FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

             Article 36
  
         

 
 
   

 

 
     

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34

35 36 37 38
39 40 41
42
43 44 45 46
47 48 49 50

Page suivante



 

 
 Les conséquences spirituelles de l'avortement

 

 

 

 

Un préalable s’impose. Médium spirituel guidé par une intelligence supérieure et mystérieuse, mon témoignage, en ce qui concerne ce drame que subissent les femmes qui choisissent ou non d’avorter,  n’est pas le fruit de mes réflexions inspirées d’une quelconque morale religieuse, philosophique ou politique.

 

Avant que mes capacités médiumniques ne s’éveillent, j’avais accueilli plutôt favorablement la loi Simone Veil sur l’avortement. J’avais des idées plutôt marquées à gauche suivi pendant un temps par un engagement militant. Je n’écris pas pour critiquer cette loi mais je veux témoigner au sujet de manifestations étranges vécues et qui ont un rapport avec ce sujet ô combien délicat.

La première fois que la manifestation s’est produite, c’était au cours d’une séance de relaxation. Une personne de mes connaissances concernée en éprouvait le besoin à cause d’un mal-être persistant. Alors que mes mains guidées faisaient quelques passes magnétiques au dessus de son corps astral elles se sont soudain localisées au dessus du ventre puis ont replié les jambes comme pour effectuer un accouchement. Une main appuyait sur le ventre et l’autre mimait l’extraction une entité comme une boule magnétique. Lorsque cette entité fût extraite, on me dirigea vers une bougie et ce que j’étais censé avoir dans ma main devait être absorbé par la lumière.

La séance terminée, la personne concernée était troublée par cette impression d’avoir expulsé quelque chose de vivant de son corps et s’en est trouvée soulagée par la suite. Après avoir essayé de comprendre ensemble ce phénomène, j’ai posé par hasard - mais le hasard est-il en cause dans cette aventure ? - la question concernant l’éventualité d’une fausse couche vécue dans un passé plus ou moins lointain. A ce moment, la malheureuse a éclaté en sanglot. Elle avait effectivement demandé à ce que l’on lui pratique un avortement suite à une grossesse non désirée. J'ignorais totalement l’existence de cet évènement. Cette manifestation s’est produite plus de quinze fois envers des personnes différentes et à chaque fois il s’est avéré qu’elles avaient subi des fausses couches, provoquées volontairement ou non. J’insiste sur ce point pour bien signaler qu’il ne s’agit pas ici de moralité mais bien d’un phénomène qui expliquerait une loi métaphysique.

Si l’on en croit René Guénon dans son ouvrage « L’erreur spirite », il rejoint un peu la thèse des théosophes quand il décrit les différentes décompositions de nos corps multiples après qu’est survenue la mort physique. Or ce qu’il nomme le corps psychique, cette matière fluide et invisible qui est constituée par notre personnalité psychologique, se désagrège bien plus tard dans le temps. Et ce serait cette entité que capteraient les spirites et non l’âme du défunt comme ils sembleraient le croire.

Mes conclusions sont pour l’instant les suivantes. Lors d’un avortement provoqué ou non, c’est uniquement la matière physique qui est expulsée. Mais la matière fluide que l’on ne peut peut-être pas appeler corps psychologique mais qui est bien réelle et vivante, reste à l’intérieur du corps de la mère. D’où l’expulsion au niveau du corps astral que l’on me fait pratiquer quand l’occasion se présente.

Voila ce que j’aimerais dire à toutes celles qui seraient tentées de se faire avorter car cette conséquence que je viens de décrire avec tous les malaises que cela peut engendrer et que l’on attribue aux seules conséquences d’ordre psychologique, cela n’est expliquée dans aucun manuel puisque ce n’est pas vérifiable par les voies scientifiques mises à notre disposition. Pourtant à mon niveau compte tenu qu’à chaque fois que se manifeste cette simulation d’accouchement il s’avère qu’une fausse couche s’est réalisée. Pour ce qui me concerne il s’agit bien d’une expérience vérifiée. Mais seule ma bonne fois peut-être prise en compte. J’espère m’être exprimé assez clairement sur un sujet difficile et tabou et je reste ouvert à toutes réflexions qui seraient suscitées par cet article.

Paul Boisset

Pour écrire à l'auteur : paulboisset @ free.fr (supprimer l'espace couleur entre les lettres )


 

 
   

Vous avez un article à nous soumettre? Cliquez ici

   
       
   


 

   
   

 

   
         

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil