FRANCE LECTURE ésotérisme spiritualité voyance
FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil

 

 

 

             Article 12
  
         

 
 
   

 

 
     

 

Pages

1
2 3 4 5
6 7 8 9 10
11 12 13 14
15 16 17 18
19 20 21 22
23 24 25 26
27 28 29 30
31 32 33 34

35 36 37 38
39 40 41
42
43 44 45 46
47 48 49 50


Page suivante

 
 L'énergie libre

 Nikola Tesla

Nikola Tesla (1856-1943) publie le 30 septembre 1894 un article dans lequel il expose sa théorie de la lumière, de la matière, de l’éther et de l’univers et affirme que 90 % de l’énergie des lumières électriques est gaspillée : « J’espère vivre assez longtemps pour être capable de poser une machine au milieu de cette pièce et la faire tourner par la seule énergie du milieu environnant » ...


 

Notion d’éther et d’énergie du champ du vide

Le concept d’éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l’origine tous les objets qui se trouvaient à l’extérieur de l’atmosphère terrestre. Les physiciens du Moyen-Âge postulaient que l’éther est une substance qui remplit l’espace. Newton en a fait aussi référence. Plus tard, Maxwell pense qu’il n’y a aucun doute et que les espaces interplanétaires et interstellaires ne sont pas vides mais remplis d’une substance régulière qui existe en très grande quantité.

Des expériences ont été réalisées pour essayer de prouver l’existence de l’éther. Beaucoup de scientifiques pensent encore que le concept de l’éther n’est pas une fiction. D’ailleurs, voici la liste des scientifiques qui postulent pour l’existence de cet élément – pour ne citer que les plus connus :

Paul Dirac (Prix Nobel, 1933)

De Broglie (Prix Nobel, 1929)

A. Michelson (Prix Nobel, 1907)

A. Einstein (Prix Nobel, 1921)

Sir Oliver Lodge

De cet éther, peut être tirée de l’énergie. L’espace présent entre les atomes n'est pas vide, mais rempli d’énergie. Sa concentration est extrêmement élevée, de l’ordre de 5000 kWh par cm3 d’après certaines estimations. Elle est difficilement perceptible, à moins de la faire agir avec des champs électromagnétiques ou de la matière. Il serait impossible de manquer d’énergie car elle est omniprésente. Pour faire une analogie, on peut citer cet exemple : un homme assis au fond de la mer avec une tasse à la main se demande comment il peut remplir sa tasse d’eau. Par analogie, l’eau joue le rôle de l’énergie, et l’homme au fond de la mer, l’Humanité qui vit sur Terre.
L’omniprésence de cette énergie nous fait oublier qu’elle existe et qu’elle est infinie.

Mais le concept de l’éther tend peu à peu à s’effacer dans les pensées des grands physiciens de l’époque. A l’âge de 15 ans, Albert Einstein (1879-1955) pensait comme beaucoup d’autres scientifiques, qu’il existait bel et bien un éther et que l’espace n’était pas vide. C’est plus tard qu’il abandonna cette idée qu’il réfuta ensuite pendant de longues années. C’est à ce moment-là qu’il développa la théorie relativiste qui s’imposa auprès des physiciens.

On ignora tout ce qu’Einstein dit plus tard au sujet de l’éther. En 1934, il revient à cette théorie en disant que l’espace ne pouvait être vide, que l’espace est un médium dynamique

Les machines à énergie libre

Nikola Tesla - incroyable génie scientifique d'origine croate - est le pionnier dans ce domaine.

Nicola Tesla a déposé plus de 900 brevets d'invention! Il a notamment découvert la radio avant Edison, l'avion a décollage et atterrissage vertical, le courant alternatif, la lampe à pastille de carbone, le concept du microscope électronique, la force des résonances des vibrations harmoniques, le principe du radar, les bases de la robotique, le sous-marin télécommandé, la radio diffusion mondiale, la transmission d'énergie sans fil, l'onde stationnaire...

Il a été le premier à construire une machine qui puisait son énergie dans une source infinie et inépuisable: l’énergie du point zéro, plus communément appelée énergie libre.
 
Cette
machine est non seulement capable de s’auto-alimenter, mais elle tire son énergie de l’air environnant.
Son appareil était muni d'une bobine à électroaimants, pour laquelle il avait obtenu un brevet en 1894. La forme de sa bobine permettait au système d’emmagasiner une quantité énorme d’énergie, en n’utilisant qu’une infime partie de celle-ci pour son propre fonctionnement.

De nos jours, des machines à énergie libre ont été construites et fonctionnent avec comme seul carburant l’air ambiant.
Bruce DePalma est le plus connu des inventeurs en énergie libre avec sa N-machine. Il utilise dans sa machine des aimants très puissants pour mettre l’énergie de l’espace au travail sur la terre, car il considère que « l’aimant est une fenêtre sur l’énergie libre de l’espace ».

 

 
   

Vous avez un article à nous soumettre? Cliquez ici

   
       
   


 

   
   

 

   
         

FRANCE LECTURE ésotérisme
Retour accueil