FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

             Article 25
  
         

 
 
   

 

 
     

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34

35 36 37 38
39 40 41
42
43 44 45 46
47 48 49 50


Page suivante

 
 Krishna

 Krishna


Krishna signifie bleu-noir en sanskrit. C'est un vieux terme indo-européen qui correspond au russe tchernyi, lequel signifie noir

Dans le Rig-Veda, Krishna est cité comme compositeur de Rig-Veda

Ensuite Krishna est cité en Chandogya-Upanishad. Dans ce passage, il écoute un maître lui enseigner que le sacrifice védique doit être dépassé, car la vie entière doit être sacrifice...


 

Les sources indiennes le présentent comme un personnage historique, un kshatriya, c-à-d un prince, de la tribu de Vrishni, laquelle faisait partie des Yâdava, peuple qui, parti de Mathûrâ, aurait fui vers l'ouest. D'après la tradition sa mère s'appelait Devakî, son frère Baladeva ou Samkarshana.

Sa biographie s'étoffe dans le Mahâbhârata, où il est principalement le prédicateur du message de la Bhagavad-Gîtâ...

La forme définitive de sa biographie se trouve dans les Purâna (3-5ème s.). On mentionne pour la première fois dans le Harivamça ses aventures érotiques avec les bergères (gopî), interprétées par la suite comme des amours mystiques entre Krishna et ses adorateurs (voir le Gîtagovinda de Jayadeva ).

Dans les Purâna, Krishna se présente comme un guerrier prédicateur, ce n'est pas un maître pacifique comme le Bouddha. Il entre maintes fois en conflit avec l'ordre traditionnel des brahmanes et leurs institutions. Il ne veut rien savoir de la fête d'Indra, pille les jardins d'Indra, réduit en cendres la ville de Bénarès.

La relation que Krishna, dans l'épopée et les Purâna établit avec ses adorateurs porte le nom de bhakti, et les adorateurs de Krishna sont appelés des bhakta.

La bhakti est une affection personnelle passionnée, un dévouement profond et mystique, à quoi s'ajoute le désir de s'unir à l'objet de son culte et, parce qu'on est persuadé de faire essentiellement partie de sa nature, de réaliser cette unité. La plus ancienne attestation de la bhakti se trouve en Shvetâçvatara-Upanishad. Au cours des siècles ultérieurs, cette bhakti, amour fait de connaissance et de dévouement, deviendra un puissant courant en Inde. Il y a ainsi aujourd'hui en Inde tout un faisceau de religions bhaktiques.

DATES DE LA VIE DE KRISHNA

Il a dû vivre bien avant le Bouddha, car il est mentionné dans des écritures pré-bouddhiques notamment dans la Chandogya-Upanishad, Son gourou Ghora Ângirasa est mentionné en Kausîtaki-Brâhmana 30.6 et en Kâthaka-samhitâ 1.1, tous deux pré-bouddhiques.

Selon la tradition jaïn, il est antérieur à Pârçvanâtha (- 817).

Il a donc dû vivre avant le - 9ème siècle.

Selon la tradition indienne, sa mort marque le début du présent âge cosmique, le kali-yuga, dans la nuit du 17 au 18 févier - 3102 (le kali-yuga doit durer 432.000 ans).

Classiquement, Krishna est l'une des incarnations ou avatâr de Vishnou.

Ralph Stehly. http://stehly.chez.tiscali.fr/krishna.htm
 

 
   

Vous avez un article à nous soumettre? Cliquez ici

   
       
   


 

   
   

 

   
         

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil