FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

            Courrier 2
  
         

  courrier ésotérisme voyance spiritualité
 
   

                  

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34
35 36 37 38
39 40 41 42
43 44
45 46
47 48 49 50
51 52 53 54
55 56 57 58
59

Page suivante

  Caro B - 23 - CANADA
 

 

 

  Depuis que je suis toute petite, je sens toujours une présence dans mon dos comme quelqu'un qui m'épie ou me poursuit dans le but de me faire du mal. On m'a dit qu'il s'agissait probablement d'un esprit malin qui refuse de quitter la terre et qui s'est accroché à moi afin de vivre ma vie. On m'a dit aussi que le fait que je souffre d'une déviation de la colonne vertébrale depuis mon enfance est un signe que ce serait bien un esprit accroché à moi. Est-ce possible ? Si vous croyez qu'il s'agit de cela, qu'est-ce que je peux faire pour m'en défaire ?

J'ai également un souvenir très marquant d'une apparition qui est survenue alors que je n'étais âgée que de 4 ou 5 ans: il faisait noir et j'étais dans ma chambre. Dans un coin près du plafond est apparue une main très lumineuse levée vers le ciel. Elle était pâle et la lumière qui l'entourait était d'un blanc très pur. Si je vous parle de cette apparition aujourd'hui, c'est que je m'en souviens comme si c'était hier, mais j'ai maintenant 23 ans. Que signifiait-elle à votre avis ? Merci beaucoup!

 
 
 
Bonjour Caro,

La scoliose dont vous souffrez n’a certainement aucun rapport avec un esprit quelconque qui essaierait de vous influencer. L’influence d’un esprit inapproprié, en dehors de cas manifestes de poltergeist, étant le plus souvent d’ordre psychologique. Cette scoliose pourrait éventuellement résulter d'une autre vie, d'une blessure, d'un handicap ancien ou d'un tort causé répercuté par le karma en une légère déformation de la colonne vertébrale mais seule une analyse approfondie permettant de remonter au moins jusqu'à votre incarnation précédente pourrait le démontrer.

En ce qui concerne le sentiment d’une présence persistante à vos côtés, il peut s’agir en effet d’une entité attirée par vous pour de multiples raisons.
Une protection spirituelle, un pentacle adéquat, une petite croix bénie ou un autre objet spirituel y compris une photo (d'un saint, d'un ange, d'un guide de Lumière ) peut parfois suffire à éloigner de nous toute présence visible ou invisible indésirable. Je vous conseille donc déjà d'utiliser l'une ou l'autre de ces protections. Vous pouvez également vous mettre en relation mentale avec votre protecteur spirituel, votre ange gardien, votre guide, et lui demander d'éloigner de vous toute présence inopportune.

Quant à l’apparition dont vous avez fait l’expérience dans votre enfance, il pouvait s'agir d'une matérialisation éthérique ou semi-matérielle émanant d'une entité courante (par exemple l'esprit d'un défunt vous indiquant sa provenance par la direction de sa main), ou d'une entité protectrice (esprit protecteur, ange gardien).

Amicalement,
F*

 
 

 

 
   
    Vanessa P - 22 - FRANCE
 
    Depuis quelques mois, j'ai l'impression que mon corps dégage des vibrations hors du commun. A l'heure de m'endormir, je sens comme un courant électrique me parcourant le dos, comme si un serpent longeait ma colonne vertébrale. Par ailleurs, je sens des chocs électriques dans mon corps, comme si quelque chose essayait de s'échapper de moi. J'avoue que j'ai terriblement peur et je n'arrive pas à gérer ces événements. Souvent, sur le point de m'endormir, alors que je suis complètement détendue, mon corps se paralyse, et il m'est impossible de bouger mes membres. Je sens l'agréable sensation d'un souffle léger venant se poser sur moi puis une forte pression sur mon corps, un bloc, comme si quelque chose essayait d'intégrer mon corps. Comment peut-on expliquer cela? Est-ce l'effet de mon imagination? Je pense que non. Merci de m'aider à y voir plus clair.
 
 
   
Bonjour Vanessa,

Les phénomènes que vous décrivez tels que: courant électrique dans la colonne vertébrale et paralysie des membres avant de vous endormir indiquent les sensations ressenties lors des phases préliminaires de décorporation. Très souvent, ce genre de sensation résulte d’un entraînement volontaire à une sortie hors du corps, mais un état de relaxation profond atteint juste avant de s'endormir peut provoquer les mêmes sensations et éventuellement aboutir au même résultat, à savoir une décorporation consciente hors du corps physique.

Ce ressenti récurrent indiquerait chez vous une forte inclination au voyage astral. Ces sensations sont décrites dans certains livres de façon très précise par des personnes pratiquant le voyage astral, notamment par Muldoon, le grand spécialiste de ce type d’expérience.

La décorporation conciente et progressive s’accompagne donc souvent de diverses sensations plus ou moins désagréables.

La sensation d'écrasement est typique elle aussi d'un début de décorporation. Pendant cette phase le corps physique semble s'enfoncer lourdement dans le matelas. Diverses sensations secondaires peuvent accompagner les prémices d'une décorporation. Le souffle léger dont vous parlez en fait partie.

J'ignore si vous aimeriez prolonger cette expérience de décorporation jusqu'à son terme. Cela fait peur à certaines personnes, surtout la ou les premières fois car c'est une entrée consciente dans l'inconnu. Apparemment votre corps semble prédisposé. Si vous en ressentez l'envie ou si vous en avez le courage, tentez un soir de le laissez faire sans résister tout en gardant à la pensée le désir de rester consciente pendant toute la durée de cette expérience qui ne présente de toute façon aucun danger.

Les sensations préliminaires à la décorporation sont vécues par des milliers de personnes et sont tout à fait naturelles. Elles proviennent d'une dépolarisation ou d'un déphasage de la conscience qui de la conscience habituelle de veille se prépare à accéder à la conscience astrale. Ces sensations ne sont donc pas dues à l'imagination. Il ne s'agirait d'imagination que si une personne arrivait à se persuader de telles sensations par un genre de suggestion autohypnotique.

Amicalement,
F*

   
   

 

   
       
    Cathy B - 21 - FRANCE
   
    Je suis à la recherche d'un médium digne travaillant pour la lumière qui effectue des "concentrations" avec des guides spirituels et qui travaillent sur des êtres humains. Pouvez-vous m'en indiquer un digne de ce nom? Merci. Amour et paix pour vous tous.
 
   
   
Chère Cathy,

Je pourrais dire que les étoiles vous ont bien guidées puisque vous avez atterri sur notre site ! Des Guides de Lumière tels que Kheeb, Zaphra, Li Tsieng, Sashan et tous ceux que nous avons la chance de côtoyer par l’entremise de Priya se font toujours une joie de répondre à un appel sincère du cœur. S’il s’agit d’une aide à vous apporter, vous pouvez adresser directement et mentalement votre demande à l’un d’eux, soyez certaine qu’ils vous entendront. Et si vous préférez que nous leur adressions nous-mêmes votre requête, faites-le nous savoir, nous le ferons avec plaisir.

En réponse à votre question, oserais-je dire que Priya est bien le genre de médium qui travaille en étroite collaboration avec la lumière? D'autres médiums sont certainement valables mais, ne les connaissant pas suffisamment, nous ne pouvons émettre un avis à leur propos.
 
Amour et vérité,
F*

   
   

 

   
       
    Nicky B - 20 - BELGIQUE
   
    J'ai eu des visions paranormales après le décès de mon père il y a 8 ans. J'aimerais comprendre...
 
   
   
Bonjour Nicky,

De nombreuses personnes ont la chance de faire l’une ou l’autre expérience paranormale avec un proche peu après son décès, surtout les personnes sensitives. Après la mort, les décédés viennent en effet souvent visiter les lieux qu’ils ont connus de leur « vivant » dont l’endroit de leur dernier séjour sur terre. Certains y restent quelques jours, d’autres beaucoup plus longtemps. Cela dépend de plusieurs facteurs :
1) L’attachement que ces âmes ont pour leurs proches ou pour des choses matérielles,
2) L’intensité de désirs insatisfaits,
3) La résurgence automatique d'anciennes habitudes,
4) Le refus et la non reconnaissance de sa propre mort - Les grands sceptiques peuvent ainsi continuer à nier l’évidence de leur survivance pendant longtemps.
5) Des regrets divers, l’envie de consoler les siens, de prouver sa survivance, de communiquer l’une ou l’autre chose à une personne incarnée.

Ma propre mère, peu après son décès, est venue me rendre visite plusieurs fois dans son corps astral. Elle venait parfois pendant la nuit et restait là un moment à me regarder dormir, un peu comme si elle voulait veiller sur moi. Afin qu’elle se sente à l’aise, j’ai laissé ses dernières pantoufles dans un coin discret de la chambre. C’est un peu ma façon de lui faire comprendre qu’elle est toujours la bienvenue et qu‘elle peut donc venir quand bon lui semble!

Lorsque après quelques jours elle recouvra toute sa lucidité, elle qui avait peu à peu perdu ses facultés mentales, elle pris l’habitude, après m'avoir rendu visite, d’aller se promener jusqu’au petit cimetière qui l’avait accueillie. Comme elle n’était pas originaire du coin, elle fit là-bas la connaissance de personnes qu’elle n'avait jamais rencontrées auparavant. Elle leur expliqua qui elle était et pourquoi son corps reposait dans ce petit cimetière. Après les présentations, quelques esprits s’empressèrent de lui faire faire la « visite guidée » du cimetière, lui indiquant au passage leurs proches parents enterrés à cet endroit.

Sans être vraiment le "dernier salon où l’on cause", les cimetières sont en tout cas des lieux habités. De là viennent les histoires - véridiques - de fantômes et de revenants hantant ces lieux de séjour posthume.

Maintenant, ma chère maman poursuit allégrement sa route avec son compagnon dans un monde plus éloigné de la terre. C’est ainsi que cela doit se passer. Ce qui ne doit pas nous empêcher d’échanger de temps en temps des pensées amicales avec nos chers disparus. C’est ainsi que se tissent des liens d'amour indéfectibles entre les vivants et les "morts"…

Amicalement,
F*

   
   

 

   
       
    Christiane P  - 19 bis - FRANCE
   
    Le riz: un sujet qui me touche à coeur.
 
   
   
Le Riz

Un grain de riz peut sauver une vie.
La pureté, la blancheur, fait du riz un aliment complet et l’humanité entière devrait prendre davantage conscience de la valeur d’un grain de riz.

Ne lançons donc pas du riz sur les mariés mais des confettis car le riz est une nourriture noble et propice à la méditation. Il remplit chaque être d’une lueur blanche de paix et de sérénité.
Souvenons-nous que des petites jambes d'hommes et de femmes sont restées des heures dans les rizières pour récolter ces grains que nous devons accueillir avec respect et enthousiasme.
Prenons le temps de le cuire à la vapeur. Les gouttelettes d’eau se parsèment sur les grains et les font légèrement transpirer.
Cuisons le riz, riche en oligo éléments, avec amour et douceur. Il se montrera alors puissant...

Au Japon, le thé bénéficie d’un rituel. A mon sens, il devrait en être de même pour le riz. Prenons le temps de le laver, de le purifier et de le poser ensuite délicatement sur un panier vapeur… et dégustons le avec sagesse.

Christiane

PAIX ET LUMIERE A VOUS
   
   

 

   
       
    K C  - 19 - FRANCE
   
    Je me pose des questions depuis peu sur les anges et je voudrais bien avoir une définition plus précise des anges recteurs, horaires... et comment trouve t-on son ange gardien ? Je ne savais pas qu'il y en avait tant. Merci de votre réponse.
 
   
 
Cher ami,

Concernant la correspondance des Archanges avec les jours et les heures, nous avons souvent abordé cette question dans les pages du courrier des lecteurs: panorama des questions

En ce qui nous concerne, nous ne tenons pas compte de ces correspondances avec les jours de l'année leur préférant une approche spirituelle plus souple et plus globale.
Vous pouvez cependant trouver la correspondance d’un Archange avec votre date de naissance à la page suivante:
tableau des Archanges

Toutefois, n’oubliez pas qu’un ange gardien peut être un autre Etre spirituel - incarné ou non - et parfois même un de vos proches résidant dans l’autre monde.
Vous pouvez aussi demander la protection d’un Etre spirituel de votre choix. Dans ce cas, laissez-vous guider par votre sensibilité et votre inspiration. Choisissez un saint reconnu, un Maître spirituel, un Guide de Lumière, une grande âme … peu importe, pourvu que ce soit un Etre d’amour. Si votre appel est sincère, il sera toujours entendu. Et si la personne ou l'être de votre choix ne peut personnellement vous assister pour diverses raisons, on déléguera auprès de vous un protecteur disponible qui se chargera de veiller sur votre destinée.

Amicalement,
F*

 
   

 

   
       
    Lise J  - 18 - FRANCE
   
    Je me suis sentie très triste d'être revenue dans mon corps, car j'étais tellement bien là où j'étais allée. Pourtant, j'aime mes enfants...  Vous pourriez peut-être m'éclairer?
 
   
   
Bonjour Lise,

Après une expérience astrale ou une NDE (expérience de sortie hors du corps lors d'un état proche de la mort) il est très courant de ne plus vouloir revenir dans notre monde terrestre. Il est vrai qu'à côté des expériences magnifiques et de la plénitude ressentie souvent lors de ces expériences il est bien difficile d'apprécier à nouveau ce monde souvent injuste dans lequel nous faisons jours après jours l'apprentissage des dures leçons de la vie.

Je vais vous raconter une petite anecdote qui se rapporte à ma maman qui nous a quitté il y a de cela plusieurs années.

Elle aussi vivait des expériences médiumniques hors du commun mais elle préférait éviter d'en parler. Pourtant un jour, elle fit un infarctus et on l'emmena d'urgence à l'hôpital en ambulance. Pendant le trajet, au lieu d’entendre les bruits environnants et la sirène de l'ambulance, elle entendit une  musique merveilleuse, et elle se sentit très vite si bien, si heureuse, qu’elle voulut vraiment "partir" pour de bon.

Le lendemain, elle parla à mon père de son expérience, comme un peu gênée :

« Vraiment, ce qui m'est arrivé est insensé, lui dit-elle bourrée de reproches. " Figure-toi que j’étais prête à vous abandonner! La musique que j’entendais était si belle qu'elle m’attirait irrésistiblement. Je me sentais merveilleusement bien, et si légère! Tu te rends compte, je n’aurais même pas eu une once de regret de devoir vous quitter! ».

Ma mère était très perturbée à cette idée d'avoir désiré partir sans regrets alors qu’elle aimait son mari et ses enfants. Mon père, un peu au courant des choses de l'après-vie, la rassura et lui affirma que cela ne changeait en rien l’amour qu’elle avait pour nous, que beaucoup de personnes qui faisaient l'expérience de ce genre de bien-être à l'approche de la mort avaient beaucoup de mal à s'en détacher. Selon lui, c’était bien mieux de s'en aller ainsi, plutôt que de partir avec au coeur mille regrets, car lorsqu'on refuse la mort qui se présente, on ne peut que souffrir davantage de cette séparation d'avec la vie ici-bas, au point de devenir parfois une âme errante pendant un temps plus ou moins long.

Aujourd’hui, je sens ma mère décédée encore présente, surtout lorsque je porte sur moi un de ses bijoux. Je la sens libre et détachée. Elle vient parfois accompagnée de mon père, décédé lui aussi. Tous deux ont retrouvé maintenant dans le monde astral un paradis de joie et de douceur.

Donc, surtout, ne culpabilisez pas, le bien-être et l'insouciance que vous avez ressenties après avoir visité les lieux édéniques d'outre tombe sont tout à fait naturels.

Amitiés,
Priya et F*
 

   
   

 

   
       
    Victoria L- 17 - ARGENTINE
   
    Un rêve revient à ma mémoire: je suis dans un bâtiment, une banque? Ma mère (décédée depuis des années) dort profondément et je suis très inquiète à cause de son sommeil de plomb. Il est impératif qu'elle se réveille. J'essaie de la réveiller car il faut qu'elle change son vêtement (elle est habillée en lingerie noire). Elle doit partir, s'en aller de ce lieu. J'ai une sensation d'angoisse. Elle me regarde désorientée, confuse, elle ne sait pas où elle est et elle me demande de lui donner la robe verte (?). Je vois le ciel bleu, très beau. J'ai une sensation de déplacement dans l'air... Fin du rêve.
Merci de votre aide.
 
   
   
Bonjour Victoria,

Je peux tenter ici une explication symbolique de votre rêve.

Le fait de se retrouver dans une banque peut signifier une préoccupation financière, pour vous ou pour votre maman qui s’inquiéterait encore de ceux et celles qu’elle a laissés derrière elle. Le fait de la voir endormie (sommeil de plomb) peut vouloir dire qu’elle vivrait encore dans un état semi léthargique. Certaines personnes mettent en effet un certain temps avant de se dégager entièrement de la matière. Donc, elle est encore et toujours habillée de noir car la période de son propre deuil n’est pas encore achevée. Vous voudriez la réveiller, c’est-à-dire l’amener à une prise de conscience supérieure afin qu’elle sorte des brumes qui l’entourent et qu’elle monte vers des sphères plus lumineuses. Elle le sait. Elle doit absolument partir, quitter ce lieu astral néfaste, qui provoque chez elle et chez vous des angoisses. Elle doit donc faire «peau neuve», s’extirper de son deuil, des idées et du monde sombre qui l’habitent et l’emprisonnent (robe noire). Mais elle ne sait comment trouver l’issue vers la lumière car elle ne sait pas où elle est. Elle est désorientée et confuse. Elle espère que vous pourrez l’aider à se débarrasser du noir (robe noire à échanger contre robe verte : synonyme d’espoir). Elle se tourne donc vers vous pour vous demander de la sortir de ce monde déprimant. Bien sûr, vous tentez de l’aider. Vous connaissez en effet mieux qu'elle le chemin vers la lumière. Malheureusement, elle ne parvient pas encore à se dégager de cette « entre sphère » qui conserve une certaine emprise sur elle. Vous la quittez donc à regret et revenez à votre corps endormi par cette sphère de lumière au beau ciel bleu de laquelle vous êtes descendue jusqu'à elle (sensation de déplacement dans l’air). Fin du rêve.

Bien à vous,
F*

   
   

 

   
       
    Michel H M - 16 - FRANCE
   
    Il y a 12 ans j'ai perdu mon père d'un cancer. J'ai vécu sa dernière nuit et cela m'a très perturbé: hôpital, étouffement, la fin d'une vie... Le matin très tôt mon père est décédé, et j'ai remercié Dieu que tout était terminé. La souffrance que j'ai vu chez mon père était indescriptible.
J'ai très mal vécu la suite: cercueil à la maison, visite... enfin on connaît ça. Mais c'est la suite qui me tracasse. J'ai toujours adoré mon père, il était bon, courageux et j'en passe, et depuis son décès je ne cesse de rêver de lui. Mon dernier rêve de lui est simple.
C'est le matin... je me réveille, descends les escaliers et rentre dans le salon. Et là, il est assis à table et me regarde avec un air triste. Il y a quelque chose qui ne va pas! Après, je me suis réveillé. Mais c'est fou, ces rêves ont tellement l'air vrais que des fois cela me donne la chair de poule. Et cela dure depuis 12 ans!
Que dois-je faire pour rêver de mon père en plus positif?

 
   
   
Cher Michel,

Comme je vous comprends ! Il y a des départs très lourds à supporter. Ce fut le cas pour votre père il y a 12 ans. Mais sachez qu’on évolue aussi par la mort, et qu’il aura certainement été bien reçu de l’autre côté.

La mort est souvent inscrite au bout d'une longue souffrance. Et c’est parfois très traumatisant pour tout le monde.

Votre père a dû être très courageux, mais on peut supposer qu'il mène à présent une vie exempte de soucis. En revanche, vous êtes resté avec le traumatisme de sa mort, et ce traumatisme est toujours présent en vous.

Votre père s’est peut-être manifesté dans votre rêve pour vous donner un message symbolique, car je crois deviner qu’il est attristé par deux choses.
 
Premièrement: sa fin le culpabilise, car il vous sent très concerné par elle et cela peut le perturber. Lorsque vous pensez à lui, il le sait. Si vous lui envoyez des pensées positives, des souvenirs de bons moments passés ensemble, il les captera et en sera soulagé. Si au contraire il remarque que son départ vous a fait si mal, il s’en sentira encore coupable, même longtemps après. Il vous aime tant…
 
Deuxièmement : je pense qu’il n’est pas encore tout à fait dégagé de la terre. C’est difficile à expliquer, mais parfois un membre de la famille a du mal à quitter les siens. Votre père a probablement encore du mal à gérer cette situation. Il faut donc l’aider, lui montrer que vous avez compris son problème, ou au moins capté celui-ci par votre rêve. Dites-lui que vous l’aimez, envoyez-lui en pensée un merveilleux rayon de lumière. Appelez un être spirituel et demandez-lui d'aider au besoin votre père. les guides de l'au-delà peuvent aider l’esprit à s’élever. Ils aideront votre père à sortir de son état de tristesse.

Je crois qu’il sait que je vous écris, car je sens qu’actuellement il se sent déjà mieux. Il ira encore mieux lorsqu’il sentira que vous-même allez mieux. Il sera alors tout à fait bien, car il saura que son grand fiston a finalement accepté l'étape difficile de son départ, et que vous l’accompagnez en pensée là où il est à présent avec tout votre amour. Rien n’est plus important pour lui que cela.

Je peux vous garantir qu’un jour il se manifestera à nouveau dans vos rêves, mais qu'il sera alors tout sourire! Je suis avec vous. Soyeux heureux. Et soyez heureux pour lui.

P

   
   

 

   
       
    Séverine L - 15 - FRANCE
   
    Dans votre site, en ce qui concerne les hiérarchies de l’autre plan, vous parlez des seigneurs du karma. J’aimerais savoir si ce sont eux qui interviennent pour annuler un karma lorsqu’une personne passe par la loi de grâce ?
 
   
   
Bonjour Séverine,

Les Seigneurs du karma ont un accès permanent à l'énergie divine et leurs pouvoirs sont immenses.

Lorsqu’une grâce importante peut nous est octroyée et que celle-ci concerne et nécessite une intervention directe sur notre karma, seuls des êtres spirituels élevés ont le droit de nous l’accorder.
 
La plupart des guides de lumière ne peuvent dispenser cette grâce de leur propre chef et doivent faire une requête auprès d’un Avatar, d’un Archange ou d’un Seigneur du karma. Ceux-ci peuvent annuler un effet karmique dû à nos existences passées. Il peut s’agir d’une maladie, d’un accident normalement prévu, d’une issue fatale prématurée ou de tout autre désagrément important concernant notre vie.

Un Seigneur du karma peut donc enrayer une partie de nos dettes karmiques et même, dans certains cas, remettre notre « compteur » karmique à zéro. Mais il décidera d’intervenir ou non dans notre destinée pour des raisons et des motifs qui lui sont propres. Ces raisons nous dépassent souvent car un être spirituel de ce niveau peut avoir une vue globale sur nos vies antérieures, connaître l’appartenance de notre Rayon de vie et présupposer notre destinée future. Lui seul est donc à même de déterminer la meilleure action à entreprendre concernant notre évolution.

Un maître du karma s’attache avant tout à la destinée de l'âme, beaucoup plus qu'à notre petite vie d'ici-bas qui ne représente pas le plus important à ses yeux car elle n’est qu’un des maillons de la longue chaîne de l'école de vie terrestre. Néanmoins, un maître karmique est aussi un être de compassion, et il dépassera parfois la stricte observance des principes de l'évolution de l’âme en nous accordant un répit dans nos difficultés, quitte à retarder un peu notre évolution.

Amicalement,
F*

   
   

 

   
       
    Françoise M - 14 - BELGIQUE
   
    Comment converser avec mon ange gardien?
 
   
 
Chère Françoise,


D’abord, Il vous faudrait savoir qui est votre ange gardien. Mais peut-être avez-vous la chance de le connaître déjà ou supposez-vous qu’il pourrait s’agir de tel ou tel être appartenant au monde spirituel.
Un ange gardien peut être tout simplement une bonne âme de vos proches qui réside actuellement dans l’autre monde, qui vous est chère, et qui désire suivre les pas de votre vie en vous inspirant de temps à autre.
Un ange gardien peut-être aussi un guide de lumière. Lorsque c’est le cas, sa protection et son influence seront naturellement beaucoup plus fortes.

Si vous n’avez aucune idée de qui pourrait être votre ange gardien, ce n’est pas grave. Vous allez tout simplement le choisir vous-même… Pour cela, il vous suffit d'élire un être d’amour qui pourra s’engager dans une mission d’aide envers vous. Il vaut mieux opter pour cette solution plutôt que faire appel à un ami ou un parent de l’au-delà car ceux-ci ne sont pas toujours disponibles ou n’ont peut-être pas l’envie d’assumer cette tâche de grande responsabilité.
Un Archange peut être aussi un ange gardien, quoi que celui-ci devra souvent déléguer sa tâche de protection à votre égard à d’autres guides, la mission d’un Archange dépassant en effet de très loin la simple protection d’un être humain.

Lorsque vous saurez qui est votre ange gardien vous pourrez alors entamer une relation d’amour et de confiance avec lui. Il suffira de lui parler comme à un ami, comme à un confident. Confiez-lui vos peines et vos joies. Demandez-lui de vous inspirer, de vous protéger, vous et vos proches. Il suffit de laisser parler votre cœur. Vous pouvez le faire à voix basse ou mentalement.
Vous ne l’entendrez probablement pas vous répondre mais essayez de deviner en quoi il vous a aidé dans votre existence. Chaque fois qu’une solution inattendue résout un problème, chaque fois qu’un accident a pu être évité de justesse ou plus simplement quand un simple rayon de soleil vient illuminer un court instant le ciel de votre vie…

Un jour peut-être se manifestera-t-il de façon plus nette, mais ceci n’est pas si important. Une fois qu’il aura installé dans votre coeur le fil invisible qui le relie à lui, ce lien perdurera, et votre ange gardien vous suivra avec amour tout au long de votre vie.
Dites-vous aussi qu’il ne peut contrecarrer totalement votre destinée, que chaque être humain doit passer par des épreuves parfois difficiles. Mais le soutien de votre ange gardien sera néanmoins une immense bénédiction pour vous. Et lorsqu’un jour vous passerez la porte qui mène à l’autre vie, soyez certaine qu’il sera là pour vous accueillir dans ses bras d'Amour et de Lumière.

Amicalement,
F*

 



 

   Fernand DG - 13- BELGIQUE
 
  Pourriez-vous m’initier à entrer en contact avec mon guide de lumière ?
 
 
 
Bonjour Fernand,

Votre désir d’entrer en contact avec votre guide de lumière est bien légitime. Cependant, il n’est pas simple d’obtenir un contact visuel ou auditif avec un Etre de cette dimension. Certaines personnes possèdent ce don inné qu’il n’est pas possible d’octroyer par une quelconque initiation. Ce don se trouve pourtant à l’état de germe chez certaines personnes et ne demanderait qu’à s’ouvrir à la lumière.
Il n’existe aucune recette miracle pour le développer mais la prière et/ou la méditation peuvent préparer le terrain à son émergence future. Il faut cependant pouvoir s’armer de patience, car cette faculté subtile n’apparaîtra dans certains cas qu’après plusieurs vies consacrées au recueillement, au silence intérieur ou à la ferveur religieuse.

En attendant, on peut souvent obtenir des réponses d'un guide de lumière par l’intermédiaire d’une personne qui possède un excellent don de communication avec le monde invisible. Certains médiums pratiquent le channeling ou le contact médiumnique de façon positive et crédible. Encore faut-il les trouver, ce qui n'est pas toujours facile...

Si on ne peut entrer en contact direct avec un guide de Lumière, on peut néanmoins s'adresser à un être spirituel de notre choix par la pensée. Si on se met en symbiose mentale avec lui, si on médite sur sa présence, sa réalité, si on en fait notre confident intime, il ne pourra que répondre d’une façon ou d’une autre à nos appels et à notre considération pour lui. Il s'efforcera dès lors de nous protéger et de nous inspirer positivement de la meilleure façon qui soit pour nous.


Amicalement,
F*

 


 

  Marie A - 12 - FRANCE
 
  Je voudrais savoir si mon grand-père m'entend de là-haut?
 
 
 
Bonjour Marie,

Je devine par votre question que votre grand-père occupe encore et toujours une place importante dans votre cœur. Sachez que les liens d’amour ou d’amitié sincères se prolongent au-delà de la poussière de nos vies. Je dirais même que ces liens peuvent encore se renforcer car la vie dans ce monde invisible qui n’est qu’à un souffle de nous est un monde où l’on ressent les émotions de façon bien plus exaltante encore que sur terre.

Qu’ils soient donc encore proches de la terre ou qu’ils aient déjà pris leur envol pour des régions célestes plus éthérées, tous les êtres - pour autant qu’ils soient ouverts au langage du cœur - ressentent instantanément toutes les pensées d’amour envoyées vers eux.
Soyez donc assurée que votre aïeul perçoit vos paroles et vos douces pensées lorsque vous les dirigez vers lui et que cela doit lui faire bien plaisir.

Amicalement,
F*

 



 

  Catherine W - 11 - FRANCE
 
  J'avais une amie avec qui je m'entendais bien, puis nos rapports se sont détériorés. Je lui reprochais certaines choses et je n'ai jamais osé le lui dire. Alors, je me suis éloignée d'elle et je sais qu'elle en a souffert. Quelques mois après, on m'a appris son brusque décès suite à une rupture d'anévrisme. Depuis je pense à elle tous les jours. Je m'en veux de ne pas lui avoir parlé et de lui avoir fait du mal. Comment entrer en contact avec elle? j'aimerais qu'elle me pardonne et qu'elle me le fasse savoir.
 
 
 
Chère Catherine,

La mort laisse souvent des regrets.
 
Avec la disparition d'un parent, d'un ami ou d'une amie, on se rappelle alors avec force tout ce qu'on aurait pu faire, tout ce qu'on aurait pu leur dire avant qu'ils ne s'éclipsent pour l'autre monde. On repense à tous ces mots qui sont restés coincés dans notre gorge ou qu'on n'a tout simplement pas pensé à dire au moment opportun.

Dites-vous bien que le chemin de vie de votre amie continue, car maintenant, plus que jamais, elle est votre amie. C'est ainsi je crois que vous le ressentez. Elle sait ce que vous en pensez, soyez-en assurée, car une fois dépassé le voile qui nous sépare de l'autre vie, nos perceptions sont décuplées et nous permettent de connaître l'état d'esprit des personnes qui pensent à nous.

Le simple fait de penser à elle vous met donc en contact mental avec elle. Il n'est nul besoin qu'elle vous le prouve d'une façon ou d'une autre. Laissez-la maintenant poursuivre son voyage et ses expériences dans l'autre monde. Dites-vous qu'elle a retrouvé des parents, des amis et des êtres de coeur prêts à l'aider.
 
Si votre amitié est forte et sincère, vous la retrouverez un jour, lorsque sera venu pour vous le temps des moissons de votre vie présente. Préparez-vous déjà à la joie de ces retrouvailles et envoyez-lui de temps en temps des pensées d'amour ainsi que vos meilleurs souhaits. Cela la comblera et vous réconciliera en même temps avec vous-même.

Amicalement,
F*

 



 

   

 

   
       
   

courrier lecteurs - ésotérisme spiritualité voyance

   
   

 

   
         
   

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil