comme un courant électrique passer dans mes cheveux. Ils se dressaient sur ma tête! C'est assez surprenant. Cela arrive lorsque je suis détendue et que je sens mon corps devenir de plus en plus léger. C'est d'autant plus étonnant car je sens aussi mon ventre se gonfler à chaque mouvement respiratoire, mais c'est une sensation agréable. Ma tête se met alors à trembler. Pourriez-vous m'apporter des précisions à ce sujet? Par ailleurs, j'aurais aimé savoir ce que devenaient les animaux domestiques après la mort. Sont-ils conscients de l'amour qu'on leur porte? Merci de m'éclairer et bravo pour votre site, il est super et il m'aide énormément dans ma démarche spirituelle.     
 
Bonjour Vanessa,

Le courant électrique que vous ressentez lorsque vous êtes détendue et prête à vous endormir est très fréquent lorsqu'on amorce une procédure de décorporation consciente. Cela fait partie des changements vibratoires importants qui se produisent à cette occasion.

Le fait de sentir simultanément votre corps physique devenir de plus en léger corrobore cette hypothèse. D'autres phénomènes, propres à chacun, peuvent être ressentis également lors du processus. Celui de sentir votre ventre gonfler indique que vous changez de mode de respiration à ce moment-là et c'est certainement votre façon de respirer au cours de votre sommeil. Les tremblements des membres ou de tout autre partie du corps font également parties des effets provoqués par un début de décorporation consciente. Tous ces phénomènes sont donc normaux, et devrait normalement s'ensuivre un jour ou l'autre une expérience consciente de sortie hors du corps. En tous cas, vous manifestez les premiers symptômes reconnus pour y arriver.

Concernant les animaux domestiques, je peux vous rassurer et vous dire qu'eux aussi survivent à la mort de leur corps physique. Comme les êtres humains, ils se retrouvent en région astrale attirés par leur désirs spécifiques et aussi par les liens qu'ils ont créés de leur vivants avec leurs maîtres, avec d'autres personnes ou d'autres animaux. Ainsi, si un chien ou un chat était en affinité vibratoire avec vous et que vous avez tissé des liens d'affection réciproques, il y a de fortes chances pour que vous puissiez retrouver cet animal après votre vie, pour autant qu'il ne se soit pas réincarné avant votre départ, ce qui est bien sûr toujours possible.

Ce genre de retrouvailles privilégiées est possible surtout avec des animaux fortement individualisés comme certains chats et certains chiens. Mais d'autres animaux peuvent être concernés: dauphins, singes évolués, chevaux notamment. Si l'animal fait toujours partie de ce que l'on appelle une âme groupe, le lien affectif est plus difficile à maintenir car l'animal sera avant tout soumis aux conditions et aux désirs de son âme groupe.

Le moyen le plus sûr de retrouver un compagnon de vie animal est d'entretenir avec lui un lien d'amour, d'affection et de respect. Cet animal baignera ainsi dans votre aura et se rapprochera de plus en plus d'une vie individuelle s'il ne l'a pas encore atteinte. Ceci grâce aux échanges vibratoires permanents entre les deux corps subtils, le vôtre et celui de l'animal
Comme entre les personnes, ce sont les liens d'amour qui unissent les êtres principalement, qu'ils soient humains ou qu'ils appartiennent à la gent animale. Plus ces derniers sont puissants, plus les
chances de poursuivre ou de retrouver dans l'au-delà un parcours de vie en leur compagnie seront élevées.

Amitiés,
F*

 


 

  Pierre F - 278 - FRANCE
 
  Sachant depuis peu que je quitte mon corps la nuit pendant mon sommeil, un soir, avant de m'endormir, je me suis adressé à mon guide pour la première fois et lui ai demandé de m'emmener dans les locaux où se trouvait le compte-rendu de la plaidoirie de mon avocate. Je voulais connaître le résultat avant sa parution. J'y suis allé, mais je n'ai pu lire exactement son contenu, même si je pouvais voir des phrases comme si je regardais un journal de loin. Mais j'avais le sentiment que j'avais gagné le procès.

Le lendemain, j'ai demandé à nouveau à mon guide d'y retourner, pour être sûr du sentiment que je ressentais la veille, et là encore le résultat était le même, mis à part un petit détail. J'ai pu voir clairement en fin de page des phrases entières de couleur noire, soulignées en gras, et une autre phrase, mais celle-ci de couleur rouge dont les voyelles de chaque mots étaient tapées en majuscules, en gras et qui bavaient sur la feuille comme si en les soulignant on avait retiré la règle trop vite. J'avais l'impression qu'on voulait faire ressortir uniquement les voyelles de chaque mot, mais plus précisément les A et les I plusieurs fois me semblait-il. Je ne sais pas ce que cela peut bien vouloir dire. J'ai retenté l'expérience le surlendemain, mais cette fois ci, il ne s'est rien passé. L'avis émis par le juge m'a été annoncé téléphoniquement quelques jours après, et s'est avéré être en ma faveur. Pouvez-vous m'éclairer ? Merci pour votre réponse.
 

 
 
Bonjour Pierre,

Quelques explications peuvent être retenues. Premièrement, vous étant endormi avec le désir d'aller voir le compte-rendu de votre procès, vous avez pu créer un simple rêve qui a élaboré tout le récit raconté. Mais il est rare qu'un rêve de la sorte se reproduise deux nuits de suite. Je passe donc à la deuxième possibilité. Votre appel a été effectivement entendu, soit par votre Guide ou par votre subconscient. Dans ce cas, vous avez pu faire effectivement le déplacement astral jusqu'à l'endroit où se trouvaient les papiers à consulter. C'est du domaine du possible, mais ce genre de "gymnastique" astrale lorsqu'elle est réalisée au cours du sommeil et non à l'état conscient se mélange la plupart du temps avec des impressions et des éléments de nature onirique. C'est la raison pour laquelle, au réveil, certaines séquences enregistrées par notre mémoire paraissent logiques, alors que d'autres sont déformées et ont perdu de leur logique initiale.

Ici, il n'y a pas de raison logique pour que des voyelles ou des lettres A et I soient soulignées. Il pourrait y avoir une explication symbolique, mais bien malin serait celui qui pourrait l'expliquer.
Ici aussi, différentes explications sont possibles, soit votre rêve a élaboré cette histoire de lettres soulignées, soit vous avez réellement vu lors de votre sommeil quelques lettres soulignées de cette façon puis, votre cerveau repris par un rêve s'est emparé de ces éléments pour imaginer la suite du scénario.

Certaines personnes arrivent à faire ce genre d'exercice de déplacement hors du corps en pleine conscience, mais elles sont rares. Ces personnes-là peuvent vérifier à leur guise les éléments recueillis lors d'une décorporation astrale en les comparant à la "réalité", du moins dans certains cas, lorsque c'est possible. Mais lorsque la décorporation se passe au cours du sommeil, il devient très difficile de faire la part des choses, de pouvoir séparer distinctement le simple rêve d'une véritable projection astrale. Très souvent ces deux états de conscience ou de semi conscience se mélangent et ne permettent pas d'explication logique de bout en bout.

Amicalement,
F*

 


 

  Hélène B - 277 - FRANCE
 
  Je vous explique mon rêve. Je me retrouve sur l'autoroute au volant d'une voiture qui n'est pas la mienne, mon grand frère est devant moi au volant d'une autre voiture qui n'est pas la sienne avec mon fils qui est âgé de 2 ans et demi. On se suit comme ça pendant un instant et l'instant qui suit je vois plus bas un accident de voiture et je me rends compte que c'est le véhicule de mon frère qui est accidenté. Il y a un autre véhicule avec des gens qui n'ont apparemment rien, ni mon frère, mais je vois mon fils qui pleure de peur et qui s'accroche à la jambe de mon frère qui réagi comme s'il ne le voyait pas et va plutôt voir s'il n'y a pas de blessés ailleurs. Mon fils pleure toujours accroché à sa jambe et mon frère ne le voit pas. C'est alors que je cours vers lui en criant son nom, que je comprends qu'il ne fait plus partie de notre monde et que je ne voyais que son âme, et c'est pourquoi mon frère ne le voyait pas. Je courrais sans pouvoir m'approcher de mon fils et de cet accident comme si j'étais retenue par quelque chose d'invisible. J'ai eu tellement peur que je me suis réveillée. Le lendemain j'appris par l'intermédiaire d'un collègue pompier de sa profession qu'il était intervenu cette même nuit sur un accident concernant un enfant à vélo décédé dans un accident avec une voiture. J'ai de suite pensé que j'avais vu cet enfant, mais ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi mon fils était le témoin car l'enfant décédé n'avait que 12 ans comparé à mon fils qui n'a que 2 ans et demi. J'ai eu un sentiment de douleur pour cet enfant et je me suis demandée pourquoi on ne m'a pas laissé l'approcher pour le réconforter. Que pensez-vous de ce rêve?
 
 
 
Bonjour Hélène,

En dehors de l'accident réel relaté par ce pompier, votre rêve présente toutes les facettes d'un rêve classique avec une part de situations reliées à la réalité mais qui sont  déformées et présentent des anachronismes comme dans la plupart des rêves.
Notre vécu émotionnel et nos peurs conscientes ou inconscientes provoquent très souvent ce genre de rêve proche du cauchemar. Si vous vous intéressez de plus à l'après-vie, et si vous en admettez la possibilité, ce rêve a pu vous restituer le sentiment de continuité de la conscience individuelle après la mort physique. C'est ainsi qu'il vous a montré l'image de votre fils toujours bien vivant même après un accident mortel supposé le concernant.

La position de votre frère pourrait correspondre à ses doutes concernant la vie après la mort ou indique vos propres suppositions par rapport à ce qu'il peut en penser.
Quant au fait de ne pouvoir rejoindre votre enfant et d'avoir le sentiment d'être retenue par quelque chose indique que vous étiez dans un rêve classique et non dans un rêve lucide. Les sensations d'engluement et d'empêchement proviennent souvent du fait que le corps astral ne parvient pas à se libérer entièrement de l'emprise du corps physique pendant notre sommeil.

On pourrait extrapoler et imaginer que ce rêve pourrait être prémonitoire. Dans ce sens, il signifierait un accident qui surviendrait lorsque votre fils aura 12 ans. C'est bien sûr une possibilité, mais selon moi, elle est infime. Peut-être y avez-vous pensé ? Mais dites-vous bien, que même si c'était le cas, un destin séparé par autant d'années peut de toute façon suivre un cours bien différent de celui prévu à l'origine. Notre destin n'est jamais écrit de façon définitive et il peut être dévié par une foule d'éléments totalement imprévus au départ d'une existence.

Concernant l'enfant réellement décédé, le fait est plus énigmatique et une simple coïncidence est difficile à imaginer. Si votre rêve s'est produit plus ou moins au moment de cet accident, cela signifie selon moi que votre esprit l'a capté pendant votre sommeil. Cette vision aurait ensuite provoqué la suite de votre rêve, en distordant la réalité des faits et en y mélangeant des éléments psychologiques et subconscients vous concernant. Cette explication des choses me paraît d'ailleurs la plus probable.

Amicalement,
F*

 


 

  Diane D - 276 - CANADA
 
  J'aimerais vous confier deux souvenirs. Le premier remonte très loin dans mon enfance, autour de 10 ans, voici ma vision...

Il y avait un enfant, au moins cinq six ans plus jeune que moi, les yeux bleus, cheveux blonds bouclés dans une robe blanche. Je pensais: il doit être perdu, je vais aller lui demander comment il s'appelle et où il demeure dans le but d'aller le reconduire chez ses parents, sauf que rendue à proximité de lui, au lieu de lui transmettre mon intention, en me penchant pour lui prendre la main, je la porte à mon mont de vénus dans un geste "masturbateur"! Après quelques secondes, je me dis: qu'est-ce que je fais là, puis je laisse tomber la main de l'enfant pour m'en aller. Me revient alors à l'esprit que je ne pouvais le laisser seul et comme je reviens vers lui, il n'était plus là. Que pouvez-vous voir dans cette vision ?

L'autre vision pour laquelle j'aimerais que vous m'apportiez votre concours remonte à mon adolescence. J'étais avec mon amie lorsque qu'un homme cette fois vêtu d'un pantalon noir et d'une blouse blanche et qui avait des cheveux cours noirs, des yeux foncés et n'avait ni barbe ni moustache me dit en me pointant du doigt: " un jour je t'aurai "! Ma première réaction fut de regarder vers ma poitrine puis je me suis enfuie chez ma mère et j'ai ôté de suite le T-shirt que je portais pour en mettre un autre. Je sais que j'ai besoin de comprendre ou d'avoir une lumière à ce sujet car ma mémoire me le ramène souvent. Je ne sais pas si c'est une réponse ou du moins un début mais pour ce qui est de l'enfant, j'ai fait un autre rêve où je me proposais d'aller reconduire un enfant et il y avait beaucoup de lumière dans ce rêve...
Merci beaucoup, et si vous n'existiez pas, il faudrait vous inventer !

 

 
 
Bonjour Diane,

Vous me parlez bien de visions ici et non de rêves. Il est important de faire la différence car une vision, un flash, est beaucoup plus significatif qu'un rêve qui peut être un simple vagabondage de l'esprit provoqué par nos états d'âme, nos désirs inconscients, nos tensions, nos peurs, certains événements vécus etc.

J'expliquerais votre première vision ainsi. Vous avez pu capter "astralement" l'image de cet enfant parce que vous étiez suffisamment réceptive à ce moment-là et peut-être aussi parce que cet enfant était réellement perdu, vivant ou "mort", ou pour d'autres raisons d'affinités vibratoires entre vous et lui.
Mais d'autres explications sont également possibles. Cette vision pouvait être une résurgence du passé. Ce garçon fréquentait peut-être jadis le lieu où vous étiez à ce moment-là et l'on sait que certains esprits passés dans l'autre vie reviennent parfois "hanter" les lieux qu'ils fréquentaient de leur vivant. Dans ce cas-ci vous auriez vécu alors une sorte de régression. Mais le problème est la suite de votre vision qui ressemble plus au déroulement d'un rêve qu'à une suite logique avec le début de l'histoire...

En général, un flash est formé de séquences logiques qui peuvent indiquer une vision ou une prémonition du passé, du présent ou du futur. Ici, votre vision dévie et prend ensuite l'allure d'un rêve dont le contenu a pu être provoqué par un désir sexuel subconscient.
A mon avis, au cours de cette vision, vous avez basculé sans vous en rendre compte dans un état mental proche du rêve en vous approchant de ce petit garçon et cela a déclenché chez vous une pulsion sexuelle instinctive pour une raison inexplicable. Et lorsque vous avez réalisé le manque de cohérence par rapport à la suite de l'histoire, cela a suffit à faire évaporer à la fois le début de votre vision et le "quasi" rêve de la seconde partie.

Vous parlez à nouveau plus loin de cet enfant que vous reconduisez chez lui. Ceci peut avoir une signification plus symbolique. Ce désir de rentrer chez soi était en fait peut-être le vôtre et vous l'avez traduit sous forme de rêve. Revenir chez soi ne signifie pas nécessairement revenir "réellement chez soi" Cela peut représenter un désir de sécurité ou un désir de l'âme de retrouver un monde qui lui est plus familier et moins hostile que ne l'est souvent notre vie sur terre.

Le second récit, à propos de cet homme qui vous menace est tout aussi étrange. S'il s'agit bien d'une vision, elle peut être issue de ce monde invisible qui nous entoure en permanence et que l'on appelle le plan astral. Elle peut être aussi une résurgence du passé, une vision d'une situation vécue lors d'une vie précédente. Il s'agissait peut-être d'un conflit entre vous et cet homme, vous avez pu le trahir, lui faire du tort qui sait ? Cela expliquerait qu'il vous en veuille encore et qu'il se soit immiscé dans votre vision.
Ce genre de visions nécessiteraient d'être analysées en profondeur en parallèle avec votre psychologie et votre contexte de vie de ce moment-là. Je vous livre ici simplement mes premières impressions concernant ces deux visions.

Amicalement,
F*

 
     
   
  Sandy M - 275 - FRANCE
 
  Il m'arrive une expérience étrange. Je suis actuellement à la recherche d'un emploi et, durant mes longues journées, je me suis replongée avec passion dans les romans de Virginia Woolf, dont j'apprécie beaucoup le style et les idées. En lisant The Years, roman centré sur le passage du temps et l'interrogation des individus sur le sens d'une histoire et d'un destin qui les dépassent, il s'est produit une chose bizarre. A chaque fois que je lisais un passage du roman, il me semblait lire le récit de mes propres pensées à ce moment-là, dans les mêmes contextes, comme si une synchronicité s'était établie entre le déroulement de ma vie et celle du roman. Je me demande ce que cela peut signifier.   
 
Bonjour Sandy,

Le point central de cette espèce de synchronicité peut avoir diverses explications.
Si vous lisez une histoire qui semble coller d'assez près au récit de votre propre vie, cela peut être dû soit à un simple hasard, soit à une synchronicité réelle souvent provoquée par des influences extérieures. Je pense ici notamment à l'influence d'un protecteur, d'un guide de Lumière etc. Et si je cite cet exemple, ce n'est pas par simple supposition mais bien parce que j'ai vécu personnellement et très souvent ce genre d'influence provoquée par mes Guides.

Un Guide, un Ange, on l'appellera comme on veut, est au courant de notre vie, de nos souhaits, de nos projets, de nos manques etc. Et il peut très bien provoquer certaines rencontres ou certains événements par synchronicité. Il peut nous guider de la même façon vers certains livres, certaines musiques qui nous correspondent sans que l'on se rende compte d'une influence quelconque de sa part.

Le sentiment ressenti par rapport à ce roman de Virginia Woolf a certainement été amplifier aussi par votre intérêt pour cet auteur. Le fait d'apprécier un auteur, sa façon d'écrire, la psychologie sous-jacente à ses romans provoque également une sorte de symbiose mentale entre l'esprit du lecteur et celui du romancier. Cela renforce notre sentiment d'appartenance à un récit...

Amicalement,
F*

 


 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil